AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782752906465
397 pages
Phébus (05/01/2012)
3.5/5   13 notes
Résumé :
Il y a eu la conquête du Nouveau Monde, la ruée vers l'or, plus près de nous la guerre du pétrole et bientôt celle de l'eau. Il y a eu l'Atlantide, les samouraïs de l'ancien Japon et les sources du Nil. Tant de choses extraordinaires jalonnent l'histoire de l'Humanité... Mais qui se souvient de la noix muscade ? Sa quête, à la fin du XVIe siècle, est pourtant à l'origine de la route des Indes et a ouvert le siècle d'or de l'aventure maritime. Censée éloigner la pest... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lacazavent
  24 mai 2016
En un mot, passionnant.
Je n'aurais jamais imaginé que cette petite noix, fruit du muscadier, fut à l' origine d'autant de chose, certes le rôle des épices dans les grandes découvertes, les guerres, le commerce etc est connu dans ses grandes lignes de tous seulement les épices en général vous pouvez en trouver dans des régions relativement nombreuses et étendus, elles auront des caractères différents mais ce sera toujours un poivre, une cannelle, un clou de girofle, etc.
La noix de muscade a ceci de particulier que le muscadier arbre dont elle est issu ne pousse que dans l' archipel des Moluques en Indonésie et encore pas partout dans les îles Banda uniquement. Elle était particulièrement recherché et prisé des européens à la fois pour son goût mais aussi et surtout pour ses vertus (indispensable) à la confection d' un baume souverains contre la peste (entre autres utilisations). Nous sommes au XVI, on mesure alors mieux la volonté ainsi que la difficulté que vont avoir les grandes nations d' Europe à trouver cette petite noix.
La quête européennes des épices commence, la recherche et l' appropriation des îles Banda y prendra de plus en plus d' importance.
C'est un ouvrage extrêmement riche, chaque page est une découverte, un ouvrage historique à l'écriture entraînante, on se laisse prendre dans le récit aussi facilement que dans le plus captivant des romans d'aventure. Giles Milton parvient à ne jamais perdre de vue son sujet y compris en nous parlant de bateau pris dans les glaces sibérienne.
Incontournable si le sujet vous intéresse, si vous adorez les ouvrages historiques, très documentés qui se lisent comme un bon roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Bigmammy
  08 août 2022
De cette épice que nous manions avec délectation, nous ignorons totalement – comme l'histoire de l'Angleterre au XVIIème siècle – les conflits sanglants que sa possession suscita entre Portugais, Hollandais et Anglais.
C'est cette saga à multiples rebondissement que l'auteur, journaliste et historien, retrace en s'appuyant sur les témoignages, journaux de bord, traités et rapports retrouvés aux archives. Des carnages, des batailles navales, des trahisons, des massacres, des exécutions après d'ignobles actes de torture et de barbarie, des famines, des maladies décimant les hommes venus d'Europe, en fait un désastre pour s'emparer d'un minuscule archipel des Moluques, à l'est de Bornéo et en particulier la minuscule île de Run, couverte de muscadiers.
L'époque prête en effet à la noix de muscade des propriétés médicinales – totalement illusoires – et son prix atteint des sommets inouïs. Mais les îles où elle pousse, comme le clou de girofle et le macis, sont l'objet de luttes de souveraineté inimaginables. Des expéditions maritimes successives qui disparaissent en mer, des équipages décimés par le scorbut, des aventuriers sanguinaires … Et surtout, la naissance du capitalisme avec la création des deux compagnies des Indes rivales en Angleterre et en Hollande, une lutte à mort entre les deux nations qui fit d'innombrables victimes.
Giles Milton est britannique : il ne se lasse pas de détailler la fourberie et la cruauté des hollandais. le conflit autour des îles de Banda et de Run se clôturera cependant de manière inattendue ; un compromis – le traité de Breda en 1667 - actant l'échange des îles à muscade définitivement conservées par les Hollandais contre une autre île située sur la côte est du Nouveau Monde, la Nouvelle Hollande, en fait l'île de Manhattan renommée aussitôt New York. Entre temps, les Anglais avaient transplanté nombre de pieds de muscadier dans leurs autres comptoirs du sud-est asiatique (à Ceylan, Penang et Singapour), où ils s'acclimatèrent très bien.
Une occasion de découvrir des savants comme Mercator, des navigateurs comme Baffin, Cabot, Hudson, Barentz qui cherchèrent en vain un passage par le nord (l'un à l'est, l'autre à l'ouest) censé raccourcir considérablement le trajet vers les « épiceries », et des héros retombés dans l'oubli comme Nathaniel Courthope.
L'ouvrage est foisonnant, plus confus que le dernier livre consacré au blocus de Berlin car les sources se chevauchent, mais cette histoire mérite d'être contée, car elle en apprend beaucoup sur la nature des hommes, leur avidité à faire du profit quoi qu'il en coûte et leur capacité à se battre entre eux …
Une chose est certaine : je serai désormais plus attentive lorsque je commencerai à râper une noix de muscade ...
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Longabay
  23 novembre 2017
très intéressant; j'aurais souhaité, en fin de livre, un tableau chronologique sur les différentes expéditions, le temps d'aller-retour entre les îles aux épices et l'Europe, les morts.
Travail très documenté, s'appuyant, comme le rappelle l'auteur, sur le travail d'universitaires et passionnés. le passage au roman est très réussi. Un bémol : les hollandais sont très très vilains, les anglais très très gentils (enfin, civilisés).
Commenter  J’apprécie          33
JoyeuxDrille
  05 juin 2017
Un récit historique qui se lit comme un roman et nous rappelle la littérature flibustière. On se plonge dans l'époque des grandes découvertes maritimes, aux quatre coins du monde, dans des conditions d'une précarité effrayante et l'on se retrouve au coeur d'une guerre effroyable pour des épices. Chaque personnage rencontré pourrait être un héros romanesque, acteur d'une époque violente et cruelle.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabylisgabylis   05 janvier 2016
On sent l'île avant de la voir. L'air que l'on respire au large, à plus de quinze kilomètres de ses côtes, est imprégné du parfum qu'elle exhale et on sait qu'on en approche bien avant que sa montagne en forme de chapeau melon n'apparaisse à l'horizon.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : épicesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2678 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre