AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012022577
384 pages
Éditeur : Hachette Black Moon (11/05/2011)
3.45/5   70 notes
Résumé :
C'est l'histoire de Christian, un jeune Espagnol de 17 ans qui, en perdant son frère jumeau, a perdu le goût de vivre. La seule chose qu'il aime encore : errer dans les cimetières comme une âme en peine, de la musique classique plein les oreilles, en lisant les grands Romantiques. Jusqu'au jour où il entend un chant étrange, comme venu d'outre-tombe, un chant féminin qui le touche au plus profond de son être. Un chant... ou peut-être un rêve ? Deux mois plus tard, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,45

sur 70 notes

kokodu22
  24 mars 2012
Mon avis :
Dés la première page j'ai vue qu'il était traduit de l'Espagnol ma première réaction fut "C'est qu'il doit être bien alors !" qu'est ce que j'ai pu avoir raison ...
L'histoire est très surprenante, pas mal de quiproquos. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, vraiment tous. Au début j'ai eu du mal a comprendre ou je tombais mais dés le premier chapitre le style de l'auteur m'a conquis, sans prise de tête. Il y a beaucoup de citations (en particulier sur le thème de la mort ou de l'amour). Les pages se sont tournées toute seule, je l'ai vraiment dévoré. Ce qui m'a attiré, en dehors de la couverture et du résumé, se sont les sujets abordés, la mort, les cimetières etc ... Et même si ce roman est une fiction ça m'a parut très réaliste. Autre point intéressant : Tous les cimetières nommés par exemple le Père la chaise, le cimetières Juif de Prague, Gênes et bien sûr Highgate (qui va être le théâtre d'un évènement très important pour le déroulement de l'histoire. Mais en vrai il s'est passé de sacrés truc dans ce cimetière ...) existent.
Christian est le personnage principal, qui a perdus son frère jumeau. Il va régulièrement traîner en haut de la falaise a côté du cimetière de Teià son petit village. Et puis un jours il va entendre un chant de femme provenant de l'intérieur du cimetière pourtant fermé a cette heure. Par la suite on découvre que c'était Alexia. Elle fait parti du groupe des "Pâles", ce qui consiste a passer la nuit dans les cimetière et a communiquer avec les morts. Comme on peux plus ou moins s'y attendre il va rentrer dans leur groupe. Jusque là pas trop d'action, ils vivent leurs petite vie d'Ados gothiques. Alexia et Christian tombent amoureux l'un de l'autre et ça aussi s'était prévisible. Mais vers le milieux du livres tout bascule et là commence une enquête policière. Ensuite je doit dire que je m'attendais absolument pas a ce qui va suivre ... Action, suspens tout y est !
Le moin que l'on puisse dire s'est que l'univers est mystérieux tout comme les personnages. Mais ce ci m'empêche pas qu'il y est un peu d'humour tout de même. Certaines scènes m'on même fait sourire, voir rire, je pense par exemple au moment ou Christian se fait conduire par son père au quai de la gare la où il doit retrouver sa fameuse copine Alexia, mais il ne l'a encore jamais présenter a son père et donc aborde la première (et également la seule) fille qu'il voit; il va se prendre un beau râteau (oui évidement Alexia n'était pas sur le quai ...)!
Le père est très réaliste, il est protecteur et ne veux pas voir son fils grandir, la seule chose qui lui reste puisque lui et sa femme sont divorcés et que son autre fils -le jumeau de Christian- est mort.
Seul point négatif, ça se fini brusquement et la suite se fait attendre.
Pour conclure je dirais que c'est un très bon roman, un coup de coeur pour moi ! Vivement la suite !
Ma note : 5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
kreen78
  13 juillet 2012
J'ai refermé le livre à contre-coeur ! C'est tellement rare ce sentiment chez moi ! Je suis toute retournée par cette histoire… C'est un gros coup de coeur !
Je ne suis pas du tout une habituée de la Bit-Lit. En effet, je crois que le seul bouquin que j'ai lu dans ce genre est le tome 1 de « La Communauté du Sud » de Charlaine Harris. J'ai d'abord été intriguée par la tranche violette. J'avais l'impression d'un gadget inutile qui pouvait donner l'envie aux gens d'acheter le livre. Autant vous dire que je me suis bien trompée… Cette tranche prend tout son sens, la couleur violette étant très présente dans l'histoire.
J'ai envie de parler d'abord de la forme avant le fond. Quand j'ai ouvert ce livre, j'ai béni l'éditeur : l'écriture est aérée, la mise en page nickel, et les chapitres (là c'est merci à l'auteur) sont courts. Ca m'a fait du bien de lire ce livre avec cette mise en page ! Ca faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé !
Venons-en au fond. Ok les chapitres sont courts. Mais ce qui est bien là-dedans c'est que l'on obtient l'essentiel. Oui Monsieur Miralles ne cherche pas à broder autour de son histoire, tous ses chapitres sont une découverte supplémentaire, un petit bonheur de plus de lecture.
On est tout de suite mis dans le bain, il n'y a aucun chichi. On entre rapidement dans une atmosphère particulière. C'est assez glauque, avec une touche vampiresque, mais il est question ici de surmonter la mort en l'affrontant de face, en l'apprivoisement quasi-quotidiennement. Jusqu'au point de l'aimer et de la désirer. Et sur fond de mort, naîtra une histoire d'amour puis de vengeance. Rien qu'à écrire ces lignes j'ai déjà envie de le relire… Je crois que ça ne m'est jamais arrivé. Selon moi, cela vient du fait que l'histoire m'a enivrée, je n'ai pas l'habitude de lire ce style, et tout y est simple. Il n'y a pas à se creuser la tête, la narration n'est pas lourde.
J'ai souvent lu que c'était plutôt une lecture appréciée des ados… J'ai 33 ans et j'ai aimé… Heureusement j'ai lu aussi que je n'étais pas la seule adulte… Alors, peut-être que j'ai encore une part en moi qui n'a pas cherché à mûrir, à suivre la majeure partie de la maman que je suis.
Le personnage principal est le narrateur, sa personnalité est donc décortiquée, mais en ce qui concerne les autres… Ce sont des apparitions… On nous en dit, mais juste ce qu'il faut pour laisser planer le mystère… Je me suis demandé, par exemple, pourquoi la bande n'avait pas donné signe de vie à Christian pendant 1 mois… Et, sauf erreur de ma part, on n'a pas la réponse… Cette histoire d'amour et de mort m'a obnubilée aussi… Je ne pouvais pas couper ma lecture plus d'une nuit. Il a fallu que je le lise en 2 jours, malheureusement pour moi… Je sais qu'il y a une suite, mais j'ai souvent peur des suites quand j'ai adoré le premier volume…
En tout cas, si vous aimez les intrigues sous fond gothique, dérangeant, sombre, inquiétant et romantique, plongez dedans. Vous me raconterez vos impressions…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Archessia
  06 mai 2011
Christian n'a plus goût à rien depuis que son frère jumeau est mort 3 ans plus tôt, dans un accident de moto dont le jeune homme se tient responsable.
En se rendant au cimetière pas loin de chez lui, il peut voir la mer.
Les écouteurs aux oreilles, c'est la seule chose qui l'apaise.
Le monde n'a plus vraiment de couleurs, et même la jolie fille qui lui fait de beaux sourires en classe ne le tente absolument pas.
Il est déconnecté de la vie.
Un jour, il rencontre trois jeunes de son âge, un peu bizarres. Look gothique et maquillage blanc et mauve, ils se font appeler les pâles et passent leur temps à visiter les cimetières et à dormir sur des tombes, histoire de se rapprocher de ceux qui y ont trouvés le repos éternel.
Dans les trois, il y a Alexia. La belle et mystérieuse Alexia.
Christian trouvera en elle une véritable raison de vivre.
Mais, il l'apprendra à ses dépends, la vie est indissociable de la mort, et celle-ci rôde partout.
Voilà un livre qui m'a très vite attirée, et j'ai plongé dans ses pages très rapidement, l'ambiance qui s'en dégageait m'a beaucoup plue.
C'est un roman qui oscille sans arrêt entre le thriller, le récit du délicat passage de l'adolescence, la romance tragique et l'histoire inquiétante, parfois effrayante.
Il n'est pas évident de le classer dans une catégorie en particulier, il touche un public très vaste et, bien que s'adressant à un lectorat adolescent, pourra également toucher avec beaucoup de facilité des lecteurs plus âgés.
Je l'ai trouvé émouvant et furieusement poétique, j'ai même été effrayée par moments !
Ce que j'ai vraiment adoré, par exemple, c'est trouvé en chaque début de chapitre des citations sur la mort ou l'amour de poètes, écrivains, chanteurs ou autres personnalités. Les pages de ce livre sont parsemées de références et clins d'oeil de ce style, c'était vraiment très agréable à lire.
En lisant le résumé, j'avais un peu peur de tomber sur des personnages caricaturaux, genre l'adolescent gothique qui erre, l'âme en peine qui écoute du métal symphonique, qui allume des cierges et se maquille et s'habille en noir juste pour montrer à quel point "la vie c'est trop d'la merde".
Alors, attention, j'ai toujours aimé le mouvement gothique (3615 ma vie, je l'ai été moi-même), c'est juste que j'ai du mal avec les gros clichés répandus sur le gothisme
Dans ce livre, j'ai justement retrouvé ce qui me plaît tant dans ce mode de vie et ses façons de penser.
Le romantisme qui fusionne avec la mort et le macabre, la poésie, la musique, ...
Les amoureux du style aimeront forcément Alexia - Quand nous étions mort, l'auteur a parfaitement su rendre l'ambiance et la passion qui peuvent ressortir d'un groupe de gothiques.
Bon, à part ça me direz-vous.
Christian est touchant, bien sûr, et ce fut très agréable de suivre son évolution.
En fait, j'ai un peu l'impression que tout le livre montre comment le jeune homme fait son deuil de son frère.
Les étapes et les épreuves qu'il va devoir franchir pour s'en remettre. Et d'ailleurs, est ce qu'il arrivera à s'en remettre ?
Un deuil est toujours absolument abominable à vivre, chacun le ressent à sa manière, mais il sera toujours horriblement douloureux.
Quand une telle perte survient à l'adolescence, moment où tout nous semble exacerbé, c'est un déluge d'émotions qui s'abat sur nous.
Avec ce livre, Christian nous livre ses émotions, comme elles viennent, sans tenter de les retenir ou de les enjoliver. J'ai apprécié ça.
Alexia est aussi quelqu'un de très intéressant, mais qui va me paraître fade pendant une bonne partie du livre !
Ce n'est que bien plus loin qu'elle révèlera son véritable rôle dans l'histoire, et j'ai trouvé ça assez bien tourné, très bien pensé de la part de l'auteur.
Mais malgré tout, étrangement, mon personnage préféré fut Alba, jeune fille discrète à l'école, amoureuse de Christian, qui elle aussi évoluera au fil des chapitres.
J'ai aimé ce personnage qui pourrait passer pour banal aux côtés de Christian et ses amis, mais au final je me suis pas mal retrouvée en elle, et je m'y suis beaucoup attachée.
Alors, pour résumer, thriller fantastique ou romance délicieusement gothique ?
Je ne vous en dévoile pas plus et vous laisse juger, pour ça, rendez-vous chez votre libraire ce 11 mai
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cho0kette
  21 novembre 2012
Christian peine à se remettre de la perte de son frère jumeau, décédé dans un accident de moto. Peu de temps après ce drame, sa mère a quitté le foyer et l'a laissé seul avec son père. Perdu, Christian semble errer dans ce monde. Un soir, dans un cimetière, il rencontre trois personnes maquillées de blanc et de violet, qui lui propose de passer une épreuve afin de les rejoindre. Intrigué, Christian va relever le défi pour intégrer ce groupe dans lequel se trouve Alexia, jeune fille mystérieuse qui lui plaît beaucoup et qui va rapidement devenir la seule chose qui compte à ses yeux..
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre ne m'a pas du tout transporté. Bien que quelques passages du livre soient plaisants, nous faisant tourner les pages rapidement afin de poursuivre l'action en cours et tenter d'en savoir plus sur ce qu'il se passe, il y a hélas trop de moments où je me suis ennuyée et où ce que je lisais me laissais de marbre.
Seule la dernière partie, où les surprises (bien que ce soit un grand mot) et révélations se succèdent m'a bien plu et m'a permis de finir le livre avec une meilleure impression. C'est donc dommage que ça arrive si tardivement et que ça soit trop court, car mon opinion générale aurait été bien plus positive autrement !
Le côté poétique, les références redondantes à la musique ne m'ont pas gênée, mais je n'y ai pas vraiment porté grand intérêt. C'est certes joli mais pour moi ça s'arrête là, ce n'est pas ça qui fait avancer l'histoire ou qui rend le reste plus intéressant.
Sur les quelques personnages présents dans ce livre, seul deux (voire trois à la limite vers la fin) sont mis en avant. Les autres servent à la figuration, notamment les membres qui forment le retrum avec Alexia et Christian, alors qu'il aurait été intéressant d'en apprendre plus sur eux, de les voir évoluer autrement.
En fait je pensais, au vu du résumé, qu'il se passerait quelque chose en rapport avec le frère de Christian, ou quelque chose avec son passé qu'il devrait régler pour repartir du bon pied dans la vie. Là, on est plutôt dans une romance entre deux jeunes gens qui semblent en marge de la société, et qui errent de cimetière en cimetière, en cherchant par moment des réponses à leurs questions.. C'est un peu bancal à vrai dire, je n'ai pas compris le but de ces rites, d'autant plus que les résultats ne sont pas probants. La dernière partie, où apparaissent suspens, danger et énigmes, est bien plus intéressante !
Je regrette également que le personnage d'Alexia soit si mystérieux, qu'on n'en sache pas plus sur elle, alors qu'elle est le centre du monde de Christian et que la saga est à son nom..
Bref, ce livre ne m'a pas fait très bonne impression. Heureusement que la lecture n'est pas laborieuse, et que la fin relève le niveau sans quoi j'en aurais gardé un mauvais souvenir..
Lien : http://cho0kette.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EloDesigns
  04 février 2012
Ce roman me tentait depuis pas mal de temps mais je dois dire que j'avais un peu peur de trouver là une histoire un peu trop morbide pour moi. La couverture laisse penser qu'on a affaire à une histoire bien gothique et bien morbide avec son cimetière et le personnage au visage blanc et aux lèvres violettes. Ce n'est pas du tout le genre de couverture qui pourrait me séduire malgré une quatrième de couverture qui m'intrigue. J'ai décidé de tenter le coup et de le lire juste pour me faire mon propre avis et je peux vous dire que c'est une excellent surprise.
L'intrigue du roman est basé sur la recherche de l'identité d'une personne féminine qui chante dans le cimetière de Teia mais aussi sur celle de trois personnages aux visages blanc et aux lèvres violettes que va rencontrer le personnage principal. Les principaux thèmes abordés dans ce livre sont ceux de la mort et de l'au-delà mais aussi ceux de la vengeance et de la jalousie. L'histoire en elle même est très originale et les personnages également, tout est travaillé de façon à ce que ce roman soit unique.
Le personnage principal est Christian, un jeune homme brisé par la mort de son frère jumeau. Il m'a beaucoup touché et j'avais de la peine pour lui de le voir essayer de se reconstruire sans vraiment y arriver. J'ai suivi son évolution tout au long de l'histoire et je l'ai trouvé très malheureux mais aussi courageux et persévérant. C'est quelqu'un de très mature. Autre personnage principal, Alba est une camarade de classe de Christian et si je l'ai trouvé vraiment sympa au début du récit, plus elle évoluait et plus mon estime pour elle baissait. Je l'ai trouvé fausse et manipulatrice et elle m'a vraiment déçue. Les trois pâles, Alexia, Lorena et Robert, m'ont beaucoup intrigué, je les ai trouvé très mystérieux et j'ai fini par m'attacher à Alexia. Une fois de plus, je me suis aperçu que je me trompais et qu'au final elle n'était pas celle qu'elle prétendait être… C'était moins décevant qu'avec Alba mais tout de même assez étonnant. D'autres personnages gravitent autour d'eux et ils ont chacun leur importance dans l'histoire et ont tous un petit quelque chose de détestable ou d'attachant qui ne laisse pas indifférent.
Le narrateur est ici Christian qui nous raconte avec ses mots sa vision des choses, ce qu'il ressent et j'ai beaucoup aimé avoir son point de vue. le récit se déroule dans différentes villes d'Espagne mais aussi un peu en Europe de nos jours. le vocabulaire est courant et donc très accessible puisque le narrateur est un adolescent. La plume de l'auteur est fluide et agréable à lire et j'ai beaucoup aimé l'atmosphère que le livre dégageait. A la fois sombre et poétique, l'auteur nous livre une histoire prenante et pleine de mystère, c'est une très belle histoire. L'action est présente et le récit est bien rythmé grâce aux nombreux rebondissements. Francesc Miralles a su me tenir en haleine jusqu'au bout et me captiver avec une histoire vraiment prenante.
Pour conclure, j'ai passé un excellent moment de lecture et je me suis laissé emporter par cette superbe histoire à la fois sombre, oppressante et poétique. Je vous conseille vivement ce livre même si au premier abord la couverture ne vous séduit pas. Quand à moi j'ai hâte de lire la suite qui n'est malheureusement pas encore sorti mais que j'attend avec impatience!
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MyaRosaMyaRosa   01 juin 2011
J'aimais les poèmes d'amour impossible, les romans gothiques, les visions d'outre-tombe, ces esprits tourmentés qui s'adressaient à moi à travers les siècles. Ils étaient devenus mes amis, mes confidents, ma véritable famille car, comme moi, ils avaient vécu les pieds dans ce monde et la tête dans l'autre.
Commenter  J’apprécie          30
mathilde08mathilde08   12 août 2011
C'était le seul ami de ceux que tout le monde fuyait comme la peste.
Quand je le critiquais - j'en avais assez qu'on profite de lui -, il rétorquait que donner du sens à la vie des autres était la mission la plus honorable qui soit.
Commenter  J’apprécie          30
MyaRosaMyaRosa   01 juin 2011
[...] au plus profond de moi , j'éprouvais le sentiment que je n'atteindrais jamais le bonheur. Chacun de mes mouvements était un pas vers le vide. Rien ne me retenait dans un monde que je comprenais de moins en moins.
Commenter  J’apprécie          30
KelithKelith   14 juin 2011
Passer mon temps libre, en compagnie des défunts, me permettait d’envisager la vie comme un bref intervalle : un accident entre deux éternités dont personne ne sait rien – personne du moins qui puisse en revenir pour nous raconter.
Commenter  J’apprécie          20
ChiaraBChiaraB   16 mars 2012
- Vivre est un risque permanent. Seuls les morts sont à l'abri, tu le sais bien. Pour toujours.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : gothiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4215 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..