AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756018295
Éditeur : Akata (13/01/2010)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Un quartier populaire d'Osaka dans les années soixante. Une mère de famille excédée par les frasques de son mari alcoolique décide de le quitter en emmenant avec elle son tout jeune fils. Seule, elle va se sacrifier afin de lui transmettre des valeurs de respect de soi et des autres, qui lui permettront de trouver sa place dans la société au prix de ses propres efforts.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
chocobogirl
  05 avril 2011
Osaka, années 60. Kazuko est marié à un homme paresseux et alcoolique qui dilapide l'argent dans le jeu.
Jusqu'au jour où elle décide de tout quitter et de partir avec son jeune fils de 6 ans, Hiroshi.
Dès lors, elle va se battre pour élever seule son enfant, se privant et travaillant sans compter pour lui offrir le nécessaire. On assiste ici à un portrait de la vie des 2 personnages et de leur relation à travers de nombreuses années et on y abordera l'éducation d'un enfant et le rôle parental.
Alors que, à mon grand étonnement, je n'ai lu que des critiques élogieuses sur le net, je dois vous dire tout de suite : je n'ai pas du tout aimé ce manga.
Condensé sur un seul volume, nous allons voir se dérouler une vingtaine d'années de ces 2 parents à travers de courtes scènes de leur quotidien. Nous verrons le petit Hiroshi devenir adulte et devenir à son tour un père. Faisant face au mépris, la mère s'émancipe et se bat par amour pour son enfant. de l'amour, il va en être beaucoup question ici. Si l'idée de base était intéressante sans être originale, le récit dégouline de bons sentiments et de mièvrerie...
Nous assisterons à l'abnégation d'une mère courage pour un fils aimant et parfait. L'amour qui les lie est constament mis en avant et sert de prétexte à de nombreuses leçons de dévouement envers ses enfants et ses parents. Toutes les 5 pages, vous trouverez des scènes où tout le monde fond en larmes dans un grand élan de sentimentalisme.
On tombe dans le cliché : si les enfants deviennent des voyous, c'est parce qu'ils n'ont pas été assez aimés par leurs parents. Si ça peut parfois se révéler juste, on est tout de même bien loin d'une règle de vie !
Pour ne rien arranger, le dessin est plutôt grossier. Les personnages sont très caricaturals et leurs expressions très marquées deviennent des grimaces figées et récurrentes.
Bref un manga lourd bourré de pathos et de bons sentiments que vous allez pouvoir allègrement éviter !
Je vous conseille plutôt "Une sacré mamie" autrement plus touchant et pudique.
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
siddjcv
  18 mai 2011
A la lecture du titre, on pourrait pensé à avoir entre les mains une jolie histoire d'amour et surtout du bonheur.
Loin de la, on a bien une histoire d'amour entre mère et fils, mais pas de bonheur.
C'est un peu touchant, mais sans plus, et l'histoire raconte la vie dure d'une femme qui doit éduquer son fils tout seul, mais le bonheur n'apparait pas dans cette histoire, on voit plutôt la violence, le devoir, un peu l'amour, mais sans plus.
Bref décevant à mon goût.
Commenter  J’apprécie          10
knitspirit
  09 octobre 2014
C'est l'histoire d'une femme qui, fatiguée du mauvais comportement de son mari, part vivre seule avec son fils et cumule les petits boulots pour s'en sortir. Autant je n'ai pas aimé les dessins autant j'ai bien aimé le scénario.
Ce manga se lit très (trop) vite et j'ai été très touchée. J'avoue l'avoir refermé avec un pincement au coeur car c'est une jolie leçon de vie (même si c'est assez prévisible et un peu simpliste).
En bref : à lire !
Lien : http://knitspirit.net/2014/1..
Commenter  J’apprécie          40
aidoku
  20 mars 2012
Un bol plein de bonheur est présenté comme un hymne aux mères courageuses des milieux défavorisés et une apologie de portée universelle sur la maman. Et c'est effectivement ce qu'offre cette histoire touchante qui évoque le sacrifice d'une mère pour élever son fils dans le droit chemin.
Mais au-delà de ça, il ne se passe rien. L'auteur accumule les années et les crèmes renversées au fur et à mesure des réussites d'Hiroshi. Tsuru Moriyama s'attarde peu sur les difficultés de la vie quotidienne et préfère s'appesantir sur le leitmotiv de Kazuo "Je ne cède devant rien ni personne".
Les personnages passent leur temps à pleurer, ce qui devient vite lassant, et le dessin de l'auteur ne leur rend pas toujours justice. Passé les premiers chapitres, l'histoire devient vite ennuyeuse et l'idéalisme ambiant dégagé par le manga nous empêche d'y croire vraiment.
Lien : http://biblio-steph.over-blo..
Commenter  J’apprécie          10
lecturesdemistigris
  04 novembre 2015
Le graphisme est très spécial et retranscrit bien l'ambiance des années 60. Cette histoire retrace les grandes étapes de la vie d'une mère "célibataire"et son fils face aux difficultés de l'existence. le message délivré est plein d'espoir malgré de nombreuses scènes de larmes!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cocoerikcocoerik   20 février 2013
Tu connais le proverbe; c'est quand on veut saluer ses parents qu'ils s'en vont
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : célibat des femmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
857 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre