AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702441580
Éditeur : Le Masque (02/11/2016)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 48 notes)
Résumé :
« Une série drôlement grinçante qui allie crime et ballon rond... Un cocktail de suspense et d ironie ! » Paris Match

Scott Manson, l'entraîneur du club de football de London City, se rend à Athènes avec son équipe pour disputer leur premier match de la Ligue des Champions. Alors qu'ils se préparent à affronter l'Olympiakos, la Grèce fait face à de violentes émeutes. La température monte en ville comme dans le stade, et le coach surveille de près ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  29 mars 2017
Quatre points à savoir avant d'entamer la lecture du nouvel opus des enquêtes de Scott Mason, entraîneur de l'équipe de football London City :
1°) Ce livre parle de football. Si vous faites une allergie au ballon rond, ou n'appréciez que très modérément que onze types courent d'un but à l'autre pour des raisons qui vous paraissent futiles, passez votre chemin.
2°) Les cent premières pages sont consacrées au … football, avant qu'une enquête policière digne de ce nom ne pointe le bout de son nez. Relisez le point 1.
3°) Kerr va beaucoup parler de tactique de match, de transferts, de commissions, et de l'environnement des joueurs, wag et prostituées de luxe comprises. Relisez le point 1.
4°) A côté de cela, Scott Mason mène son enquête tel un chevalier blanc, défenseur des justes causes (un de ses joueurs et ami est mort), prompt à succomber aux belles, maniant ironie et distanciation. Ces traits de caractères ne peuvent que rappeler furieusement l'autre héros de Kerr, Bernie Günther. Et honnêtement, pendant la plus grande partie du roman, on a presque l'impression d'accompagner un Bernie d'aujourd'hui, ce qui ne rend la lecture que plus délectable pour qui est fan de l'ex inspecteur de la Kripo.
Autant le mercato d'hiver était un peu bancal, autant ce tome qui se passe en quasi-totalité dans la Grèce d'aujourd'hui, manifestations contre la récession, émeutes et gréves compris, est d'une lecture addictive. A la fin du Mercato d'hiver, cette nouvelle série pouvait passer pour une simple distraction pour son auteur. A la fin de la main de Dieu, Kerr prouve qu'il peut aussi analyser avec virtuosité notre époque au travers d'un personnage original.
Ce livre est une grande réussite dans son genre. Relisez toutefois le point 1.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MissAlfie
  25 octobre 2016
Ayant beaucoup apprécié la série de Philip Kerr autour de la seconde guerre mondiale, j'étais curieuse de découvrir la nouvelle série qu'il a imaginé autour du football. La main de Dieu est le deuxième roman qui met en scène Scott Manson, entraîneur d'un club fictif de Londres et enquêteur à ses heures perdues.
Soyons bien clairs : si vous n'aimez pas du tout le foot, passez votre chemin, cette série n'est pas du tout faite pour vous ! Stratégie, tactique de jeu, réflexions sur l'univers "foot" : rien ne vous sera épargné au cours de ce roman, même pas les réflexions misogynes et les clichés sur l'argent brassés et les call-girls à gogo...
Côté enquêté, que dire ?... Ça se traîne. Oui, c'est sympathique, oui, Philip Kerr s'attache à bien décrire le contexte grec, mais je voulais lire un polar !!! Or, cet aspect du bouquin est arrivé un peu tard à mon goût. En revanche, il faut reconnaître que Philip Kerr a un très bon talent pour imaginer un dénouement et une chute assez percutants !
Même si j'aime le foot, il faut reconnaître qu'il s'agit là d'un roman policier pour des lecteurs encore plus footeux que moi. L'occasion peut-être de mettre un roman entre les mains de quelques sportifs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vero35
  07 novembre 2016
Je n'aime pas particulièrement le foot, mais j'ai apprécié la lecture de ce nouveau roman de Philip Kerr et je l'ai trouvée très instructive. Certes le prologue est un peu dissuasif pour les non spécialistes de foot, mais ensuite, j'ai trouvé mon rythme de croisière grâce notamment aux protagonistes : l'entraîneur Manson, détective à ses heures, sa compagne policière, le propriétaire ukrainien du club de London City où officie Manson et quelques joueurs et escort girls qui vont avec... La lecture fut donc agréable, car Manson, comme Berthie Gunther dans la trilogie berlinoise du même auteur est un électron libre, maniant à la fois l'ironie et le poing quand il le faut, futé et sensible. Agréable encore car l'évocation de la Grèce contemporaine où se passe l'intrigue est vivante. Instructif, car tous les aspects du sport business sont abordés ( les paris illégaux, les achats et les ventes de joueurs...) et de façon très vivante et accessible là encore.
Commenter  J’apprécie          30
Zippo
  18 septembre 2017
Nous retrouvons notre héros, Scott Manson entraîneur de l'équipe de football London City, en Grèce pour un match dans le cadre de la Ligue des Champions entre son club et l'Olympiakos, une des deux équipes d'Athènes.
Un joueur du London City meurt en pleine rencontre, puis une jeune escort girl est retrouvée noyée...Scott Manson met tout son talent à résoudre ces deux meurtres. de plus, son équipe est interdite de sortie du territoire grec le temps de l'enquête...Il doit donc agir vite.
Philipp Kerr nous décrit avec justesse la situation économique de la Grèce contemporaine et de ses conséquences sur la population grecque.
Scott Manson doit donc soutenir le moral de son équipe bloquée en Grèce et enquêter...
Merci à Philipp Kerr pour ce roman plein d'action et pour son héros, Scott Manson, cet entraîneur de foot si attachant
Commenter  J’apprécie          10
Gwelan
  06 octobre 2017
Une histoire bien menée, si en plus vous vous y connaissez en Foot vous comprendrez encore mieux. Au début j'ai failli abandonner, car toutes ces combines de foot, ces catégories de jeux me passaient largement au dessus de la tête, n'ayant absolument aucune culture foot. Mais petit à petit le côté intrigue et le côté humain a fini par l'emporter et en définitive j'ai aimé.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
LaPresse   20 janvier 2017
La deuxième enquête du footballeur Scott Manson est plus réussie que la première, qui promettait déjà un certain renouveau chez l'auteur de La trilogie berlinoise et ses nombreuses suites.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
umezzuumezzu   30 mars 2017
- Il me semble qu’un club de foot reste le plus gros éléphant blanc que puisse se payer un milliardaire. Un mammouth bien laineux et bien blanc, sans doute.
- Je ne sais pas. Appliquées au football, les lois de l’économie opèrent différemment. Je pense parfois que John Maynard Keynes aurait du écrire un chapitre spécial consacré aux équipes de football. Dans les grands clubs, les pertes et profits ne signifient pas toujours ce qu’ils sont censés signifier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
umezzuumezzu   28 mars 2017
Anna Loverdos croisa ses jambes nues et bronzées et me tendit sa carte de visite. Comme elle, cette carte avait deux faces : l’une grecque, l’autre anglaise. Les jambes étaient joliment galbées et certainement plus intéressantes que ce qui était imprimé sur la carte. Dés qu’elle est croisée, une belle paire de jambes a de quoi distraire un homme d’à peu prés tout.
Commenter  J’apprécie          50
umezzuumezzu   06 avril 2017
Elle s’assit dans l’un des nombreux sofas et positionna ses jambes avec soin, ce qui veut dire que j’avais maintenant sous les yeux une géométrie de chair et de hauts talons si parfaite qu’Euclide en personne n’aurait jamais osé en rêver – dont la seule et unique formule algébrique ne pouvait être que S=EX2.
Commenter  J’apprécie          60
umezzuumezzu   30 mars 2017
Dans tous les pays, la relève de la garde est toujours un monument dédié à l’absurde, au ridicule, au grotesque. En Grèce, ce monument atteint un degré d’absurdité proprement inouï. Avec leurs souliers à pompons, leur robe de bal blanche, leur grosse moustache et leur bonnet de clown rouge à gland, les Evzones ressemblent déjà eux-même à un cirque des Balkans, mais tout ceci n’est rien comparé à leur farcesque numéro, qui donne l’impression de pauvres soldats se livrant à une pantomime mécanique pour le compte d’un ministère de la Bêtise en marche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
umezzuumezzu   29 mars 2017
On raconte qu’en 1485, après la bataille de Bosworth, l’équipe victorieuse des Tudor jeta le corps du roi Richard III dans l’eau de cette rivière qui a l’air bien dégueulasse. Sauf qu’évidemment cela ne peut pas être vrai puisqu’on a récemment trouvé son squelette sous un parking dans le centre de Leicester. J’imagine que le pauvre sagouin avait perdu son ticket de parking et n’arrivait plus à en ressortir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Philip Kerr (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philip Kerr
Emmanuel Couly reçoit Anne Martinetti pour son livre, "Mortels Cocktails" aux Editions du Masque, au Duke's bar de l'Hôtel Westminster, 13 rue de la Paix, 75002, Paris. « le vrai crime, c?est de ne pas savoir préparer un martini. » Francisco G. Haghenbeck, L?affaire tequila de Philip Kerr à Patricia Cornwell en passant par Ian Rankin, Stephen King, Fred Vargas ou l?éternelle Agatha Christie, les maîtres du genre vous servent leurs meilleurs cocktails et vous invitent à replonger dans leur univers? le temps d?un verre. 50 recettes de cocktails pétillants et dangereusement exquis à savourer comme un bon polar !
+ Lire la suite
autres livres classés : entraîneurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Bernie Gunther, un privé chez les nazis...

"Je ne suis pas un nazi. Je suis un Allemand. Ce n'est pas la même chose. Un Allemand est un homme qui arrive à surmonter ses pires préjugés. Un nazi, quelqu'un qui les change en lois" On m'a viré de la Kripo en 1934, et comme il faut bien vivre, je me suis retrouvé déguisé en privé dans l'établissement le plus select de Berlin :

Hôtel Savoy
Hôtel Berlin
Hôtel Regent
Hôtel Adlon
Hôtel Otto

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Philip KerrCréer un quiz sur ce livre