AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782764805169
Éditeur : Libre Expression (12/03/2012)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Après ses études en médecine, Antoine Peltier revient dans son village natal. Son mentor, le vieux docteur Lebel lui confie des patients et la clientèle de La Saline, un hôtel de renommée internationale pour ses cures d'eaux thermales. Antoine y fait la rencontre de Judy, une séduisante et énigmatique américaine. C'est le coup de foudre.Le jeune médecin est un anticonformisme qui n'hésite pas à confronter les préjugés et les certaines traditions rurales pour le bien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
n0valie
  22 mars 2013
Le commentaire que je ferai ici concerne à la fois le tome 1 et le tome 2 de la Saline, oeuvre rédigé par Louise Lacoursière.
Je ne peux pas dire que j'ai été emballé par les premières pages, mais en persévérant, j'y ai pris goût.
L'écriture est un peu saccadée et parfois on a de la difficulté à comprendre qu'il y a eu coupure et que ce qu'on lit est une nouvelle « scène ». À l'opposé, j'ai beaucoup apprécié l'excellent travail historique qu'à fait l'auteur et qui nous ramène au début du Québec et de sa politique. Sans trop verser dans ces éléments, l'auteur nous intègre dans le quotidien que vivaient nos grands-parents. L'esprit de ruralité avec sa pudeur excessive, l'émergence des villes avec ses nouveautés (parcellisation des métiers, électricité, etc.) s'opposent drastiquement à l'excès de technologie d'aujourd'hui.
Au fil de ma lecture, un point m'a déçue. le jeune docteur Peltier, même s'il sort tout juste de l'école, est à toutes épreuves et semble tout connaître de la médecine comme si il avait nombre d'années d'expériences derrière lui. Rarement, on le voit hésiter, se questionner et présenter un quelconque signe d'incertitude. Cela devient agaçant et amoindrit la crédibilité d'un tel parcours professionnel. Un peu d'intrigues et d'action de ce côté aurait rehaussé la qualité de l'oeuvre.
Enfin, je suis bien heureuse qu'il y ait un troisième tome à venir puisque le 2ième se termine abruptement. Nul doute que celle-ci nous laisse sur notre appétit!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DFORTIN
  02 juin 2014
J'ai lu les trois tomes de la Saline et j'ai beaucoup aimé ces romans historiques. L'écriture est précise et stimule facilement l'imaginaire qui nous porte vers cette époque brillamment décrite. de plus les personnages sont attachants, la description de leur quotidien, de leurs joies et de leurs tourments nous les rend familiers.
Commenter  J’apprécie          30
Lise100
  05 juin 2014
La lecture de la Saline est un voyage dans le temps. Les recherches historiques sont impeccables, précises et pertinentes. Je me suis attachée aux personnages et d'un tome à l'autre j'avais hâte de les retrouver comme s'ils étaient devenus des amis. Lorsque j'ouvrais mon livre, j'étais assurée de passer un bon moment, en bonne compagnie. Merci à Louise Lacoursière pour ce beau voyage.
Commenter  J’apprécie          20
Lecteurassidu
  05 juin 2014
Très bonne saga historique, j'avais hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
L'hygiène n'était pas intégrée au programme de médecine, mais Antoine y avait été initié par quelques professeurs avant-gardistes.
Avant même son entrée à la faculté, Antoine s'était passionné pour les travaux de Pasteur et de Koch et, depuis, il avait dévoré toutes leurs communications. Son admiration pour les deux scientifiques n'avait cessé de croître. Des héros modernes, voilà comment il les considérait, et leurs découvertes, un tournant dans l'histoire de la médecine.
Bien conscient qu'il fallait plus que des mains propres pour contrer les agents infectieux, il déposa la bouilloire sur le poêle.L'eau fumait, mais elle devait bouillir à gros bouillons pour détruire les germes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Rêver ne faisait de mal à personne et, il devait l'admettre, même s'il ne connaissait rien d'elle, cette femme le fascinait.
Pourquoi séjournait-elle en ce lieu, seule ? Il espéra qu'elle n'était pas malade. S'il devait devenir son médecin... Il s'était promis de ne pas faillir à son serment d'Hippocrate. Prononcé à la fin de sa formation, il consistait essentiellement à ne pas avoir de relations intimes avec ses patients, à ne pas divulguer d'information confidentielle les concernant, à donner des soins gratuits à l'indigent et à ne pas imposer d'honoraires exagérés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Leurs lèvres s'entrouvrirent, leurs bouches ne firent qu'une. À cet instant, Antoine aurait encore été en mesure de reprendre le contrôle de son être, de harnacher sa passion et de reconquérir cette maîtrise qui lui était si familière. Il n'en avait aucune envie.
Le respect des convenances lui parut soudain dérisoire devant cette flamme qui le consumait.
S'il avait été en présence d'une jeune fille sans expérience, il aurait certes réagi différemment. Judy, elle, connaissait les choses de la vie, et il la pressentait animée d'un désir comparable au sien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Aux branches que l'air rouille et que le gel mordore, Comme par un prodige inouï du soleil,Avec plus de langueur et plus de charme encore, Les roses du parterre ouvrent leur cœur vermeil.Dans sa corbeille d'or, août cueillit les dernières : Les pétales de pourpre ont jonché le gazon.Mais voici que, soudain, les touffes printanières Embaument les matins de l'arrière-saison.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Cette jeunesse sans souci et cette vie estudiantine sans autres responsabilités que de fournir un travail assidu étaient maintenant choses du passé. Dorénavant, il devrait sauver des vies, accoucher des femmes, adoucir des souffrances. Puis l'exaltation le gagna. Enfin, il volerait de ses propres ailes et deviendrait maître de sa vie.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre