AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782840507697
308 pages
Presses de l'Université de Paris-Sorbonne (01/12/2011)
4.17/5   3 notes
Résumé :
""Être" poor white trash" aux États-Unis, c'est d'abord se faire traiter de "poor white trash !", "sale Blanc !", intérioriser cette dénomination, la vivre, dans la honte, comme un stigmate. Parce que les discours d'une époque sont inscrits au coeur du texte, la littérature nous permet plus que les sciences sociales de découvrir les métamorphoses de ce personnage de pauvre méprisable, enfant bâtard de la classe et de la race. Par l'étude littéraire des oeuvres des é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sovane
  31 janvier 2020
La figure du white-trash semble contemporaine, alors qu'il s'agit d'un archétype de la littérature américaine du sud. le phénomène, étudié dès les années 90 dans les universités, a permis de mieux cerner cette population qui s'incarne aujourd'hui dans la politique menée par Donald Trump. Mais ce mécanisme historique outre Atlantique se retrouve à l'échelle mondiale, avec notamment le sentiment de supériorité qu'éprouvent systématiquement les habitants du nord envers leurs compatriotes du sud.
Sorte de sous-classe sociale, le white-trash s'apparente à un déchu de la société, un primitif. La première trace écrite de cette expression date de 1833, elle découle d'un processus de diabolisation de la pauvreté. le pauvre est ainsi une figure récurrente dans la littérature, d'abord dans une posture pittoresque, puis peu à peu, il passe de victime à accusé. Souvent domicilié en banlieue ou en province, raciste, machiste et affublé de bien d'autres tares, on remarque que désormais le white-trash revendique son identité, à la manière d'Eminem.
Conséquence du capitalisme tout puissant, le phénomène de paupérisation globale que connait notre monde contemporain ne semble pas prêt de s'arrêter. le white-trash, qui en est le fruit, est désormais la cible d'une récupération politique empreinte de populisme. L'auteur termine en donnant quelques clés pour mieux cerner le "personnage" : sans éducation supérieure, avec de faibles revenus et sans emploi stable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SovaneSovane   31 janvier 2020
Bien souvent, dans les régions les plus isolées du Sud, les Noirs et les pauvres blancs subissent non seulement la même pauvreté mais ils partagent un même langage, une même nourriture. Or, justement parce qu'ils ont une véritable proximité culturelle avec les Noirs, les Blancs avilis brandissent le thème du "bon sang" pour s'en distinguer, argument précisément mobilisé contre eux par la bonne société blanche. Le recours au discours biologique est alors l'expression d'une crainte, celle d'être perçus comme plus proche des Noirs que de l'élite blanche. (p. 74)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   31 janvier 2020
Eugene Genovese, dans "Rather be a nigger than a poor white man" soutient en effet que les esclaves avaient largement intégré le système de représentations sociales de l'aristocratie, dédaignant comme leurs maitres les Blancs misérables. Leurs descendants continueraient de distinguer les "gens de qualité", éduqués, courtois et conformes au code de l'honneur de l'élite, des êtres grossiers qu'ils voient comme des déchets. ces derniers sont de surcroît identifiés au racisme le plus enragé là où celui de l'élite est contenu. (p. 75)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sylvie Laurent (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Laurent
Sylvie Laurent : "On a en place une équipe tout à fait terrifiante"
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Chère Simone,

Tu as participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Tu es souvent considérée comme une théoricienne majeure du féminisme, notamment grâce à ton livre Le Deuxième Sexe publié en 1949.

Simone Veil
Simone Pérèle
Simone Weil
Simone de Beauvoir
Simone Signoret
Simone Valère
Simone Garnier
Simone Nina
Simone Hérault
Simone Lagrange

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , histoire , cinema , lingerie , résistance , chanson , philosophieCréer un quiz sur ce livre