AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781028100552
Bragelonne (25/05/2016)
4.07/5   47 notes
Résumé :
As the eighth book in The Wheel of Time series, The Path of Daggers carries the difficult task of being somewhere in the middle of this giant series. Instead of high-paced action, it focuses more on the in-depth politics surrounding the nations and the divided White Tower.

Egwene goes for broke in an all out attempt to unite the tower. Rand struggles with his sanity, while Cadsuane Sedai and the Wise Ones struggle to guide him. Elayne, Avihenda, and N... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tachan
  13 avril 2020
Je clame mon amour pour cette saga depuis le premier tome, mais il faut parfois enlever ses visières de fans pour avouer qu'un tome nous a déçu, c'est le cas ici. J'attendais de la part de l'auteur qu'il me fournisse un regain d'intérêt ici après le final tonitruant de la dernière fois avec le débarquement des Seanchans. Malheureusement j'ai eu à la place un tome où il ne s'est rien passé...
Depuis longtemps, je sais que Jordan est un auteur qui aime prendre son temps, qui aime les longues descriptions des décors, des personnages, de leurs tenues et ça ne me gênait pas quand à côté on avait une histoire qui devenait de plus en plus complexe et riche avec une action bien dosée. Ici, clairement j'ai cherché l'action. Chaque arc du tome fut dans un premier temps long et avec peu d'intérêt, et même l'accélération finale fut décevante car bâtie encore une fois sur le même schéma que d'habitude ou presque avec un Rand brutalement en danger mais qui sort victorieux. Jordan, réveille-toi !
Revenons maintenant sur chaque pan de l'histoire. Elayne et Nynaeve ont bien récupéré la coupe et s'en serve fort rapidement et facilement (?) pour re-régler le climat. Puis, elles se dirigent enfin vers Caemlyn afin que la première récupère la couronne qui lui est due. C'est un arc scénaristique où l'on parle beaucoup pour bien peu d'effets. Il y a beaucoup de pages qui y sont consacrées pour un résultat minime. Je trouve juste que les filles, chacune de leur côté, ont un peu mûri et s'affirment en tant que femme et Aes Sedai. du côté de Perrin, il est intéressant de voir qui il croise sur sa route. Dans un premier temps, c'est une rencontre que je trouvais signifiante pour la suite et qui avait des conséquences assez amusantes du fait de la ruse qu'elle sous-tend. Dans un second, celle qui se produit à la fin, est un vrai coup de tonnerre que je n'avais pas vu venir et qui me plait énormément dans ce qu'elle annonce pour la suite. Ça va peut-être enfin secouer ce personnage un peu mollasson. Chez les Aes Sedai près d'Egwene, c'est toujours autant tendu entre les différents "clans" et notre Amyrlin louvoie parfaitement entre eux, se jouant des uns et des autres. J'ai beaucoup aimé sa "prise de pouvoir" et la façon dont elle les met au pas pour se lancer dans la bataille. La figure de Gareth Bryne me plait également de plus en plus, c'est vraiment un homme sage. En tout cas, avec Egwene, nous avons vraiment une politicienne à l'oeuvre !
Contrairement à son ami Rand qui lui file du mauvais coton. C'est le héros de l'histoire mais qu'est-ce qu'il est agaçant. Il s'isole à nouveau. Ceux qui l'entourent nous sont mal connus donc on ne s'attache pas à eux. J'avais espoir de développement d'une relation entre Cadsuane et lui, mais il ne se passe rien. En fait, on suit Rand dans sa guerre pour repousser les Seanchans mais on ne voit rien du tout ! Quelle frustration ! Les batailles sont loin et Jordan ne nous montre rien... A part le moment, où Rand perdu fait encore une bourde en voulant jouer au plus fort. C'est agaçant. Puis vient le retour dans l'un de ses palais où il se fait à nouveau attaquer mais pas par les mêmes que d'habitude, ce qui change un peu la dynamique future. Cependant dans ce tome, il n'aura pas fait grand-chose de neuf et niveau développement du personnage il n'y a pas vraiment d'avancée non plus... Reste quelques petits passages du côté des différents "méchants" qui sont sympathiques pour aussi voir leurs plans et leurs mésaventures mais qui n'apportent pas grand-chose non plus pour le moment à l'intrigue qui reste fort plate.
Alors pourquoi est-ce que je ne note pas plus mal ce tome ? Parce que je me dis que peut-être que tout ça est voulu par Jordan, comme le calme avant la tempête. On sent en effet monter un certain malaise au fil du temps, notamment chez ceux capables de canaliser. Après que les filles aient utilisé la Coupe, on dirait qu'elles ont déréglé quelque chose dans le pouvoir et que ça touche tout le monde, en particulier les hommes. Ainsi on voit de drôles de défaillance chez Rand et ses hommes. Les autres groupes fourbissent aussi un peu leurs armes avant un gros affrontement je l'espère : Egwene se rapproche de la Tour et s'entoure et Elayne récupère son trône. La grande question cependant est : Where is MAT ?? On ne le voit pas une seconde dans ce tome alors que le précédent le laissait dans une position plus qu'inconfortable. Je veux des réponses ! xD
La Roue du temps reste pour moi une lecture indispensable en temps que cycle. Elle est agréable à lire, on se plait à retrouver les personnages et à vivre des aventures avec eux. Ce tome fut juste trop plat pour moi. J'aime qu'il y ait plus d'action et de l'action visible, et qu'on ne soit pas autant dans l'attente qu'ici. J'ai du mal à ronger mon frein ^^!
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Guardians
  10 août 2018
LA ROUE DU TEMPS est une saga d'une vingtaine de romans de fantasy, alors sachez vous vous embarquez dans une longue aventure :-)
La trame est la suivante :
Rand, fermier découvre qu'il a une grande destinée car il est la réincarnation du dragon, guerrier-aventurier légendaire.
Le jeune fermier va donc devoir mener les armées de la Lumière (qui se rassemblent en apprenant son existence) vers la bataille finale contre les ténèbres avec l'aide ses amis Mat et Perrin qui eux aussi vont se découvrirent un don.
L'univers de ce roman est riche et très varié. Que ce soit par les contrées traversées, les peuplades qui y vivent, les traditions des unes et des autres, sans oublier la magie et les monstres qui servent les ténèbres.
Je ne vous cache pas que la saga souffre de longueur et que le nombre de personnages est important (logique vu le nombre de romans) et leurs noms difficiles à retenir.
Mais certains personnages ont une réelle consistance, il y a du travail d'écriture qui les rend intéressants, captivants : Perrin, Matt, Nynaeve sans oublier Egwene ou encore Elayene, Aviendha. (oui, les noms sont parfois compliqués à retenir, je me suis parfois un peu arracher les cheveux... mais on en a vu d'autres).
Mais cette saga est à lire entière ou pas, moi je n'ai pas été au bout happé par d'autres romans tout aussi intéressants, mais je n'exclus pas d'y revenir un jour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mondaye
  08 mars 2016
Un huitième tome qui ne perd pas en niveau bien que n'étant pas très actif.
Je m'explique: ce n'est pas que l'action manque en terme de batailles, révélation etc... mais l'intrigue générale semble surtout servir de terrain de préparation, avec quelques surprises à la fin.
L'occasion pour nous de constater le retour à la normale du temps, et son impact sur la campagne d'Egwene, et les progrès de celle-ci.
L'occasion aussi d'assister au retour d'Elayne en Andor.
Relativement peu de passages avec Rand au final. Un peu de Perrin, un peu d'Elaida, un peu de Shadowspawn.... et pas de Mat sauf mention de "il est en vie".
Mais ce manque d'action ne pèse pas trop sur le roman, après tout un tome calme après un autre plus mouvementé et un prochain qui le promet de l'être autant permet de se "reposer" plus ou moins et de faire un point sur la situation.
je crois que à ce stade mentionner la qualité des personnage et du style n'est pas très utile, vous l'avez déjà constaté par vous même si vous avez suivi la série.
En résumé un tome de préparation agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sombrefeline
  29 août 2014
Je suis un peu plus mitigée sur ce tome que pour le précédent, car autant j'avais trouvé que A crown of swords bougeait bien et faisait avancer l'intrigue, autant j'ai trouvé de grosses longueurs à ce tome-ci.

Soyons honnêtes, il y a quelques événements marquants (le retour d'Elayne en Andor, la guerre contre les Seanchaniens, et la décision d'Egwene d'assiéger Tar Valon). Mais j'ai trouvé que ces moments marquants étaient noyés dans la masse des intrigues secondaires.
Les personnages passent beaucoup de temps à se disputer, à se faire la gueule. On parle beaucoup des luttes de pouvoir, des intrigues de cours. Alors peut-être que certaines de ces histoires auront une répercussion dans les tomes suivants, mais en attendant, ce n'est pas ce qu'il y a de plus passionnant à lire.

Côté personnages, pas vraiment d'évolution majeure, mis à part peut-être Egwene, qui commence à prendre réellement les rênes des Aes Sedai, et Perrin, qui joue maintenant sur un pied d'égalité avec Faile.

En résumé : j'ai plus eu l'impression de lire un tome de transition, qui prépare les gros changements qui vont survenir. J'espère que la suite se révélera plus rythmée.
Lien : http://catherine-loiseau.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Schmultruc
  16 novembre 2017
Le tôme 8 de la Roue du Temps apporte une avancée dans l'histoire, mais pas tant que cela.
En effet, on suit les différents groupes de héros sur le chemin de leurs aventures. Celles-ci sont intéressantes, mais pas passionnantes. Elles sont nécessaires et font avancer l'intrigue.
On voit arriver les Seanchaniens et la tempête menaçante qu'ils colportent. On voit évoluer tranquillement les personnages, surtout Rand. Ses Hommes deviendraient-ils également un problème ?
Ce tome reste un point de transition vers le suivant.
Parlons également un peu du style : juste lourd, ennuyeux, lent. J'ai dû m'accrocher pour terminer cet ouvrage, tant sa lecture est indigeste. Seule l'histoire et son intérêt (ma curiosité ?) m'ont retenu.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MondayeMondaye   10 mars 2016
Abruptly Allidandre put out her cup on one side without looking as if excepting a tray to be there. One was, barely in time to catch the cup, and Maigdhin who held it muttered something Perrin hoped Faile had not heard. Fail was death on servants using that kind of language. He started to rise as Alliandre approach him, but to his shock she knelt gracefully in front of him, catching his hands with hers. Before he knew what she was doing she twisted her hands so were back to back between his palms. She clung so hardher hands must have hurt; for sure he was not certain he could loose himself without hurting her.
“Unde the Light”, she said firmly looking up at him, “I Alliandre Maritha Kiragi, pledge my fealty and service to Lord Perrin Aybara of the Two Rivers, now and for all time, save he chooses to release me of his own will. My lands and throne are his, and I yield them to his hand. So do I swear.”
For an instant there was a silence broken only by Gallenes gasp and the muted thud of his winecup hitting the rug.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lehibooklehibook   22 décembre 2019
Faile aimait Perrin de toutes les fibres de son corps , et cette passion la désorientait.Comprendre vraiment les hommes était impossible , bien sûr, mais il était si différent de tous les gens avec qui elle avait grandi .Par exemple, il n'avait jamais la grosse tête et il ne passait pas son temps à chanter sa propre gloire. Bien au contraire , il se montrait ...modeste . Elle n'aurait pas cru qu'un homme puisse avoir cette qualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robert Jordan (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Jordan
La Roue du Temps - Bande-annonce officielle | Prime Video
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2017 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre