AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844944361
Éditeur : Editions De Borée (28/09/2006)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 11 notes)
Résumé :
" L'éstranger ", c'est ce fils d'un général prussien qui s'occupe des Terres Blanches, propriété du baron d'Armanville. " L'éstranger ", c'est cet individu solitaire et taciturne au prénom bien germanique, mais au nom typiquement local: Otto Larguier. " L'estranger ", c'est cet homme qui a choisi la vie simple du paysan dans un village où, dans l'entre-deux guerres, on se méfie des Allemands. Mais pourquoi donc s'obstiner à vivre aux Terres Blanches ? C est le secre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sami33
  18 juillet 2019
"L'estranger" est le fils d'un général prussien qui s'occupe des Terres Blanches, une propriété du baron d'Armanville. Il est devenu paysan suite à sa capture de l'armée française depuis lors, il n'est jamais plus reparti. Cela fait quinze longues années qu'il travaille sur les Terres Blanches. Et pourtant, dans sa famille, les hommes sont militaires de carrière de génération en génération. Il est issu d'une famille aisée. Sa mère était pianiste reconnue pour son talent, pour sa passion mais lorsque son mari lui a demandé d'arrêter, elle s'était exécutée.

Otto n'a pas envie de faire la guerre contre les français surtout qu'il a appris que ses ancêtres huguenots étaient cévénols et qu'ils ont fui l'Allemagne pour échapper à l'intolérance de Louis XIV... Son truc à lui ? C'est la littérature et la musique, ce qui n'a rien avoir avec les armes et la guerre sauf que voilà, à tout juste dix-huit ans, nous sommes en 1914, il ne peut désobéir à son père qui l'envoie au front.

Il avait secrètement espéré ne pas tomber sur un français, il avait secrètement pensé ne pas devoir ôter la vie d'une personne mais lorsqu'il va se retrouver face à Ruben Larguier, il lui a ôté la vie avant que celui-ci ne lui retire la sienne. Si il en valait de sa survie, il le vit très mal. Il culpabilise d'avoir tué. Il a le sang d'un homme sur ses mains, peut-être un membre de sa famille... Depuis quelques temps, il a décidé de mener son enquête et de partir à la recherche de ses ancêtres.

L'estranger est un individu seul, solitaire, taciturne au prénom à la consonance bien germanique mais au nom de famille qui fait couleur locale. Notre homme s'appelle en réalité Otto Larguier. Cet homme a choisi la vie qu'il mène aujourd'hui, celle d'être un paysan, dans un village où, dans l'entre-deux guerres, on se méfie des allemands. Si Otto s'entête à vivre dans les Terres Blanches c'est parce que le secret qui pèse sur son coeur et sur son âme l'a guidé ici mais quand il fera la rencontre de la belle Marie, la fille de Ruben, son coeur va s'affoler davantage mais plus pour les mêmes raisons... La quête qu'il menait deviendra aussi celle de Marie et ensemble, ils découvriront ce qui les lie tous les deux...

J'ai beaucoup aimé ce livre où l'on apprend une fois encore comment la vie était difficile dans l'entre-deux, comment les gens étaient méfiants, surtout envers les allemands, et pour cause ! A travers son roman, l'auteur rend hommage à la vie, à la nature, à l'amour. Il arrive à transporter ses lecteurs dans un univers particuliers, celui des Cévennes, au siècle dernier.

L'auteur a une plume très descriptive, imagière. J'avais parfois l'impression de déambuler à cette époque, j'avais l'impression de voir les personnages, de traverser dans le temps et l'espace aux côtés de nos protagonistes qui vivaient leur histoire pleinement. J'avais l'impression de m'imprégner des odeurs, des senteurs avec délices. Son récit fait plus vrai que nature nous rendant ses mots vivants et nous permettant de visualiser sans peine le quotidien difficile de nos protagonistes.

La plume de l'auteur est belle, fluide, addictive, sensible, émotive, authentique. Il n'y a pas de fioriture, tout ce qu'il nous transmet, on le prend et on en redemande. En revanche, je suis un peu déçue que la relation entre Otto et Marie ne soit pas plus fusionnelle, passionnelle, cela manquait un peu de fantaisie pour moi.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque aux abords de nos régions et que je ne peux que vous recommander d'en faire autant.
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Loralorapa
  25 mars 2013
Hommage à la vie, l'environnement, l'amour, le Secret des Terres Blanches transporte le lecteur dans l'univers singulier des Cévennes, que les deux guerres mondiales du siècle dernier viennent bouleverser.
Christian Laborie retranscrit d'une manière enivrante un monde poétique, nous permettant de traverser les saisons en même temps que les personnages de son histoire, dont il dépeint avec justesse les moeurs. La description des paysages, des senteurs, des émotions, est authentique, simple, à l'image du quotidien de ses héros, où le travail de la terre prend toute son importance. Les sens sont en éveil.
La relation des deux protagonistes manque malheureusement de piquant. En effet, la passion, la fougue, l'exaltation, ne trouvent pas de place dans leur idylle. Les sentiments ont toutefois le mérite d'être puissants, sincères, vrais, réalistes.
***
Les amoureux du Sud, des traditions, de la nature, de l'Histoire, trouverons dans cette oeuvre, où s'entremêlent intrigue, émoi, simplicité, la bouffée d'oxygène qui fait défaut à l'existence moderne.
***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cathielablanche
  06 août 2018
Une histoire pleine d'amour de mystère et un chouilla de surnaturel avec un peu de peine, j'ai beaucoup aimé
Commenter  J’apprécie          10
jeanjourdan
  30 novembre 2018
On sent trop vite que l'auteur n'est pas Cévenol.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Christian Laborie (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Laborie
Christian Laborie met en avant ses sources d?inspiration. Après "Les Rochefort" et "L?Enfant rebelle", suite de la saga des Rochefort. En savoir plus sur « le Goût du soleil » : http://bit.ly/2dEn6IU
Né dans le nord de la France, Christian Laborie est cévenol de c?ur depuis plus de vingt ans. Il a notamment publié L?Appel des drailles (2004) et Les Hauts de Bellecoste (2011), ainsi que Les Rives Blanches (2013), Les Rochefort (2014), L?Enfant rebelle (2015), tous trois aux Presses de la Cité.
autres livres classés : roman du terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
272 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre