AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369811770
Éditeur : Rue de Sèvres (26/04/2017)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Yin et son grand-père se sont habitués à la présence du Dragon d’or, qui les aide dans leur pêche quotidienne. Mais la guerre fait rage à Shanghai : derrière les assauts de l’armée japonaise, qui donnent lieu au terrible massacre de Nankin, c’est le Dieu Xi Qong, maître des Dragons, qui s’exprime pour dominer le monde des hommes.
Tandis que Yin et ses amis survivent tant bien que mal à l’invasion japonaise, le dragon d’or, qui s’est affranchi de Xi Qong, va ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  22 octobre 2017
Les aventures de Yin continuent dans une ambiance plus sombre puisque la guerre entre la Chine et le Japon prend de l'ampleur : les troupes japonaises ont envahi le pays et les vivres continuent à manquer. Or, tout cela va de pire en pire, puisque des massacres ont lieu… On ressent l'effroi, la crainte et le désespoir de la populace. le contexte est donc lourd, tendu et pas forcément évident à aborder en littérature jeunesse. Pourtant, le duo Richard Marazano et Yao Xu fonctionne à merveille et aborde le sujet avec une grande justesse. À cela s'ajoute la touche de fantastique grâce au Dragon d'or et au Dieu Xi Qong, le maître des Dragons, que l'on avait entraperçu à la fin du premier tome. Ces deux créatures sont encore très mystérieuses… On ne sait pas grand chose à leur sujet et, même si quelques pouvoirs sont mis à l'honneur dans cette suite, j'espère en découvrir davantage sur eux plus tard.
Cette BD s'est lue avec une rapidité déconcertante ! En plus de l'histoire aussi prenante qu'intéressante, le coup de crayon est toujours aussi envoûtant ! Les couleurs créent des sacrées ambiances, en particulier lors des scènes nocturnes ou celles où le Dragon d'or est représenté. Une fois de plus, les décors sont toujours bien travaillés. C'est vraiment somptueux ! Quant aux personnages, ils sont expressifs et bien dessinés. J'aime particulièrement la petite Yin qui, malgré sa jeunesse et sa naïveté, est tout même courageuse et déterminée… Elle a une bouille adorable !
Ce second volet ne fait pas forcément avancer le conflit avec le Dieu Xi Qong, mais il permet aux personnages d'évoluer, notamment l'un des soldats que l'on prenait pour un antagoniste… J'apprécie le fait que les protagonistes ne soient pas soit bons soit mauvais… C'est malheureusement assez rare dans la littérature jeunesse. Il est donc important de le souligner. En bref, c'est une série BD à découvrir, que l'on soit un jeune ou un grand lecteur !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
NATB
  20 octobre 2017
Quelle joie de retrouver la petite Yin et le dragon d'or !
Cette petite fille est généreuse et pleine de courage, elle va en avoir besoin car Xi Qong, le grand dragon noir, est de retour pour se venger des hommes tandis que l'armée japonaise commet d'affreux crimes contre la population chinoise.
Guang Xinshi, le dragon à écailles d'or pourra-t-il les sauver ?
Un deuxième tome plus sombre et une atmosphère tendue avec une superbe colorisation or et bleu sombre en parfaite harmonie, je tiens à féliciter le scénariste Richard Marazano et le dessinateur Xu Yao pour ce beau travail. Je suis impatiente de connaître la suite et vous invite à découvrir cette aventure.
Commenter  J’apprécie          120
yanndallex
  02 mai 2017
Voilà donc le second tome de ce triptyque dont j'ai eu un véritable coup de coeur lors de la lecture du tome 1.
Nous retrouvons ainsi avec plaisir Yin et son grand-père avec son magnifique Dragon d'or dans un tome plus sombre.
Le dessin :
Le dessin de Yao Xu est toujours aussi beau, délicat, poétique, simple et léger.
Cependant, le dessinateur a su donner un coté beaucoup plus obscur à ce tome insistant ainsi sur le danger et la puissance du dragon noir Xi Qong.
On sent superbement la menace à travers les scènes maritimes car :
- soit elles sont représentées de nuit de manière calme, sereine mais inspirant la crainte,
- soit elles figurent une action telle une tempête, une attaque, avec donc une mer agitée, démontée avec de grandes vagues toujours dans un bleue froid et sombre ou se rapprochant du gris terne.
La mer n'est pas souvent représentée dans les pages du livre, mais on sent tout de même pleinement sa présence.
Les auteurs sont aussi encore très bien documentés et l'allusion au massacre de Nankin est juste inattendue, subite et tellement cruelle.
Le comportement animal face à un danger "naturel" (le dragon noir) imminent est aussi superbement décrit. Ainsi on constate une abondance non commune de poisson fuyant le large pour les côtes, et par conséquence aussi la multitude d'oiseaux "pêcheurs".
Bref, ce dessin me plait toujours autant malgré l'aspect beaucoup plus noir mettant en avant le grand méchant et maintenant un suspense qui trouvera évidement fin dans le troisième tome.
Le scénario :
Ce tome est véritablement le tome de la transition, le volume intermédiaire à toute grande épopée.
C'est l'opus qui laisse la part belle à la présence du méchant, mettant ainsi le publique en méfiance.
Ce Xi Quong est présent du début à la fin.
Et évidement Richard Marazano y glisse aussi le fait de guerre sino-japonaise le plus marquant et le plus atroce de ce pan d'histoire, accentuant ainsi le coté dramatique et cauchemardesque de la situation.
Mais malgré cela, on ne ressent peu ou pas de parti pris pour un camps ou un autre grâce au personnage de l'officier Japonais humaniste qui se prends d'affection pour ce grand père et sa petite fille.
Le découpage est fluide, alternant des phases de joie et d'innocence avec des étapes plus angoissantes et maussades, telle une anguille se faufilant dans des algues diverses et variées.
Celui-ci est toujours ordonné et rigoureux à l'image des deux pays dont il est question dans cette histoire.
Ce volume deux m'a donc bien mis en haleine et j'ai maintenant hâte de lire le dénouement de ce récit !
Lien : http://www.7bd.fr/2017/04/yi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Biancabiblio
  28 mars 2018
Banlieue de Shanghai, été 1937. Yin et son grand-père Li cachent toujours le dragon d'or qui aide le vieil homme dans sa pêche quotidienne.
Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si la guerre ne faisait pas rage, la ville vit en état de siège permanent, et ses habitants sont tenaillés par la peur, victimes de la vindicte des soldats japonais.
La cause de cette sauvagerie soudaine, c'est le Grand Dragon de la Fin des Temps, en exil depuis six mille ans, qui déchaine la fureur divine sur le monde, obéissant ainsi au dieu XI Qong, maître des dragons. Son ancien disciple, le dragon d'or, décide de l'affronter, pour que la paix revienne…
Lors de ma lecture du premier tome Créatures célestes, j'avais beaucoup apprécié le scénario de Richard Marazano qui oscillait entre mythologie shintoïste, Histoire et culture chinoise. J'ai donc été ravie de retrouver les protagonistes de cette série à l'occasion du second opus Les écailles d'or.
J'aime beaucoup l'univers de cette série, les liens qui unissent la petite Yin et son grand-père, même si ce volume est nettement plus sombre puisqu'il voit le retour d'une créature à la fureur destructrice et que la guerre sino-japonaise est au coeur de ce récit.
La rage du Grand Dragon de la Fin des Temps fait malheureusement écho à la violence des hommes et bien que le Dragon d'or soit décidé à aider Yin et Li, il y a beaucoup d'émotions tout au long du récit car nos héros ne sont pas ménagés par les évènements.
Il y a aussi un personnage que j'ai beaucoup aimé, c'est le soldat japonais, qui fait la guerre bien malgré lui et qui s'attache au vieil homme et à sa petite-fille. Etudiant en mythologie comparée, il n'a qu'une envie : que la guerre cesse afin qu'il puisse retrouver les bancs de l'université.
Au-delà de cet aspect historique, le scénario de Richard Marazano fait la part belle aux valeurs humanistes et aux qualités de courage et d'altruisme de cette petite-fille, sans oublier la belle relation qui existe entre Yin et son grand-père qui sont tout l'un pour l'autre et les éléments du folklore et du fantastique chinois.
Les dessins signés Xu Yao sont toujours aussi magnifiques. Là où les couleurs étaient douces et chatoyantes dans le premier tome, elles laissent place à des teintes nettement plus sombres dans le second, s'accordant parfaitement au scénario imaginé par Richard Marazano.
Vous l'aurez compris Yin et le dragon est une série très réussie que je ne peux que vous conseiller de lire à votre tour, à la fois instructive, intelligente et pleine d'émotions, pour les adultes comme pour les enfants à partir de 10 ans.

Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  18 octobre 2017
Yin est plus que ravie de prendre soin du Dragon d'Or, qui le lui rend bien. Son grand père quant à lui, est de plus en plus inquiet et fait tout pour éviter que les soldats japonais ne s'intéressent de trop près à eux. Malheureusement, la venue du Dragon n'était pas anodine. Il est venu annoncer le retour d'une créature en colère, qui veut se venger des hommes : le Grand Dragon de la Fin des Temps, en exil depuis six mille ans. Une sombre créature qui s'apprête à déchaîner sa fureur sur le monde...

Lors de la lecture du premier tome, j'avais été agréablement surprise par cette introduction qui offrait un bon compromis entre la mythologie shintoïste, L Histoire, et la culture chinoise. J'ai donc pris beaucoup de plaisir à retrouver cet univers, à retrouver la petite Yin et son grand-père, même si leur monde s'assombrit. Que ce soit à cause du retour d'une créature destructrice, ou bien à cause des hommes, la guerre est au coeur de ce récit et l'aventure devient beaucoup plus sombre. La rage du Grand Dragon de la Fin des Temps fait malheureusement écho à la violence des hommes et encore une fois, la lecture ne se fait pas sans émotions.

Si j'ai aimé poursuivre l'aventure aux cotés de l'adorable Yin, et découvrir ces sombres événements avec son regard d'enfant, il y a un personnage en particulier que j'ai aimé découvrir plus en détails dans cette suite. Il s'agit d'un soldat qui était déjà présent dans le précédent volume et dont les intentions envers Yin et son grand-père étaient restées assez floues. Dans ce tome, cet officier réalise tout le mal que l'armée fait. Il rêve à un monde plus juste et Yin lui rappelle l'importance de se battre pour ses idées. le courage et la force de cet enfant est exemplaire et nous apportent un peu d'espoir quand à l'issue de ce sombre combat.

Verdict : Ce deuxième tome nous offre une aventure plus sombre et les planches suivent le mouvement. Les couleurs douces et chatoyantes du premier volume laissent place à des couleurs plus contrastées et plus obscures. le récit est prenant et l'ambiance tendue tant le danger est présent. On retient notre souffle car le pire reste à venir. Ce deuxième tome annonce clairement un dernier tome plus terrible encore... A suivre.

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BDGest   11 mai 2017
Un tome de transition qui fait avancer le récit tout en l'enrichissant. La dimension émotionnelle chargée et plus sombre prépare le lecteur à la terrible bataille finale qui s'annonce, entre magie et balles réelles.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
boumabouma   12 juin 2017
Xi Qong... mon vieux maître...
mon ennemi millénaire...
je ne t'attendais pas si tôt...
mais cette fois, je saurai me montrer digne de la mission que la Guanyin et l'Empereur céleste me confièrent autrefois...
Commenter  J’apprécie          30
NATBNATB   19 octobre 2017
C'est la guerre, il n'y a jamais de guerre juste, Yin...
Commenter  J’apprécie          70
NATBNATB   19 octobre 2017
Le monde que nous allons vous léguer ne sera pas réjouissant...sans les mythes, il sera plus rationnel...mais il ne sera pas forcément plus juste.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Richard Marazano (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Marazano
Richard Marazano en interview pour planetebd.com
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3713 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..