AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266243896
Éditeur : Pocket (07/05/2014)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 337 notes)
Résumé :
En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations.

Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr…

Car ce portable appartient à l’assistant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
marielitenpyjama
05 novembre 2013
Le jour de son enterrement de vie de jeune fille, Poppy Wyatt perd sa bague de fiançailles, celle que la famille de son futur mari, Magnus, se passait de génération en génération depuis des lustres. Cerise sur le gâteau, et encore plus dramatique, on lui dérobe aussi son téléphone portable. Elle se croit sauvée quand elle trouve au fond d'une poubelle un smartphone, appartenant à l'assistante d'un dénommé Sam. Elle décide alors de l'emprunter pour régler la situation de crise dans laquelle elle s'est, une fois de plus, fourrée.
À force d'argumentation et de démonstration (incluant une interprétation de Beyoncé revisitée devant un groupe de japonais sans voix), le propriétaire du téléphone finit par accepter de le lui prêter, à condition qu'elle lui transfère tous les messages. Les messages en question révèlent un étrange complot à l'encontre du malheureux Sam qui ne se doute de rien. Entre drame familial, recherche de bague et organisation d'un mariage qui annonce plus de pire que de meilleur, Poppy saura-t-elle tout gérer ?
Les gros plus :
Ce qui est bien quand on lit Sophie Kinsella, c'est qu'on lit Sophie Kinsella.
Pas de surprises donc : une lecture légère et fun, on rigole, on s'attache à l'héroïne et on tombe amoureuse du beau ténébreux, puis on s'émeut à la fin (qu'on avait bien entendu devinée).
J'ai beaucoup beaucoup aimé le concept des notes de bas pages à hurler de rire.
Les mini bémol :
Les héroïnes de Kinsella sont drôles et attachantes, généreuses à l'excès, passionnées et maladroites, mais Becky Bloomwood, Poppy Wyatt ou Lexi Smart, soit elles sont soeurs, soit c'est un peu toutes les mêmes…
Mais bon pour être franc, on s'en fiche, on adore quand même. Sophie Kinsella ne prétend pas écrire La Chartreuse de Parme (et ça tombe bien, parce que nous, on ne prétend pas vouloir le lire), Poppy Wyatt est un sacré numéro est donc à dévorer pour toutes les fans de l'accro au shopping, les romantiques et celles qui dorment avec leur smartphone sous l'oreiller, qui ne manqueront pas de s'identifier à l'héroïne. Parce que c'est là tout l'art de Sophie Kinsella, finalement, de résumer en un personnage hilarant n'importe quelle fille de moins de 30 ans, qui sait que oui, oui, un jour elle aura une carrière, un mari, des enfants et la paire de Louboutin qu'elle mérite, mais en attendant que le prince charmant et le job de ses rêves daignent pointer le bout de leur nez, autant lire des contes de fées et rigoler un bon coup.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/sissi.chicklit
Lien : http://fan-de-chicklit.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Softymel
08 octobre 2012
J'adore ce livre ! Bon ok, j'adore tous les livres de Sophie Kinsella… (enfin, pas ceux écrit sous le nom de Madeleine Wickam). Mais j'ai trouvé celui-ci un peu plus original que les autres. Bien sûr, comme d'habitude on devine la fin assez vite, mais le thème de l'histoire est original : Poppy trouve un téléphone dans une poubelle en cherchant son alliance qu'elle a perdue, et elle décide de s'en servir, ce qui ne plait pas beaucoup à l'entreprise à laquelle le téléphone appartient !
Et j'ai vraiment adoré le personnage principal, Poppy. Elle est drôle et très attachante, même si parfois elle est un peu longue à la détente… enfin je la comprends un peu aussi, elle avait d'autres choses à penser, et puis dans sa situation, on peut comprendre qu'elle ne voit que ce qu'elle a envie de voir.
Un autre point que j'ai beaucoup aimé, se sont les notes de bas de page, qui sont toujours très drôles !
En bref, j'ai passé un excellent moment avec ce livre, j'ai beaucoup rit, et le seul point négatif que j'y ai trouvé, c'est qu'on finit par le terminer ! Poppy va me manquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LeslecturesdeLily
12 août 2013
Mon avis :

Je peux déjà vous dire que le titre « Poppy Wyatt est un sacré numéro » est parfait pour ce roman, l'auteure n'aurait franchement pas pu mieux choisir, quant à la couverture, elle est super jolie et est tout à fait dans l'univers de Sophie Kinsella.
En plus, ce roman est édité aux Éditions Belfond, une maison d'édition que j'aime beaucoup, j'ai fait de très belles découvertes chez eux.

Faisons un point sur l'histoire :
Poppy Wyatt est une jeune femme brillante, kinésithérapeute de métier et future mariée. Alors qu'elle passe une soirée avec ses amies, elle égare sa magnifique bague de fiançailles d'une très grande valeur financière mais surtout sentimentale. Impossible pour elle d'annoncer la vérité à son fiancé, elle n'a alors qu'une seule solution : remuer ciel et terre et la retrouver par ses propres moyens.
Mais quand on a la poisse, on l'a pour de vrai hein, en plus de sa bague, elle va se faire voler son téléphone portable, mais Poppy ne se démonte pas pour autant.
Elle trouve, comme par enchantement, dans le hall de son hôtel, un téléphone qui a été jeté dans une poubelle. Ni une ni deux, elle s'en empare et continue ses recherches sur sa bague.
Mais ce téléphone va changer sa vie !!

Les personnages :
Poppy : J'ai adoré cette fille. Elle a des valeurs qui me plaisent, elle est respectueuse et gentille. Elle rend service de bon coeur et est une amie fidèle. Elle n'est pas sûre d'elle et ça la rend attendrissante. Mais Poppy est aussi gaffeuse et naïve. Elle se laisse facilement emporter dans des histoires complètement folles, mais ne s'en sort pas trop mal au final...
Sam : Cet homme m'a beaucoup énervée. Il est à la tête d'une grande entreprise, c'est un peu le genre de personne inaccessible, sèche et pas très sociable. J'ai eu du mal à m'intéresser à lui.
Je ne vous ai pas parlé de lui dans mon résumé (je l'ai fait exprès pour laisser un peu de suspens) mais il a un rôle très important dans le roman.

Magnus : le fiancé de Poppy, malgré un début où je l'ai trouvé tout mimi avec sa fiancée, je dois dire qu'au fur et à mesure de mon avancement, je l'ai carrément méprisé. Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.

Les autres personnages sont moins présents dans l'histoire, il y a les amies de Poppy :
Ruby, rien à redire sur elle en particulier.
Annalise, alors elle c'est une vraie peste, c'est le genre de personne que je ne souhaite pas avoir dans mon entourage. Elle est jalouse, envieuse et serait prête à mettre la zizanie dans le couple de son amie...
Luncinda : Elle est l'organisatrice du mariage de Poppy et Magnus, bon, une organisatrice comme ça, je n'en voudrais pas non plus, elle est surtout une grande râleuse mais elle a ses raisons...
Les parents de Magnus : Au premier abord, je ne les ai pas aimés, ils m'ont paru assez fières et hautains mais ils m'ont réservé une belle surprise vers la fin du roman.

Mes ressentis :
J'ai beaucoup ri pendant ma lecture. Poppy est une héroïne très agréable à suivre. C'était ma lecture du soir et j'étais vraiment contente lorsque je me replongeais dedans.
L'histoire évolue plutôt bien, si au début, elle tourne autour de cette histoire de bague perdue, très vite l'histoire du téléphone prend le dessus. Puis il y a une enquête à laquelle Poppy participe.
Ce qui est sympa, c'est le fait de lire au fur et à mesure les SMS qu'elle reçoit. Je me suis sentie investie dans ses relations.

L'auteure :
C'est mon deuxième livre de Sophie Kinsella.
La première fois que j'ai découvert sa plume, c'était lors d'une lecture commune avec des amies. Nous avions lu « Les petits secrets d'Emma », j'avais eu le même ressenti que pour celui-ci. J'avais aimé la plume de l'auteure, fluide, légère, humoristique et très efficace. J'en garde un excellent souvenir et je suis très contente de retrouver son style et sa plume dans « Poppy Wyatt est un sacré numéro ».
Aujourd'hui, je peux dire que je ne suis pas déçue, c'est une fois de plus une réussite.
Je pense que je lirais un autre roman de Sophie Kindella prochainement, d'ailleurs si vous avez un livre d'elle à me conseiller, n'hésitez pas !

Pour conclure :
J'ai beaucoup hésité à le mettre dans mes coups de coeur. Je l'ai tellement aimé qu'il aurait eu sa place dans cette catégorie, mais il y a quelque chose qui m'a mis le doute, peut être certains personnages... Donc il sera dans mes très bonnes lectures (c'est déjà pas mal!)
Si vous aimez les livres Chick-Lit mais pas cul-cul, celui-ci est une réussite et je vous le conseille fortement et l'humour est bien présent, c'est très agréable.
À LIRE !

Lily
Lien : http://leslecturesdelily.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AliceFee
09 mai 2013
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Poppy Wyatt est un Sacré Numéro?
"Je surveille toutes les nouvelles publications de Sophie Kinsella depuis que j'ai lu mon premier "accro du shopping", il y a de ça bien longtemps. Et pour celui-ci, j'ai en plus eu la chance de le recevoir de Belfond, que je remercie."
• Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

"Poppy est une fille jolie, intelligente et fiancée. Tout s'annonce donc plutôt bien sauf qu'elle vient d'égarer sa bague de fiançailles, un bijou de famille inestimable alors qu'elle doit dîner avec ses beaux-parents le soir même. Et pour couronner le tout, elle se fait également voler son portable quant le destin semble enfin lui sourire et qu'elle en trouve un autre dans une corbeille en papier. Mais s'en emparer ne va-t-il pas lui amener encore plus d'ennuis?"
• Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

"J'ai beau ronchonner un peu au début devant des situations improbables, des personnages un peu stéréotypés et des ridicules un peu poussés, je ne peux pas m'empêcher de me laisser complètement happer par cette histoire à peine quelques pages tournées! J'ai adoré Poppy, elle m'a fait rire et j'ai souri avec elle lors de ses échanges de mails et de sms qui m'ont complètement charmés. le procédé est assez original d'ailleurs, c'est une rencontre qui change un peu de ce que l'on a l'habitude de voir et qui permet des situations et des comiques quelques peu inédits. J'ai également été surprise par plusieurs personnages, ce qui ne gâche rien, même si bien sûr on s'attend au dénouement final. Une très bonne lecture donc, que je n'ai pas laissé traîner plus d'une journée."
• Et comment cela s'est-il fini?

"La chick-lit est un genre particulièrement critiqué et pourtant elle nous apporte du bonheur, nous fait rire et rêver, nous détend... Des qualités qui n'ont rien de futiles. Et Sophie Kinsella en est incontestablement la reine! Un joli petit coup de coeur pour Poppy donc..."

Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Ninis47
25 février 2016
J'étais en pleine panne livresque quand j'ai décidé de sortir ce livre de ma PAL (où il était depuis 1 an et demi environ...!!). Je me suis dit qu'un Sophie Kinsella en général ça passe toujours bien. Même si je n'ai pas trouvé que c'était son meilleur j'ai quand même passé un bon moment avec ce livre!
On rencontre une Poppy Wyatt en plein désarroi! Elle vient de perdre sa bague de fiançailles dans un hotel où elle était avec des amies, qui est dans la famille de son fiancé depuis des générations et qui est d'une valeur inestimable... Sur ce fait, elle se fait voler son portable sous son nez alors qu'elle avait donné son numéro à tout le monde au cas où la bague serait retrouvée... Bref c'est la panique! Elle trouve un portable dans une poubelle par miracle, elle se dit que vu qu'il est dans une poubelle, il ne manquera à personne! Sauf que ce portable appartenait à l'assistante d'un certain Sam, c'est un portable professionnel qui reçoit un nombre de message et de mails incalculables... Elle promet à Sam de lui rendre le portable quand sa bague sera retrouvée mais des messages étranges vont arriver sur le portable, ces beaux parents vont décider d'arriver à l'improviste alors qu'elle n'a plus la bague à son doigt et elle va se mêler de la vie de Sam et de choses qui ne la regarde absolument pas... Bref une Poppy à la limite de la crise de panique!!
Poppy est une héroïne typique des romans de Sophie Kinsella. Une héroïne qui n'a pas la langue dans sa poche, drôle, qui se fourre dans des histoires totalement improbables! Elle est étourdie comme pas possible, se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas, ce qui l'a met dans des positions pas toujours confortables...!
L'écriture de l'auteure est toujours très dynamique, très drôle...
Alors oui c'est de la chick-lit, l'intrigue n'est pas trépidante, on sait forcément comme ça va finir mais ça permet aussi et surtout de se vider la tête, de ne penser à rien, de rire, de passer en somme un bon moment de lecture, un moment de lecture détente et franchement parfois ça fait du bien!!
Un livre que je recommande aux amatrices de Chick-lit, de lecture légère, ou tout simplement aux fans de Sophie Kinsella!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
marielitenpyjamamarielitenpyjama12 mai 2014
Toutes ces études leur ramollissent le cerveau ! Ils intègrent leurs grandes écoles pleins d'idées et d'enthousiasme et en ressortent avec d'horribles présentations Powerpoint et un affreux jargon formaté.
Commenter  J’apprécie          141
Harmo81Harmo8127 octobre 2014
Du recul. Je dois prendre du recul. Ce n'est pas comme si c'était un tremblement de terre, ou un tireur fou ou même une catastrophe nucléaire, quand même! Sur l'échelle des désastres, ce n'est pas énorme. Un jour, quand je me rappellerai ce moment, je rirai surement : "Ah! ah! Ce que j'étais bête de m'inquiéter..."
Commenter  J’apprécie          40
LucilleCBSLucilleCBS28 février 2015
Au fait, je sais pourquoi la tradition de dormir séparément la veille du mariage a été instaurée. Rien à voir avec le romantisme amoureux ou les parties de jambes en l'air. Rien à voir avec la chasteté, non plus. C'est pour éviter que la mariée ne galope vers l'autel en bouillonnant de colère et en se jurant de balancer à son futur mari quelques vérités premières dès qu'elle en aura fini avec la cérémonie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarcellinaMarcellina20 juillet 2014
Les messages pour Sam sont mélangés aux miens et ça fait bizarre. Deux à moi, six à lui, encore un à moi : nos messages se suivent, se touchent, se frôlent. C'est la première fois que je fais messagerie commune. Drôlement intime, comme impression. C'est comme partager un tiroir de sous-vêtements.
Commenter  J’apprécie          30
EwiiLaneoOEwiiLaneoO30 mai 2013
Sophie Kinsella a le don et la manière de mettre ses héroïnes dans des situations cocasses, agaçantes, embringuées dans des mensonges qui tournent souvent à la catastrophe. Elle met en scène des personnages toujours attachants et encore ici même si le style reste toujours plus ou moins le même, on est surpris, on rit, on est dedans du début jusqu'à la fin et comme toujours on referme le livre avec un grand sourire aux lèvres. Pour moi c'est 5/5, j'ai trouvé ce que je cherchais en me procurant ce livre: du plaisir et rien d'autre que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Sophie Kinsella (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Kinsella
Sophie Kinsella : "Je suis de nouveau tombée amoureuse de Becky..."
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les petits secrets d'Emma.

Comment s'appelle le petit ami d'Emma.

James
Connor
Franck
Paul

10 questions
137 lecteurs ont répondu
Thème : Les petits secrets d'Emma de Sophie KinsellaCréer un quiz sur ce livre
. .