AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302004757
47 pages
Éditeur : Soleil (28/01/2009)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"5632 jours se sont écoulés depuis cette nuit
sans lune où je vous ai apporté ici.
Il est temps maintenant que se réalise la voix des oracles
et que vous libériez les trois royaumes
de la sombre menace qui couve en leur sein."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Shaynning
  08 septembre 2020
BD adulte du genre Fantasy, "Yuna" fait écho à plusieurs histoires: un peu du Seigneur des anneaux ( avec cette troupe hétéroclite qui parcours un monde moyenâgeux et magique), un peu de Conan le barbare, un peu de la Belle au bois dormant et un peu d'Excalibur. Je ne saurais dire si c'est positif ou non, j'imagine que cela dépend de chacun. Pour ma part, même s'il y avait des échos d'autres histoires, je dirais les éléments secondaires demeurent propre à la BD, donc nous ne sommes pas dans un mauvais calque.
Résumé maison: Lorsqu'un homme malveillant met la mains sur un manuscrit contenant tout le savoir démoniaque du monde, il y découvre une prophétie annonçant qu'une jeune fille issue de l'union d'une grande guerrière et d'un druide précipitera sa fin. Devenu sorcier et conquérant, il ordonne alors de traquer l'enfant et de la tuer. Néanmoins, 16 ans plus tard, on apprend que l'enfant a été cachée dans une famille de fermier ( Tiens, La belle au bois dormant!). Un petit groupe composé d'un magicien, d'un guérisseur, d'un guide et d'un palefrenier viennent récupérer la jeune fille, nommée Yuna, afin que se concrétise la prophétie. Pour mener sa quête à bien, elle devra avoir en sa possession une épée magique, que le groupe entreprend de trouver. Mais la jeune fille ne semble posséder aucun talent particulier hormis une langue acérée, une réplique facile et une tête de cochon, en dépit d'une petite taille et d'une apparence inoffensive.
Prophétie, Élue, sages magiciens, méchant tyran ayant un manuscrit comme arme ultime, créatures folkloriques et magiques à foison, quête épique, Épée suprême, les thèmes ne sont pas nouveaux à proprement parler, donc je ne pourrais pas dire que l'historie est originale. Yuna, avec son tempérament emporté et ses répliques acerbes, malgré ses cheveux dorés et son visage angélique, sort au moins des conventions, un peu comme Gwyned, dans la série "Le chant d'Excalibur". Je ne me lasse pas des personnages féminin au tempérament fort, limite impertinent, ça nous change de la longue période littéraire où les femmes étaient des plantes vertes écervelées et incapables. Évidement, dans ce premier tome, Yuna passe de paysanne à Élue, et hormis son caractère, ne présente aucun signe de quelque compétence héroïque que ce soit. Il faudra sans doute attendre les deux autres tomes. L'intérêt principal sera de savoir si Yuna est bel et bien l'Élue, car le méchant semble soutenir que la vraie élue est déjà morte.
Je suis incapable de voir autre chose que Gandalf ( Seigneur des Anneaux) au travers du personnage d'Hermeland, grand sage à barbe blanche aimé des autres nations et armé d'un long bâton magique. Amusant de voir que Tolkien continue d'être une source d'inspiration après tout ce temps. Berthalame est le grognon de service, sert de guide et physiquement, il ressemble au méchant dans le film "Le lac des cygnes". Kilian est le jeune homme du groupe, beau, vaillant, débrouillard, manie l'épée, bref, pas très original. Samzun est un guérisseur qui aime la bonne chaire et est très petit de taille. le méchant de l'Histoire non plus ne sort pas des conventions: fourbe, machiavélique, habitant un château obscure où la déco est lugubre et pointue, c'est un esprit malveillant typique, intelligent, au visage laid et aux cheveux noirs. Il a un suivant, gras et stupide, qui franchement semble servir de décoration lui aussi.
Ce qui épate le plus dans la BD est le dessin, véritablement magnifique et les couleurs, le soucis du détail, sans parler des paysages, rien n'a été négligé. C'est de loin la plus grande force de la BD, à mon avis. On est facilement transporté par cet univers hautement magique, qui, s'il rappelle encore une fois bon nombres d'univers déjà existants, n'en demeure pas moins bien rendu. Les retours dans le temps sont distingués par leur palette de couleur sépia ( sorte de noir et blanc adoucie par un fond très légèrement brun).
Il y a finalement un truc qui m'a un peu exaspéré: l'armure de Yuna. de manière générale, c'est toujours un problème chez les dessinateurs que de créer des armures pour femmes remplies de TROUS! le propre d'une armure est de protéger, alors comment explique t-on que celle de Yuna a une immense ouverture en pleine poitrine, révélant son sternum et son plexus solaire? Sacré point faible! Mais c'est hélas un problème qu'on rencontre partout, dans les BD et les jeux vidéos. Les hommes sont gentiment à l'abri sous une épaisse carapace de métal, mais les femmes ont souvent le ventre, les cuisses et la poitrine carrément exposées. C'est une logique aussi incohérente que sexiste.
Donc, dans l'ensemble, ça se rend bien et je pense lire la suite , d'autant qu'elle est courte. Pour ceux qui ne connaissent pas beaucoup le Fantasy, ce sera sans doute original, mais pour une habituée, ça ne sort pas du lot de ce côté là. Heureusement que le personnage principal est amusante. le scénario est cohérent, la plume est agréable, dans un français recherché sans être incompréhensible et le monde dans lequel les personnages évoluent est varié, magnifique. L'action est également bien calibré.
À découvrir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
Jasmes
  03 juillet 2013
Trois vénérables druides se présentent un jour devant la jeune Yuna et l'invitent à les suivre. Pour quelle raison ? Flash-back : confiée à un couple de paysans lorsqu'elle n'était encore qu'un bébé, Yuna est en réalité la fille d'une guerrière et d'un grand druide, conseiller de roi. D'après la prophétie, c'est d'elle que va dépendre le salut des Trois Royaumes. Pourquoi ? Re-flash-back : un aventurier nommé Kaour s'est emparé de toute la science détenue par les grands magiciens. Désormais puissant, ce sosie d'Iznogoud s'apprête à envahir le pays avec son armée. Nouveau flash-back : Kaour raconte à son plus fidèle séide comment il fit assassiner les parents de Yuna pour conjurer la prophétie. Pour mener à bien sa mission, notre héroïne va devoir d'abord retrouver l'épée Caladbolg avant que l'ennemi ne s'en empare. Pourquoi ? Re-re-re-flash-back : cette arme très convoitée appartenait à un guerrier, qui en tirait sa force et son invincibilité. Pratique, quand on a un monde à sauver. Tout est désormais en place, l'histoire va pouvoir enfin commencer… mais pas avant le volume suivant ! Servi par un dessinateur perfectionniste qui cerne le moindre détail jusqu'à nous donner la migraine, le scénariste dispose là d'un atout essentiel, mais il ignore, hélas, ces qualités primordiales que sont la clarté et l'originalité d'un récit. Champion de la lourdeur et du copié-collé, il ne réussit qu'à nous ennuyer. Quant au dessinateur – dont le trait souple et assuré nous laisse pantois d'admiration, conseillons-lui d'aller faire un stage chez Hermann pour apprendre les vertus de la sobriété. Quel plaisir peut-on bien éprouver à travailler autant pour raconter si peu de chose ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sunnynouna
  21 janvier 2012
De belles pointes d'humour, dans une bande dessinée alliant avec bonheur aventures et personnages aux caractères bien trempé. Un plaisir à lire !
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Jacques Lamontagne (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Lamontagne
Avec la conquête de l'Ouest, le rêve américain vient se briser sur la majestueuse Monument Valley des indiens navajos. Dans un monde de violence, sans foi ni loi, ce western puissamment incarné par le dessin réaliste de Jacques Lamontagne retrace la destinée de Martha Cannary avant qu'elle ne devienne Calamity Jane. À partir de la légende, Thierry Gloris au scénario s'empare de la trajectoire d'une femme en lutte pour sa liberté. le premier tome d'une épopée à couper le souffle dans l'Ouest sauvage.
Disponible en librairie !
Feuilleter la BD bit.ly/WildWest-T1
autres livres classés : légendes celtiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3886 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre