AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782859209841
437 pages
Éditeur : Le Castor Astral (15/05/2014)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
« Très, très, très peu de livres changeront votre façon d’écouter la musique. Celui-ci est l’un d’eux. » Venant de Jarvis Cocker – fondateur du groupe Pulp et collaborateur de Nancy Sinatra, Brigitte Fontaine ou Charlotte Gainsbourg –, le compliment vaut de l’or. Greg Milner ne propose pas seulement de découvrir l’évolution de l’enregistrement sonore, il met en lumière une partie trop souvent oubliée de l’histoire de la musique. Occulté, l’enregistrement musical ret... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  01 août 2014
Voici un livre largement plus érudit et pointu que les deux autres présentés dans cette chronique du jour, et à conseiller avant tout aux vrais puristes qui ont déjà une bonne connaissance du monde de la musique.
Plus de 400 pages pour revisiter l'histoire des technologies qui ont permis d'enregistrer la musique ,à ses tous débuts en 1877.
Greg Milner se propose de découvrir l'évolution de l'enregistrement sonore, et met par la même occasion l'accent sur une partie de l'histoire de la musique que je connaissais très mal et je ne pense pas être le seul.
Greg Milner raconte comment la musique a fait évoluer la technologie de l'enregistrement, mais aussi comment cette technologie a elle-même influencé la musique.
Des tests sonores effectués par Thomas Edison au mur de son de Phil Spector, jusqu'aux tubes hypercompressés des Red Hot Chili Peppers, en passant par Les Paul, King Tubby, Steve Albini ou Neil Young, ce livre raconte le destin d'hommes fascinés par la musique et sa captation.
A une époque où l'industrie du disque est en crise, cette période où ITunes et autres Deezer dictent les lois du marché , cet ouvrage richement documenté et très riche ( il fut nominé au National Book Critics Circle Award) est certes parfois truffés de détails un peu trop difficiles à saisir pour des néophytes.
Il n'empêche, en l'état que cet ouvrage n'en demeure pas moins une véritable mine d'or, une sorte de bible pour qui cherche un guide exhasutif et très sérieux sur la musique enregistrée.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lalouve
  08 juillet 2014
Une histoire de la musique enregistrée, tout est dans le titre car il s'agit bien d'une histoire et pas de l'histoire.
Bourré d'anecdotes, ce livre nous emmène des origines de l'enregistrement jusqu'à nos jours, tout cela vu et analysé par un auteur consciencieux et américain.
Au fil des pages on y apprend tout sur le gramophone et ses concurrents, presque tout sur la découverte du magnétophone et à nouveau tout sur l'enregistrement numérique.
L'ouvrage ravira les passionnés de son, les professionnels et les amateurs de l'enregistrement ainsi que les curieux. Son grand mérite est d'expliquer à la manière des ouvrages de vulgarisation les techniques et les effets, et surtout de savoir porter un regard critique sur chacune des technologies utilisées jusqu'à nos jours.
Ce livre permet aussi de constater que les progrès dans ce domaine ne sont pas toujours accueillis de la même manière des deux côtés de l'atlantique.
Commenter  J’apprécie          00
fragglec1974
  07 juillet 2014
« Très, très, très peu de livres changeront votre façon d'écouter la musique. Celui-ci est l'un d'eux. » Jarvis Cocker
Forcément cette phrase de Jarvis m'a terriblement donnée envie de lire ce livre !
Voici un livre pour les passionnés de musique. Plus de 400 pages pour revisiter l'histoire des technologies qui ont permis d'enregistrer la musique (ce qui nous semble si évident aujourd'hui), et pourtant ça ne remonte qu'à 1877.
Extrêmement bien documenté, recelant de détails techniques (assez complexes pour certains) mais aussi d'anecdotes du monde de la musique (celles des Beatles m'ont passionnée, celles sur Pavement aussi), ce livre vous dira tout sur la musique enregistrée.
Ca commence par Edison avec son fameux phonographe et ça se termine par la dématérialisation en passant par la cassette et le compact-disc, la révolution numérique, sans oublier l'éternel vynil. Ca parle entre autre d'analogique et de numérique, de « Haute fidélité » ou « High fidelity » (le fameux hifi) mais aussi de « guerre du volume ».
Passionnant et exigeant !
Lien : http://delphinesbooksandmore..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
JeffreyLeePierreJeffreyLeePierre   20 décembre 2020
L'usage de l'écho par Phillips, particulièrement sur les chansons d'Elvis, est ce qui attira vraiment Clement, un musicien avec une expérience de l'ingénierie du son très limitée, chez Sun. "C'était la première chose que je voulais que Sam me montre quand je suis allé travailler là-bas", dit-il. Clement poussa rapidement l'écho bien au delà de ses limites. Sur sa suggestion, Phillips acheta une petite sous-mixette, globalement un séparateur de micros qui rendait plus facile l'application de l'écho à tel ou tel des multiples éléments de la musique, comme transformer l'écho sur une caisse claire en un rythme fantôme, ce que Clement aimait faire sur les disques de Jerry Lee Lewis. "Pour moi, cette console était un instrument de musique, dit-il. Je n'essayais pas de me confronter à la réalité. J'essayais de l'améliorer."
Il y a un tel romantisme autour des disques Sun à cause de leur prétendue simplicité authentique qu'il est troublant d'entendre Clement parler comme un DJ de hip-hop, mais c'est ainsi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
557 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre