AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2875808370
Éditeur : Kennes Editions (30/10/2019)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Édimbourg, 1958. Pour Scotland Yard, la disparition de David Archer n'a rien d'inquiétant. Après quatre mois d'absence, tout laisse penser qu'il a volontairement quitté le domicile familial pour refaire sa vie à Londres. L'affaire est classée sans suite. Mais pour Jeffrey, son fils de 13 ans, la police fait fausse route. Son père lui avait promis de revenir à temps pour assister à l'entrée en ville de la Reine et il n'a jamais manqué à sa parole. S'il n'est pas reve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  23 octobre 2019
Je remercie les éditions Kennes pour avoir mis en accès libre sur net galley la bande dessinée : Lord Jeffrey : le train de 16 h 54 de Hemberg et Hamo Kennes.
Édimbourg, 1958. Pour Scotland Yard, la disparition de David Archer n'a rien d'inquiétant.
Après quatre mois d'absence, tout laisse penser qu'il a volontairement quitté le domicile familial pour refaire sa vie à Londres. L'affaire est classée sans suite.
Mais pour Jeffrey, son fils de 13 ans, la police fait fausse route. Son père lui avait promis de revenir... Il est persuadé que son père est en fait un agent secret..
Alors, le jeune garçon décide d'enquêter en compagnie de son chien Sherlock...
Le train de 16 h 54 est le premier tome de la série Lord Jeffrey, il sortira le 30 octobre, je ne sais pas quand sortira la suite.
Nous découvrons un jeune garçon, Jeffrey. Son père part pour quelques jours, et avant son départ le jeune garçon surprend une drôle de conversation.. Son père serait t'il un agent secret ?? Alors qu'il lui a promis de revenir pour assister à quelque chose, le père de famille disparaît. Quatre mois plus tard, l'affaire est classée sans suite, au grand dam du jeune garçon persuadé que son père a été enlevé. Il enquête et... il va y avoir pas mal de rebondissements dans cette bande dessinée dont la fin est assez abrupte et m'a laissé sur la faim. Je serais vraiment curieuse de lire la suite !
J'ai apprécié de me retrouver en Angleterre à la fin des années 1950. L'ambiance de cette BD m'a plu, de même que les personnages et l'histoire. Petit bémol toutefois par rapport à la mère de famille, un peu trop effacée et soumise à mon goût. Après, il est vrai que vu l'époque et le contexte, ce n'est pas surprenant !
Je n'ai pas au de coup de coeur mais j'ai apprécié ma lecture, c'est pour cela que je mets quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
mariech
  03 novembre 2019
Angleterre , 1958 , le père de Jeffrey Archer reçoit un mystérieux coup de fil , peu après il part rejoindre Londres pour son travail , il reviendra le vendredi suivant comme à chaque fois , il promet à son fils d'être à l'heure pour qu'ils puissent assister ensemble à la garden party en l'honneur de la reine .
Le problème c'est que ce jour là pour la première fois , Lord Jeffrey ne tient pas sa promesse et ne rentre pas du tout .
Jeffrey enquête sur la disparition de son père et va vivre des aventures rocambolesques.
J'ai apprécié les dessins , cette Angleterre un peu figée des années 60 , un peu moins l'histoire en elle même .
C'est toujours difficile de donner son avis à la lecture d'un premier tome , l'auteur arrive t il à se recentrer , à élucider tous les mystères , j'attends avec impatience les autres tomes .
Commenter  J’apprécie          170
Sharon
  12 octobre 2019
C'est une bande dessinée que j'aurai aimé pleinement aimer. C'est une bande dessinée lue juste après une autre que j'avais appréciée, et celle-ci l'a été nettement moins.
Oui, c'est une bande dessinée pour jeunes lecteurs, et c'est pour cette raison que certains clichés m'ont agacée. Oui, nous sommes en 1958, mais pourquoi faut-il que les personnages féminins soient si stéréotypés ? Prenez la mère de Jeffrey : elle ne sait rien des activités de son mari, seul son fils est dans la confidence. La complicité père/fils, c'est bien, en excluant la mère, cela l'est nettement moins. Ensuite, elle ne croit pas son fils - forcément - elle cherche donc de l'aide à droite à gauche, et est presque prête, je crois même que je peux retirer le presque - à croire la première version donnée par la police, et qui est d'une triste banalité. On ne la reverra guère dans ce premier tome, elle gardera son rôle d'épouse et de mère, pas plus. La seconde femme, que l'on aperçoit furtivement, tient plutôt de la femme fatale, sans trouver de l'épaisseur, véritablement. Quant à la troisième, elle est encore une adolescente, disons même qu'elle a l'âge du héros, et qu'elle n'apparaît qu'à la fin du tome, me laissant sur ma faim, même si je pressens qu'elle aura de l'importance pour Jeffrey - du moins, je le souhaite.
Bien sûr, les adultes peuvent être heureux de l'intertextualité - le titre rappelle un roman d'Agatha Christie, le nom du chien de Jeffrey est assez limpide. On peut avoir envie d'en savoir plus sur cette histoire d'espionnage, sur ce mystérieux institut où Jeffrey est emmené et dont les règles mélangent à la fois ce que l'on attend d'un pensionnat traditionnel et une organisation secrète pas vraiment réjouissante.
Ce premier tome m'a laissé sur ma faim, et surtout, ne m'a pas donné envie de poursuivre la lecture de cette série. Des lecteurs plus jeunes que moi y trouverons peut-être leur compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Nosbookboyfriends
  09 novembre 2019
Aujourd'hui je vous parle de Lord Jeffrey de Hemberg et Hamo, cette BD jeunesse est publiée par Kennes Éditions et son tome 1 est déjà très prometteur.
Je me suis vite laissée embarquer par cette BD car celle-ci regroupe un grand nombre des codes qui me plaisent le plus. Jeffrey est un garçon de treize ans qui vit en Écosse dont le papa va disparaitre. Petit bonhomme curieux et aventureux, Jeffrey ne peut pas se satisfaire de la thèse officielle. Son père n'est pas parti refaire sa vie avec une autre femme. le papa de Jeffrey est en surface un historien ennuyeux, bien que je rêverais d'avoir le même bureau dans les combles de ma maison, mais le garçon va découvrir quelque chose de beaucoup plus ambitieux et va être emporté dans une histoire d'espionnage/société secrète qui promet dès lors bien des rebondissements.
J'ai aimé suivre le début des aventures de Jeffrey, celui-ci est accompagné de son chien nommé Sherlock, un clin d'oeil dont la promesse fait rêver. Et avec ses codes hérités du Club des cinq, de Tintin ou encore d'Harry Potter, avec ses mystères, cette BD est vite addictive.
Les dessins et leurs couleurs chaudes participent également à mon bon sentiment. Jolie, intrigante, tendre, parfois drôle aussi avec quelques clichés des relations entre écossais et anglais, j'ai beaucoup apprécié l'ambiance dégagée par les pages de cette BD.
Et cette fin, je ne m'attendais pas à un tel cliffhanger ! Tout reste encore à découvrir, le mystère laisse tellement de possibilités et je compte bien continuer de suivre les aventures de Jeffrey.
Cette BD sort à la fin du mois et, grands ou petits, je vous la recommande.
Très bonne lecture, un tome 1 déjà très intrigant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aelynah
  16 octobre 2019
1958. En pleine guerre froide encore et dans un contexte de méfiance absolue nous allons suivre les aventures du jeune Jeffrey dont le papa a disparu. Il ne veut pas croire à la version de la police et décide d'enquêter lui-même ce qui va lui valoir quelques sueurs froides et des révélations de premier ordre.
J'aime beaucoup la patte de l'illustrateur Hamo. Ses personnages sont expressifs et les dessins donnent le souci du détail sans en faire trop. On suit ainsi facilement le scénario concocté par Hemberg et on se prend à l'enquête du jeune Jeffrey.
La situation géopolitique du moment rend la tension palpable et les secrets qui nous sont dévoilés en filigrane laissent présager quelques grands desseins autres qu'une simple disparition.
La question est : en qui avoir confiance ?
Je me suis plongée dedans avec grand plaisir. J'y ai retrouvé des ingrédients qui en roman ou en bande dessinée tiennent toujours le lecteur en suspend. Des secrets, un contexte historique tendu, un historien qui n'en est pas vraiment un et un jeune garçon que l'amour et l'inquiétude poussent à chercher plus loin que les apparences.
Jeffrey est attachant. Ses rencontres seront emplies de mystère et nous porte vers un deuxième tome qui devrait amplement mérité notre attention. Cela se tend et devient mystérieux.
En bref, j'ai beaucoup aimé et je le conseille aux amateurs de bande dessinée bien illustrée et au scénario à la trame complexe.
p.S : vous trouverez quelques petits détails qui devraient vous rappeler HP ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   11 octobre 2019
Mère-grand a menti la première fois. Pourquoi lui ferions-nous confiance ? Le rôle du loup lui aurait mieux convenu, tu ne trouves pas ?
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1769 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre