AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Julien Drouet (Traducteur)
ISBN : 2915989362
Éditeur : Bibliothèque interdite (11/01/2007)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 41 notes)
Résumé :
La Grande Croisade se poursuit ; l'Empereur de l'Humanité en a confié les rênes à son fils favori, Horus, le Maître de Guerre. Tout ne va cependant pas pour le mieux au sein des armées de l'Imperium. Horus est toujours l'objet de la jalousie et du ressentiment de ses frères Primarques, et il lui faut également combattre ses démons intérieurs. Affaibli par la blessure qu'il reçoit au combat dans le système de Davin, parviendra-t-il à résister à toutes les tentations ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  17 avril 2014
Il s'agit du second tome de la série "l'hérésie d'Horus", commencée par l'Ascension d'Horus de Dan Abnett.
Ce deuxième opus commence là où le premier s'était arrêté. Horus, informé de la trahison d'Eugan Temba qui conspue l'Empereur et le maître de guerre, part, sournoisement aiguillé par les forces du Chaos déjà à l'action, combattre lui même la sédition sur l'une des Lunes de Davin. Il y sera confronté aux horreurs nécrotiques, un piège mortel pour Horus qui va finir par succomber aux sirènes maléfiques.
Le Chaos, dans le Warp, puissance élémentaire incontrôlable, grouillant de vie, d'ambition et de désir. le pouvoir de dominer, de contrôler et de régner. Son ennemi du moment : l'Humanité. Son futur champion. Horus lui-même.
Dans cet épisode, un Horus en colère, confronté à ses propres démons et tentations. Il fera un choix (que l'on connaît) qui scellera le futur des légions de Space Marines et des hommes.
Un épisode sombre, violent. Très bien écrit, dans la ligne directe du premier tome qui nous en apprend un peu plus sur la création des Primarques et des fondements de la religion à venir ( on est dans ce millénaire farouchement opposé à toute forme d'adoration de l'Empereur en tant que divinité).
A suivre : La Galaxie en Flammes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
GalaxioN
  29 décembre 2016
Après un premier roman parfait de Dan Abnett qui introduisait les débuts de l'hérésie d'Horus, Graham McNeill prend le relais et s'en sort à merveille. C'est toujours un plaisir que de retourner dans cet univers sombre qu'est le 40ème millénaire de Warhammer. Nous retrouvons dans cette suite, Loken, qui est toujours aussi attachant, de par son caractère et ses réflexions sur ce qui est en train de se passer, quand on attend d'un Astartes qu'il soit bête et puissant, juste bon à faire la guerre, lui cherche des informations, émet des doutes, ne se laisse pas berner et découvre progressivement ce qui est en train de se passer. Tout est amené en subtilité dans ce roman, les trahisons se révèlent petit à petit. Lorsqu'on connait l'univers, on connait le dénouement de toute cette histoire, mais l'auteur arrive à nous faire douter, et arrive très bien à dépeindre l'ambiance mystérieuse de cet événement et l'ascension du Chaos.
Toute l'histoire de ce deuxième tome se concentre sur Horus, on le suit de près, de sa défaillance sur Davin jusqu'à son changement total de comportement… On nous révèle également quelques autres grands Primarques tel que le somptueux Fulgrim ou encore le bestial Angron. Mais le doute et la trahison gagne aussi le rang des Sons of Horus et on sent de plus en plus des tensions s'éveiller entre certains Astartes et on imagine sans peine qui rejoindra les rangs du Chaos.
Les itérateurs et commémorateurs sont toujours aussi intéressants à suivre, ils portent un autre regard sur les guerres que mène l'Impérium, et sur la morale de tout ceci.
C'est un tome qui monte petit à petit en puissance où les dernières pages sont captivantes et marquent vraiment le début de l'hérésie d'Horus. Graham McNeill fait honneur à ce qu'avait commencé Dan Abnett et rend cette saga toujours aussi passionnante à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Grecie
  30 juin 2014
La genèse du monde de Warhammer 40K tel que le connaissent ses aficionados continue de se dévoiler dans ce second tome de l'Hérésie d'Horus. La conquête des mondes perdus de l'humanité se poursuit pour les légions astartes, et notamment pour les Luna Wolves, devenus entre-temps, de manière assez ambivalente et peut-être prémonitoire, les Sons of Horus, du nom de leur primarque. Ce changement amène déjà à une réflexion et Gavriel Loken, l'attachant héros que l'on suit pas à pas dans cette tragédie, en mesure sans trop oser le reconnaître la portée : un sentiment "d'autosatisfaction" blâmable n'a-t-il pas saisi les Astartes et leur chef ? Jusqu'où est-il susceptible de les mener ? Ne l'oublions pas, ces soldats génétiquement améliorés sont des forces hors normes, plus grands, plus puissants, plus rapides que les simples humains. Grande pourrait être la tentation d'en retirer un sentiment de supériorité justifiant tous les actes commis par ces héros chargés de défendre leurs si faibles cousins. Mais ce deuxième opus le prouve : l'intelligence et la probité ne faisaient pas partie du paquetage de bonus offert par l'Empereur, père des primarques, à ses rejetons et à leurs guerriers. le pouvoir sans la sagesse mène à tous les désastres.
Passionnant récit, donc, que ce second volet de l'Hérésie d'Horus, bourré d'actions mais porteur aussi de réflexions multiples (également, la place de la communication en temps de guerre, le conflit entre religion et rationalité, entre autres). Amoureux de science-fiction ou pas, empruntez le passage du Warp et pénétrez dans l'univers sombre et menacé de 40K, vous ne le regretterez pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dazboness
  28 juin 2009
Parfaite suite de "L'ascension d'Horus", tout aussi bien écrit, ce livre est centré sur les mêmes personnages que le premier volume. Après avoir découvert leur univers et les acteurs du triomphe de Terra et de l'humanité, nous assistons ici aux prémices de le sombre trahison du Maître de Guerre contre l'Empereur de l'humanité.
Les responsables de la trahison se dévoilent de plus en plus et les dissensions naissent entre loyaux envers l'Empereur (et l'humanité) et loyaux au Maître de Guerre Horus. Des clans se forment, ainsi que des intrigues et des complots visant à affirmer la main mise d'Horus sur les troupes impériales.
Les fils trahissent leur père sous la coupe du plus formidable d'entre eux, celui qui aurait du être un modèle de vertu et qui devient guide de la rébellion, guidé par les puissances obscures du Warp et par ses frères déjà eux-même corrompus par ces fausses divinités.
Les faux dieux, issus du monde du Warp, profitent des faiblesses humaines et de la puissance surhumaine des space marines et de leurs primarques pour avoir un oeil sur le monde humain et influer le cours de l'histoire de l'humanité à leur convenance : la mener au chaos, dont leur essence est partie intégrante.
Un deuxième tome qui vaut le premier et annonce un très bon troisième.
Lien : http://homelaet.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ZeroJanvier79
  02 septembre 2018
Ce deuxième volume de la saga "Horus Heresy" est peut-être un peu moins bon que le premier, mais seulement à la marge. Cela reste un récit épique passionnant, avec des personnages charismatiques et intéressants à suivre. le premier volume est une longue et captivante introduction du contexte et des personnages, celui-ci lance réellement le récit avec les débuts de cette fameuse Hérésie d'Horus qui constitue l'un des événements majeurs de l'univers imaginaire de Warhammer 40k. J'ai hâte de lire la suite avec le troisième volume que je vais commencer dès maintenant !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   18 avril 2014
- La foi, pour celui qui se tient au bord de tout ce qu'il connaît, et qui s'apprête à se jeter dans l'obscurité, c'est la certitude qu'il ne peut se passer que deux choses, lui avait enseigné le Maître de Guerre.
- Et quelles sont-elles ? Avait-il demandé.
- Qu'il trouvera sous ses pieds quelque chose de solide, ou qu'il apprendra à voler, s'était esclaffé Horus en s'élançant de l'appareil.
Commenter  J’apprécie          300
fnitterfnitter   18 avril 2014
Un homme sage de l'ancienne Terra avait autrefois clamé que la science détruirait l'Humanité, non au travers des armes de destruction massive, mais en finissant par prouver que Dieu n'existait pas. Une telle prise de conscience, d'après lui, allait détruire l'esprit des hommes, et les laisser fous d'avoir réalisé qu'ils étaient seuls dans un univers qui ne se souciait pas d'eux.
Commenter  J’apprécie          241
fnitterfnitter   18 avril 2014
Si le choix m'était laissé, avait-il dit à Loken un soir tandis qu'ils discutaient de nouvelles manières de retarder la taxation des mondes récemment annexés, je ferais exécuter tous les aexactors de l'Imperium, mais je suis sûr que des avis d'imposition nous arriveraient de l'enfer dès le lendemain.
Commenter  J’apprécie          230
fnitterfnitter   18 avril 2014
La morale et les convenances ne sont qu'un fin vernis appliqué sur l'animal qui sommeille au cœur de l'homme, et qui ne demande qu'à en sortir quand cela lui est permis.
Commenter  J’apprécie          330
GalaxioNGalaxioN   28 décembre 2016
Je sais maintenant que les paroles ne peuvent pas déplacer les montagnes, mais elles peuvent toucher la multitude, nous l'avons déjà souvent constaté. Les gens sont prêts à se battre et à mourir pour des mots, plus que pour n'importe quoi d'autre. Les mots façonnent la pensée, suscitent des émotions, et incitent à l'action ; ils tuent et ils ressuscitent, ils corrompent et ils corrigent. Si être un itérateur m'a appris quoi que ce soit, c'est bien que ceux qui manient la parole, les prêtres, les augures et les intellectuels, ont joué un rôle plus décisif dans l'histoire que les chefs militaires et les gouvernants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2860 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre