AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361650118
Éditeur : Les petits Platons (04/04/2011)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Pour enfants.

En 1896, le jeune Albert Einstein est chargé d’installer les illuminations de la Foire de Munich, aidé de sa soeur Maja et de Niels Bohr le lanceur de nains. Mais l’opération court à la catastrophe et de manège en manège, il va devoir se frotter aux lois de l’univers.

Peut-on voyager dans le temps ?
Qu’est-ce que le hasard ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brigittelascombe
  28 février 2013
Münich. 1896. "Oktoberfest" :Fête de la bière.
L'aubergiste Schottenhamelà la barbe rousse aussi longue que ses "ambitions politiques" a installé un chalet, chuchote-t-on, encore plus long de 300000 kilomètres. Albert Einstein, le physicien allemand, sa soeur Maja, ont été chargés par leur oncle entrepreneur de visser les ampoules de la fête.
L'illumination est prévue à 10 h précises a stipulé Schottenhamel à la foule en délire. Tonnerre de Brest bavarois! Une erreur d'une seconde s'est glissée dans le programme établi."Che fous donne une seconde chance" tempête Schottenhamel!
De lancers de boulettes de pommes de terre sur son setter gourmand Heinrich pour mesurer le temps d'impact, en système de catapulte pour accélérer la vitesse de la guirlande attachée à la grande roue en chronométrage d'un "knödel" lancé par en athlète...élémentaire ma chère Maja cette théorie de la relativité.
On s'en doute Les illuminations d'Albert Einstein (conte jeunesse) sont de drôles d'idées suivies de trouvailles pas si farfelues que ça! car "E=mc carré, "c'est simple mais il fallait y penser".
Cette collection Les petits Platon s'adresse à des enfants de 9 à 12 ans. Leibniz ou le meilleur des mondes possibles parlait philo (mais de façon romancée), Les illuminations d'Albert Einstein abordent l'électricité, les lois de l'univers et des concepts ardus d'énergie, de vitesse et de masse. Enrobées de fantaisie un brin délirante, ces notions ardues sont adaptées pour les enfants .
Un personnage de génie est à découvrir à chaque fois.
Le texte de Frédéric Morlot (mathématicien qui jongle aussi bien avec des quilles qu'une "loi de réciprocité quadratique" ou des mots) est tendre et fantaisiste, bourré d'humour aussi avec son aubergiste à l'accent bavarois chuintant. le fantastique est au rendez-vous avec mondes parallèles et passage express en 1939!!!
Les illustrations d'Anne-Margot Ramstein (Réunionaise diplômée des arts décoratifs) sont originales et géométriques. Les personnages, anguleux s'assemblent pour former un monde à part (entre Chagall et Miro) extraordinaire.Ce qui rend bien l'ambiance de fête et de cirque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Schlabaya
  08 juin 2011
La collection "Les petits Platons" se propose d'initier les jeunes lecteurs, à partir de 9-10 ans, à la pensée des philosophes, théologiens et savants. Ici, nous voilà aux prises avec les mystères de la physique, avec cet épisode fantaisiste de la vie d'Albert Einstein.
En 1896, le jeune Albert, âgé de dix-sept ans, et sa soeur Maja, se rendent à la célèbre Oktoberfest, la foire annuelle de Munich, où leur oncle, électricien, assure l'ensemble des éclairages. Tous deux ont été engagés par un certain Schottenhamel, propriétaire d'une baraque à bière absolument gigantesque (300 000 km de long, tout de même), où le temps d'attente moyen pour être servi est de... un an et trois jours ! Schottenhamel, pour impressionner sa clientèle, décide de faire appel à la fée électricité. C'est pourquoi Albert et Maja ont pour tâche d'illuminer, à 10h00 précises, l'interminable chalet à l'aide d'une guirlande électrique dont ils doivent visser les ampoules les unes après les autres... Schottenhamel est furieux : les dernières ampoules, situées à l'extrémité du bâtiment, n'ont été allumées qu'à 10h00 et 1 seconde ! Pourtant, les jeunes gens ont été ponctuels... Albert tente une explication : ce léger décalage est dû à la vitesse de la lumière, certes très rapide, mais pas instantanée. Ce qui ne calme pas le tavernier, qui exige que toutes les lumières s'allument à nouveau, et cette fois simultanément, à 11h00, et pas une seconde de plus. Albert et Maja imaginent alors d'utiliser un moyen de propulsion capable de catapulter les particules de lumière afin qu'elles parviennent plus vite à leur destination. Mais c'est un échec, et, poursuivis par un Schottenhamel furibond, le frère et la soeur se lancent dans une course folle, qui les amènera à voyager dans le temps à bord d'un manège à vapeur lancé à toute vitesse. Alors qu'ils n'y ont passé que quelques minutes de leur point de vue, lorsqu'ils en descendent, le monde a continué sa course, et les voilà en 1933, soit trente-sept ans plus tard ! Niels Bohr, qui était lanceur de nains en 1896, a entretemps repris des études, et s'est installé comme lanceur de photons.Hindenburg est président de la République, Schottenhamel quant à lui est devenu chancelier, tandis qu'un dénommé Adolf, antisémite notoire, vend des journaux dans la rue. le temps est donc une dimension relative, ce qui remet beaucoup de choses en perspective... Et s'il existait des univers parallèles au nôtre ? Dans l'un d'entre eux, Einstein serait peut-être prix Nobel de physique, et l'affreux Adolf chancelier d'Allemagne ?
Ce récit plein d'humour et stimulant multiplie les clins d'oeil à la véritable histoire. "En 1896, Albert Einstein, alors apprenti dans l'entreprise d'électricité de son oncle, installait les premières ampoules électrique de l'Oktoberfest, dans la tente de la famille Schottenhamel." (Wikipédia) On y croise des personnages au destin réinventé, comme les physiciens Abraham Michelson et Niels Bohr. C'est à ce dernier que revient le mot de la fin. Lorsque Einstein, choqué par son hypothèse de monde multiples interagissant entre eux, lui répond que Dieu ne joue pas aux dés, Bohr, outré, lui demande : "Et qui êtes-vous, Albert Einstein, pour dire à Dieu ce qu'il doit faire ?" Une réplique restée célèbre...
Les illustrations d'Anne-Margot Ramstein, modernes et déjantées, sont bien dans l'esprit du récit. La seule réserve que j'émets concerne l'âge des lecteurs. La théorie de la Relativité est, de l'aveu de tous les savants, extrêmement difficile à comprendre et à rendre accessible au grand public. La vulgarisation est une démarche on ne peut plus louable, toutefois je doute que cet ouvrage soit compréhensible pour des enfants dès dix ans ! (Le fait que je n'aie pas nécessairement tout compris ne surprendra personne...)
Lien : http://scriptural.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dorothy
  15 juin 2011
"Les illuminations d'Albert Einstein" est un petit roman de la collection Les petits platons qui a pour slogan "Avec Les petits Platons, les enfants tombent amoureux de la philosophie !". J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. de la philosophie... Pour les jeunes enfants... Dans un roman... Voyons voir!
J'ai lu ce petit livre avec délectation, l'histoire est originale, Albert Einstein est chargé d'installer les illuminations à la foire de Munich -> voilà comment nous expliquer les lois de l'univers, la vitesse de la lumière, sans oublier le célèbre e=mc2.
L'histoire est écrite sur un ton un peu absurde, que l'on peut ne pas apprécier mais que j'ai trouvé très original. Les thèmes abordés en sciences reste parfois très difficile et même en tant qu'adulte je me suis vu relire certains passages, un enfant ne comprendra pas donc forcément tout les concepts mis en jeu, mais n'aura pas de problème je pense à comprendre l'histoire générale du roman.
Quant aux illustrations, magnifiques ! Super sympa et tout à fait dans le thème du livre par cet aspect très géométrique des traits et des figures. Elles sont parfaites pour le livre, très bien choisies !
Je conseille ce livre au jeunes / jeunes ados qui se poseraient déjà des questions sur le monde, c'est une façon très original d'aborder le sujet !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
glow
  23 mai 2011
Voici un petit nouveau aux éditions Petits Platons ; après être passé par la philosophie avec Kant et Socrate, nous partons à la découverte de la science avec Albert Einstein. L'auteur, Frédéric Morlot, a fait ses études à l'Ecole Polytechnique, quand à l'illustratrice, Anne-Margot Ramstein, elle a fait les Arts Décoratifs de Strasbourg.
Une initiation aux principes fondamentaux mis en scène de façon originale
Tout commence à la foire de Munich où Albert Einstein et sa soeur Maja ont pour mission d'illuminer à 10h00 pile la baraque Schottenhamel ; un immense chalet en bois de plus de trois cent mille kilomètres de long. Mais Albert et Maja se sont confrontés à un problème de taille… les ampoules ne s'éclairent pas toutes à 10h00 pile, celles du fond ne s'allument qu'à 10h00 et une seconde, ce qui est intolérable pour le propriétaire qui leur demande de recommencer à 11h00. Albert et Maja vont donc tenter de comprendre par le biais d'expériences concrètes le pourquoi du comment.
La physique pour les plus jeunes
La collection des Petits Platon s'adresse en général aux enfants dès l'âge de 9 ans, mais pour ce titre il vaut mieux attendre 11-12 ans. le principe de la vitesse constante de la lumière ou encore la célèbre formule e = mc2 qui explique la relation entre énergie et masse sont difficiles à appréhender avant cet âge. Mais la mise en scène des expériences est bien pensée et assez simple.
Quand à l'illustration de l'ouvrage, elle est superbe, épurée et fine, un vrai plaisir des yeux.
La collection des Petits Platon confirme donc son statut de maison d'édition de qualité et nous signe ici un très bel ouvrage à mettre entre toutes les mains dès douze ans, pour s'initier aux principes qui ont fait la physique d'aujourd'hui et pour les plus grands afin de se replonger avec fascination dans le monde des sciences.
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   27 février 2013
-Et combien d'autres mondes peut-on encore imaginer?
-Et comment ces mondes multiples interagissent-ils les uns avec les autres?
-Dieu ne joue pas aux dés, se contenta de répondre Albert.
-Et qui êtes-vous, Albert Einstein, pour dire à Dieu ce qu'il doit faire?
Commenter  J’apprécie          50
dorothydorothy   15 juin 2011
Ca alors, constata Albert, nous n'obtenons pas la même durée! Maja, tu trouves trois dixièmes de seconde de moins que moi! Et pourtant je suis certain que nous avons déclenché nos chronomètres en même temps. [...]
- Tu veux dire que mon temps s'est écoulé plus lentement que le tien?


Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   27 février 2013
"Mon maître m'a emmené sur des terres où aucun chien n'avait pénétré avant moi."

Heinrich, setter anglais d'Einstein
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   27 février 2013
"Albert, Albert, l'audace mène à la ruine! Albert, Albert, joue pas avec mes nerfs.."

Dieu, cité par Pit et Rick
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   27 février 2013
"La Relativité? Je veux bien, mais alors avec un peu de béarnaise."

Professeur Tournesol
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : foireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre