AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,15

sur 1126 notes
AudreyT
  02 novembre 2017
****
Tomek est un jeune garçon qui va vivre l'aventure de sa vie... Dans un monde qui n'est pas le notre, il tient, tout seul, à 13 ans, la seule épicerie de son village. Un jour, il y rencontre une toute jeune fille qui lui demande si il vend de l'eau de la rivière Qjar, celle qui empêche de mourir. Elle repart déçue puisqu'il n'en a pas, mais avec un amoureux transi... Et secret !!! Tomek va alors tout faire pour plaire à sa belle et part à la recherche de cette rivière...

Une fois de plus, je suis conquise par l'écriture de Jean Claude Mourlevat. L'histoire est rythmée, les chapitres courts et qui nous emmènent à chaque fois dans un lieu différent. Les personnages sont attachants et on suit les aventures de Tomek comme si on y était... Tomek est un jeune garçon courageux, droit et entier. Il va grandir dans toutes les épreuves qu'il va vivre, trouver une famille et des amis. Vivement le tome 2 !!!
Commenter  J’apprécie          1241
cascasimir
  18 octobre 2019
Un voyage poétique !
-Combien de temps ai-je dormi? Demanda Tomek, après sa traversée de la forêt de l'Oubli.
- Vous avez dormi 3 mois et 10 jours. Répondit Eztergom, le chef du village des Parfumeurs.


Nous avons une très grande bibliothèque (comme à Babelio) et nous nous relayons pour lire, afin de trouver les "Mots qui Réveillent " les Dormeurs. Et on a trouvé pour vous!


Tomek veut retrouver Hannah, une jolie petite fille qui cherche de l'eau de la rivière Qjar.
- "C'est l'eau qui empêche de mourir. J'en ai besoin. Hannah tapotait la gourde qui pendait à sa ceinture. "


Pour cette drôle de fille, Tomek va abandonner l'épicerie héritée de son père, où on trouve de tout ( des sucres d'orgue, des images de kangourou, du sable du désert encore chaud...)
Mais, qui a tout, n'a rien...


Tomek pleure en laissant une lettre d'adieu, à son ami " grand père Hicham".


Il va rencontrer Marie et l'âne Cadichon (" un peu têtu, mais très intelligent" ), 3 mulots en blouse blanche, affronter des ours...
Traverser un jardin de fleurs, plus belles les unes que les autres, des fleurs somnifères...


...Pourquoi de l'eau de la rivière Qjar?
Pour un oiseau, "une petite passerine, aux couleurs magnifiques. Je ne veux pas que mon oiseau meure, je ne veux pas!"... Signé Hannah.
Tomek l'imaginait tapant du pied, en lisant la lettre d'Hannah.


Ainsi, Hannah était à son chevet, alors qu'il dormait, et lisait autant de livres, que possible, afin de le réveiller!
Tomek veut retrouver la petite fille... le destin les avait réunis, mais elle était repartie...


Il y a des parfums uniques au monde, un panda géant ( nommé Podcol, si si!), des écureuils fruits... Et une sorcière âgée de 150 ans, une créature effrayante, un sac d'os!
C'est un livre rempli de rêves et de surprises...


Tomek a été adapté au théâtre en 2016.
Pourvu que je retrouve le tome 2: "Hannah", en revenant de la Forêt de l'oubli...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          878
Jeanfrancoislemoine
  21 mai 2018
Il FAUT faire lire ce livre au plus grand nombre d'enfants de CM2,voire 6eme.
D'abord,on connait l'écriture perlée de Jean Claude Mourlevat,c'est poétique, aérien, une écriture qui ne peut que favoriser la compréhension et le plaisir.
Et puis,l'histoire est belle,Tomek et Hannah sont des enfants merveilleux de naïveté ,de débrouillardise,de finesse d'esprit,deux adorables personnages qui vont s'entraider pour affronter et résoudre les épreuves qui vont parsemer leur chemin pour les empêcher d'atteindre la source de la rivière Qjar ,la rivière de l'immortalité......
C'est un joli conte philosophique,un beau livre d'initiation,le plus souvent très bien accueilli par les enfants...et de nombreux parents.
On y rencontre des ours,des forêts étranges, des champignons hallucinogènes ,c'est un pur bonheur.
Je me réjouis de savoir qu'un tel ouvrage est encore,aujourd'hui étudié en classe et encore très demandé en librairie où ,on le sait,les goûts évoluent vite, les genres se succèdent ...les modes s'imposent.
S'il reste toujours en si bonne place dans le coeur des enfants,c'est peut être parcequ'il a trouvé ,lui,le chemin de l'immortalité .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          726
Asterios
  26 novembre 2018
Lorsque Tomek rencontre Hannah pour la première fois, il sait qu'il ne pourra plus se passer d'elle. Après son départ, le jeune adolescent part à sa recherche. Hannah lui a dit qu'elle cherchait l'eau qui rend la vie éternelle. Tomek prend le prétexte de sauver son vieil ami de la mort pour suivre les traces d'Hannah. Ainsi commence une longue quête qui doit les emmener vers la supposée rivière qui coule à l'envers, pour en remonter le court et trouver son origine.

Le chemin de Tomek est parsemé de rencontres, de personnages aidants, joyeux, drôles, aventureux. C'est dans la force de l'amitié et de l'amour naissant que le jeune adolescent puise ses ressources pour atteindre son objectif et que sa volonté s'affirme. Il devra combattre ses peurs pour ouvrir des passages qui profiteront aussi aux autres et lui permettront de gagner confiance en lui-même. Les lieux magiques et extraordinaires sont découverts dans l'admiration et la crainte cela demandant au jeune héro contrôle des émotions et courage. A l'âge de la construction du petit adulte, ce livre représente une sorte de guide initiatique drôle et émouvant.

Mes filles de 10 et 12 ans ont été captivées du début à la fin de l'ouvrage et réclament pressement le tome 2. C'est assurément leur coup de coeur des livres de l'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          590
LunaZione
  14 décembre 2013
J'ai lu La rivière à l'envers dans le cadre du Baby-challenge Jeunesse de Livraddict. Connaissant et appréciant l'écriture de Jean-Claude Mourlevat, j'avais particulièrement hâte de me plonger dans cette histoire.

Pour être tout a fait honnête, je n'ai pas totalement été charmée par cette histoire pourtant très jolie et agréable. Il y a certains éléments qui m'ont dérangée tout au long de l'histoire, me faisant sans cesse remettre en cause certaines choses. En soit, ce n'est rien d'exceptionnel, juste des partis pris de l'auteur comme notamment le fait que des enfants se comportent comme des adultes : j'ai un frein mental au fait qu'un gamin de 11-12 ans puisse être épicier et craque sur une fillette du même âge comme si il en avait 10 de plus...

Mais l'histoire est vraiment très prenante et intéressante : j'ai particulièrement apprécié la place du merveilleux dans ce conte. Entre la forêt de l'oubli, les ours géants, les filles-sirènes de l'île, les fleurs somnifères... J'ai pleinement retrouvée mon âme d'enfant (bon, en soit, elle n'est jamais parti bien loin celle-là !). C'est vraiment un monde que l'on prend plaisir à découvrir les yeux bien grands ouverts pour ne pas en perdre une seule miette !

Tomek et Anna sont vraiment deux personnages très intéressants, mais comme je l'ai dis au début, la dualité enfance-adulte que l'on retrouve en eux m'a particulièrement dérangée surtout vu leur jeune âge. Ça m'a dérangée de les voir agirent comme si ils avaient 30 ans puis dans la minute qui suit redevenir des enfants. Honnêtement, je pense que si ils avaient eu 16 ans, ça ne m'aurait pas dérangée du tout, mais là... ils ne devraient être que des enfants matures pour leur âge.

Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Jean-Claude Mourlevat qui est décidément très agréable, fluide et pleine d'humour. J'ai vraiment pris plaisir à voyager aux côté d'Anna, de Marie et de Tomek.
Une jolie histoire à découvrir.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
sabine59
  20 août 2016
Quelle jolie lecture ! J'ai lu ce livre dans un cadre scolaire mais mon plaisir a dépassé cet horizon purement " obligatoire" et je pense que ce roman d'aventures flirtant avec le fantastique va beaucoup plaire aux élèves...

Tomek est un jeune garçon de treize ans, orphelin, qui s'ennuie un peu , en tant qu'épicier du village, et désire voyager. Mais voici l'arrivée impromptue d'Hannah dans son épicerie, Hannah dont il va tomber amoureux et qui le fait rêver , en lui apprenant que l'eau de la rivière Qjar empêche de mourir.Il voudrait l'utiliser pour son vieil ami Icham, qu'il considère comme son grand-père.

Commence alors pour Tomek un long voyage initiatique, durant lequel il fera de magnifiques rencontres comme Marie et son âne péteur ou le monde des Parfumeurs, petits personnages ronds et optimistes.La forêt et la mer seront symboliques du Mal et du Bien...et au bout de ce parcours semé d'embûches, il y aura l'amour...

Pour les juniors comme pour les adultes ( j'ai beaucoup apprécié " Et je danse, aussi"), l'auteur se révèle un conteur formidable, plein d'humanité et de fantaisie.Il sait créer un monde chaleureux et débordant d'imagination et de poésie.Cela me donne fortement envie de lire le 2ème tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          463
c.brijs
  20 août 2012
Tomek, jeune orphelin, tient l'épicerie familiale du village où il se targue d'avoir tout ce dont on pourrait avoir besoin. Pourtant, le jeune garçon s'ennuie et rêve de parcourir le monde. Un jour, une jeune fille passe le seuil de sa boutique avec une requête pour le moins originale: elle lui demande s'il a de l'eau de la rivière Qjar, la rivière qui coule à l'envers et dont l'eau empêche de mourir. Il n'en faut pas plus pour que Tomek se lance dans l'aventure...

Après la lecture de Journal d'un corps de Daniel Pennac, il me fallait une petite histoire douce pour me remettre les idées en place.

Il s'agit pour moi d'une relecture, inspirée par mes vacances. En cheminant sur le sentier qui conduit à la fontaine de Vaucluse et en admirant la pureté de la rivière, j'ai songé à cette épopée de Tomek et Hannah pour trouver l'eau de la vie éternelle, une onde "si incroyablement immobile, si merveilleusement limpide et légère qu'on ne pouvait pas la voir". Moi aussi, je l'avais trouvée, ma Montagne Sacrée!

Dans ce premier tome, c'est le périple de Tomek qui nous est conté. le 2e tome, Hannah, présentera le voyage qu'elle a entrepris de son côté. En effet, dans cette histoire, les enfants ne se croisent qu'au début et à la fin.

Pour trouver cette eau miraculeuse, notre héros devra vaincre de nombreux périls: la forêt de l'Oubli et ses ours géants; le champ de fleurs qui rendent fou ou vous plongent dans un sommeil profond jusqu'au moment où quelqu'un prononce les paroles qui réveillent, paroles différentes pour chacun; l'Ile Inexistante d'où on ne repart jamais et son arc en ciel attrappe-hommes...

Mais Tomek pourra compter sur des amis rencontrés en chemin: Marie et son âne Cadichon; les petits Parfumeurs; Bastibalagom, le marin... Ses qualités de coeur et son amour pour la jeune fille à la gourde (il n'apprendra l'histoire et le prénom d'Hannah que bien plus tard dans le récit) le mèneront au bout du voyage.

Ce récit tout simple est un parcours initiatique. Les voyages forment la jeunesse et c'est un homme qui reviendra de cette aventure. Cette entreprise lui permettra également de s'interroger sur ce qui fait la valeur de la vie:

"Est-ce qu'on peut vraiment souhaiter ne jamais mourir? ... N'est-ce pas justement parce que la vie s'achève un jour qu'elle nous est si précieuse? ... Est-ce que l'idée de vivre éternellement n'est pas plus effrayante que celle de mourir? ... Et si l'on ne meurt jamais, alors quand reverra-t-on ceux que l'on aime et qui sont déjà morts? ..."

En bref, une histoire à la fois pure, claire et limpide que vous, lecteurs, pourrez boire tout votre soûl, histoire de vous rafraîchir par ces temps de canicule!
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Plumedoie
  28 mars 2017

La Rivière à l'envers est un excellent roman ! Je l'ai découvert par hasard avec ma classe et je l'adore...L'histoire de Tomek m'a transporté dans un autre monde,je ne pouvait plus m'arrêter ! Si vous êtes comme moi un mordu de fantastique je vous le conseille fortement,ce roman était plein d'émotions : on pouvait passer du rire aux pleures,de la joie à la colère.Chaque personnage apportait un petit quelque chose ce qui fait que la Rivière à l'envers ne m'a pas du tout déçu !
Commenter  J’apprécie          381
Lazlo23
  12 mars 2016
« La rivière à l'envers » est un sympathique petit roman, dont l'intérêt ne réside point tant dans l'intrigue (relativement prévisible) que dans le dépaysement progressif que procure l'histoire de Tomek. En effet, suivre ce jeune orphelin dans sa quête de la mystérieuse rivière - quête qui se double de celle de la non moins mystérieuse Hannah, c'est s'aventurer dans des régions de plus en plus étranges, de plus en plus inhospitalières : la forêt de l'oubli, peuplée d'ours carnassiers, l'immense prairie semée de fleurs, au parfum soporifique, ou bien encore l'arc-en-ciel qui tue ceux qui le traversent… A la fin, bien sûr, le Tomek qui reviendra dans son village n'aura plus rien à voir avec celui qui en est parti.
Entre l'imaginaire des jeux vidéo et celui d'"Alice au pays des merveilles", en passant par celui des contes populaires, J.-C. Mourlevat joue des influences, sans pour autant cesser de faire entendre sa propre voix.
Une agréable lecture, donc, et aussi un excellent outil pour faire étudier la structure des contes aux enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383
MllePeregrine
  14 octobre 2016
Je connaissais Jean-Claude Mourlevat depuis ma lecture du "Chagrin du roi mort", que j'avais adoré.
Ici, l'auteur m'enchante à nouveau avec un roman merveilleux...Tomek, jeune orphelin de 13ans, part chercher l'eau de la rivière Qjar, qui empêche de mourir. En chemin, il fait tout un tas de rencontres aussi incroyables les unes que les autres: Marie et son âne péteur, le petit peuple des parfumeurs, les habitants de l'île inexistante...Le merveilleux à une large place dans ce livre qui s'apparente plus au conte qu'au roman, de ce fait.
L'histoire est belle, purement et simplement, et bouleversante. L'écriture de l'auteur, qui avait déjà su me ravir, m'a à nouveau enchantée. Tout est beau, fluide, magique. Calez-vous bien confortablement dans un fauteuil avec des coussins et accompagnez Tomek dans son fabuleux voyage.
Ce livre, étudié en classe de 5ème, a su captiver les bons et moins bons jeunes lecteurs. Tous ont souligné la beauté de l'histoire.
Merci Monsieur Mourlevat de permettre à des adolescents de constater qu'il y a des livres qui peuvent leur plaire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

la rivière a l'envers

Quel âge a Tomek ?

12 ans
14 ans
13 ans
15 ans

8 questions
826 lecteurs ont répondu
Thème : La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur ce livre