AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896150498
Éditeur : Editions Alire (16/12/2010)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Illustration : Bernard Duchesne

Sept ans après les sordides événements qui ont secoué la petite ville de Saint-Clovis, Francis, qui va bientôt avoir dix-sept ans, est de retour dans son patelin. Il a reçu son congé de l’institution psychiatrique où il a résidé tout ce temps, son pédopsychiatre considérant le jeune homme prêt à réintégrer la société... pourvu qu’il prenne religieusement sa médication quotidienne.

Puisque sa mère est to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jaaa
  19 octobre 2014
Un roman efficace en ce qui concerne l'intrigue et le réalisme des personnages. Pas le choix, on veut savoir si Françis est l'auteur des meurtres qui s'accumulent depuis son retour à Saint-Clovis. Une longue absence de 7 ans en centre psychiatrique pèse sur lui comme une étiquette de culpabilité. le dénouement est imprévisible, chose que j'apprécie dans tous types de roman.
Commenter  J’apprécie          50
exarkun1979
  12 août 2012

L'histoire de Francis reprend sept ans après les événements du premier tome. Francis a passé sept années dans un hôpital psychiatrique pour se faire traiter à cause des conséquences des traumatisme. Il est temps pour lui de reprendre une vie normale. Normale jusqu'à quel point. Dès son retour à l'école, un meurtre s'y produit.
J'aime bien le style de l'auteur François Lévesque. le livre ressemble à un genre de thriller d'horreur où les meurtres s'accumulent et pointe dans une direction. Ce livre me rappelle aussi l'époque de mon adolescence, lors de mon secondaire. Il évoque la même musique que j'écoutais et les même films que je voyais. Ça me rends un peu nostalgique des années 1990.
Pour l'intrigue, je dois avouer que j'ai vraiment été surpris par la fin. C'était vraiment inattendu. J'ai bien hâte de lire les prochains romans de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          10
Leliseux
  30 janvier 2012
J'ai adoré ce livre. Je l'ai même préféré au premier. L'histoire se tient bien, jusqu'au bout. On est vraiment dans le doute dès le début et ce, jusqu'à la fin. Moins prévisible que le premier tome. Très bon roman de ce critique de cinéma qu'est F.Lévesque!
Commenter  J’apprécie          10
Gustave_le_chat
  26 juillet 2012
Si le premier tome était davantage axé sur la psychologie des personnages, le deuxième opte pour une intrigue dans la tradition du roman «qui a tué?». On se promène aussi entre le roman noir et le roman d'horreur, tout ça avec réalisme. Les personnages sont crédibles et le décor est tout ce qu'il y a de plus québécois. le suspense est efficace, l'intrigue touffue et sans oublier les références savoureuses aux films d'horreur des années 80. Mon seul bémole, la folie n'explique pas tout, c'est un peu trop facile.
Lien : http://gustavelechat.wordpre..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2015
C’est pas parce qu’on occulte un élément de l’existence qui nous fait peur qu’il va disparaître. C’est même le contraire qui s’produit ; il finit par enfler jusqu’à prendre toute la place, jusqu’à c’qu’on puisse plus nier sa réalité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2015
C’est une fierté que d’pouvoir être dans les classes enrichies. Elles ouvrent plus de portes… Un étudiant qui n’a pas d’assez bons résultats n’a pas l’choix : il doit suivre le programme régulier. Il ne peut pas choisir.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2015
Évidemment, il n’était pas question de cacher les petites choses insignifiantes. Seuls les événements importants et les détails plus… personnels, intimes, justifiaient qu’on les protégeât de la connaissance des autres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2015
S’il avait développé une redoutable capacité à en user, Francis préférait largement l’omission à la tromperie, plus difficile à gérer à long terme puisque demandant à être maintenue et donc entretenue.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2015
Quand on savait que le silence est une illusion, on était plus à même d’en connaître les composantes et, ainsi, de s’en servir.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : québecVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre