AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021318737
Éditeur : Seuil (12/05/2016)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Jeanne Lobre, la grand-mère d’Annie Miller, n’était ni gentille ni douce. Elle n’aimait pas les « fricassées de museaux ». Mais quel caractère ! Quelle vitalité ! Quelle liberté ! Aucun respect pour les conventions. Toute sa vie, elle n’en a fait qu’à sa tête, traversant les épreuves sans une plainte.

Née dans le Nord en 1900, à onze ans, elle chante dans les cafés pour rapporter du pain à la maison, à quatorze ans, elle devient la maîtresse d’un des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mustango
  08 juin 2016
Livre lu dans le cadre de l'opération Masse critique.
ATTENTION : critique élogieuse!
Le livre nous parle de Jeanne Lobre qui est la grand mère de l'auteur.
Je vous laisse découvrir le résumé du livre qui dit tout : la femme de caractère, les épreuves, le non respect des conventions.
Elle a eu une vie hors du commun en ayant une histoire d'amour avec un soldat allemand durant la guerre de 14-18, puis deux enfants dans les années 20 avec un Noir américain, musicien de jazz à Paris, enfin sa carrière cinématographique entamée sur le tard (Truffaut, Bresson…) etc.
La fille de Jeanne, Lucille a aussi un sacré tempérament et réussit une belle carrière dans la couture et chez Chanel.
Quant à la petite fille, Annie, elle épouse Claude Miller, réalisateur.
J'ai apprécié les nombreuses photos, que ce soit Jeanne, ses enfants, la famille Glenn etc.
On prend vraiment plaisir à découvrir ces vies, ce métissage précurseur.
Commenter  J’apprécie          80
Rhodopsine
  10 juin 2016
Lu dans le cadre de Masse critique mai 2016
Jeanne Lobre: un personnage de roman. Fille d'un souffleur de verre, née avec siècle (celui des deux guerres), elle fait preuve d'une volonté de fer pour mener sa vie comme elle l'entend: maîtresse (amoureuse?) d'un officier allemand pendant la Grande Guerre, épouse d'un chanteur de jazz noir (le fait est suffisamment rare pour être souligné) dont elle aura deux enfants, un troisième mari courageux mais avec qui elle s'ennuie... La vie de Jeanne est un roman. Elle coupe ses enfants de leur père après les lui avoir laissés une année entière, elle finira actrice dans les films de son gendre, Claude Miller. Pas de marques de tendresse avec ses enfants, seule la petite-fille préférée semble avoir droit à la complicité de Jeanne.
La vie de Jeanne est un roman, mais il s'agit là d'une biographie, d'une hagiographie plutôt, écrite par sa petite-fille. Riche de photos de famille, à la gloire de cette grand-mère, mais qu'en ont pensé les autres proches? Qu'en aurait dit Lucille, la fille de Jeanne? Son fils? le père de ses enfants, retourné aux Etats-Unis?
Un livre de confidences qui m'a mise mal à l'aise, sans partager l'admiration d'Annie Miller pour sa grand-mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MelleBouquine
  28 juin 2016
Je remercie la maison d'édition le Seuil, ainsi que Babelio dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Allons droit au but, ce livre n'a pas su me convaincre.
Nous découvrons le récit de la vie de Jeanne Lobre. Jeanne, c'est une femme solide qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Un personnage de base qui me plait. Durant notre lecture, on suit sa vie hors-norme, bref un vrai phénomène. Il y a de quoi être épris par cette biographie, car l'ennui ne fait pas parti du vocabulaire de Jeanne. Actrice, chanteuse de café, amoureuse, mère, épouse, Jeanne enfile toutes les casquettes dans un élan de liberté. A travers l'écriture d'Annie Miller, on ressent ce besoin de partager la mémoire d'une femme atypique. Un récit familial qui mêle jazz et batailles au rythme d'anecdotes intimes et nostalgiques d'un temps révolu.
Ce livre vous charme, certes. Mais pour ma part, l'écriture d'Annie Miller ne m'a pas charmé. J'aurais préféré l'autobiographie de Jeanne, au lieu des descriptions retransmises d'Annie. Je crois que c'est juste une question de préférence. Même si le livre s'engloutit très vite, je restais dans un état assez distinct de l'histoire, et avais du mal à adhérer au style d'écriture d'Annie Miller.
conclusion : Un récit touchant et dépaysant au rythme d'une femme d'exception. Mais, l'écriture de l'auteure n'a pas su me captiver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : chanelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5487 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre