AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782723498814
224 pages
Glénat (07/01/2015)
2.7/5   10 notes
Résumé :
Lardé de références à l'art, au cinéma, aux sciences ou à la littérature, cette oeuvre atypique offre un mélange des genres très bien dosé. Son dessin inattendu au Japon évoque immédiatement les pages de Sin city par la composition des planches et le choix d'un travail graphique par aplats.Dans un décorum très «angleterre victorienne», les dinosaures n'ont pas tous disparu, ils ont évolué en êtres intelligents, et se sont cachés de l'humanité pour survivre. Hantés p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Shan_Ze
  19 janvier 2018
Une histoire qui se passe en Russie avec des dinosaures parlants... intriguant, non ? J'ai un peu déçue par le dessin de Masato Hisa, très difficile à décoder, les batailles entre hommes et dinosaures sont dures à suivre. (qui a pris le dessus là ?), la distinction entre ces deux espèces est elle-même parfois un peu hésitante. Pourtant, les intrigues en elles-mêmes sont intéressantes à suivre (une histoire et le début d'une autre) : un orbe volé qui serait le prince des dinosaures et un homme mourant de combustion spontanée juste avant de rencontrer un informateur. Des recherches menées par Lily, une tueuse anglaise qui manie aussi bien le combat que le maniement des bouteilles.
Le dessin m'a vraiment gené pourtant, j'ai envie de poursuivre les aventures de cette drôle de Lily, quitte à relire deux fois la même page... (mais j'attendrai un peu avant de m'y relancer).
Commenter  J’apprécie          210
FlowerPanda
  09 janvier 2016
Voilà un manga atypique qui m'a déstabilisée par ses graphismes aux forts contrastes ! Nous plongeons ici dans un manga réunissant action et suspense en plein coeur d'une Angleterre victorienne en pleine tourmente.
Les humains doivent cohabiter dans un monde où les dinosaures ne sont pas une espèce éteinte. Or cette cohabitation ne s'avère pas des plus simples ! Si autrefois ces grands lézards régnaient en maître sur la planète, ce n'est plus le cas aujourd'hui, l'homme ayant pris le dessus. Pourtant, certains n'aspirent qu'à un retour à l'ancien temps et ne reculeront devant rien pour rétablir l'ancien ordre… Les relations entre les deux espèces semblent de plus en plus compromises et le monde au bord de la guerre. La guerre pourra-t-elle être évitée ?
Lilly, une tueuse alcoolique, est envoyée par les services secrets anglais pour accomplir une mission particulière : éliminer un terroriste russe. Mais elle va tomber sur un pépin, ou plutôt, sur une écaille, terme plus approprié à la situation !
Nous allons donc suivre les aventures de cette tueuse membre d'une organisation secrète qui va se retrouver à devoir faire équipe avec un partenaire au sang chaud pour le moins inattendu au fil de ses aventures : Sabata.
J'ai trouvé ce manga à la fois déconcertant par ses graphismes et prenant par son histoire. En effet, bourré d'action, le lecteur n'a pas le temps de reprendre son souffle pendant la lecture de chaque tome tellement les évènements s'enchaînent vite. le mangaka réutilise de nombreux évènements célèbres et mythiques ayant marqué l'époque pour mener notre héroïne dans de folles aventures et au coeur de complots machiavéliques. Nous croiserons ainsi la route de Jack L'Éventreur ou encore de Moby Dick de façon tout à fait inattendue mais originale. Les conflits d'intérêts entre les hommes et les dinosaures sont nombreux dans ce monde où la cohabitation semble particulièrement difficile. Entre ceux qui souhaitent trouver un équilibre et ceux qui souhaitent l'extermination pure et simple de l'autre espèce, il va être difficile pour Lilly et Sabata de s'en sortir totalement indemnes.
Personnellement, j'ai trouvé ce manga destiné surtout à un public masculin. L'héroïne est sexy à souhait avec des formes très généreuses et se retrouve souvent dans des positions pour le moins ambigües. Les graphismes, bien qu'originaux, ne m'ont pas toujours paru très clairs et lisibles en raison des forts contrastes et de scènes d'action parfois un peu brouillonnes. Pour autant, j'ai trouvé intéressant le parti pris visuel de l'auteur qui n'est pas sans rappeler Sin City pour les connaisseurs.
Sur fond d'enquêtes policières et d'espionnage, Jabberwocky nous plonge dans un univers où dinosaures et humains se côtoient et trouvent difficilement un terrain d'entente. Tourné résolument vers un public masculin, ce manga ne me laissera pas un souvenir impérissable en dépit d'un traitement graphique original.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
silverfab
  05 mars 2015
Ce Jabberwocky est un peu à la BD ce que le pudding est à la gastronomie ; et le pudding, c'est délicat…au mieux c'est limite digeste, au pire c'est immangeable. A force de vouloir tout mélanger on obtient un résultat parfois beaucoup trop gras pour pouvoir l'apprécier. Impérialistes russes et espionne manga, Angleterre victorienne et dinosaures humains, figures littéraires tels des cheveux sur la soupe, j'en passe et des meilleurs. Si on ajoute à ce mash-up improbable un style graphique qui lorgne sans vergogne vers le Miller de Sin City mais plombé par une narration brouillonne et des cases encombrées d'onomatopées gigantesques, vous comprendrez aisément que : D'une : je ne m'appesantirais pas plus sur cette chronique, et de Deux, que je n'irais pas plus loin dans l'indigestion. Allez, voici quand même une B.O originale pour accompagner tout ça: http://bobd.over-blog.com/2015/03/la-recette-du-pudding-jabberwocky-vs-the-adventures-of-tintin.html
Lien : http://bobd.over-blog.com/20..
Commenter  J’apprécie          00
kikibaba
  04 février 2015
Une histoire très compliquée qui se déroule en Russie où l'orbe du pouvoir des tsars serait en fait l'oeuf d'une communauté de dinosaures qui ont survécu. Un dessin très peu lisible pour un récit trop compliqués pour moi. Je n'ai pas pu finir.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
Elbakin.net   12 août 2015
Un bon gros mélange qui fonctionne par à-coups, car virant parfois au fourre-tout débridé en cours de route, malgré la présence de notes pour nous donner quelques repères. Si l’accent est clairement mis sur l’action, il faut également composer avec un univers que l’on découvre lentement, sans parler d’un certain nombre de non-dits.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
ActuaBD   19 février 2015
Premier tome, sur sept en tout, d’une série d’un mangaka étonnant qui mérite amplement d’être découvert, en particulier par les amateurs d’univers pulp, Jabberwocky nous apparaît d’entrée comme une lecture sympathique. De la Russie à Florence, du secret des tsars à ceux de Galilée et Tesla, voici un manga qui ne manque ni d’audace, ni d’énergie !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Elbakin.net   09 février 2015
Si l’accent est clairement mis sur l’action, il faut également composer avec un univers que l’on découvre lentement, sans parler d’un certain nombre de non-dits. Autant dire qu’il est parfois nécessaire de s’y reprendre à deux fois pour être bien sûr d’avoir tout suivi, une impression entretenue par le découpage mais surtout le trait de l’auteur, très particulier lui aussi, notamment dans son utilisation des ombres et sa gestion des aplats.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
BoDoi   28 janvier 2015
Ce premier tome est foisonnant. Comme pour le dessin, c’est parfois un peu trop, mais en même temps séduisant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   12 janvier 2015
Le scénario est barré et travaillé, rien à dire par ici, c’est du côté du dessin qu’il faudra s’accrocher. Là, nous sommes loin du manga classique, les personnages sont anguleux, les scènes très découpées et extrêmement contrastées, on retrouve un peu l’ambiance Sin City. Si l’esthétique des pages est évidente, la lecture l’est moins tant l’œil a besoin de chercher ses repères.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   19 janvier 2018
La meilleure façon de se venger d'un ennemi, c'est de ne pas lui ressembler, disait Marc Aurèle...
Commenter  J’apprécie          292

Lire un extrait
Videos de Masato Hisa (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Masato Hisa
Reportage sur Masato Hisa, l'auteur de Jabberwocky chez Glénat et d'Area 51 chez Casterman. En compagnie des directeurs éditoriaux des deux maisons d'éditions, nous retraçons les origines et les points forts de cet auteur hors du commun.
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1174 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre