AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Simonne Jacquemard (Éditeur scientifique)
ISBN : 2845900236
Éditeur : Arfuyen (23/04/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une nouvelle traduction des fragments suivi d'une courte biographie d'Héraclite et d'une réflexion sur son oeuvre
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
steka
  18 octobre 2012
"Pour les éveillés, il y a un monde un et commun, tandis que parmi ceux qui dorment, chacun s'en détourne vers le sien propre." HERACLITE
Il y a vingt cinq siècles qu'Héraclite d'Ephèse eut cette extraordinaire intuition d'une caractéristique fondamentale de la condition humaine. Il ne semble pas déraisonnable d'envisager l'usage que nous pourrions en faire dans le moment historique présent ou « les endormis » en nombre toujours croissant menacent le devenir même de l'humanité. Car si du temps d'Héraclite, les dormeurs l'étaient si l'on peut dire par inadvertance, il en est tout autrement aujourd'hui ou ils sont pour l'essentiel le produit d'un certain type d'organisation sociale, sur laquelle s'appuie une oligarchie de pillards dénués de tout scrupule et de toute conscience, pour mener à bien ses tristes opérations.
Le premier problème auquel nous sommes confrontés, c'est que « ceux qui dorment » n'ont nullement conscience de cet état et ne se reconnaissent donc pas dans cette formulation.
Le monde un et commun n'est pour eux qu'une abstraction sur laquelle ils n'ont aucune prise et qui même, a priori, leur fait peur. Car ceux qui dorment ont peur, peur de leur insuffisance et de leur immaturité, peur des autres et de leur jugement et c'est pourquoi ils préfèrent se réfugier dans le sommeil de l'esprit et de la conscience. Selon les circonstances, ce sommeil peut prendre différentes formes ; être tout aussi bien passivité et inertie qu'agitation ou déploiement frénétique d'occupations diverses.
Mais d'une manière générale, du centre même de leur absence, ceux qui dorment se veulent très occupés et n'ont donc ni temps ni attention à prêter à tout ce qui se trouve au-delà de leur immédiateté. de ce fait ils ne comprennent rien du monde qui les entoure qui ne leur apparait qu'à travers « des événements » ; ceux qui dorment ne voient rien d'étrange ou d'humiliant à n'être que des spectateurs. Les causalités et les conséquences de ce qui advient leurs restent étrangères et avec la mauvaise soupe que leur servent quotidiennement les médias, ils pensent être informés.
Les formes actuelles de la domination qui se posent désormais comme mondialisation ne disent pas ce qui a été mondialisé et à l'encontre de quoi ; elles ne disent jamais au nom de quoi elles parlent.
Elles ne disent pas que le monde pseudo-unifié qu'elles ont construit est celui de la marchandise libéralisée, devenue de ce fait puissance autonome s'opposant à toute construction d'un monde des humains. Ainsi une marchandise fabriquée à Shanghai trouvera facilement sa place dans un bourg rural de l'occident « développé » mais des voisins de ce même bourg trouveront désormais fort difficile d'établir entre eux une quelconque relation ou dialogue. de même, ceux qui dorment ne se sentiront que fort peu concernés par l'accueil indigne fait aux millions d'émigrés économiques chassés de leur pays par les méfaits de cette fameuse mondialisation ; ils ne feront pas le lien non plus avec le fait qu'il est désormais fort difficile de voyager librement dans le monde sans risquer d'avoir à subir le ressentiment de populations délaissées et trahies. D'autres auront passé tranquillement pendant des années leurs vacances dans la Tunisie de l'ignoble Ben Ali sans rien y voir de dérangeant ni de choquant ; ou bien encore estimeront qu'Israël est une démocratie en lutte contre le terrorisme. Les farces électorales organisées par les oligarchies en place suffisent d'ailleurs aisément à les convaincre qu'ils vivent eux-mêmes en démocratie.
Les endormis ne comprendront pas non plus ce qu'il y a d'obscène à vouloir assurer sa propre sécurité au prix de l'insécurité des autres.
Au-delà d'un vague sentiment de culpabilité, ceux qui dorment se sentent généralement fort peu concernés par tout ce qui déborde leurs petits intérêts et leurs médiocres privilèges et n'envisagent nullement d'avoir à assumer une quelconque responsabilité.
Pourtant et selon toutes probabilités, l'histoire va se charger de leur réveil qui sera brutal.
Peut être se souviendront ils alors de la signification d'un monde un et commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ayoubelradi
  28 octobre 2014
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bude_0004-5527_1963_num_1_2_4035_t1_0250_0000_2
Lien : http://www.babelio.com/livre..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   01 avril 2013
Ne sachant pas écouter, ils ne savent pas non plus parler.
Commentaire :
Les hommes parlent sans avoir l'art de la parole parce qu'ils n'ont pas le savoir qui fonde la parole. Ils ne sont pas muets. Ils parlent beaucoup au contraire.
Mais le résultat de ce bruissement multiple de paroles est un grand silence.
Ils parlent d'autant plus que, n'ayant pas le savoir qui doit commander à la parole, ils peuvent dire n'importe quoi ( = rien).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   01 avril 2013
Sans intelligence, quand ils ont écouté, à des sourds ils ressemblent ; le dicton, pour eux, témoigne : présents, ils sont absents.
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   15 mars 2018
La santé de l'homme est le reflet de celle de la Terre
Commenter  J’apprécie          00
Video de Héraclite d'Éphèse (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Héraclite d'Éphèse
Émission le "Mardi des auteurs", diffusée le 06 10 2009, sur France Culture, produite par Matthieu Garrigou-Lagrange, avec la participation de Martin Quenehen et Gilles Davidas.
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie antique, médiévale, orientale>Philosophies présocratiques grecques (21)
autres livres classés : grecsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre