AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070516148
252 pages
Gallimard Jeunesse (02/07/1998)
3.93/5   21 notes
Résumé :
Billy, c'est une silhouette maigre sur fond de coron. Un .petit Anglais au visage anguleux. Têtu, muré dans sa solitude. Exclu, raillé, hors-jeu. Heureusement, il y a Kes, son bel oiseau, le faucon-crécerelle qu'il a déniché. Et qu'il a dressé avec patience. Quelle allure il a, Billy, lorsqu'il brandit Kes, perché sur son gantelet de cuir. Un vrai maître-fauconnier. Mais y a-t-il un avenir pour un manant de quinze ans ?

Source : Folio, Gallimard
Que lire après KesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bien qu'écrit dans les années 60, ce livre reste aussi poignant et saisissant qu'il l'était lorsqu'il a été édité.

Bill Casper, jeune adolescent et personnage principal, vit dans une petite ville minière du nord-est de l'Angleterre, dans le Yorkshire. Entre une mère dépassée qui ne s'occupe guère de lui et un grand frère teigneux et brutal qui le traite en souffre-douleur, il grandit tant bien que mal, muré dans sa solitude. Un jour Bill va dénicher dans les bois un jeune faucon crécerelle qu'il va patiemment parvenir à dresser. Commence une belle histoire d'amitié entre un adolescent et un faucon dont Bill s'occupe avec passion. Jusqu'alors il est toujours ignoré par ses camarades de classe et ses professeurs, toutefois lorsqu'un professeur attentif lui demande d'exposer en classe l'art de dresser un faucon, Billy réussit à intéresser tous ses camarades…

Hélas, le frère de Bill demande souvent à celui-ci de parier sur des chevaux, et alors qu'un jour celui-ci arrive trop tard il dépense l'argent pour acheter de la nourriture pour l'oiseau. Le grand frère aura une cruelle vengeance…

Barry Hines n'essaie jamais d'alléger l'histoire avec de faux sentiments mais au contraire reste toujours très réaliste. Kes, le faucon, symbolise la fuite de Billy des dures réalités de sa vie au quotidien. Il y a un fort sentiment d'amour sous la frustration et la colère.

Le comportement de Bill envers Kes démontre également qu'il a la capacité de s'occuper de quelque chose ou de quelqu'un (ce que sa mère n'a jamais fait), et qu'il peut être attentionné, mature et ingénieux. Il lui parle doucement, ce que la plupart des gens ne font pas avec lui.

A la fin du livre le lecteur aura rencontré beaucoup de passion, de jalousie et d'agressivité, mais tout au long du roman l'impression dominante est de suivre la parcours d'un jeune garçon qui simplement tente de survivre.
Commenter  J’apprécie          321
Années 60 dans une ville minière. Billy, adolescent harcelé aussi bien par ces professeurs que par les élèves tente, tant bien que mal, de survivre. Passionné par la nature et surtout par les animaux, il arrive à dressé un faucon crécerelle qu'il nomme Kes. J'ai lu ce roman d'une traite. Passionnant ! On suit Billy, gamin qui vit dans la misère, dont le père a abandonné sa mère et ses deux fils et qui est le souffre-douleur de son frère. L'auteur raconte avec beaucoup de détail la façon dont Billy arrive, avec patience et courage, à dresser cet animal sauvage qu'est le faucon. Et on croit, jusqu'au bout qu'il va s'en sortir. Cela ne m'étonne pas que ce roman a été adapté à l'écran par Ken Loach (1969). A la fin de la lecture, je n'avais qu'une envie : voir le film !
Commenter  J’apprécie          60
merveilleuse histoire entre un enfant et un oiseau, une hisoire de famille compliquée et un grand frère terriblement méchant.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Jeux d'ombres et de lumières à chaque frémissement de la ramée. Moins de chants d'oiseaux, mais plus distincts que dans les prés. Caché parmi les branches, un pinson lançait sa longue mélodie frémissante et terminait chaque phrase par une enjolivure. Un pigeon ramier roucoula plusieurs fois, ponctuant son chant guttural d'une brève note finale, comme s'il souffrait trop de la poitrine pour continuer.
Commenter  J’apprécie          00
Rudement mieux que de traîner dans les rues à rien faire. Pa'ce que c'est ça qu'on faisait : on traînait dans le lotissement et on faisait pas grand-chose. Ça doit êt' pour ça que j'avais toujours des ennuis : on entrait par effraction dans les maisons et on chapardait des trucs, mais c'était juste pour se distraire. Ça nous occupait, voilà tout.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Barry Hines (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barry Hines
Kes - bande-annonce
autres livres classés : littérature jeunesseVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus

Autres livres de Barry Hines (2) Voir plus

Lecteurs (67) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1544 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}