AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Catherine Erhel (Autre)
EAN : 9782020053075
220 pages
Éditeur : Seuil (01/10/1979)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Pourquoi notre culture occidentale prohibe-t-elle l'usage du toucher dans les relations sociales ? Quelles sont les répercussions de cette véritable amputation sur le comportement et la personnalité des individus ? Ashley Montagu, en s'aidant des données de la psychologie animale, de l'ethnologie et de la sociologie, dresse un noir tableau de notre civilisation du non-toucher.
Mais, de façon constructive, il évoque aussi ce que le toucher pourrait apporter no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DamepluieDamepluie   09 septembre 2017
Alors, conformément à ce que nous supposions, les animaux qui ont été cajolés lorsqu'ils étaient tout petits ont tendance à être moins émotifs au cours des tests d'exploration, par exemple, ils défèquent et urinent moins et montrent plus d'audace pour explorer un environnement étranger que ceux qui n'ont pas été touchés au cours de la période qui précède leur sevrage. Ils sont aussi plus aptes à apprendre une réponse conditionnée 'évitement. Caresser les animaux avant le sevrage a encore d'autres effets: le cerveau est plus lourd, le cortex est mieux développé. On a trouvé aussi plus de cholestérol et de cholinestérase dans le cerveau des rats caressés, ce qui indique un développement nerveux plus avancé, en particulier au niveau de la formation des gaines de myéline. Les rats caressés font preuve de plus de vivacité, de curiosité et résolvent mieux des problèmes. Ils onnt aussi tendance à être plus dominants que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DamepluieDamepluie   09 septembre 2017
Car l'expérience nous prouve abondamment que, pour tout organisme muni d'une peau, il existe des périodes clés pendant lesquelles il faut stimuler la peau, pour que l'organisme se développe normalement.
La période qui précède le sevrage est d'une importance cruciale, du fat de la complexité de la nouvelle existence du nouveau-né et du nourrisson; il se trouve alors confronté aux mêmes sensations d'insécurité qu'un scarabée renversé sur le dos, lorsque ses pattes perdent contact avec la terre. L'enfant a alors besoin d'une sécurité tangible, de sentir un contact rassurant avec un autre corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DamepluieDamepluie   09 septembre 2017
Ader et Conklin ont découvert que caresser des rates pendant leur grossesse rendait les petits manifestement moins irritables, qu'ils restent avec leur mère naturelle ou soient nourris par une autre femelle.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Ashley Montagu (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ashley Montagu
The Elephant Man (1980) - Bande Annonce. Un film de David Lynch, avec Anthony Hopkins, John Hurt, Anne Bancroft.
autres livres classés : peauVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ashley Montagu (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
500 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre