AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070326105
1024 pages
Éditeur : Gallimard (13/03/1991)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture :
Les écoles d'Ionie : Thalès, Anaximandre, Héraclite. L'Italie pythagoricienne : Pythagore, Empédocle, Philolaos, Archytas, l'école pythagoricienne. Les Eléates : Parménide, Zénon d'Elée. Les Abdéritains : Leucippe, Démocrite. L'infini à Athènes : Anaxagore. Les Sophistes : Protagoras, Gorgias, Prodicos, Hippias.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gigi55
  10 mai 2010
Pour commencer en philosophie, on pourrait prendre ce livre : tout y est déjà. Dès le début la philosophie a toutes ses "facultés", avec une variété infinie dans les approches mais toujours une grande rigueur dans la pensée. Après tout, pourquoi l'élément ultime de la nature ne pourrait-il pas être l'eau, ou le feu, ou l'air, ou la terre ? C'est en fin de compte une question de point de vue, le tout est de le défendre intelligemment et honnêtement.
Commenter  J’apprécie          70
gigi55
  28 septembre 2009
Il y a assez longtemps que j'ai lu ce livre, mais j'en ai encore un souvenir précis. Il n'y sans doute pas mieux pour découvrir la philosophie. Les présocratiques se sont posé toutes les questions de la philosophie : qu'est-le monde ? qu'est-ce qui fait sa permanence ? ou sa variabilité ? qu'est-ce que la vie ? qu'est-ce que vivre ? qu'est-ce que bien vivre ? et ils ont donné toutes les réponses possibles ! de toutes les sortes possibles !
Un vrai plaisir pour les sens et pour l'esprit.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   05 novembre 2016
Diogène Laërce

36. Comme on lui [Thalès, -625/-546] demandait ce qui avait existé le premier, de la nuit ou du jour : « La nuit, répondit-il, avec un jour de plus. » Quelqu’un lui demanda si l’on pouvait commettre une injustice à l’insu des dieux. « Pas même y songer », répondit-il.

A l’adultère qui lui demandait s’il avait le droit de jurer de ne point l’être : « Le faux serment, répondit-il, n’est pas pire que l’adultère. » Comme on lui demandait de dire ce qui est difficile, il répondit : « Se connaître soi-même. » « Ce qui est facile ? – Donner un conseil à quelqu’un d’autre. » « Ce qui est agréable ? – Réussir. » « Ce qui est divin ? – Ce qui n’a ni commencement ni fin. » « Ce qu’il y a de plus extraordinaire à voir ? – Un tyran atteignant la vieillesse. » « Comment supporter aisément les coups du sort ? – En constatant que ses ennemis connaissent un sort pire. » « Comment mener une vie vertueuse et juste ? – En ne faisant pas nous-mêmes ce que nous reprochons aux autres. » ( p. 16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
enkidu_enkidu_   05 novembre 2016
Proclus.

De même que la connaissance exacte des nombres prit naissance chez les Phéniciens du fait des échanges commerciaux et des affaires, de même est-ce chez les Égyptiens que fut, pour la raison que j’ai dite, inventée la géométrie. Thalès fut le premier Grec à rapporter d’Égypte cette matière à spéculation ; lui-même l’enrichit de nombreuses découvertes, et légua à ses successeurs les principes de nombreuses autres en allant plus loin tantôt dans la généralisation abstraite, tantôt dans l’investigation empirique. (Commentaire sur le premier livre des Éléments d’Euclide, 65, 3.)

Plutarque.

Thalès, à ce qu’on prétend, et Hippocrate de Chio, le mathématicien, ont fait du commerce ; et Platon couvrit ses frais de voyage en vendant de l’huile en Égypte. (Solon, 2.)

C’est, pense-t-on, pour l’avoir appris des Égyptiens, qu’Homère et Thalès posaient l’eau comme le principe et l’origine de toutes choses. (Isis et Osiris, 34.)

Flavius Josèphe.

Tout le monde s’accorde à reconnaître que les premiers chez les Grecs à avoir étudié les choses célestes et divines, comme Phérécyde de Syros, Pythagore et Thalès, furent les élèves des Égyptiens et des Chaldéens et laissèrent peu d’écrits ; ces écrits passent aux yeux des Grecs pour être tous les plus anciens, et à peine croient-ils encore qu’ils les aient vraiment écrits. (Contre Apion, I, 2.)

Aétius.

Il étudia la philosophie en Égypte et revint à Milet déjà fort âgé. (Opinions, I, III, I.)

Jamblique.

Thalès conseilla à Pythagore de se rendre en Égypte et de s’entretenir le plus souvent possible avec les prêtres de Memphis et de Diospolis : c’est d’eux qu’il avait tiré toutes ces connaissances qui le font passer pour sage et savant aux yeux de la foule.( Vie pythagorique, 12.)

Hérodote.

C’est [en Égypte], à mon avis, que la géométrie fut inventée, et c’est là qu’elle vint en Grèce. (l’Enquête, II, 109.) (pp. 22-23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enkidu_enkidu_   06 novembre 2016
Sextus Empiricus [160-210].

Or les disciples de Pythagore, ceux d’Empédocle et la foule des Italiens déclarent qu’il existe non seulement une communauté des hommes, et entre eux et avec les dieux, mais aussi une communauté des hommes avec les bêtes brutes. Car il existe un esprit un qui pénètre, à la façon d’une âme, le cosmos tout entier qui nous unit à eux.

Par conséquent, si nous les tuons et nous nourrissons de leur chair, nous commettons un acte injuste et impie, revenant à assassiner des parents. C’est pourquoi ces philosophes ont recommandé de ne pas toucher aux êtres animés, et déclaraient impies les hommes qui « rougissaient l’autel des bienheureux du sang chaud de leurs victimes » ; et Empédocle dit quelque part :

Ne cesserez-vous donc ces massacres cruels ?
Et ne voyez-vous pas que la folie vous pousse
A vous entre-tuer (Contre les mathématiciens, IX, 127.) (pp. 239-240)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie antique, médiévale, orientale>Philosophies présocratiques grecques (21)
autres livres classés : présocratiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
309 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre