AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723414784
184 pages
Éditeur : Glénat (25/10/1991)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Akira est réveillé ! Paniquées, les autorités décrètent l'état d'urgence et la ville plonge dans le chaos. Pourtant ce petit garçon muet n'a rien d'inquiétant... Quelle force cache-t-il en lui ?En 1989, Jacques Glénat rapporte d'un voyage au Japon une nouvelle bande dessinée qui fait fureur de l'autre côté de la planète : Akira, signée Katsuhiro Otomo. Une première tentative de publication en kiosque n'est qu'un demi-succès et il faut attendre l'arrivée des recueils... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LeManegeDePsylook
  13 juin 2017
Dans ce volume, il y a un peu moins d'action pour une raison logique : il est entièrement tourné vers le réveil d'Akira, du moins en ce qui concerne la première moitié. C'est donc un peu plus lent. de plus, beaucoup d'explications ayant été données dans le précédent, il n'y a plus grand chose à ajouter là, si ce n'est confirmer que les pouvoirs de Tetsuo ont bien un lien direct avec Akira. Et puis, même si on nous avait prévenu que le numéro 28 était dangereux, on était loin d'imaginer qu'un tel système ait pu être mis en place pour l'emprisonner… ce qui paraît encore plus ridicule quand on découvre son apparence et on ne peut s'empêcher de se dire que les réactions du colonel sont exagérées… le moins qu'on puisse dire c'est qu'il va loin pour minimiser les risques d'utilisation des pouvoirs du n°28.
La seconde partie est davantage orientée vers la fuite du complexe par les différents protagonistes et on a droit à une ou deux allusions quant à l'histoire de Tokyo et notamment son rapport avec la bombe atomique – pas besoin d'être devin pour comprendre que l'explication officielle n'est assurément pas la bonne.
On a donc droit aux conséquences proches de son réveil c'est-à dire dans les minutes qui suivent voire les quelques premières heures, conséquences pour les hommes au sein de la prison d'Akira mais aussi pour la population de Tokyo – abris, émeutes, etc.
En ce qui concerne les personnages, jusqu'à présent, j'ai parlé de certains mais très peu du héros, Kaneda, pour une raison évidente : j'ai toujours autant de mal avec lui. Je ne l'aimais pas particulièrement au début et jusqu'à présent, je n'arrivais pas à mettre le doigt sur ce qui me déplaisait. Jusqu'au moment où il dit : « faut chercher une planque » et j'ai trouvé que ça résumait tout à fait le personnage et ses actions. D'accord, il ne se cache pas tout le temps comme le rat moyen mais quand même souvent, sans compter qu'il termine régulièrement dans les égouts (en fait de rat… -_-), contrairement à d'autres personnages plus frondeurs et que je préfére nettement, style Yamagata. Bon, on est d'accord que le pauvre, ça ne lui a pas réussi puisqu'il est mort contrairement à Kaneda mais quand même… sans compter qu'il me saoule à toujours suivre Kay comme un petit chien. Elle-non plus, je n'en suis pas fan.
Un quatrième tome que j'ai un peu moins aimé que le précédent mais qui s'est malgré tout laissé lire très facilement et très rapidement.
Lien : http://psylook.kimengumi.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SednaX
  04 mars 2019
Un manga de science-fiction post-apocalyptique ultra-violent, peu crédible (mais ce n'est pas le but de toute façon !) et que j'ai mis très longtemps à accepter de lire, après en avoir vu l'OAV et avoir été un peu refroidie ... Mais finalement, une fois plongée dans cet univers sombre et sordide, qui va à toute vitesse, qui est sans pitié, je n'ai pas pu lâcher l'affaire et il m'a bien fallu lire les 13 volumes et même l'Art Book ... Plusieurs mois après l'avoir lu, la sensation qu'il m'en reste est toujours celle de la violence et du gore, les dessins ne nous épargnent pas et l'histoire est un peu tirée par les cheveux, quoique bien construite tout de même ... Il n'empêche qu'il me reste un goût de "reviens-y" et qu'il n'est pas impossible que je le relise dans quelques années ...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana   31 août 2013
-Tout à l'heure, j'ai senti une présence... Elle a déjà disparue
-... C'était Akira...
-... Mais son esprit est encore assez trouble, il n'est pas encore tout à fait éveillé...
-Il faut faire vite ! Il est encore temps de le stopper.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Katsuhiro Otomo (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katsuhiro Otomo
Née en 1982 de la collaboration de François Schuiten et Benoît Peeters, la série Les Cités obscures est aujourd?hui une ?uvre culte, avec 1,2 million d?exemplaires vendus en français et des traductions en une quinzaine de langues. S?ils se nourrissent de références à notre monde, notamment sur le plan architectural, les albums des Cités obscures s?inscrivent dans un univers parallèle au nôtre, dont la singularité s?est affirmée davantage à chaque nouveau tome.
« Une peinture monumentale d?un monde labyrinthique et kafkaïen ! » Katsuhiro Otomo
http://bit.ly/LesCitesObscures
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3135 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre