AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290029114
Éditeur : J'ai Lu (02/02/2011)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 794 notes)
Résumé :
"Les livres furent mes amants et avec eux j'ai trompé ton grand-père qui n'en a jamais rien su pendant toute notre vie commune."

Quand Jade, une jeune femme moderne, "enlève" sa grand-mère pour lui éviter la maison de retraite et fait habiter à Paris celle qui n'a jamais quitté la campagne, beaucoup de choses en sont bouleversées. A commencer par l'image que Jade avait de sa Mamoune, si bonne, si discrète ...

Une histoire d'amour entre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (186) Voir plus Ajouter une critique
caro64
  19 août 2009
Mamoune a 80 ans. Veuve depuis trois ans, elle mène une vie douce et solitaire dans sa ferme savoyarde. Tout près de chez elle vivent ses filles, totalement accaparées par leurs vies et les responsabilités professionnelles ; quant au fils, il mène son existence dans une île du bout du monde, en Polynésie. Lorsqu'un malaise soudain la foudroie, sa famille proche choisit de placer Mamoune "en sécurité " dans une maison médicalisée. Indignée par cette décision aussi brutale qu'impitoyable, Jade, sa petite-fille journaliste à Paris, décide d'enlever sa grand-mère. Naît alors entre les deux femmes une rencontre improbable mais savoureuse, une vie qui ressemble à un roman, dans lequel se fondent tous les contraires : hier et aujourd'hui, fougue et torpeur, amour et badinage, contrainte et liberté, apparence et réalité, silences et bavardages, mais aussi " parfums de rose et de violette " et odeurs de gasoil.
L'histoire de cette rencontre tendre et précieuse entre Mamoune et Jade qui s'aiment et se dévoilent en se racontant est simplement belle et m'a beaucoup touchée. Elle se conclut par un magnifique épilogue saisissant et très émouvant. J'ai littéralement dévoré ce roman avec presque une larme à l'oeil en le refermant. Il est captivant et sans pathos, bien au contraire !

Avec douceur et une écriture très poétique, Frédérique Deghelt délivre un merveilleux messager d'une intergénération réussie. Ce roman délicieux est aussi un vibrant hommage à la lecture et à l'amour. Il m'a donné envie de mieux connaître cet auteure avec son livre précédent « La vie d'une autre ». Je vous invite à le lire sans tarder !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          610
litolff
  08 juin 2013
Alors que Jeanne, alias Mamoune, douce grand-mère savoyarde, semble destinée à terminer sa vie dans une affreuse maison de retraite, sa petite-fille de 30 ans, Jade, vole à son secours et décide de l'installer dans son appartement parisien… Et là, Jade découvre une grand-mère insoupçonnée, bien plus complexe que la grand-mère gateaux qui l'a en partie élevée.
Dans ce roman sympathique et dégoulinant de bons sentiments, l'auteure aborde avec beaucoup de finesse les rapports entre générations et la grande misère affective qui frappe très souvent les personnes âgées, la vieillesse qui empêche et ralentit, la découverte de l'autre ; elle aborde également avec moins de bonheur, à mon goût, le rapport à la littérature en s'appuyant sur une écriture que j'ai trouvée maniérée et ampoulée « la féérie de la jeunesse était notre seul phare dans les eaux tourmentées de nos ignorances », ou « …ce petit cérémonial avait distillé des minutes d'or sur la nuit à venir »… On a l'impression d'assister à un cours légèrement ennuyeux et pontifiant sur la littérature et il y a quelques longueurs, mais il faut passer outre car l'épilogue, surprenante, permet de digérer tout ça.
Au final, un roman qui interroge sur le temps qui passe et la place de chacun d'entre nous dans la société...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
jeunejane
  16 septembre 2014
Les deux héroïnes du roman sont très attachantes. Mamoune, mamie de 80 ans qui échappe à la maison de retraite et Jade, sa petite-fille de trente ans qui vient la chercher et l'amène à Paris.
Elles vont se découvrir et s'enrichir au contact l'une de l'autre.
J'ai beaucoup aimé le recul et la sagesse de Mamoune devant la vie.
La culpabilité qu'elle ressentait à lire alors qu'il y avait tant de travaux concrets à effectuer est très compréhensible.
J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Jade à l'écoute de Mamoune.
De nombreux passages sont merveilleusement écrits et traduisent très profondément les pensées des personnages.
Les chapitres sont présentés en narration à la troisième personne quand il s'agit de Jade et à la première personne pour Mamoune. En plus, ils ne sont pas trop longs, ce qui rend la lecture agréable et bien structurée.
Un livre merveilleux...






Commenter  J’apprécie          330
sabine59
  23 mai 2016
On entre avec délice dans cette histoire et la tendresse pour les personnages est immédiate.Comment ne pas être émue par cet " enlèvement" d'une Mamoune si aimée par sa petite-fille, refusant que ses tantes l'envoient en maison de retraite,sous prétexte qu'elle a fait un malaise ?
La cohabitation dans l'appartement de Jade ne sera pas évidente mais va resserrer leurs liens.Les points de vue des deux personnages sont donnés, en chassé-croisé.Jade et ses incertitudes amoureuses,Mamoune et sa sagesse, son désarroi aussi. Et la petite-fille, qui tente de publier un roman, découvrira un secret incroyable: Jeanne, sa grand-mère est une lectrice passionnée.Elle l'avait toujours caché, car dans son monde rude de la campagne, lire était considéré comme une futilité, une perte de temps.
La situation des deux femmes évolue de façon idyllique, ainsi que leurs amours. Eh oui ! Jeanne aussi rencontre quelqu'un, elle qui est veuve depuis plusieurs années.A ce moment de l'histoire, le lecteur commence à être un peu déçu de tant de félicité, et a l'impression de nager dans la guimauve...
Mais la fin est renversante, surprenante et change complètement le regard que l'on avait jusque là sur cette histoire.Bravo pour ce retournement poignant de situation!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
missmolko1
  14 juillet 2017
Frédérique Deghelt est une auteure que j'aime beaucoup mais pour je ne sais quelle raison La grand-mère de Jade est restée dans ma PAL pendant une éternité. Je remercie donc Bookwormette pour l'organisation d'une lecture commune qui m'a poussé a le lire d'autant que ce roman est un vrai coup de coeur.
On y fait la rencontre de Jade, une jeune trentenaire parisienne dont la grand-mère ne peut plus vivre seule. Elle va donc devoir finir ses jours en maison de retraite. Mais la petite fille s'oppose a cette décision et part chercher sa grand-mère pour l'installer dans son appartement. C'est le départ d'une cohabitation qui va les rapprocher. Elles vont se découvrir en tant que personne et non en temps que grand-mère ou petite fille. Mamoune comme l'appelle affectueusement Jade, est une grande lectrice et va aider Jade a faire publier son premier roman.
Le roman se dévore et cette fin, quelle fin! Je m'attendais a tout sauf à ça. C'est un remarquable retournement de situation comme je les aime. L'écriture de l'auteure est magnifique et nos deux héroïnes tellement attachantes que l'on est forcement triste de leur dire au revoir.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
Citations et extraits (330) Voir plus Ajouter une citation
gladysbabeliogladysbabelio   12 décembre 2017
On peut passer sa vie à ne voir que l'écume sans jamais plonger dans les profondeurs qui président aux mouvements de la surface mais dans un vrai livre on n'a pas le choix. Il est d'une traite cette nage en surface, ces descentes dans les grands fonds, ombre et lumière en alternance et jusqu'à l'essoufflement. p.361
Commenter  J’apprécie          00
lilibaliliba   11 septembre 2009
"Il s'est produit quelque chose qui a grandi, qui de livre en livre s'est mis à accaparer mes yeux, mon souvenir et toutes les parties de mon corps. Je me souviens d'avoir été fascinée par le miracle des bons livres qui arrivaient au bon moment de la vie. Ceux qui parfois tombaient des étagères pouu venir répondre à des questions que me posait l'existence. J'ai récupétré ainsi la patience à une époque où je serais partie dans l'exaspération, découvert les vertus de l'amour rêvé, abandonné le voyage à d'autres vies, rangé le meurtre au rayon de l'impossible. J'ai tout vécu, j'ai mille ans et je le dois aux livres."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
caro64caro64   07 avril 2010
La vie est une salope qu'il faut chérir de toutes ses forces. Vis ma fille, prends le bonheur dans chaque instant et pleure les morts sans les rejoindre si ce n'est pas encore ton heure, c'est la moindre des dignités.
Commenter  J’apprécie          740
caro64caro64   20 août 2009
Maintenant quand je parcours ce livre de citations, de poèmes, d'extraits de tous les ouvrages que j'ai aimés, c'est un peu comme si ma vie rêvée se tenait là, blottie entre ses pages. Je ne peux jamais relire ce cahier sans qu'il me tire des larmes. Il est ma vie, racontée par les plus grands de ce monde. C'est un livre unique, le plus précieux que je possède.
Commenter  J’apprécie          410
GwordiaGwordia   19 mars 2011
Ah ces romans ! Ces diableries de phrases qui vous emportent et ne vous lâchent plus ! Dès que la lecture m'a enlevée, j'ai eu besoin de conserver des mots, besoin de les recopier dans un cahier, comme si je mettais mes pas dans ceux des écrivains que j'aimais. (...) Quand j'ai rédigé mon premier cahier, je croyais que j'allais me mettre à recopier l'intégralité de certains ouvrages tant j'étais persuadée que tout y était important et se tenait d'une traite dans une écriture de lumière. Avec le temps, je suis arrivée à me modérer, à choisir l'extrait qui me disait ce que j'étais venue chercher ce jour-là. Quand il m'arrive de relire un livre quelques mois ou quelques années plus tard, ce n'est jamais la même phrase qui attire mon attention... Comme si la lecture d'autrefois était venue ce jour-là avec d'autres désirs, d'autres intentions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Frédérique Deghelt (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédérique Deghelt
Payot - Marque Page - Frédérique Deghelt - Libertango
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
900 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
. .