AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754810388
136 pages
Éditeur : Futuropolis (07/01/2016)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Quand le Grand A a été construit à l'aube des années 70, nul ne savait quelles seraient les conséquences de sa présence sur le centre-ville d'Hénin-Beaumont et sa région. Aujourd'hui, le chômage est omniprésent et la ville est dirigée par un élu Front National. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet hypermarché, les auteurs ont interrogés des clients, bien sûr, mais aussi, des caissières, des employés, la direction, des agriculteurs et des fournisseurs. Et l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
CapitaineBapt
  08 juin 2016
Une bande dessinée one-shot documentaire qui dépeint avec brio la longue histoire du rapport entre homme et consommation, et dans le cas présent, l'implantation d'un centre commercial dans une ville.
Tout commence en 1970 à Hénin-Beaumont qui refuse l'installation d'un hypermarché. L'enseigne, surnommée le grand A, arrivera finalement 2 ans plus tard dans une commune limitrophe, Noyelles-Godault. A partir de ce moment, nous suivons l'évolution de ce grand groupe depuis son ancrage jusqu'à maintenant, nous suivons notamment l'impact économique, social et politique que ce supermarché va avoir sur la vie de cette ville. Tout est abordé, des caissiers aux techniques de vols, du conseil municipal aux techniques de vente, de la période de noël au mouvement syndical, de la désertification des centres villes aux souvenirs d'enfance, bref cela donne un véritable aperçu de la machine « grande surface » et cela fait pas mal réfléchir sur notre propre rapport à la consommation.
J'ai clairement bien aimé le développement sur le fond, la forme nettement moins. Les différents chapitres sont présentés sous forme de récits plus ou moins accrocheurs et baisse parfois l'intérêt de la lecture. Néanmoins, les auteurs ont essayé d'insérer des anecdotes, des présentations différentes pour « casser » ce rythme d'interview, c'est bien trouvé, comme par exemple le passage sur l'invention du fameux caddie. J'ai appris énormément d'informations, on découvre ainsi les multiples processus mis en place par le grand A pour nous pousser à consommer, à venir fréquenter cette « ville » dans la ville, à devenir dépendant.
Côté dessin, c'est un peu chargé et figé, Jean-Louis Loyer ayant décidé d'utiliser un système de couleur unique pour l'arrière-plan et une couleur plus vive pour les personnages. J'ai un peu moins accroché l'illustration n'apporte parfois rien de plus au texte, dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
som
  30 mai 2016
Corvée pour les uns, sortie pour les autres. Les courses dans un supermarché restent une activité régulière qui occupe (vole) au moins 1 heure 20 de notre temps par semaine.
En s'immergeant dans le quotidien d'une chaîne d'hypermarchés bien connue (celle qui nous fait croire à la vie aux champs), les auteurs en dissèquent le fonctionnement et les logiques. Les techniques de vente, le coup de bourre de Noël et les négociations tarifaires. Rien n'échappe à cet album-enquête qui fait aussi quelques échappées du côté de la « grande » histoire de l'économie mondialisée.
L'intérêt du propos sait s'appuyer sur un dessin sobre et une palette de couleurs réduite. La construction générale connait par contre quelques faiblesses dans le traitement des flash-back et dans l'équilibre des différents types de narration. L'ensemble n'en reste rien pas moins captivant.
Commenter  J’apprécie          21
Bdziles97
  31 mai 2016
(MN976) Cet album s'intéresse à l'impact de l'implantation d'un centre commercial en 1972. Une ville, et pas n'importe laquelle, la municipalité FN d'Hénin-Beaumont, se transforme peu à peu.
Le commerce, la mondialisation, la société de consommation sont critiqués, conduisant à la perte de valeurs essentielles : la justice, l'entraide, la culture, la démocratie. le totalitarisme n'est plus très loin et les rayons uniformes , bien rangés et proprets des supermarchés deviennent plus rassurants que les centres-villes.
Cet album est très documenté. Les personnages, qui sont les clients, les employés, les producteurs, le directeur, tels des témoins, nous apportent leur vision de cette ville parallèle. L'auteur réussit la prouesse d'un scénario bien rythmé, tout en proposant un livre à la valeur documentaire. Finalement, c'est une vraie histoire, presque une fable moderne qui est racontée ici.
La densité et la sobriété de l'album pourront le rendre difficile d'accès pour certains, mais je le conseille tout de même fortement pour le lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Harioutz
  30 novembre 2017
La grande distribution, avec flash historiques, car non, elle n'est pas apparue en un jour, et a modifié nos comportements dans l'histoire, tout comme la politique (intelligent parallèle) !
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
BoDoi   09 février 2016
Un portrait très complet, ni complaisant, ni à charge, de la grande distribution.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CapitaineBaptCapitaineBapt   08 juin 2016
Ma ville prospère tranquille, jusqu’à ce que s’installe… un hypermarché. En toute légalité, adoptant les lois en vigueur sur la concurrence… mais avec une force de frappe énorme. Du coup, mes commerçants-chocolats ne peuvent pas lutter… ils sont balayés. Mon centre-ville se vide au fur et à mesure que mon hyper grandit. C’est la mort du commerce chez moi. Et cette mort va même amener mes habitants-sucres, qui ne font plus d’affaires, à me quitter et à s’installer en périphérie avec le centre commercial.
Cela fait apparaitre une image forte : ma mairie, mon palais de justice et ma bibliothèque sont désormais en dehors de cette nouvelle ville… les symboles démocratiques sont désormais en périphérie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CapitaineBaptCapitaineBapt   08 juin 2016
Il mange 195 jours de votre vie. Ce chiffre de 195 jours est une extrapolation effectuée à partir d’un sondage publié par le magazine Que choisir en décembre 2014. 70% des français passent en moyenne 1h20 par semaine à « faire le plein » dans les grandes surfaces (en incluant le trajet). Dans le même temps, pour 6 consommateurs sur 10, ces courses sont une corvée.
Commenter  J’apprécie          10
CDIDurrouxCDIDurroux   09 février 2016
Un récit sous forme d'enquête
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : hypermarchéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3795 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre