AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226315241
Éditeur : Albin Michel (29/04/2015)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 36 notes)
Résumé :
" Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir.
- Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.

Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
dedanso
24 août 2017
Je cherchais un album à offrir à ma petite soeur et son fils à naître. Je souhaitais que ce livre soit synonyme de partage entre une maman et son enfant, qu'il soit une preuve d'amour et qu'il invite à aimer la lecture. Eh bien il me semble avoir trouvé la perle rare !
Dans Mon amour, Archibald demande à sa maman si elle l'aimera pour toujours. Sa maman lui explique donc à quel point et de quelle manière elle l'aime en les mettant tous les deux "en situation".
La page de gauche donne à voir la situation idéale, celle qui prouve l'amour de manière flagrante, quand la page de droite montre que l'amour est bien là même quand on pourrait en douter. Par exemple : "Je t'aime quand tu es le plus beau" (et l'on voit un beau petit garçon habillé en costume, se tenant bien droit) et à droite "et quand il n'y a que moi qui le vois" (et là on voit un petit garçon en pyjama, débraillé, avec plein de boutons et un thermomètre dans la bouche).
Il y a plusieurs forces dans cet album.
Son humour sans doute, comme lorsque la maman dit "Je t'aime quand tu sens bon" (Archibald sort de la douche)..."et quand ça n'a pas d'importance" (Archibald revient plein de boue d'une séance de foot).
Sa façon de parler de choses un peu négatives sans culpabiliser où les montrer comme telles : "Je t'aime quand tu as réussi" (Archibald fait du ski)..." et quand tu vas réussir" (Archibald tombe lamentablement avec ses skis).
Son invitation à entrer dans l'imaginaire des enfants et à prendre le temps de les écouter : "J'aime quand tu écoutes" (Maman explique quelque chose sur un bateau que l'on voit au loin) "et quand j'écoute" (Archibald s'imagine sur une île et voit plutôt un bateau de pirates).
Sa manière d'expliquer que ce lien fusionnel mère-enfant ne doit pas être le seul : "Je t'aime quand tu penses à moi" (Archibald offre un cadeau à sa maman) "et quand tu oublies" (Archibald joue avec un ami et s'éloigne).
Et bien-sûr, et non des moindres, il y a la force des illustrations et de leur lien avec le texte. Les deux sont assez minimalistes mais ont une force évocatrice et émotionnelle indéniables. Les traits noirs et fins donnent forme à un cadre bien limité mais rendu vivant par l'utilisation de formes géométriques en remplissage.
L'emploi de rose/bleu/jaune pastels et blanc enveloppe le lecteur dans un petit cocon de douceur que l'histoire caresse.
Un album sur l'amour inconditionnel et éternel d'une mère pour son enfant (ce qu'il devrait être pour tous), un album d'une bienveillance et d'une douceur infinies tout en étant très réaliste dans ce qu'il montre du quotidien...bref, vous l'aurez, je l'espère, compris : un album à lire, relire et offrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
CasaLaurette
12 janvier 2016
"Dis maman, est-ce que tu m'aimeras pour toujours?"
Une évidence pour nous, mais une angoisse pour eux ... les petits choux, si ils savaient à quel point l'amour d'une mère ou d'un père peut être illimité et inconditionnel ...
C'est exactement le propos de cet album ... il dit avec une telle simplicité et une telle authenticité l'amour parental, celui qui nous fais tout oublier ... les bouderies, les portes qui claquent, les bêtises, le petites et les plus grosses, l'absence, les échecs, les doutes, les questions sans réponses, les jours de tempête ... aimer son enfant, tous les jours ... et pour toujours. Aimer ET le lui dire, aimer ET lui montrer...tous les jours.
Et ne jamais s'endormir sans se le dire, ne jamais s'endormir fâchés, c'est le seul principe qui s'applique à la maison, car c'est compliqué d'avoir des principes quand on est parent mais celui-ci il est essentiel et je m'y tiens depuis 7 ans, jour pour jour sans jamais défaillir ... !!!
Que dire de plus sur cet album ... c'est un coup de coeur, il me parle et m'est essentiel voilà tout !
Et comme parfois les mots me manquent ... je choisis de vous livrer la présentation de l'Éditeur :
"- Dis, maman, est-ce que tu m'aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s'endormir
- Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.
Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s'aimer.
Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d'opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l'imaginaire, de la poésie et de l'humour. le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l'amour est constant et sans condition. Mais c'est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t'aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. »
Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d'amour.
Force et tendresse, accord parfait entre textes et illustrations ...,
Pour le reste de la chronique, avec quelques petits bonus ... en suivant ce lien
Lien : http://casalaurette.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bbbsmum
29 mai 2015
Mon amour de Astrid Desbordes et Pauline Martin chez Albin Michel Jeunesse.
– Dis, maman, est-ce que tu m'aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s'endormir
– Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.
Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s'aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d'opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l'imaginaire, de la poésie et de l'humour. le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l'amour est constant et sans condition. Mais c'est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t'aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. »Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d'amour.
Là aussi des images rétro délicieuses, mais surtout un texte fort, qui retrace chacun de ces moments savoureux, de ces pépites de bonheur, de ce qui se renverse bouleversé par les émotions de l'amour maternel ! des phrases toutes simples mais qui résonnent dans tout coeur de parent … je pense que chaque maman ne peut finir la lecture qu'avec les larmes au bord des yeux ! A garder précieusement !

Lien : https://bbbsmum.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tantquilyauradeslivres
14 juillet 2017
Voici une véritable pépite à mettre entre les mains de tous les enfants et de toutes les mamans. Archibald demande à sa maman si elle l'aimera toute la vie. Celle-ci lui confie alors un secret, celui de l'amour inconditionnel que ressent une maman pour son enfant.
Égrenant les moments de la vie quotidienne, passant sans cesse d'une situation à son contraire(situation contraire ou complémentaires?), la maman d'Archibald lui offre une
magnifique déclaration d'amour, lui expliquant qu'elle l'aime quand il lui fait un câlin mais également quand il est en colère contre elle, quand il l'écoute parler et quand c'est elle qui l'écoute, quand ils passent du temps ensemble mais aussi éloignés l'un de l'autre, quand il se fait beau tout comme lorsqu'il est couvert de boutons de varicelle...
J'aime particulièrement la formule qu'elle emploie lorsqu'elle lui dit qu'elle aime quand il réussit et quand il va réussir (on voit alors Archibald sur l'illustration lors d'une chute à ski). Quoi de plus beau que cette formule pour mettre l'enfant en confiance que de parler d'une future réussite plutôt que d'un échec? Et que de beauté et d'amour à la dernière page lorsque sa maman explique à Archibald qu'elle l'aime parce qu'il est son enfant mais qu'il ne lui appartient pas !
Le message de cet album est à la fois beau et simple : l'amour d'une maman est constant quelle que soit la situation. Les illustrations, efficaces, tout en délicatesse et en subtilité renforcent d'autant plus le message du texte.
Un très beau livre, plein de finesse où prédominent l'amour et la bienveillance!

Lien : https://tantquilyauradeslivr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rhl
02 novembre 2016
Au moment de se coucher, Archibald demande à sa maman si elle l'aimera toute sa vie. Une question qui permet à la maman d'expliquer à son enfant son amour inconditionnel.
Un très joli album qui permet aux parents et enfants de dire et répéter leur amour, quelles que soient leurs actions. Les illustrations sont délicates, le propos essentiel. Mon fils de quatre ans et demi a adoré !
Commenter  J’apprécie          30

Les critiques presse (1)
Ricochet01 juillet 2015
Un album excessivement fin, au fond conséquent.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana23 juillet 2015
Je t'aime depuis que je te connais, et même avant.
Commenter  J’apprécie          60
boumabouma16 mai 2016
Je t’aime parce que tu es mon enfant,
mais que tu ne serais jamais à moi
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma16 mai 2016
Je t’aime quand tu es comme il faut,
et que ça ne dure pas.
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma16 mai 2016
Je t’aime quand tu as réussi,
et que tu vas réussir.
Commenter  J’apprécie          20
OphelienOphelien10 août 2017
Je t'aime quand tu penses à moi, et quand tu oublies.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : mamanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
885 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre