AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782732433257
239 pages
Éditeur : Editions de la Martinière (16/09/2005)
3.5/5   2 notes
Résumé :

Pour l'ouverture de son nouvel espace rue de Bercy, la Cinémathèque française présente une exposition intitulée " Renoir/Renoir ".

Autour des deux artistes les plus emblématiques du " clan Renoir " - le peintre Pierre-Auguste et son fils jean, cinéaste -, cet ouvrage évoque les liens unissant les membres d'une grande famille qui a marqué des disciplines aussi diverses que la peinture, le cinéma, le théâtre ou la céramique.

L'o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
raynald66
  20 février 2014
Bonne biographie sur la vie de Auguste Renoir, le célèbre peintre impressionniste (mon préféré !!!) et sur son fils Jean Renoir, le célèbre réalisateur.
Extrait :
Autour des deux artistes les plus emblêmatiques du "clan Renoir", le peintre Pierre Auguste et son fils Jean, cinéaste, cet ouvrage évoque les liens unissant les membres d'une grande famille qui a marqué des disciplines aussi diverses que la peinture, le cinéma, le théâtre ou la céramique.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   20 février 2014
Aline Charigot Renoir

Elle fréquente l'école Darras qu'elle quitte en 1874 avec une qualification de couturière. C'est alors qu'elle rejoint sa mère qui habite Paris, rue des Martyrs. A la fin des années 1870, les deux couturières rencontre Renoir qui, comme elles, prend ses repas dans une cremerie. Aline devient progressivement le modèle, puis la compagne du peintre. On la remarque sur les "Yoles à Chaton" (1879), puis dans le "Déjeuner des canotiers" (de profil, avec le chien). Mère de Pierre en mars 1885, elle épouse Pierre Auguste cinq ans plus tard, le 14 avril 1890. Elle donne ultérieurement naissance à Jean (septembre 1894), puis à Claude (aoùt 1901).

Evoquant Aline, Jean écrit "ma mère apporta beaucoup à mon père : la paix de l'exprit, des enfants qu'il pouvait peindre, et un bon prétexte de ne plus sortir le soir"
Renoir confiera à Jean : "Elle permettait de réfléchir. Elle savait maintenir autour de moi une activité qui allait avec mes préoccupations"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
raynald66raynald66   20 février 2014
L'ouvrage que consacre Jean Renoir à son père, sobrement intitulé "Renoir" est magnifique et bouleversant : c'est un éloge, au sens propre du terme. Le cinéaste écrit ce livre de 1959 à 1960. L'ouvrage parait en France deux ans plus tard. Jean Renoir est alors âgé de soixante huit ans.
Commenter  J’apprécie          60
raynald66raynald66   20 février 2014
Auguste Renoir peint ses rares autoportraits à trois étapes décisives de sa vie. Une première série de trois toiles, où il se représente en jeune homme
(il a environ trente cinq ans), précéde les premiers signes de sa reconnaissance au début des années de 1880.
Vingt ans plus tard, vers 1899, peintre consacré, il figure un homme prématurément vieilli par les premières attaques de rhumatisme qui l'ont atteint peu auparavant. Enfin en 1910, il donne coup sur coup deux portraits de l'artiste (face et profil), effigies sereines saisies quelques années avant la mort
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
raynald66raynald66   20 février 2014
A l'heure où le sentiment maternel devient un sujet de prédilection de l'art de la fin du XIXème siècle, Renoir partage avec Berthe Morisot et Mary Cassatt, parmi les impressionnistes, le goùt de l'iconographie familiale, avec cette particularité supplémentaire de se faire, comme ces deux peintres, l'observateur de son propre foyer. "Peintre de figure" comme il se plait à le revendiquer, Renoir a executé près de deux milles portraits dont le quart trouve les membres de sa familles pour modèles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
raynald66raynald66   20 février 2014
Les premières peintures de Renoir sont inspirées par ses parents, mais bien vite le cycle de la famille s'épanouit en dehors du cercle familial. Les amis peintres en sont parfois les émouvants inspirateurs ainsi de Claude Monet et de sa compagne Camile Doncieux, et Alfred Sisley.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Serge Lemoine (1) Voir plusAjouter une vidéo

Serge Lemoine et Bernard Marchand : les peintres et la bière
Depuis le restaurant "les trois Brasseurs" à Strasbourg, Olivier BARROT présente le livre de Serge LEMOINE et Bernard Marchand "les peintres et la bière".
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
819 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre