AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2764805187
Éditeur : Libre Expression (21/10/2013)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La conclusion d'une saga historique émouvante, avec pour toile de fond la médecine à la fin du XIXe siècle.

Saint-Léon-le-Grand, 1892. À vingt-sept ans, veuf et père d'une fille de six mois, à qui il a de la difficulté à s'attacher, le docteur Antoine Peltier se relève avec peine de la mort de sa femme, Mathilde. L'embauche d'une gouvernante, l'exceptionnelle Michelle Morais, fait jaser, mais celle-ci facilite et égaie la vie d'Antoine. Ses patients l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gproulx
  04 juin 2014
J'ai lu les 3 tomes de la Saline et j'ai adoré. Ils sont très bien écrits, très bien documentés au niveau historique et ils contiennent beaucoup de douceur dans les récits et les propos! Je me suis régalée... Louise Lacoursière fait preuve de beaucoup de créativité dans ses écrits que j'ai tous lus et je l'apprécie beaucoup comme auteur. À voir tous les détails et la qualité de l'écriture, je peux supposer qu'elle y met beaucoup de temps et d'énergie et qu'elle nous offre ses histoires comme un véritable cadeau. Je me réjouis de lire le prochain. Merci Louise et continue ton beau travail.
Commenter  J’apprécie          30
ClaireLebrun
  02 juin 2014
Ayant lu l'oeuvre complète de Louise Lacoursière, une de mes auteures préférées, je crois qu'une note de quatre étoiles serait des plus méritées.
J'anticipe toujours avec le plus grand plaisir le prochain livre de cette auteure prolifique et sensible, dont chaque oeuvre sait toucher le lecteur par l'humanisme de son propos.
Louise Lacoursière méritait amplement le Grand Prix de la Culture le Nouvelliste qui lui a été décerné recemment et ce, pour l'ensemble de sa carrière. Mais nul doute que cette auteure a encore beaucoup à nous faire découvrir et à raconter, sa carrière est encore toute jeune et son enthousiasme débordant.
Commenter  J’apprécie          20
Lise100
  06 juin 2014
Le dernier tome de cette saga historique nous assure de plonger dans le coeur des personnages et nous donne envie de ne pas les quitter déjà. Je souhaiterais poursuivre mon voyage dans l'univers historique de Louise Lacoursière.
Commenter  J’apprécie          20
Lecteurassidu
  05 juin 2014
Nous aura tenu en haleine jusqu'à la fin. Hâte à la prochaine saga!
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2014
Le sirop Rabuteau renfermait du protochlorure de fer, un composé chimique recommandé dans les cas d’anémie. La prudence était de mise avec le dosage. Comme l’organisme humain ne contenait que quelques grammes de fer, de récentes études tendaient à démontrer que les médecins avaient tendance à trop en prescrire. L’estomac et l’intestin devaient être en mesure de l’absorber.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2014
Il savait que, à cause de leur anatomie, les femmes étaient beaucoup plus sujettes que les hommes à contracter ce genre d’infection. La proximité de l’anus et du méat urinaire favorisait le passage des bactéries de l’un à l’autre et, comme l’urètre féminin était très court, l’accès à la vessie s’en trouvait facilité.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2014
Le sourire… mouvement volontaire qui n’affecte que les muscles de la face, le rire… peut se manifester dans les moments les plus inopportuns . Le rire… série d’expirations involontaires accompagnées de secousses et de bruits rappelant une des voyelles.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2014
Selon plusieurs études, la descendance de l’alcoolique était atteinte. Les enfants naissaient avec une vitalité amoindrie, une intelligence faible ou nulle et une prédisposition aux convulsions, voire à l’épilepsie. Pourtant, aucun des enfants de Luce et de Narcisse Ricard ne semblait affligé de telles tares. Avaient-ils été conçus avant que leur père ne s’adonne de façon effrénée à l’alcool ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2014
Les abeilles sont plus vaillantes quand il fait chaud. Mais avec toutes les fleurs des arbres et des arbustes à proximité, nos abeilles avaient le choix, ce printemps.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : saga historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre