AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021182398
Éditeur : Seuil (16/10/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
John Lyndon, alias Johnny Rotten, chanteur des Sex Pistols, créateur du groupe PiL, est une icône de la contre-culture, une icône de la musique, de la mode et de la politique. Ses chansons incendiaires God save the Queen et Anarchy in the UK ont fait de lui la cible des tabloïds et de mouvements anti-punks qui lui ont valu d'être molesté, jusqu'à recevoir des coups de couteau et manquer de justesse perdre un oeil. L'année 1977, il l'a passée quasi reclus, alors que ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Blackrosesforme
  27 août 2016
Ceux qui connaissent mal le parcours chaotique de Johnny Rotten, figure mythique du mouvement punk british 76, auront de quoi satisfaire leur curiosité à la lecture de ce pavé de plus de sept cent pages détaillant par le menu les tribulations d'une existence frappée du sceau de la rébellion. Quand l'aventure Sex Pistols prend fin en 78, John a déjà dû faire preuve d'une grande capacité d'adaptation puisqu'il a dû survivre à : une méningite à l'âge de sept ans, une enfance passée à Finsbury Park, quartier prolo du nord de Londres, des parents Irlandais, une presse tabloïd déchaînée, une opinion publique qui le prend pour l'ennemi public n°1, un Malcolm McLaren manager fourbe et trouillard, un groupe au sein duquel il s'est senti toujours exclu, la mort d'un ami, Sid Vicious. A croire que l'adversité est un moteur, la colère une énergie.
La formation PiL première période aura de quoi satisfaire sa hargne puisqu'il lui faudra affronter : un public de boeufs qui l'accuse de se renier et vient tout casser à chaque concert, une ambiance pourrie dans le groupe, encore, des relations difficiles avec Wobble et Levene, des labels successifs qui doutent de la réussite de la formation post-punk… Seule son aptitude à se réinventer, ne pas s'apitoyer, créer toujours, lui permettra d'atteindre une forme de sagesse toute relative. Ceux qui ont suivi de près la carrière du drolatique et brillant gentleman retrouveront, en creux, et à travers des détails moins connus (son amour indéfectible envers sa femme Nora dont il a élevé avec elle deux de ses petits enfants, le fait qu'il soit supporter d'Arsenal et qu'il adore la betterave, sa répugnance à se laver les dents et envers John Savage…), cette complexité qui colle au personnage, tout ce qui fait qu'ils aiment John Lydon. Un homme capable de se remettre constamment en question, d'une immense empathie envers ses faibles semblables. Un esprit libre qui ne renonce jamais, conscient de ses tares et de sa valeur, de son caractère difficile à suivre, qui se moque de l'opinion des bas du front et fonce, même si (surtout si) ses décisions doivent en heurter certains. Dommage que la traduction, un peu terne, ne rende pas complètement justice à son humour décalé et cinglant.
Lien : https://blackrosesforme.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Loutre_des_Rivieres
  21 février 2016
Un voyage dans le début du mouvement punk, un régal...
Quelques longueurs quand on est pas fan absolue.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LePoint   21 octobre 2014
Johnny Rotten publie ses mémoires. Un récit lucide sur la tornade Sex Pistols et ce qu'il en reste.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
carrecarre   20 octobre 2014
Le look punk, c'est bon pour les climats plus froids. Quand t'es en tongs et en short, c'est très dur d'avoir l'air révolté.
Commenter  J’apprécie          553
fannyvincentfannyvincent   20 novembre 2014
Après un ou deux ans pourtant, deux chansons que j’avais écrites – « Anarchy in the UK » et « God Save the Queen » – ont tapé en plein dans le mille. Je tiens vraiment à remercier les bibliothèques publiques : c’est là que je me suis entraîné, que j’ai appris à balancer mes grenades verbales. Pour exprimer ma révolte, je ne jetais pas de briques dans les vitrines – je jetais des mots là où ils avaient du poids. Les mots sont importants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
fannyvincentfannyvincent   16 novembre 2014
La rage est une énergie. Il n'y a rien de plus vrai, putain. Ce sont peut-être les meilleures paroles que j'aie jamais trouvées.
Commenter  J’apprécie          70
ToftakyToftaky   07 février 2017
"Vous savez, quand vous n'avez pas honte d'être vous-même, c'est la clé pour trouver des gens de qualité dans la vie - toujours trainer avec des gens qui n'ont pas honte d'être ce qu'ils sont, qu'ils soient lesbiennes, gays, hétéros, noir, blancs ou je ne sais quoi, paumés, malades mentaux, tordus ou juste tout à fait normaux. S'ils pensent ce qu'ils disent et sont ce qu'ils sont, c'est un environnement très réconfortant." John Lydon
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : punkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
259 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre