AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2312064847
Éditeur : Les Editions du Net (01/02/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Cette pièce de théâtre, à trois personnages et à deux décors, a une prétention : Rire de nous !
Ou plutôt se moquer ouvertement de notre structure cérébrale !
Que la nature nous ait dotés d’un super cerveau analytique : le cortex, est en soi un beau cadeau, mais… à laisser notre thalamus commander nos actions, ne nous comporterions-nous pas d’une façon… un rien ridicule ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
araucaria
  20 février 2019
Une pièce en deux actes, d'une grande intelligence et qui fait beaucoup sourire, bien que la fin qui laisse entrevoir le devenir de l'Homme soit particulièrement sombre.
Thalamus et Cortex évoque le dialogue, voire la lutte, qui peut exister entre l'instinct primitif de l'être humain (ou parfois son absence de finesse) et sa grande intelligence, sa conscience ou encore sa capacité d'analyse.
Cette pièce pointe aussi les limites de l'intelligence humaine et sa confrontation à l'intelligence artificielle de plus en plus présente dans nos sociétés.
Le texte est bien écrit, caustique parfois. L'auteur François-Xavier Luciani sait parfaitement manier la plume, mais parfois d'une façon un peu grinçante, car il n'épargne pas ses personnages.
Nous y trouvons la bêtise, mais aussi un intellectualisme exacerbé proche de la préciosité et frayant avec la psychanalyse pure et dure. Nous y découvrons aussi, lors d'un passage teinté d'érotisme, que quel que soit l'intelligence de l'homme, il peut être victime de ses instincts primitifs, et oublier ses belles théories d'homme bien élevé et civilisé, une sorte de dualité entre l'homme d'esprit et la bête qui sommeille en tout homme.
Enfin, l'auteur aborde un thème très sérieux, l'intelligence humaine va-t-elle perdurer ou laisser la place aux robots et à l'intelligence artificielle?
Je me suis délectée pendant 82 pages!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
ecrivain-fxl
  04 mai 2019
Une confrontation ludique entre notre cerveau reptilien et notre cerveau "supérieur".
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
araucariaaraucaria   19 février 2019
CORTEX
Fataliste

Oui! Au début, c'est magique, tout s'éclaire, puis vient le doute... Les inquiétudes... Les cheveux coupés en quatre... Le petit détail qui nous chiffonne durant toute l'existence... L'insatisfaction permanente... Le désespoir face à l'infini... Le sentiment d'insignifiance... La vanité d'être plutôt que de n'être pas! La tristesse d'être encore en sachant que bientôt tu ne seras plus! Voilà ce qui t'attend. Mais, tu as le choix Thalamus. Tu peux refuser de porter le chapeau de la conscience...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
araucariaaraucaria   16 février 2019
La scène est dans le noir.
Aucun bruit.
Au fond de la scène, côté cour, on distingue une lumière faiblarde progressant difficilement. Il s'agit du personnage de thalamus habillé d'un justaucorps imitant un lézard dont la longue queue traîne du bas du dos jusqu'au sol. Il porte une lampe intégrée à l'épine dorsale à la hauteur de sa capuche en écaille. La lampe éclaire derrière lui. Le déplacement est délicat sans être chaotique... Thalamus a l'habitude de se déplacer ainsi, c'est sa condition, aucune révolte ne transparaît dans ses exclamations, il continue sa déambulation dans la nuit avec son faisceau de lumière éclairant dans le mauvais sens. Il se dirige côté jardin.
Acte I : Thalamus rencontre Cortex - Scène 1 : Contact
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
araucariaaraucaria   20 février 2019
THALAMUS
Qui n'écoutait pas les réponses de Cortex

Je me demande de quoi je dois avoir l'air avec ce truc sur la tête?

CORTEX

Pardon?

THALAMUS
Se coiffant avec des gestes maniérés et prenant le public à témoin

Oui! Je me demande si je plairais à Thalaminette avec ça sur la tête... Ou si elle me trouverait ridicule... Est-ce que ça me va?

CORTEX
A voix couverte, s'adressant au public

Ouais... Quand on est con, on est con!

THALAMUS
Se tournant vers Cortex

Pardon!?

CORTEX
Tourné vers Thalamus

Oui... Je disais... Beau et bon à la fois!

THALAMUS

Ah! Et si ça lui plaît pas, je pourrais rendre le tout!

CORTEX
S'adressant de nouveau au pulic

... Et c'est pour la vie!

THALAMUS

Pardon!?

CORTEX

Je disais, quand on est CONscient, c'est pour la vie... Mais, l'intelligence, la spiritualité, le brillant esprit et le bon mot sont autant de facteurs de séduction indubitables... Toutes les Thalaminettes du coin vont te tomber dans les bras... Crois-moi!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
araucariaaraucaria   20 février 2019
THALAMUS

Pourquoi me proposer un outil à conscience et m'en dégoûter en même temps?

CORTEX
Didactique

Pourquoi pas... Ca fait partie de la logique du système... De la matière jaillit le vivant et du vivant jaillit la conscience... C'est comme ça... Un jour où l'autre, un être vivant accédera à la conscience... Toi ou un autre, pour moi c'est pareil... Tu ne seras pas le premier à y avoir goûté un instant et à me rendre mon truc... Sache que la bêtise et la béatitude font souvent bon ménage et que choisir d'être un imbécile heureux plutôt qu'un savant frustré est une option digne de respect! La conscience est toujours douloureuse... Fuir ce qui fait mal est un réflexe naturel! Et s'il est vrai que de deux maux il faut choisir le moindre, maintenant tu es à même de comprendre que les douleurs d'un estomac vide peuvent être préférables à celles d'un esprit avide... de connaissance!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ecrivain-fxlecrivain-fxl   04 mai 2019
Oui ! Au début, c'est magique, tout s'éclaire, puis vient le doute... Les inquiétudes... Les cheveux coupés en quatre... Le petit détail qui nous chiffonne durant toute l’existence... L'insatisfaction permanente... Le désespoir face à l'infini... Le sentiment d'insignifiance... La vanité d'être plutôt que de n'être pas ! La tristesse d'être encore en sachant que bientôt tu ne seras plus ! Voilà ce qui t'attend. Mais, tu as le choix Thalamus. Tu peux refuser de porter le chapeau de la conscience...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de François-Xavier Luciani (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Xavier Luciani
François Xavier Luciani est interviewé par Philippe Martinetti le 22 nov 2013 à propos de son roman "Bastia pour Dames".
autres livres classés : paraboleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de François-Xavier Luciani (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
488 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre