AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B096S3MSLH
Editions addictives (16/06/2021)
4.64/5   32 notes
Résumé :
Tout les sépare… sauf le désir.

Darian est froid, sûr de lui et habitué à ce que tous lui obéissent sans poser de questions : quoi de plus normal quand on est roi ?
Propulsé très jeune sur le trône de Karanie, petit royaume méditerranéen, il s’est forgé une apparence rigide et ne laisse rien ni personne l’ébranler.
Mais Elsie entre comme une tornade dans sa vie, et tout se retrouve sens dessus dessous.
La jeune étudiante écossaise... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,64

sur 32 notes
5
13 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Une romance dans la royauté, c'est toujours sympa ! En contemporain, il n'y en a pas tant que cela, mais je trouve que c'est intéressant car cela apporte quelques contraintes liées à la position royale qui occasionne bien des contretemps dans les relations proposées. Quand en plus, on y ajoute une jeune femme élevée dans l'idée d'un anti-royalisme, cela promet bien des bons moments.

Ce qui m'a saisi dès le début, c'est l'entrain du personnage féminin, Elsie, tout de suite elle nous entraine dans sa douce folie et sa bonne humeur. Je l'ai de suite appréciée et son franc parler et sa façon de penser m'ont bien plu, on ne peut pas dire que la discrétion et la finesse fassent partie de ses particularités, au contraire, elle est plutôt brut de décoffrage, sans filtres mais aussi d'un naturel à toutes épreuves et semble être indomptable ! D'emblée, son personnage a su me captiver et tout de suite, elle nous entraine dans cette folie de penser et d'être sans limites. On sait alors que l'on passera un bon moment en sa compagnie, c'est sur.

Elsie est une jeune femme qui a des idées bien précises de ce qu'elle veut et de ce qu'elle ne veut pas. Les vacances d'été sont là, et elle sait alors qu'elle va pouvoir en profiter pour travailler tout ce temps pour se faire un petit pécule mais aussi pour allier ce job à sa passion pour l'histoire. En effet, elle a trouvé un job d'été au coeur même du département des manuscrits de la bibliothèque d'Edimbourg, le rêve pour elle ! Elsie étudie en effet l'histoire à l'université d'Oxford, c'est une passionnée, qui se donne à fond dans ce qu'elle fait, vous lui parlez histoire et de suite, vous êtes sur de la séduire. Quand son amie Milly, l'invite et la supplie de l'accompagner pour un séjour chez ce jeune homme qu'elle apprécie depuis quelques temps, Elsie se voit mal lui refuser cette chance pour qu'elle puisse se rapprocher de lui. Elsie n'est pas forcément convaincue par ce Mark que son amie apprécie tant, d'autant plus qu'il appartient à la royauté et qu'elle a été élevée dans une famille anti-royauté, mais bon elle fera l'effort d'accepter pour elle. La voilà donc embarquer, parmi de jeunes étudiants issus de l'élite, ce qu'elle n'est pas, et le fossé entre eux est certain et se confirmera !

Alors imaginez, Elsie s'embarque en compagnie de tous ces étudiants qu'elle ne supporte pas car ils s'imaginent être plus importants et mieux que les autres, car ils viennent de bonnes familles. Elsie, à côté, c'est cette petite chose qui ne mâche pas ses mots, qui déteste l'idée même qu'on lui dise quoi faire et qui n'a aucune confiance dans les autres, quand aux hommes… rappelons qu'elle n'y va que pour une seule raison, protéger sa meilleure amie, Milly. Alors être confrontée à la monarchie et ses protocoles, autant lancer un éléphant dans un magasin de porcelaines. Si Elsie y va donc à reculons, elle reste très attachée à Milly, cette jeune anglaise qui gravite dans un milieu plus aisé que le sien. Elle est très amoureuse de Mark, le prince de Karanie, qui étudiait aussi à Oxford, et elle compte bien qu'il se passe enfin quelque chose entre eux. Elsie veille au grain, mais quand elle fera la connaissance du frère de Mark, elle sera tant déstabilisée, que Mark passera pour un gentil à côté !

Ce Roi, quel personnage ! Darian, c'est ainsi qu'il se nomme, il se veut droit, distant et froid, comme tout protocole l'impose. C'est un personnage qui en impose, sa présence impressionne mais son charme attire aussi les convoitises. de lui, les gens ne savent rien car c'est son jeune frère Mark, qui est sur le devant de la scène, représentant publiquement la famille, alors que c'est Darian qui a hérité du trône. Mais il a souhaité rester dans l'anonymat, préférant taire sa personne aux yeux de tous. C'est un personnage assez intéressant à découvrir, car il a une ligne de conduite à tenir mais sa rencontre avec Elsie viendra bien contrecarrer ses plans. Il se doit de ne pas être trop proche des gens, mais il aura du mal à se retenir d'être bien plus proche de la jeune femme en sa présence. Elle a tendance à le chauffer et l'excitation auprès d'elle devient palpable et incontrôlable, peut être est-ce sa facilité à lui désobéir et à le contrer qui exacerbe cette attirance, en tout cas, tous deux en présence, cela fait des étincelles.

Au delà d'une relation qui se veut charnellement explosive, cachée et interdite ou tout du moins peu en affiliation avec le rang de Darian, nous partageons tant de bons moments en leur compagnie. Ils vont se détester, se jauger, se chercher, se trouver pour encore mieux s'éloigner, avec toujours de son côté à lui, une certaine distance, vite amoindrie par la passion des corps qui s'animent, et quand à elle, elle ne fait que répondre à ses provocations et tout dans la spontanéité de sa façon d'être. J'ai beaucoup aimé voir le Roi changer sa façon de procéder, juste pour elle, sans toutefois se l'avouer, il se laissera ainsi porter par ce qu'il ressent en son fort intérieur.

L'histoire de Milly et de Mark, à côté de la leur, a aussi son importance. Elle permet d'évoquer les contraintes liées à la position de rang de ce prince, et les enjeux que peut avoir une relation naissante, sous les projecteurs des médias qui sont sans arrêt derrière le moindre fait et geste du prince Mark. On apprécie Milly d'un coup, une romantique dans l'âme, bien en contraste avec Elsie d'ailleurs, mais qui a toutefois la tête sur les épaules. Elle se rend bien compte de ce que cela peut engendrer que d'avoir une relation avec Mark. J'ai beaucoup aimé suivre la naissance de sa belle histoire avec le prince, un prince que nous découvrons aussi et qui s'avère être un homme correct et aimant, amoureux d'elle depuis quelques temps déjà. A côté de cela, on découvre aussi quelques autres personnages, certains appréciables, d'autres non, qui serviront l'histoire de ce roman.

On profite de ce roman, pour voyager de l'Ecosse aux côtes plus chaudes de la Méditerranée, on suit Elsie et ses amis dans des endroits plus beaux les uns que les autres. Quel plaisir de découvrir à travers son regard émerveillé des lieux, qu'ils soient extérieurs avec de magnifiques paysages, tout comme cette fascination qu'elle a pour l'histoire d'un lieu. le cadre que nous propose de découvrir le roman, ajoute un plus certain au dépaysement et à l'intérêt de l'histoire.

C'est une romance pleine d'entrain, d'humour, de sensualité et de royauté ! J'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de cette héroïne qui ne cadre pas avec le protocole, et ce roi intransigeant mais si sexy. On rit bien des attitudes et réactions d'Elsie, ainsi que de celles de ceux qui seront face à elle dans ces moments, et on prend plaisir à voir une attirance purement physique faire son petit chemin pour aboutir à une possible relation. Bien entendu, les critères et les exigences de la royauté joueront un rôle très important dans ce qu'il est permis de faire, semant d'embuches cette histoire entre eux qui s'établit. Elsie n'était pas prête à rencontrer ce Roi, l'idée même de côtoyer un homme de son rang ne cadrant pas avec l'idée de la vie qu'elle pourrait mener. Quand à lui, vivant reclus et caché, il va devoir affronter le monde, pour elle, pour son frère et pour lui aussi, il est temps et cela ne se passe pas sans mal. Une lecture que je recommande pour passer un très bon moment, à rire et profiter d'une belle histoire d'amour qui née entre un Roi et une jeune étudiante.


Lien : http://www.livresavie.com/fu..
Commenter  J’apprécie          20

Place à sa Sa Seigneurie Darian von Karen!

Prêtez allégeance au Roi !

Ben que nenni, Elsie McNee a décidé du contraire envers et contre tous…

Et c'est partie pour des échanges explosifs et électriques au Royaume de Karanie !

Quand un Roi control freak rencontre une étudiante délurée… cela crée des étincelles et des scènes pétillantes. Une jolie romance digne d'un conte de fée des temps modernes. Un énorme crush pour Elsie loin de ressembler aux héroïnes habituelles. Une anti-Kate qui sera l'atout phare de cette histoire d'amour haute en couleur.

Que dire du Roi pseudo tyrannique Darian… Félicitations Ella Lores ! Elle aurait pu s'engager dans une pente sablonneuse de la suspense romance. Mais l'auteure reste sur une quête plus intime où une tornade écossaise va sublimer cette histoire.

Un roman super bien rythmé, bien cadencé. Les pages défilent pour notre plus grand bonheur de femmes romantiques. Des héros principaux et secondaires attachants. Triste de quitter cette grande famille.

Longue vie au Roi !

Amuse toi bien Elsie et surtout reste toi même !

Ella Lores, affaire à suivre !

Commenter  J’apprécie          140

Quel bonheur de pouvoir me plonger à nouveau dans les écrits de Ella Lores qui a le don de me faire voyager dans chacun de ses récits. Fucking King ne fera pas exception. C'est une belle romance comme je les aime. Entre les protagonistes qu'on ne peut qu'aimer et le voyage livresque dans lequel la romance nous plonge, on ne peut que se délecter de chaque page.

Un roi froid et énigmatique, une étudiante rebelle qui va piquer son coeur. Des paysages sublimes qui nous font autant vibrer que les personnages, le combo parfait d'une romance aussi royalement addictive, qu'explosive.

Ella Lores nous offre là un récit qui sort un peu des sentiers battus avec une trame originale sur bien des points. J'ai été happée dès les premières pages par l'univers dans lequel l'auteure nous emmène, mais surtout par cette jeune étudiante écossaise qui n'a pas la langue dans sa poche. Langue qui subjugue notre majesté le roi Darian qu'il rêve de lui manger à chaque fois qu'il l'aperçoit. Si de prime abord on est vite fan de Elsie qui apporte une belle luminosité au roman par sa pétillance, sa pertinence, son espièglerie et ses réparties qui ne nous lassent pas, on va fondre pour Darian au fur et à mesure qu'il fond lui-même pour sa belle étudiante qui se fout complètement de son statut de Roi et de son protocole. Entre eux, c'est un peu comme donner le bâton pour se faire battre. Elsie est antiroyaliste et n'aime pas l'autoritarisme, tout ce qu'est Darian… Pourtant, elle est attirée vers lui comme un aimant et son corps, refuse d'écouter son coeur et encore moins sa tête. Darian sait pertinemment que cette femme n'est pas pour lui, mais elle devient sa faille dès le premier regard. Malgré son impertinence et tous les affronts à son rang, il ne cesse de chercher sa présence et de se rapprocher d'elle. Tel Icare attiré par le soleil. Tel un drogué qui veut sa dose en disant que ce sera la dernière et qu'ensuite il ira mieux, Elsie et Darian ne cessent d'avoir ce besoin l'un de l'autre. Leur désir ne se contrôle pas. La tension est palpable et électrique. Ça crépite dans tous les sens. Mais à trop jouer avec le feu, leurs coeurs vont s'enflammer au point de se consumer de ne pas vouloir être ensemble et exploser lors de leurs faces à faces.

Entre les réparties cinglantes et les scènes torrides. Entre le feu, la glace, les mystères et une intrigue parfaitement exploitée et recherchée, Fucking King est une belle pépite. Ella Lores m'a embarquée dans son histoire sans préavis et m'a surtout fascinée par la complexité de son héros et le cheminement psychologique qu'elle a mené d'un bout à l'autre avec brio rendant alors tous ses actes en parfaite adéquation avec cet homme qu'il est, et qu'il découvre lui aussi en même temps que Elsie. Cet homme qui s'est toujours caché aux yeux des autres, doté d'une carapace impénétrable qu'Elsie n'a pas fait que fendiller. Non, elle s'est incrustée en lui et s'est déployée au fil du temps à l'intérieur jusqu'à atteindre son coeur, faisant tomber chaque barrière les unes après les autres. Elsie, que l'on pourrait trouver faible face à son Roi alors qu'elle prône la liberté et le féminisme, mais… c'est un peu comme être au régime. Tant qu'on ne voit pas du chocolat on tient le coup, mais si on vient nous en mettre sous le nez, difficile de ne pas craquer, non ? Si ?

J'ai tellement aimé ces personnages que tout oppose et la manière dont l'auteure met leur histoire en place. J'ai été très touchée par ce roi froid et impénétrable, détruit par ses secrets et la haine qui le ronge l'empêchant d'envisager un avenir. Et Elsie… que dire de cette étudiante pétillante, intelligente et franche qui n'a cessé de me faire rire et qui a réussi à me toucher par sa prévenance et cette attirance qui la consume de désir, mais qui malheureusement va à l'encontre de toutes ces convictions. Généreuse et spontanée Elsie a du répondant et un sacré caractère qu'elle usera à sa guise pour faire sortir de ses gongs, sa majesté le roi. C'est l'homme qu'elle désire et non le Roi. Mais Darian et le Roi ne font qu'un et il devient pour elle alors, autant inaccessible qu'elle peut l'être pour lui. Elsie, Reine de Karanie ? La belle blague ! Comment une antiroyaliste aussi espiègle qui ne respecte ni les convenances et encore moins le protocole pourrait-elle le devenir ?! Impossible ! … Vraiment ? !

Une magnifique romance pleine de peps, mais qui ne manque en aucun cas d'émotions. Elles sont aussi merveilleuses que le récit avec lequel on ne peut passer qu'un excellent moment de lecture. Un récit riche en culture, qu'elle soit imaginaire ou pas, j'en ai apprécié chaque échange et les cheminements de recherches. Des séquences émotions, des scènes hilarantes, d'autres touchantes, ou encore explosives et dans la tension, que ce soit avec les personnages principaux comme avec les secondaires, avec Fucking King, Ella Lores m'a fait passer tout un tas de moments merveilleux. Jusqu'à ce dénouement si bien recherché et mené dans une singularité épatante, mais aussi très touchante.

Fucking King, une romance à ne pas manquer ! Un grand merci aux Editions addictives pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle pépite d'Ella Lores en service presse numérique.

Commenter  J’apprécie          00

Je me suis bien amusée à lire cette romance, car il y avait presque tout ce que je recherchais.

Pour commencer, on est clairement dans une romance royale et c'est typiquement le genre que j'adore. Je ne m'attendais cependant pas à ce que les choses se déroulent de cette manière. On peut y voir se développer un jeu du chat et de la souris entre les protagonistes sur un fond de mystère. En effet, notre fameux Roi est plus qu'énigmatique ; son personnage est froid de premier abord et ensuite, on se rend compte qu'il y a bien plus qu'une façade froide. Certains éléments ne sont révélés qu'à la fin du roman. Je dois dire que je ne m'y attendais absolument pas. J'avais quelques théories, mais j'étais loin du compte. Ce qui veut dire que l'auteure a bien mené sa barque ; le suspense concernant le passé de notre Roi a bien été préservé. En ce qui concerne le personnage d'Elsie, je me suis moins identifiée à elle. Pourtant, je partage beaucoup de points communs avec elle, elle est accro à l'histoire et aux livres, elle est de nature simple. Malgré tout, il lui a manqué un petit quelque chose pour que je sois conquise à 100%. J'ai presque préféré suivre de loin l'histoire de sa meilleure amie qui, elle, avait ce petit plus. Et donc je regrette de ne pas avoir eu plus d'information sur elle.

La plume de l'auteure est très addictive. Elle décrit bien les choses et la tension qu'il peut y avoir entre nos protagonistes est très bien exploitée. Elle a abordé des sujets que l'on ne retrouve pas dans chaque roman, donc j'ai trouvé très intéressant de découvrir dans ce contexte.

Il s'agit ici d'une histoire que je vous recommande vraiment. Elle a certes quelques points faibles, mais beaucoup de points forts. C'est une lecture qui sera parfaite pour cet été.


Lien : https://alloverthebooks.word..
Commenter  J’apprécie          90

Je dois vous dire tout d'abord que j'ai méga adoré ce livre, il est plein d'humour et d'émotions qui vous prend aux tripes.

Elsie est une jeune femme qui dit tout ce qui lui passe par la tête, pour elle pas question de se museler, elle est le soleil dans les ténèbres et surtout elle est prête à tout pour protéger sa meilleure amie du chagrin. Et pour ça elle va accepter de l'accompagner en Karanie où elles ont été invitées par le prince de ce pays, Mark. Elle ne pensait pas que ce séjour serait synonyme de perte de liberté, pas le droit d'avoir de téléphone ou d'appareil photo, pas le droit de dire à leur famille où elle va car comment dire, sa famille n'est pas trop pour fréquenter les nobles et si ils savaient qu'elle serait chez un roi, ben ce serait la catastrophe. Devoir supporter toutes ces règles, des règles parfois surannées et tout ça sans froisser la royauté est pour elle une épreuve, mais elle le fait par loyauté, c'est une qualité pour la jeune femme, elle est comme ça, quand elle aime c'est sans faille.

Ce qu'elle ne pensait pas par contre, c'est tomber sur cet homme qui va la déstabiliser d'un seul regard, un homme aussi beau que froid, aussi secret que protocolaire et surtout aussi secret que lunatique.

« Putain ! le blond vient de tourner la tête vers moi et le regard qu'il me lance me foudroie sur place, un parce qu'il est glacial, deux parce que le type est tout simplement à tomber ! »

Lui, c'est Darian, le roi de Karanie, il se doit d'être le plus intransigeant possible, il ne peut rien laisser au hasard, il y a des protocoles à respecter, en gros il n'est pas libre de ses mouvements mais surtout il est très secret et ce depuis des années, depuis l'assassinat de ses parents et ses soeurs. Il garde en lui cette souffrance, lui qui a dû ensuite élever son jeune frère tout en gouvernant ce pays qui lui est cher. Les apparitions publiques très peu pour lui, c'est pour ça qu'il n'est pas question qu'une photo de lui sorte de chez lui.

Je me suis demandée longtemps ce que pouvez cacher ce roi, on voit qu'il ressent pour la jeune étudiante un sentiment nouveau pour lui, une attirance qui le pousse vers elle-même si il devrait se tenir à distance car plus il s'en approche et plus il la met en danger, mais le danger est-il celui qu'il pense réellement ?

« Après notre brève entrevue de tout à l'heure, il pense sûrement que je suis une calamité, ce qui n'est pas faux. Il ne m'intimide pas, il a juste… Je ne sais pas. Un truc indéfinissable. Une sorte de magnétisme qui me donne envie de m'enfuir en courant, cet homme est trop… dominateur, cassant et … despotique. Ça c'est le bon mot pour le décrire. Sa présence suffocante alourdit l'air autour de moi, je dois prendre une grande aspiration avant de détourner mes yeux des siens, qui seraient capables de vous clouer d'un seul coup sur une croix. »

Ce que cache Darian est très louable, j'ai été touchée par son histoire, par ce passé si triste et ce qu'il est devenu est pour moi somme toute logique. Cet homme est très mystérieux, très froid mais il le doit. J'ai eu le coeur serré au fur et à mesure que les pièces du puzzle Darian s'assemblées, et cette lumière qu'est Elsie sera la bouffée d'oxygène qui va peut-être lui permettre de se reconnecter avec l'extérieur sans compter sur son frère qui souhaite lui aussi retrouver sa vie, son intimité et surtout vivre enfin pour lui et non être le visage publique de son pays.

L'auteure nous fait voyager dans ce pays aux paysages fabuleux et à l'histoire magnifique. Elle nous montre que les opposés s'attirent, que dans la vie rien n'est fait de hasard, tout acte à des conséquences et que la patience est d'or.

La plume est fluide, elle nous emporte page après page dans un combat entre deux mondes que tout oppose, l'arrivée d'une tornade ou plutôt d'un éléphant dans un magasin de porcelaine en la personne d'Elsie qui est autant une belle catastrophe à la langue bien pendue que la lumière au bout du tunnel.

C'est un livre que je vous recommande car il vous étonnera comme ça a été le cas pour moi, je n'aurais jamais pensé que ce type de situation pouvait arriver, mais on oublie souvent que les paroles sont puissantes sur les esprits faibles.


Lien : https://leslecturesdemariaet..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation

Chapitre 2 :

Elsie

«… Il se raidit à mon entrée, me détaillant avec désapprobation.

Oups, j’aurais peut-être dû me changer. Tant pis, c’est trop tard maintenant.

– Qu’est-ce que je fais ici ? lui demandé-je, ne pouvant retenir mon ton revêche.

Son soupir exaspéré s’entend à travers toute la pièce ; à mon avis, mes lacunes en protocole karanien sont la cause de son agacement. Ne sachant que faire, je reste plantée à la porte.

– Vous ne connaissez pas les bonnes manières, mademoiselle MacNee. Peut-être parce que vous êtes boursière ? me lance-t-il.

Sous l’insulte puant le snobisme, je redresse les épaules. Il est peut-être roi mais je ne l’autorise pas à me rabaisser !

– Pour qui vous prenez-vous ? Mes parents m’ont bien élevée ! J’ai mérité cette bourse ! m’exclamé-je hors de moi en marchant vers lui, les poings fermés au bout de mes bras tendus.

Il recule de plusieurs pas comme s’il craignait que j’envahisse son espace vital. Ses pectoraux roulent sous sa chemise sous l’effet de sa respiration devenue lourde. Il tente de maîtriser son ressentiment devant mon manque de bienséance malgré l’absence d’émotion apparente sur son visage ; je le lis dans ses yeux en mouvement.

– Je sais. Vous avez obtenu les meilleurs scores dans toutes les matières.

Je bosse dur pour ça !

– Comment le savez-vous ? lui demandé-je, encore plus sur mes gardes.

– Aussi piquante que les chardons, murmure-t-il pour lui-même.

Il n’a encore rien vu s’il continue ainsi ! ...»

Commenter  J’apprécie          00

Chapitre 2 :

Elsie

«… Sa présence suffocante alourdit l’air autour de moi, je dois prendre une grande aspiration avant de détourner mes yeux des siens, qui seraient capables de vous clouer d’un seul coup sur une croix. Il n’est pas dupe de mon envie d’être ici, ses mâchoires carrées se contractent sous l’effet de ma réponse laconique qui pue l’ennui.

Bordel, je viens de contrarier le roi de Karanie.

– En fin de compte, je vais déjeuner avec vous, déclare-t-il.

– Super ! s’exclame son frère cadet, ravi, qui ordonne aussitôt de rajouter un couvert en bout de table.

Merde, non ! Il vient de me couper l’appétit avec son regard sur moi qui en dit long sur son mécontentement.

Pourquoi suis-je aussi tendue ? En temps normal, je suis à l’aise partout, avec tout le monde. Mais le roi me déstabilise complètement. Il faut dire que son statut de monarque a de quoi impressionner, pas par son titre, en ce qui me concerne, mais par la façon dont il le porte : comme une armure à travers laquelle se dégage une aura fascinante de puissance et d’autorité...»

Commenter  J’apprécie          00

– Embrasse-moi, je lui ordonne.

– Non.

Elle a appuyé ses mains sur le revers de ma veste de smoking ; pour autant, elle ne me repousse pas. Au contraire, elle me nargue de ses grands yeux splendides. Je remonte la main sur l’arrière de sa nuque.

D’habitude, j’aime les cheveux longs chez une femme. Chez elle, j’adore le contact de la peau nue de son cou dans ma paume. Je glisse mes doigts dans ses mèches courtes et approche mes lèvres de sa bouche. Son petit sourire ironique me dit qu’elle s’amuse avec mes nerfs. Furieux, je prends le joli cadeau qui s’offre à moi : je vais à la rencontre de sa langue, joue avec et la mange, comme promis.

Elle grogne sous mes légers coups de dent puis soudain, c’est elle qui prend le contrôle. Elle enfouit ses mains dans mes cheveux blonds et enfourne sa langue tentatrice dans ma propre bouche ! Jamais une femme n’avait essayé de me dominer !

Commenter  J’apprécie          00

Mon coeur s'est rempli d'amour pour cet homme fissuré de toutes parts qui porte à bout de bras ce qui lui reste de famille et son royaume.

Commenter  J’apprécie          00

Elle est ma faille depuis le premier jour, celle qui révolutionne mon univers.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : étudianteVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4781 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre