AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228916530
300 pages
Éditeur : Payot et Rivages (26/10/2016)
3.7/5   5 notes
Résumé :
Depuis le XVIIe siècle, le secret diplomatique a souvent été secret d'alcôves avec un s et « valise diplomatique » a rimé plus d'une fois avec « vanity-case »: des nièces de Mazarin aux « gaullistes queutards », en passant par les maîtresses royales et les ambassadeurs-étalons, on a beaucoup couché (ou tenté de coucher) pour maintenir la grandeur de la France, et jamais la petite histoire n'a aussi bien expliqué la grande. Depuis le XVIIe siècle, le secret diplomati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fabinou7
  26 juillet 2018
Au risque de nous décevoir, on ne peut pas à proprement parler d'érotisme dans cet ouvrage! Mais si le titre est racoleur, les anecdotes n'en restent pas moins savoureuses, accessibles et servies par une plume qui ne manque pas d'humour. 
En vrac, le lecteur se délectera des mésaventures du Chevalier d'Eon, de l'ascension de Talleyrand impulsée par sa maîtresse la célèbre Madame de Staël, des amitiés particulières de Roger Peyrefitte, de la longue idylle du fidèle Guizot, du sacre de la Païva et de l'exil de la Castiglione sous le Second Empire ou encore des amours d'Aristide Briand, mais aussi les heures glorieuses de Choiseul et de Morny, la leçon de séduction d'Elisabeth d'Autriche à Marie Antoinette et l'emploi de ses nièces par le cardinal Mazarin qui n'avait rien de fictif!  
Un florilège sympathique de secrets d'alcôve dans les coulisses de l'Histoire officielle, celle des déclarations de guerre au Parlement et des photos d'armistice en noir et blanc, celle des hommes providentiels et des pères de la nation, partielle et partiale sans ses seconds couteaux, ses affects, ses réseaux, ses complots et ses hasards. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
nelson43
  28 décembre 2016
Que de femmes , que d'intrigues , que de complots , que de diplomatie ! de nos rois à nos empereurs et à nos gaullistes , tout se joue dans l'antichambre...On couche beaucoup pour préserver les alliances , pour maintenir la grandeur de l'état et pour le plaisir aussi .Même les laiderons attirent les plus belles femmes pourvu qu'ils aient de l'influence ou de la fortune ou du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
Culturebox   06 janvier 2017
Secrets d'alcôves, amourettes ou grandes passions amoureuses, Nicolas Mietton dévoile dans son ouvrage quelques anecdotes croustillantes qui ont fait basculer le pouvoir.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Bibliobs   19 décembre 2016
L'historien Nicolas Mietton propose ainsi de remonter le fil d'une histoire au cours de laquelle coucheries commanditées et débordements de divers légats ont pimenté les négociations comme les carrières.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LePoint   28 novembre 2016
Comme un roman de gare affriolant et inquiétant à la fois tant la légèreté de certains représentants de la France à l'étranger paraît parfois dangereuse. Un récit sans fard à ne pas mettre entre toutes les mains.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Jnc75Jnc75   09 janvier 2017
Dès qu'il ouvrait les yeux, Aristide Briand réfléchissait. Dès qu'il les fermait, il rêvait. Chez lui, méditation et songes s'entrelaçaient sans repos, expliquant que l'intuition fût l'arme majeure de son arsenal de tribun"
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Video de Nicolas Mietton (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Mietton
Dans les draps de l'histoire de Henri Pigaillem aux éditions Télémaque
Après L'Histoire à la casserole et Au chevet de l'Histoire qui exploraient les racines historiques de la gastronomie et de la médecine, des recettes et gourmets célèbres aux afflictions, remèdes et patients illustres... Henri Pigaillem entrouvre aujourd'hui les draps de l'Histoire ! Dans ce véritable dictionnaire historique de la passion amoureuse, l'auteur nous plonge dans l'intimité de personnages célèbres de l'Antiquité à nos jours. Au travers d'extraits de lettres d'amour inédites de Pierre de Ronsard, Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Isabelle de Bourbon-Parme, Mozart, Napoléon, Sarah Bernhardt, Jean Cocteau, Edith Piaf et bien d autres, Henri Pigaillem livre des portraits inattendus de ces personnalités via leurs correspondances romantiques ou brûlantes. le lecteur découvre ainsi sans faux-semblant le feu de leur sensibilité toujours passionnée !
http://www.lagriffenoire.com/63387-romans-dans-les-draps-de-l-histoire.html
Une histoire érotique de la diplomatie : de Louis XIV aux gaullistes de Nicolas Mietton aux éditions Payot
Du Grand Siècle à la Cinquième République, on a beaucoup couché pour maintenir la grandeur de l'Etat, et la diplomatie française fut faite de relations amoureuses ou sexuelles plus souvent qu'on ne croit. Il y eut des ambassadeurs-étalons, tel La Chétardie auprès de la tsarine Elisabeth Petrovna, et des maîtresses influentes, telle la Castiglione venue plaider la cause de l'Unité italienne dans le lit de Napoléon III. Il y eut des diplomates restés célèbres pour leur chaude nature, comme Bernis, tandis que d'autres passent à tort pour froids, comme Guizot. Après que les ébats des rois de France eurent secoué l'Europe, la République finança avec le plus grand sérieux une politique étrangère érotique : sous la Troisième, l'expression officielle "visite au président du Sénat" désignait en réalité les plaisirs officieux que se voyaient offrir princes et souverains séjournant à Paris. Une histoire à rebondissements où les valises diplomatiques sont aussi des vanity-cases.
http://www.lagriffenoire.com/59328-concours-publics-une-histoire-erotique-de-la-diplomatie.html
Vous pouvez commander Coffret trilogie le pays du nuage blanc sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : affaires étrangèresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox