AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Markale (Adaptateur)Poul Fetan (Préfacier, etc.)
EAN : 9782290303542
315 pages
Éditeur : J'ai Lu (08/11/2000)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Qui n'a entendu parler du Riche Roi Pêcheur, enfermé dans sa forteresse de Corbénic ? Grièvement blessé à la jambe, celui-ci attend en vain qu'un chevalier passe par son royaume pour lui redonner vie.

Mais la malédiction demeure. Ni Lancelot, ni Gauvain n'ont su poser la question qui lèverait les sortilèges maléfiques, mettant fin aux aventures du Graal.

Perceval est-il le héros annoncé par Merlin ? Celui qui, après un long périple ini... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
cyan
  30 octobre 2019
Suite aux aventures racontées dans les tomes précédents, nous faisons cette fois connaissance avec Perceval, ce qui permet aux différentes intrigues d'avancer davantage dans la direction du Graal.
Avec ce personnage, on est loin de Lancelot ou Gauvain. Perceval, c'est le gros bourrin pas très futé, qui ne sait rien sur rien, n'est pas vraiment doué pour les relations humaines et utilise plus facilement ses armes que son cerveau. Si vous connaissez la série Kaamelott, le personnage réécrit par Alexandre Astier est assez fidèle ^^ La différence ici, c'est que Perceval est un tombeur, malgré sa cervelle de moineau mal dégrossi.
D'ailleurs, c'est un peu là que ça a pêché, au début, vu qu'il agresse littéralement la première femme qu'il rencontre une fois sorti de sa cambrousse. ça fait grincer des dents. Heureusement, il apprend rapidement à être un peu plus délicat, même s'il a tendance à essayer de « séduire » le moindre jupon qui passe. Il faut dire que les femmes qui peuplent le récit s'énamourent facilement et rapidement de ce gros benêt.
En dehors de ses love stories en série, Perceval affronte aussi chevaliers, sorcières et autres ennemis à la chaîne. C'est parfois un peu répétitif, mais c'est un peu le genre qui veut ça. Cet aspect était d'ailleurs déjà présent dans les tomes consacrés aux autres chevaliers de la Table Ronde. La magie tient toujours une belle part dans l'intrigue, également. Certains épisodes semblent un peu obscurs ou bizarres, malgré les explications fournies par Jean Markale sur l'origine et le symbolisme du récit.
Ici on voit quand même que, malgré le côté répétitif des aventures rencontrées par les protagonistes, on avance dans la quête du Graal et que le dénouement approche, même s'il reste encore deux tomes dans la série.
Une bonne lecture, je recommande la saga si le sujet vous tente.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Hekahm
  21 septembre 2015
Je retrouve enfin un peu d'intérêt dans cette saga. Il est vrai qu'au fur et à mesure, tout se noue et on entrevoit enfin la vocation et l'importance de certains détails qui ont pu nous sembler précédemment barbants.
« Perceval - personnage niais aux yeux de tous - est le dépositaire du secret du Graal, mais il ne saurait le révéler tant qu'il n'a pas conscience de sa mission. » Ainsi alors qu'il l'ignore, il est « mainteneur d'un sang royal, d'une lignée sacrée qui remonte à la nuit des temps ».
Cependant, étant donné que dans chaque tome le héros est présenté comme "le meilleur chevalier de tous les temps" on se demande bien au final qui est le meilleur ? Par contre, un peu comme pour le tome 4 consacré à Morgane, on se demande aussi parfois "mais...où est Perceval dans cette histoire ?!" Certaines anecdotes racontées, et très bien détaillées, n'ont pas toujours de lien direct avec la quête du Graal de Perceval, et sont donc un peu longuettes. Hormis cela, la propagande du christianisme dans cette saga commence honnêtement à me saouler... Mais bon, c'est le jeu ! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  28 juin 2017
Lu en 2002J'ai bien aimé même si la lecture était parfois un peu ardu, du fait de la multiplicité des personnages et des péripéties évoqués dans le récit très détaillés que Jean Markale nous fait de la quête du Graal.
Commenter  J’apprécie          00
Ellioth
  11 janvier 2012
Alors que le tome précédents étaient fort répétitifs,celui ci le 6eme, trouve dans les aventures de Perceval davantage de continuité...et de rebondisselments...On approche du terme...
Commenter  J’apprécie          00
LesChroniquesdEmilie
  28 février 2014
Je reste sur le même avis que le tome précédent. Je retrouve malgré moi un certain plaisir à retrouver ces personnages qui ont d'Arthur la légende que nous connaissons maintenant
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   26 juillet 2015
Au temps où le roi Arthur régnait sur l’île de Bretagne, une noble comtesse vivait à l’écart du monde, dans la Gaste Forêt, quelque part dans le nord du pays de Galles, non loin de la montagne du Snowdon. On l’appelait la Veuve Dame, mais on savait qu’elle était née dans une grande famille, et que son défunt mari, le comte Evrawc, avait été l’un des plus fidèles compagnons du roi Uther Pendragon dans sa lutte contre les Saxons. Cependant, la terre du comte Evrawc étant trop pauvre pour les nourrir, lui, sa femme et ses trois fils, il lui fallait gagner sa vie dans les tournois, les guerres et les combats ; et comme il advient souvent à qui recherche les aventures, il fut blessé grièvement et succomba après avoir appris la mort de ses deux fils aînés. Le troisième de ses fils était encore un enfant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   26 juillet 2015
Quoi qu’il en soit, le récit des errances et des aventures de Perceval est riche d’épisodes symboliques en tout genre et que l’on peut interpréter sur les plans les plus divers. Indépendamment des versions retenues, ce récit constitue certainement l’une des plus belles œuvres littéraires de l’humanité. Le mystérieux Cortège du Graal n’a pas fini de résonner dans nos mémoires, et l’image poétique, typiquement celtique, grâce à laquelle Perceval évoque la femme qu’il aime, la chevelure noire comme le corbeau, le visage blanc comme la neige et les pommettes rouges comme le sang, n’a pas fini d’étonner et de ravir. Le Château du Graal recèle bien des ombres, et rares sont ceux qui pourront entrevoir dans les ténèbres la fulgurante lumière qui fait éclater l’imaginaire en multiples pluies d’étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   26 novembre 2017
Perceval chevauchait tout au fond des vallées , longeant les rivières jusqu'à des gués qu'il franchissait sans encombre. Puis il s'engageait à travers des forêts qui lui paraissaient désertes. Il atteignit ainsi une grande plaine au milieu de laquelle brillait au soleil les eaux calmes d'un lac, lorsqu'il rencontra un chevalier armé de pied en cap qui lui dit :
"D'où viens-tu ?
- De la cour du roi Arthur, répondit le fils de la Veuve Dame.
- Es-tu donc des hommes d'Arthur ? reprit l'autre avec arrogance.
- Oui, par ma foi, j'en suis ! dit fièrement Perceval.
- J'en suis ravi, dit le chevalier, tu ne pouvais mieux tomber !
- Pourquoi donc ?
- Ce n'est pas difficile : je passe mon temps à piller les terres du roi Arthur, et tous ceux de ses hommes que j'ai rencontrés, je les ai tués. Et le même sort t'attend, sois-en certain !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean Markale (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Markale
POÉSIE MÉDIÉVALE – Qu’est-ce que BROCÉLIANDE ? (France Culture, 1993) L’émission « La matinée des autres », par Jacqueline Kelen, diffusée le jour de noël 1993 sur France Culture. Invités : Jean Markale, Claudine Glot, Philippe Le Guillou, Pierre Dubois, Patrik Ewen et Jean Thos.
autres livres classés : graalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1550 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre