AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275603505X
Éditeur : Delcourt (13/03/2013)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Hatori rêve d'être l'héroïne de sa propre histoire d'amour. Le hic, c'est que Rita, son ami d'enfance dont elle est secrètement amoureuse, est un tombeur. Elle se contenterait bien de cette position privilégiée de confidente, persuadée qu'il la choisira un jour. Mais voici que Rita jette son dévolu sur une intello binoclarde... Et si elle était en train de se faire voler la vedette de son propre manga ?!

Si vous en avez marre de la perfection de tout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  04 avril 2013
Hatori est amoureuse de Rita depuis longtemps, mais n'a jamais fait le moindre pas "romantique" vers lui. Et pourtant, elle est pleine de confiance et n'a pas peur un seul instant de le perdre.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle est persuadée d'avoir la place parfaite dans la vie de Rita. Elle est son amie d'enfance et, après tout, dans les mangas, le héro termine toujours avec son amie d'enfance, non ?
Elle est toujours là pour lui, le connaît par coeur, sait ce qui le fait rire et pleurer.
Mais ... pourquoi commence-t'elle à douter quand Rita sort avec Adachi ? Et si elle s'était trompée depuis le début ?...

J'avais pas mal entendu parler de ce manga avant sa sortie, il bénéfie d'un bon gros coup de pub et beaucoup le compare à certains gros succès du moment, comme Switch Girl.
J'étais assez emballée de le découvrir, et pourtant je ressors un peu déçue de cette lecture.
Peut-être que, du coup, j'en attendais beaucoup trop, je ne sais pas.
Mais en tout cas, il n'a pas réellement réussi à me convaincre, bien qu'il contient des éléments très sympas.

Déjà, j'ai eu du mal à m'attacher/m'identifier aux personnages.
Hatori a une façon de penser assez particulière, et avec sa façon obstinée de penser que sa vie va se dérouler comme un shôjo, elle m'a quelque peu irritée par moments.
Elle a quelques scènes rigolotes et émouvantes, mais sans pour autant me convaincre totalement. Je la trouve très superficielle et je ne trouve pas ça forcément agréable, du coup, de la suivre en tant que narratrice.
Cela dit, je trouve ça justement intéressant d'avoir une héroïne qui m'a paru quasi antipathique. Je me dis que ça laisse beaucoup de place à l'évolution et que, si la mangaka s'en sort bien, elle pourrait nous offrir des trucs très chouettes pour l'avenir !
Pour Rita, je le trouve très étrange aussi, pour un héro de shôjo ... il est assez effacé, pas spécialement attachant et est d'une mollesse affligeante.
Cela dit, en compagnie de la p'tite Adachi, il a l'air de s'ouvrir et de s'illuminer un peu. Peut-être que lui aussi nous réserve de jolies surprises pour les tomes suivants.

Je n'oublie pas que c'est un premier tome, et qu'au fond, il n'y a pas énormément de mangas qui m'ont entièrement séduite dès le premier volume.
Comme je l'ai dis plus haut, avec des personnages et une base comme ça, on a un très grande place pour l'évolution, aussi bien dans les caractères et comportements des protagonistes, que dans le récit en lui-même.
Malgré le fait que je n'ai pas spécialement accrochés aux acteurs de cette comédie romantique, je reste curieuse de lire la suite, pour voir justement ce qu'ils cachent sous ces apparences sûrement trompeuses.
J'admet que c'est une façon originale de traiter une histoire d'amour, et je me demande vraiment comment va évoluer (et terminer) ce drôle de triangle.
Je le conseillerait surtout aux lecteurs qui veulent lire "autre chose" dans l'univers des shôjo, et qui sont curieux de découvrir une héroïne pleine de défauts qui accumule gaffes et faux-pas.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Thalyssa
  25 juillet 2013
Je l'ai joué un peu kamikaze avec cette nouvelle série, puisque d'habitude, je n'achète jamais de manga sans l'avoir feuilleté en librairie auparavant. Je ne connaissais pas grand-chose du crayonné de Momoko Kôda, du coup. Heureusement, l'expérience m'a satisfaite même si j'avoue ne pas avoir été entièrement comblée.
le character design m'a donc séduite. Les personnages ont tous leur petit quelque chose bien à eux, ils sont agréables à regarder et leurs visages sont très expressifs. Un bon shojo qui favorise les sentiments et évite les décors trop alambiqués. Ici, les arrière-plans sont minimalistes mais soignés, très souvent remplacés par de simples textures ou par des trames. No Longer Heroine a parfaitement su jouer la carte de la modernité. Je déplore simplement les réactions parfois poussées à l'extrême de l'héroïne Hatori. À trop jouer la carte du SD (super deformed), elle perd sa féminité dans ces moments-là - même si j'avoue que cela apporte une touche d'humour supplémentaire d'un autre côté. J'ai tendance à pousser l'esthétisme à l'extrême, ces derniers temps…
J'ai trouvé les personnages tout aussi charismatiques dans leur personnalité. Rita est un jeune homme assez renfermé. On sent qu'il a blindé son coeur pour moins souffrir. Toutes les filles du lycée fantasment sur lui malgré ses multiples conquêtes, toutes plus éphémères les unes que les autres, mais il n'a pas l'air de jouer là-dessus. Il cherche sa place et donne même sincèrement sa chance à une fille au look assez coincé et impopulaire.
Hatori est nettement plus égocentrique. Amie d'enfance de Rita, elle a partagé ses joies et ses peines, et le connaît mieux que quiconque. Elle est persuadée d'être son âme-soeur, mais n'ose pas tenter sa chance. Elle attend son heure, malgré la pertinence des avertissements de sa meilleure amie. Elle est du genre à vouloir que tout lui tombe tout cuit dans le bec, et ce qui devait arriver arrive réellement : Rita commence à s'attacher à une fille… qui n'est pas Hatori ! Cette dernière collectionne alors les plans foireux, les pensées mesquines. Elle blâme un peu tout le monde de cette opportunité ratée, elle chouine et pleure à volonté plutôt que de passer à l'action et ouvrir son coeur. Elle devenait clairement insupportable quand un personnage secondaire l'a enfin amenée à prendre ses responsabilités. À mes yeux, le côté franc et sarcastique de cette personne a sauvé le côté agaçant de l'(anti)-héroïne, au point où j'ai très envie de découvrir la suite, malgré mes petites grimaces initiales.
Au vu du final de ce premier tome, je pense que l'intrigue et les personnages gagneront en profondeur dans les volumes suivants. J'espère ne pas être déçue du voyage, car l'ensemble frais et léger est plein d'émotions diverses et de caractères attachants, avec leurs bons... et leurs mauvais côtés !

Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rosehip31
  25 octobre 2014
Une série complètement déjantée!
Nous suivons Hatori, un personnage atypique qui s'imagine être une héroïne de Shôjo (et pour le coup, elle a raison!). Dans ce manga, Kôda Momoko dénonce tous les clichés du genre shôjo au travers de son personnage principal qui, malgré de nombreuses déceptions, ne semble pas vouloir renoncer à son statut "d'héroïne shôjo".
S'en suit alors une succession de situations cocasses et amusantes générées par Hatori.
L'héroïne n'en est, cependant, pas moins attachante. Nous prenons un très grand plaisir à suivre cette jeune fille folle alliée mais au coeur tendre.
Cette série pleine de rebondissements et de surprises saura vous séduire.
Avis à ceux qui désirent passer un bon moment: Ce shôjo bourré d'humour est fait pour vous!
Lien : http://sumire-chroniques.ove..
Commenter  J’apprécie          70
gayane
  25 mai 2014
Hatori est depuis toute petite amoureuse de son ami d'enfance, Rita qu'elle considère comme le personnage principal de sa love story personnelle. Ce dernier a beaucoup de succès auprès des filles que Hatori considère comme des seconds rôles alors qu'elle se voit comme l'héroïne. Cependant, lorsque Rita commence à sortir avec Adachi, une jeune fille timide et moins belle qu'elle, qu'il semble beaucoup aimer, Hatori commence à devenir jalouse. Adachi pourrait-elle devenir l'héroïne ?
J'ai un gros coup de coeur pour ce manga même si la jalousie d'Hatori m'a agacé au début. Elle se révèle au final touchante et forte de caractère. J'ai adoré la voir devenir hideuse lorsqu'elle pleure, elle est hilarante (la pauvre...).
Niveau dessin, c'est plutôt agréable avec de beaux personnages et un décor bien présent.
Je n'en dis pas plus, ce manga est à découvrir car il rempli toute ses promesses : montrer une héroïne pas parfaite, le quotidien de toute lectrice et la réalité des relations amoureuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille
  03 avril 2014
Elle est pétillante, jolie, a un caractère bien trempé et est irrémédiablement amoureuse de son meilleur ami qui cumule les conquêtes féminines. Jusqu'à maintenant, elle se contentait d'admirer en secret son ami, rassurée par le caractère volage de ce dernier. Mais quand il s'entiche d'une fille à lunettes plutôt discrète, elle commence à paniquer. Pas question de le perdre ! Il est temps de passer à l'action !
Un shojo original mettant en scène une héroïne qui finalement n'en est pas une ! Elle n'est pas franchement sympathique, un peu égocentrique et caractérielle, ce qui est rare pour le personnage principal d'un shojo ! de même, le fait que l'amour qu'elle porte à son ami ne soit pas réciproque change des intrigues habituelles et offre des possibilités intéressantes à la série. À suivre.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (5)
ActuaBD   06 juin 2013
L’histoire est plutôt classique et les personnages clichés. Il s’agit juste d’amour de jeunesse, de jalousie, d’amitié... et d’un triangle amoureux composé de la fille la plus populaire du lycée, du mystérieux beau gosse et de l’intello de service. Ce n’est pas très original, mais l’héroïne a quelque chose d’attachant.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   17 mai 2013
Titre agréable mais manquant de substance, No longer heroine plaira surtout aux jeunes filles en fleurs qui reconnaîtront peut-être certains symptômes de leurs premiers émois.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   22 avril 2013
Ce shojo parlera donc très certainement à ses lectrices et offrira des scènes cocasses autant que de jolis sentiments propres à passer un bon moment de lecture. De là à révolutionner le genre, il y a toutefois un pas que l’auteur n’a pas encore franchi.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BullesEtOnomatopees   10 avril 2013
Momoko Kôda n'épargne pas son personnage féminin en la dotant d'une bonne dose de défauts. Sa mauvaise foi et ses mesquineries offrent des passages plutôt drôles. Le romantisme et les bons sentiments ne sont toutefois pas absents du récit et créés un ensemble équilibré, qui n'en fait ni de trop, ni pas assez.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Bedeo   08 avril 2013
Le récit est très frais. No longer héroïne est unique en son genre. C’est cependant une histoire qui plaira plus aux filles qu’aux garçons. Le ton est, de plus, assez comique.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
darkodarko   30 mars 2013
Franchement... Je te conseille d'aller faire ta star dans une autre histoire d'amour... Tu me gaves avec ton BLABLACACA!!
Commenter  J’apprécie          70
LysetteLysette   10 janvier 2018
Parce que... S'il existait un shôjo manga dont Rita serait le héros...
J'en serais l’héroïne idéale !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : imperfectionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15306 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre