AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782035956293
340 pages
Éditeur : Larousse (06/06/2018)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ornicar Garthauser est couvreur de métier et passe sa vie sur les toits de Paris.
Helle explore les profondeurs de la ville et cache un mystérieux secret.
Un jour, Ornicar tombe par accident dans les souterrains de la capitale et sa vie entière s’écroule. Helle a une solution pour l’aider mais il faudra qu’il accepte d'accompagner la jeune exploratrice dans les coulisses du Paris nocturne.

Des sommets de l’Opéra Garnier à la crypte du Pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
hcdahlem
  19 juin 2018
Mais où est donc Ornicar?
Dans son second roman Céline Knidler choisit de nous faire découvrir Paris d'un point de vue original, celui du couvreur Ornicar Garthausen. Une balade surprenante et poétique.
La situation est grave, mais pas désespérée. Elle pourrait même prêter à rire, si le risque n'était pas mortel. Ornicar Garthausen se retrouve suspendu par le caleçon à une antenne râteau, après une chute qui aurait pu lui coûter la vie.
Et alors qu'il se demande combien de temps un sous-vêtement en coton peut résister au poids d'un homme, nous allons pouvoir remonter le fil de l'histoire afin de découvrir comment le jeune patron de la maison Garthausen & fils en est arrivé à cette fâcheuse posture. Et notamment qu'il n'en est pas à sa première dégringolade…
Quand on fait sa connaissance, il est en train d'admirer la capitale depuis les toits de l'Opéra Garnier dont on lui a confié la réfection. Une situation dont il oublie vite le côté périlleux – il n'a pas le vertige – pour goûter au privilège que lui offre son métier. En suivant ce guide un peu particulier, nous allons pouvoir profiter d'un point de vue inédit sur quelques-uns des monuments emblématiques de Paris. Mais avant d'explorer la coupole du Panthéon ou la pyramide du Louvre, il aura fallu qu'il tombe dans un conduit de cheminée avant d'atterrir dans les catacombes et de perdre connaissance.
À son réveil, il va constater qu'à part quelques contusions il s'en sort plutôt bien mais il est complètement perdu. Après deux jours d'errance, il est finalement sauvé par une jeune femme qui aime explorer les entrailles de la capitale. Avant de retrouver sa femme, ses artisans et son chantier, il doit promettre à cette mystérieuse aventurière de lui montrer l'accès par lequel il s'est retrouvé dans les souterrains.
Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, sa chute s'est accompagnée du départ de Claudine. Sa femme a choisi de le quitter pour un employé du métro – sans doute pour changer de perspective – et de laisser aux mains de deux hommes de main chargés de récupérer la dette qu'elle a contractée. Et pour faire bonne mesure, il n'a plus de logement, celui-ci s'étant écroulé!
Il se tourne alors vers Helle (c'est le prénom danois de la jeune femme) qui lui promet de l'aider à régler son problème s'il accepte de l'accompagner dans sa quête. Car elle entend retrouver le trésor de Cartouche, ce brigand dont son père lui racontait les exploits.
Un peu contraint et un peu fasciné, Ornicar suit son ange gardien dans ses expéditions nocturnes, en marge de la légalité. Mais on lui pardonnera volontiers ses écarts, car elle nous offre une visite de la bibliothèque Mazarine, nous fait grimper sur la Tour Eiffel ou encore nous entraine dans les cuisines du Ritz.
Ce guide touristique très particulier, aussi documenté que poétique, se lit comme un conte moderne. Entre roman d'aventures et quête sentimentale, Céline Knidler vient à son tour inscrire son nom dans la liste des romans feel good qui cartonnent en librairie. On lui souhaite le même succès.

Lien : https://collectiondelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
TheBookCarnival
  07 août 2018
L'équilibre du funambule de Céline Knidler est une petite merveille. Cette lecture a été pour moi un véritable enchantement, un fabuleux coup de coeur.
Ornicar est couvreur comme l'était son papa. Arpenter les toits de Paris, bien plus qu'un métier, c'est un élément essentiel de sa vie, en hauteur Ornicar se sent vraiment heureux. Par contre, quand il regagne la terre ferme, c'est une autre histoire, sa vie conjugale avec Claudine l'ennuie profondément. Un beau jour, en rentrant chez lui, il retrouve son immeuble effondré et apprend que sa femme s'est volatilisée avec le poinçonneur de sa station de métro, lui laissant en cadeau d'adieu une dette phénoménale à régler. Son chemin croise alors celui de Helle, une jeune femme au fort caractère qui se balade dans les souterrains parisiens avec une aisance déconcertante. Helle poursuit une quête entamée par son père. Ornicar va accepter de l'accompagner et de l'aider dans sa chasse au trésor en échange de l'argent nécessaire pour éponger la dette de son épouse. Une folle aventure va alors commencer pour notre petit couvreur...
Comment exprimer avec justesse l'amour que j'ai éprouvé pour ce roman, pour cette histoire fabuleuse ? Il y a tout dans ce roman, de l'aventure, du mystère, de la tendresse… Céline Knidler nous fait passer par une foule d'émotions. J'ai adoré le personnage d'Ornicar, un homme un peu rêveur, très solitaire, qui aime être perché sur les toits de Paris où il se sent vraiment dans son élément. Étant fille de couvreur, j'ai été sensible à la passion que portait Ornicar pour son métier, c'était joliment exprimé, ça m'a touchée. le personnage de Helle m'a beaucoup plu également. Elle a un sacré franc parler, c'est une fille qui n'a pas froid aux yeux, une sorte d'Indiana Jones citadine qui connaît Paris comme sa poche. Elle vient bousculer Ornicar dans sa solitude et dans sa mélancolie, elle l'embarque avec elle à toute berzingue dans une aventure rocambolesque, dans une quête qui la fascine depuis l'enfance. Ces deux personnages ont un point commun magnifique, ils véhiculent un amour et une admiration pour leurs pères respectifs proche du sublime qui est très émouvante, cela va bien au-delà de la transmission, surtout dans le cas de Helle qui veut à tout prix aller au bout de la chasse au trésor commencée par son défunt père, c'est une véritable obsession pour elle. le décor du roman m'a subjuguée, il se déroule de façon grandiose au fil des pages. Céline Knidler nous fait traverser Paris en long, en large et en travers, par les égouts et par les toits. C'est une virée littéraire dans Paris tout à fait extraordinaire. Enfin, la plume de l'auteure est d'une poésie incroyable, les mots roulent et s'écoulent sur les pages avec virtuosité, c'est une belle musique qui sonne juste à chaque phrase.
L'équilibre du funambule est un roman d'aventure extrêmement poétique qui m'a charmée. J'ai eu du mal à le quitter tant je m'y sentais bien. Un vrai bonheur de lecture qui nous emporte dans un Paris fantasmé, avec ses légendes urbaines et ses endroits secrets. Un récit éblouissant.
Lien : https://thebookcarnival.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnouckLttr17
  19 juin 2019
L'équilibre du funambule est un roman d'aventure poétique qui raconte l'histoire d'Ornicar, couvreur, marié à une femme dont il n'a jamais été amoureux et qui a comme seul, mais tellement important, plaisir dans sa vie que le sentiment de liberté qu'il éprouve sur les toits. Il vit à Paris, dont il nous décrit d'ailleurs des lieux cultes au fil de nos aventures. Un jour, une chute le fait attérir dans les dessous de Paris. Après un moment de solitude, qu'il a cependant l'habitude de cotoyer, il y rencontre un mystérieux personnage avec qui il va vivre des aventures extraordinaires.
Pour moi ce livre est poétique, il aborde des reflexions sur le plaisir, les choses simples de la vie et la façon dont on les perçoit.. Ce qui n'empêche pas que le roman est léger, les situations sont parfois presque drôle car cocasse.
Un roman que je ne peux que conseiller, pour un moment détente avec un livre néamoins intelligent
Commenter  J’apprécie          00
mallaurylit
  21 octobre 2018
J'ai acheté ton livre sur une impulsion.C'est cette couverture avec une esquisse de Paris en fond m'a séduite.
Dès les premières lignes, j'ai été transportée dans l'univers d'Ornicar. J'ai aimé ce personnage, un peu décalé, qui prend de la hauteur pour s'isoler.
Nous assistons à l'effondrement de son environnement habituel et c'est lorsqu'il touche soudainement le fond que tout est remis en cause. Son ascension pour revenir vers les sommets va bouleverser son monde, sa manière de regarder la vie.
Ce roman est magnifiquement écrit, les mots soigneusement choisis. On est entrainé dans une aventure parfois rocambolesque à travers les monuments parisiens. On accepte les situations les plus improbables et on retrouve dans cette histoire le souffle du cinéma à la Belmondo. Toutes les descriptions sont empreintes de poésie, de tendresse et d'un brin d'humour. C'est un superbe hommage à Paris, à sa beauté et à son histoire.
Je ne regrette absolument pas mon impulsion car j'ai passé un excellent moment !!
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
letichat28
  06 août 2018
Vraiment une belle aventure que j'ai passé à Paris avec nos personnages principaux :-)
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
hcdahlemhcdahlem   19 juin 2018
Les labyrinthes, les cachettes, les coulisses, les passages interdits sont ses terrains de jeux. La salle d’un restaurant ne l’intéresse guère. Ses caves, oui. La nef d’une église est jolie, mais ses combles magiques. La rue est banale, tandis que ses souterrains deviennent une aventure. Le toit d’un grand magasin est le paradis au-dessus de l’enfer. 
Là où le commun des mortels voit un mur, elle voit le moyen de l’escalader. Quand il rencontre une porte close, elle l’a déjà contournée. Une barrière? Elle se laissera enjamber. Un fossé? Creusez plus profond que lui et vous aurez gagné. 
Un soupir m’échappe. 
– Je sais déjà tout cela. Voilà deux nuits qu’elle fait de moi un apprenti passe-muraille. Mais qu’en est-il de ce trésor qu’elle cherche partout? 
Claude se redresse, remue les fesses pour trouver la position la plus confortable et crache un rond de fumée. 
– Foutaises! Cela n’engage que moi, mais le trésor de Cartouche n’est qu’un leurre, une carotte pour faire avancer l’âme et l’âme. Une marotte pour pimenter sa vie. Que ferait-elle, la petite, si elle mettait la main sur le coffre-fort?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
hcdahlemhcdahlem   19 juin 2018
J'ignorais le vertige... Jusqu'à cette situation incongrue: je suis suspendu par le caleçon à une antenne râteau, au-dessus d'un vide de six étages. 
Le vent se lève. Voilà que je tourne sur moi-même comme un asticot au bout de son fil. Les bras et les jambes tendues. j'essaye de me stabiliser. Un craquement m’informe que le tissu de mon caleçon continue de se déchirer avec patience et application. Combien de temps un sous-vêtement en coton peut-il résister au poids d’un homme? je l’ignore. Mais je sais que je vais bientôt m’écraser une vingtaine de mètres plus bas, au beau milieu de la rue qui s’anime à mesure que l’aube s’affirme. Paris s’éveille, indifférente au drame qui se joue sur ses toits. 
De la poitrine jusqu’aux oreilles, mon cœur bat les secondes qui me séparent de la mort. 
Quel chemin tortueux faut-il emprunter pour se retrouver dans une pareille posture, aussi improbable que périlleuse? C’est une longue, longue, très longue chute. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hcdahlemhcdahlem   19 juin 2018
Je me trouve à la tête d’une entreprise de couverture qui habille le sommet des bâtiments. Mon père m’a légué ses névroses, sa maison et, à la retraite, sa société. J’ai des tendances misanthropes, un grand appartement avec vue sur le Sacré-Cœur et j’emploie quatre personnes. La spécialité de la maison Garthausen & Fils? La zinguerie. 
On m’a confié la réfection d’une partie des toits de l’Opéra Garnier. Mes outils ne s’attaquent pas à la vaste coupole en cuivre qui domine l’édifice. Ils se contentent d’en restaurer les toits en zinc, plus modestes, mais aussi essentiels. Je rassemble plieuse, battoir, coupefeuille, fourneau à souder, matrice et les range dans une malle de chantier, que je recouvre d’une bâche et d’un œil satisfait. 
Mes employés n’ont pas traîné. Le matériel remballé, ils ont disparu en un rien de temps. Lorsqu’ils dévalent les escaliers de service, ils n’ont qu’une idée: retrouver leurs bistrots, leurs copains, leur quotidien. 
Ont-ils entendu parler du fantôme de l'Opéra et de son lac souterrain? Ces rustres regardent les pierres du Palais Garnier avec la même indifférence que la faïence des couloirs du métro, et ne trouvent pas plus d’intérêt à restaurer la toiture d’un opéra mythique que celle d’un centre commercial. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Céline Knidler (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Céline Knidler
Émission complète : http://www.web-tv-culture.com/l-equilibre-du-funambule-de-celine-knidler-1279.html
Céline Knidler est journaliste dans l?audiovisuel. Elle est aussi romancière. En 2013, son premier livre « La grâce des innocents » nous entrainait dans le Paris du XVIème siècle, dans la violence des guerres de religion. Cinq ans après, elle revient en librairie avec un nouveau titre « L?élégance des funambules ». Là encore, Paris sert de toile de fond à l?intrigue mais la romancière a choisi notre époque contemporaine, ou plus exactement 1989 pour une raison que vous découvrirez au fil de l?histoire. Quand je dis que la capitale sert de décor, en fait, ce n?est pas vrai car Paris est un personnage à part entière. Effectivement, dans ce livre qui se veut fois à la fois roman d?aventures, conte fantastique, intrigue amoureuse, nous sommes embarqués dans une incroyable histoire aux quatre coins de Paris. Nous allons suivre Ornicar dont le seul bonheur est d?être sur les toits en zinc de la capitale. Il est couvreur et voir la ville d?en haut le préserve de la cohabitation avec ses semblables. C?est un ours mal léché ! Mais un jour, une chute accidentelle l?entraine dans les profondeurs de Paris, dans d?anciennes carrières abandonnées. Dans sa lutte pour retrouver la lumière du jour, il rencontre Helle, une jeune femme, exploratrice urbaine. Tout les oppose mais ces deux-là vont finir par s?apprivoiser. Surtout, Helle ayant sauvé Ornicar, notre couvreur zingueur n?aura d?autre solution que répondre à la sollicitation de la jeune femme qui doit remplir une mission cruciale et secrète. Des souterrains de Paris aux sommets du Louvre, de la crypte du Panthéon au dernier étage de la Tour Eiffel, ils vont vivre les nuits les plus vertigineuses de la capitale. Un roman plein de fougue et d?originalité. Une intrigue bien ficelée et inattendue portée par une écriture rythmée et inventive. Voilà un joli roman non dénué de poésie. « L?équilibre du funambule » de Céline Knidler, aux éditions Larousse.
+ Lire la suite
autres livres classés : conte moderneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le royaume de Kensuké

Comment s'appelle le fils de Tomodachi ?

Kensuké
Kikanbo
Micasan
Kirianbo
Kirikou

12 questions
106 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre