AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782265155688
400 pages
Fleuve Editions (02/06/2022)
4/5   10 notes
Résumé :
Entrez dans un monde où la haine se cultive en laboratoire !

Dans une planque djihadiste en Syrie, Maxime Barelli, capitaine au sein des forces spéciales, découvre une drogue inconnue, la drogue de la sauvagerie. À Paris, le lieutenant Yann Braque enquête sur la mort d’une femme dont le crâne a littéralement implosé alors qu’elle se livrait à un jeu sexuel en ligne. À des milliers de kilomètres de là, dans une forêt africaine, une section de paras est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
HQL
  20 juin 2022
J'avais été particulièrement séduit par Face Mort sorti fin 2020, qui mêlait juste ce qu'il faut de barbouzerie, de forces spéciales et d'enquête haletante, pour que je saute sur ce nouveau roman. Je dis nouveau roman, mais il s'agit en réalité d'une réédition retravaillée par l'auteur de Cognitum paru en 2016 chez Philippe Rey sous pseudonyme.
On retrouve la capitaine Maxime Barelli, ses missions secret défense, son tempérament sanguin et sa prédilection pour la transgression des règles, qui pousseront le général Othar à l'obliger à voir un psy pour rester opérationnelle.
En parallèle, le lieutenant Yann Braque de la PJ parisienne enquête sur une mort pour le moins surprenante, celle d'une adepte d'un jeu sexuel en ligne dont le cerveau a littéralement implosé lors d'une session. Ce décès et les autres qui surviennent dans le sillage de son enquête le mènent vers Vivalia, une multinationale basée en France qui s'est spécialisée dans l'augmentation cérébrale et revendique déjà plus d'un milliard de cerceaux connectés.
Alors qu'une unité de para est assassinée en Afrique par des tueurs silencieux au crâne déformé, laissant envisager une chirurgie cérébrale, les enquêtes de Barelli et Braque vont se percuter et les pousser à travailler ensemble pour arrêter cette machine infernale.
On retrouve dans ce roman quelques uns des ingrédients des très bons thrillers qui m'ont fait penser à du Chattam et du Grangé. Si j'ai globalement apprécié ma lecture de ce polar technologique, j'ai souvent trouvé l'intrigue cousue de fil blanc et été moins convaincu par les rebondissements du récit et son aspect science-fiction..
🔗 Service de presse adressé par l'éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Leslecturesdadrienne
  10 juillet 2022
stéréotypé mais pas cliché
A priori second tome mais je n'ai pas lu le premier et cela ne m'a posé aucun soucis dans la compréhension.
📡 J'avoue j'appréhendais de commencer cette lecture... je redoutais un livre viril, rempli de testostérone, un mélange de Rambo et de Rocky... et, en fait, pas du tout
📡 Il y a 2 parties ... une enquête policière "traditionnelle" et une partie enquête par l'armée... bon fatalement, sans divulguer quoique ce soit, les deux vont finir par se regrouper...
📡 Et au fur et à mesure des 2 enquêtes on découvre l'horreur. Sur ce point on accroche ou pas. Disons que ce n'est pas encore officiellement d'actualité mais officieusement ? Et dans combien de temps cela sera t'il possible ?
📡 Donc personnellement (sans être du tout complotiste) j'ai adhéré à la théorie du livre et je me suis laissée embarquer totalement dedans.
📡 Côté personnages, on oublie les surhommes gavés au stéroïdes, ils sont tous humains et normaux.
Ils sont certes stéréotypés mais pas du tout clichés, ce que je redoutais, donc merci à l'auteur 🙏
📡 Et, un des rôles principaux est même une femme ... elle apporte beaucoup à ce livre. Certes pour l'histoire mais aussi pour la sensibilité.
Bon sinon, bien sûr, petit coup de coeur pour le lieutenant
📡 Sinon, le style d'écriture est vraiment bien. Simple, vif, précis et factuel. Pas de temps mort mais pas de sur enchère. Les pages se tournent très facilement et rapidement. On esquive les termes compliqués, des scènes de bagarre et tous les clichés auxquels on pourrait s'attendre.
Les actions s'enchaînent à un rythme normal et logique ... aucune facilité tout est bien ficelé.
En conclusion, un roman/thriller addictif qui m'a bien embarqué tout du long. Des personnages bien définis, un style efficace.
Ma phrase de fin sera la dédicace de l'auteur "Que la (future) génération fasse que cela reste une fiction"
Vous aussi les livres sur l'armée vous font peur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Therubrick
  11 juillet 2022
Je n'avais pas lu l'opus précédent, et pourtant je n'ai à aucun moment été gêné dans la lecture de "Jusqu'en enfer". Au delà de l'écriture qui est très agréable, j'ai apprécié le fait d'avoir des personnages qui ne bercent pas trop dans la caricature. Il y a deux parties essentielles dans le roman, qui vont finir par se rejoindre. C'est fluide, efficace. A aucun moment l'auteur cherche à en faire plus que nécessaire, et dans ce type d'histoire c'est assez rare pour être noté. Une belle lecture pour un super moment de plaisir
#Jusquenenfer #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          10
Schoste65
  18 juin 2022
Certains diront : "encore une histoire sur les services secrets Français et leurs méthodes douteuses". Sauf qu'ici c'est du lourd. On ne brode pas avant d'entamer l'action, on entre en plein dedans à pieds joints dès les premières phrases. Unnlivre que j'ai adoré, d'un auteur que je découvre. de l'action de la Syrie à l'Afrique en passant par Paris avec la DGSE et surtout la DSRD pour relier le tout via notamment le capitaine Barelli. Un livre au goût du jour incluant l'informatique, ses recherches et ses dérives. Une promenade jusqu'en enfer que je vous recommande. D'ailleurs,me connaissant, je ne tarderai pas à acheter "Face mort" du même auteur en espérant que cela soit aussi passionnant.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tonpdgtonpdg   24 août 2022
Ce qui est certain aussi, c’est que la vengeance est une valeur forte, dans la culture arabe. Elle perpétue la sauvagerie et elle est trompeuse, car, en accomplissant sa vengeance, on ne détruit pas la colère qui l’avait motivée, on la magnifie. C’est un cercle vicieux. Ou vertueux, selon le point de vue de chacun…
Commenter  J’apprécie          00
zofiamiuzofiamiu   30 juillet 2022
Dans cette nouvelle guerre, les bombes pouvaient tout détruire sans faire le moindre bruit.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Stéphane Marchand (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Marchand
Un vent nouveau plane sur le roman d'espionnage, genre centenaire aux codes bousculés par le souffle délicieusement glacé d'une modernité en marche.
Rencontre au sommet avec deux écrivains familiers de ses codes, Marc Dugain et Stéphane Marchand, qui contribuent au renouveau du genre.
On doit à Marc Dugain la récente création d'une nouvelle collection "Espionnage" chez Gallimard. Quant à Stéphane Marchand, il publie le roman "Jusqu'en enfer" (Fleuve Éditions), une immersion en apnée au coeur des services secret français.
#rentréelittéraire #espionnage #bookclubculture ___________ Venez participer au Book club, on vous attend par ici https://www.instagram.com/bookclubfc/ Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bookclubculture
Retrouvez votre rendez-vous littéraire quotidien https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrqYh8kUxa2lt9m1vxzCac7X Et sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/bienvenue-au-book-club-part-2
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre