AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Prince Captif, tome 2 : Le Guerrier (73)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Patience82
  11 mai 2017
le premier tome ne m'avait pas laissée une très bonne impression à cause du côté érotique trop présent et qui n'a pas été annoncé dans le résumé de l'éditeur. J'ai donc commencé ce deuxième tome un peu à reculons, je l'avoue.
Les scènes intimes sont moins présentes, ça laisse donc la place au développement de l'histoire. L'auteur laisse paraître un certain talent d'imagination pour nouer des intrigues royales qui n'étaient pas visibles jusque-là : trahison, manipulation, combat, romance. On cadre enfin à l'histoire qui nous a été vendue. Il y a donc une évolution dans le bon sens par rapport au début de cette trilogie. Les ébats sexuels entre hommes sont toujours là, mais plus disséminés, moins violents et surtout, plus justifiés.
On découvre petit à petit Laurent et Damen, on les voit se rapprocher au fur et à mesure des évènements. le secret de Damen commence à s'éventer et le personnage si mystérieux de Laurent empêche de prévoir sa réaction quand il découvrira le pot-aux-roses. C'est ce suspens de la fin de ce livre qui va emmener le lecteur vers le tome 3.

Lire la suite sur...
Lien : http://lesnouvellesplumes.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Arakasi
  02 mai 2016
C'est mieux, beaucoup mieux ! Après un premier opus un peu longuet et inégal, j'ai été très satisfaite de quitter la Cour de Vère en compagnie de Damen et de Laurent. le premier, prince exilé et réduit en esclavage par un demi-frère hargneux, est toujours la propriété du second, héritier du riche et décadent royaume de Vère, mais leurs rapports ont considérablement évolué depuis le début du premier tome. Laurent a reconnu que les compétences militaires de Damen dépassaient largement celles serviles et a donc décidé de les utiliser en l'entraînant avec lui dans une mission de reconnaissance aux portes du royaume. Cette mission de routine va vite prendre un tour très dangereux car l'oncle de Laurent, le régent de Vère, saute sur l'occasion de se débarrasser de son encombrant neveu en déclenchant une guerre entre Vère et Akielos, la patrie de Damen. Les deux jeunes princes vont devoir unir leurs forces et leurs intelligences pour contrer cette menace, mais cette alliance est des plus fragiles puisqu'elle repose sur une duperie : Laurent ignore toujours tout de la véritable identité de Damen et le jour où il l'apprendra… Ca va grave chier des bulles, c'est moi qui vous le dis !

Ce second tome conserve les qualités du premier – des personnages intrigants, une approche psychologique intéressante, un style agréable et sans lourdeur – tout en se débarrassant de ses défauts les plus embarrassants, à savoir des scènes de cul répétitives et un univers peu développé. Les deux personnages principaux gagnent à être libérés des entraves de la Cour de Vère et font preuve d'une agréable compétence, chacun dans son domaine : militaire pour Damen et politique pour Laurent. Ce dernier gagne particulièrement en intérêt, se débarrassant de son apparence de petit prince teigneux et pourri-gâté pour laisser deviner l'étoffe d'un vrai dirigeant – si il survit jusqu'à son ascension au trône, bien entendu. Côté romance, la relation d'attraction/répulsion entre les deux princes est bien développée jusqu'à un climax très réussi et satisfaisant, quoiqu'un peu attendu. Quelques jolis retournements de situation et une fin tout à fait excitante viennent pimenter le tout, donnant un opus largement supérieur au premier et qui promet des heures de lecture agréables pour la suite.

(Par contre, pour le point de vue sur l'esclavage, je n'ai toujours pas pu déterminer s'il était très malsain ou très intelligent. Je suis la seule à vouloir battre à mort à coups de pantoufle cette chiffe-molle d'Erasmus ?)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Yuixem
  24 mai 2016
Après avoir terminé le premier volume, j'ai quand même décidé de lire directement le tome 2. En effet, le tome 1 se présentait davantage comme une introduction, une préquelle à ce qui allait se passer ensuite ! Et j'avais fort envie de me faire un réel avis sur cette série, qui m'avait laissé sur ma faim.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce deuxième volume vaut réellement le détour ! Si j'avais lu le premier tome pour y trouver de la romance entre maître et esclave, j'ai totalement changé mon point de vue pour celui-ci. Au lieu de m'attendre à chaque page a enfin une scène romantique ou érotique entre Damen et Laurent, j'ai posé toute mon attention sur l'aspect guerrier du livre. J'imagine que c'est cela qui a modifié mon avis de base sur cette série !

Dans ce tome-ci, Damen et Laurent sont partis dans le sud du pays de Vère, près de la frontière akielonienne. Là, Laurent et Damen doivent déjouer les manigances du régent, qui tente par tous les moyens de mener son neveu à sa perte pour lui dérober sa couronne. Entre former une armée, créer des alliances, s'embarquer dans des courses-poursuites et mener de front des batailles, nos deux héros se rapprochent l'un de l'autre et se font de plus en plus confiance. La relation évolue de maitre-esclave à roi-général, malgré qu'il reste toujours une certaine ambiguité.

Durant les 3/4 du livre, c'est principalement la mise en place de l'échiquier pour déjouer les plans du régent qui nous occupe. C.S. Pacat nous embarque avec brio dans cette aventure et nous réserve à chaque fois d'étonnantes surprises ! On ne peut faire confiance à aucun personnage, sauf à Damen qui nous offre son point de vue et qui s'avère probablement le personnage le plus sincère du livre. On découvre petit à petit les manigances du régent vis-à-vis de son neveu mais également vis-à-vis des relations politiques avec Akileos. On doute ensuite de tous les soldats au sein de l'armée de Laurent, mise en place par son oncle. Et on ne peut faire confiance aux nobles du royaume car on ne sait à qui il font réellement allégeance. Dans cette ambiance malsaine, on tombe petit à petit sous le charme de Laurent, qui malgré son jeune âge et son manque d'expérience, se révèle un véritable génie stratégique car il a toujours trois coups d'avance sur ce qui se passe ! Laurent n'arrêtera jamais de nous étonner, et c'est ce qui fait le charme de cette série : si l'on sait bien qu'il finira par accéder au trône, on ne sait pas comment il s'y prendra ! Surtout que maintenant il se repose beaucoup plus sur l'aide de Damen, qui lui cache encore qu'il est le prince héritier du royaume d'Akileos, l'homme qui a tué son frère. Il me tarde de savoir comment Laurent réagira quand il l'apprendra…

Au niveau de l'érotisme dans ce livre, il y en a encore moins que dans le tome précédent. Les seules parties où l'en trouve, c'est lorsqu'enfin nos deux héros s'ouvrent leur coeur et leur corps ! Des scènes très bien écrites… à un point près. Je déteste réellement le verbe « baiser » ! Je trouve qu'il est violent, brutal et sans coeur, ce qui ne va réellement pas avec les scènes en question ! Personnellement, ça m'enlève toute la magie de l'instant… Mais outre cet aspect érotique, la relation entre Damen et Laurent est réellement devenue touchante et a pris une tournure toute nouvelle dans ce volume. On apprend à les connaitre chacun pour leurs qualités et leurs défauts au fil des pages et des aventures qui leur arrivent. Puis on assiste à leur rapprochement et aux barrières qui tombent lentement mais sûrement du côté du magnifique prince si froid et distant habituellement. Ce fut un réel plaisir de voir enfin apparaitre un peu de romance dans cette saga:) (Et merci pour le chapitre bonus uniquement écrit pour le fan service, c'était parfait !!)

La comparaison sera probablement étrange, mais à un moment j'ai réellement eu l'impression de suivre une histoire similaire aux Chroniques d'Arslan, une saga japonaise de Yoshiki Tanaka, principalement connue aujourd'hui par le biais de la version manga de Hiromu Arakawa. On suit les déboires d'un prince qui s'est fait dérober son trône et qui fera tout pour le reconquérir ! Et ce personnage, malgré son jeune âge et son manque d'expérience, a un coeur droit et bon, souhaitant avant tout faire le bonheur de son peuple en évitant des batailles inutiles, tout comme Laurent. Il va sans dire que je suis une grande fan de cette série manga, et que c'est également pour cette ressemblance que je suis maintenant complètement tombée sous le charme de la saga de l'auteure australienne.

Ce deuxième tome n'a rien à voir avec le premier ! Les personnages sont davantage développés, l'aspect guerrier du livre est passionnant à lire et la romance a enfin fait son entrée ! Que vouloir de plus ? La fin de ce volume annonce également une suite des plus palpitantes, qu'il me tarde de lire ! le mois de juillet me semble si loin…
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Parthenia
  02 juin 2015
Je vais peut-être vous paraître contrariante, mais alors que la plupart des lectrices qui avaient été déçues par le tome 1 ont été conquises par celui-là, moi c'est tout le contraire... Bon j'exagère un peu (beaucoup) mais je vous explique !
A la fin du 1er tome, j'étais véritablement impatiente de connaître la suite, et ne savais pas comment j'allais tenir les 24 jours qui me séparaient de la sortie du tome 2 !! J'étais presque fébrile, hein ! Aussi, quand je l'ai enfin tenu entre les mains, je n'ai pas pu m'empêcher de le lire d'une traite jusque 3h45 du matin ! vivivivi...
Je dois donc avouer que je l'ai trouvé en deçà du 1er... Je ne sais pas si c'est lié à mon impatience... ou à mes attentes trop fortes, mais je n' ai pas retrouvé la tension qui nourrissait toute l'intrigue de L'Esclave, ni la fulgurance de certaines contre-attaques de Laurent... Évidemment, Laurent est toujours aussi machiavélique et intelligent, aussi fin stratège mais certaines de ses décisions visant à contrecarrer les desseins de son oncle m'ont paru un peu surfaites parfois, un peu faciles, en tout cas elles me semblaient s'intégrer un peu moins naturellement à l'intrigue.

Cependant, le dernier tiers du roman a complètement rattrapé ce ressenti et effacé toutes mes réserves ! Vous avez eu peur, hein ?!?

Mais reprenons depuis le commencement...
Laurent et Damen sont donc en route vers la frontière sud, accompagnés majoritairement par une troupe de mercenaires stipendiés par le régent. Vous sentez comme moi le traquenard à plein nez, hein ? Et vous avez raison. Les deux héros restent sur leurs gardes, même s'ils ne savent pas quand ni comment le Régent va frapper. Mais leur situation, au vu de leur troupe indisciplinée et inexpérimentée, semble des plus compromises, et surtout mortifères. D'autant que Damen n'a pas encore fait la preuve de sa loyauté envers le prince et que des doutes (du côté de Laurent et de ses fidèles) subsistent toujours à son égard.
Néanmoins, les compétences militaires de Damen vont se révéler déterminantes, et ses conseils judicieux, même si ces derniers se heurtent parfois aux façons plus tortueuses de Laurent. Encore heureux que le prince n'a pas laissé "[sa] chère petite brute (...) pourrir [à Arles]" (Tome 1, page 300), car Damen le sauve de la mort de bien des manières.

Nous assistons donc au rapprochement des deux ennemis héréditaires, à la confiance qui progressivement s'installe. Au désir également, mais toujours du point de vue de Damen car Laurent reste obstinément hermétique à la compréhension du lecteur... jusqu'à ce qu'il dépose momentanément les armes et son arrogance dans une scène bouleversante.

Certaines phrases prononcées dans le tome 1, certaines attitudes, prennent ici tout leur sens, Laurent et le régent s'adonnant à un combat qui ressemble au jeu d'échecs : chacun avance ses pions, en essayant d'avoir plusieurs coups d'avance sur son adversaire. Des révélations nous sont faites sur le coup d'état de Kastor, des coups de théâtres parsèment le récit, sans qu'on les ait vu forcément venir, nous laissant même parfois un peu sonnés...



Pour conclure, en lisant les chroniques élogieuses de lectrices déçues par le tome 1 (que j'avais adoré), je m'attendais à un coup de coeur pour celui-là. Même si c'était très intéressant de les voir tenter de s'opposer à la perfidie du régent et de déjouer ses plans, je n'ai pas trouvé Laurent aussi brillant qu'à Arles, en tout cas pas dans la 1ère partie où certaines de ses ruses me semblaient un peu cousues de fil blanc. Par contre, la deuxième partie m'a paru plus excitante (et non pas à cause de la fameuse scène, hein !) mais parce que l'on voit bien comment leur cohabitation forcée a sensiblement modifié la perception qu'ils ont l'un sur l'autre et leur propre comportement : Damen commence à changer d'avis sur certaines coutumes de son peuple et certains de leurs actes barbares, Laurent se laisse aller à plus de spontanéité ce qui le rend étonnamment touchant (et mieux vaut en profiter car ces moments sont aussi rares que brefs, et il a tôt fait de ré-endosser son masque dur et cruel). Et surtout, le régent connaissant les points faibles de son neveu et tentant à plusieurs reprises d'en profiter pour remporter une victoire définitive sur lui, Damen est le seul qui ose s'opposer à la colère dévastatrice de Laurent et aux mauvaises décisions qu'il pourrait prendre sous son emprise.

Bref, malgré un début un peu laborieux qui m'avait fait craindre une sévère déception, les derniers chapitres ont emporté ma totale adhésion, et la dernière scène (celle du chapitre 20 et pas celle du chapitre 19 1/2, hein, même si cette dernière fut hautement appréciable ! ^^) a fait naître une excitation aussi intense que jubilatoire... car elle relance complètement l'intrigue en redistribuant les cartes et en provoquant chez nous une foultitude de questions...
Et l'écriture de l'auteure est toujours aussi fluide, nous faisant parfaitement ressentir les émotions et les doutes qui étreignent les deux princes.

Quand, mais quand sortira le tome 3 ?!?
Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
ptitelily01
  20 septembre 2015
Je voudrais déjà remercier Milady Romance pour cette lecture. J'avoue que j'en attendais un peu moins de cette suite donc forcément je n'ai pas eu la même frustration que sur le premier tome. J'ai vraiment adoré cette suite. On entre vraiment plus dans l'histoire, dans les conflits et j'en passe. Nous avons vraiment une suite logique dans le déroulement. Mais en même temps, nous découvrons des personnages ou nous s'en savons un peu plus sur d'autres personnages. On apprend à connaître un peu plus Laurent tout comme notre ami Damen, dont personne ne sait encore l'identité réelle. J'aime vraiment ce côté-là même si l'auteur n'a pas su assez jouez sur l'angoisse de la découverte. En ce qui concerne cette romance M/M, je la trouve bien mieux que dans le premier tome, l'auteur fait monter tout doucement la tension sexuelle entre nos deux personnages et finit par offrir ce que nous attendons avec tant d'impatience. Mais une fois de plus l'auteur aborde ce côté-là avec beaucoup de parcimonie et de retenue, comme si elle ne voulait pas choquer les gens. Je ne serais pas quoi en dire sans révéler le premier tome et sans aussi garder le suspense de celui-ci, mais nous avons une fois de plus beaucoup d'action de retournement auquel on ne s'attend pas, enfin je ne m'y attendais pas, sauf un que j'ai attendu durant toute ma lecture, même s'il fut bref et court. L'auteur a toujours su me détourner de ce qui se passait sous mes yeux en me faisant regarder que du côté de Damen et de Laurent. La fin nous offre d'ailleurs un joli retournement de situation et donne encore une fois de plus, une réelle envie d'avoir la suite pour savoir ce qui va se passer.


En conclusion, je pense aimer un peu plus cette suite, peut-être parce que finalement après la retomber médiatique, j'en attendais plus autant que pour le premier. Et que, mine de rien, j'adore l'univers et l'histoire que l'auteur nous offre. de plus, la tension sexuelle, entre Damen et Laurent, augmente au fur et à mesure de l'histoire et nous maintient ancrés dans le livre. Une fin assez mouvementée, qui me donne trop envie d'avoir la suite. J'ai donc vraiment hâte de lire le tome suivant pour savoir ce qu'il va se passer et en découvrir un peu plus sur cet univers.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bountyfrei
  04 février 2016
Laurent et Damen évoluent loin du Palais dans ce deuxième tome, mais les intrigues de Vère les suivent où qu'ils soient. Parti aux frontières du pays sur les ordres de son oncle avec son esclave, Laurent va devoir déjouer les plans machiavéliques due régent, tandis que Damen se démène pour garder son secret et garder son maitre en vie. Alors que le nom de Damen et sa véritable fonction risquent d'être dévoilés à tout moment, et qu'il va devoir choisir entre son prince et son pays, les complots s'enchainent...

Quel plaisir que de retrouver ces deux-là ! Autant le premier tome était loin de tout rapport minimum amical entre les deux hommes - oui, le fouet, les menaces, tout ça - , ici il règne une tension sexuelle affolante ! Et bien que le moment sexe tarde à venir (l'auteure est sadique), c'est une scène très, très érotique qui nous est livrée ici. le sadisme de C.S. Pacat va jusqu'à nous rajouter un chapitre bonus qui revient sur cette scène où Laurent et Damen explorent de nouveaux horizons avec une sacré surprise à la clé... Heureusement que la suite est pour avril, car je vous avoue que je ne pourrais pas tenir plus longtemps !

Parce que mis à part le sexe, cette fin ! Pendant tout le roman, on vit des intrigues à la Kushiel, très prenantes et où on se demande comment nos personnages principaux vont s'en sortir. Mais la fin, la fin ! Laurent est très fort, c'est notre Mélisandre, il n'y a pas à dire. Pas aussi perfide, mais pour avoir autant de coups d'avance et pour arriver pile à cette conclusion, je ne serais pas étonnée si certaines révélations devaient arriver dans le prochain tome !

Laurent reste tout de même un mystère. Bien qu'il s'ouvre un peu plus dans ce tome, on reste tout de même sur notre faim et j'aimerais bien voir ce personnage solitaire parler plus, se détendre et se laisser aller avec un Damen qui lui ne pense qu'à sa porte de sortie qu'il peut obtenir en suivant son maitre. Toujours obsédé par le reconquête de son royaume, il essaye de survivre et de suivre tant bien que mal le rythme de ces intrigues. Nous en apprendrons peut-être plus sur lui dans le prochain tome, en tout cas je l'espère !

En bref, ce deuxième tome est à la hauteur du premier. Bien qu'ici Laurent et Damen passent à la vitesse supérieure, rien n'est gagné et tout se jouera dans le dernier et troisième tome. Les scènes de sexe ne sont pas obscènes et sont plus calées sur le consentement que dans le premier, au contraire ça transpire d'érotisme tellement c'est bien écrit. L'attente de quelques mois est dure, très dure !
Lien : http://onceuponatime.ek.la/p..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yoda_Bor
  20 août 2015
Magnifique ! Si vous avez aimé le premier tome, vous allez adorer le deuxième. Et même si vous ne l'avez pas aimé, il y a des chances pour que vous appréciez celui là.

On quitte Vère et son ambiance pourrie pour partir vers la campagne et ses châteaux.

La partie d'échecs se déplace pour se jouer désormais entre Laurent et son oncle le régent. Du coup, même s'ils continuent à se surveiller et se méfier l'un de l'autre, les relations entre le prince et Damen s'améliorent.

J'ai beaucoup aimé leur petit jeu du chat et de la souris, bien plus agréable à suivre que par le passé vu que l'atmosphère entre eux deux s'est un peu détendue.

Les personnages secondaires sont nombreux mais très bien travaillés et ils ont tous leur importance à un moment ou l'autre du récit.

Les rebondissements sont nombreux et Laurent, qui pouvait passer pour détestable dans le premier tome (mais que j'aimais déjà beaucoup), montre tout son talent stratégique.
Avec Damen à ses côtés, ils forment un duo redoutable.
Malheureusement, je ne peux pas m'imaginer que Laurent ait pu deviner l'identité réelle de Damen, et cette révélation pourrait bouleverser leur relation déjà fragile.

Sortir de Vère et retrouver les grands espaces du Sud aura fait énormément de bien à une histoire qui me plaisait déjà beaucoup et j'ai maintenant très hâte de connaître le dénouement.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
maylibel
  02 juillet 2015
Laurent, prince de Vère, est envoyé en patrouille à la frontière avec une poignée de soldats inefficaces. Avec l'aide de son esclave Damen, il doit en faire une troupe loyale, qui l'aidera à déjouer les magouilles de son oncle, le régent, prêt à tout pour rester sur le trône.

Deuxième tome de la série Prince Captif, le Guerrier est encore meilleur que le premier. L'intrigue se recentre sur la relation entre les deux personnages principaux, qui se développe et se complexifie. Loin des magouilles de la cour, Damen et Laurent évoluent peu à peu, apprennent à se faire confiance. L'auteure australienne C. S. Pacat distille avec beaucoup de maîtrise les rebondissements, évite clichés et longueurs, bref embarque complètement son lecteur, si bien que les quatre cent pages paraissent trop courtes.

Une seule envie en refermant ce passionnant deuxième tome : lire le troisième.
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-Girl
  14 juin 2015
Ce second tome est tout simplement superbe, prenant, addictif. Encore pire que le premier, une fois commencer je ne voulais pas le lâcher et il n'a pas tenu longtemps entre mes mains, juste 3 nuits pour le savourer.

Dans ce second tome, nous retrouvons Damen et Laurent a l'endroit même où nous les avions laisser, au moment même ou ils partent en guerre, mais ce n'est qu'une toute petite partie de l'iceberge, la relation qui unis les deux hommes évolue considérablement au fil des pages malgré le mensonge qui pèse sur leur amitié naissante.

Tout est écrit pour nous faire passer un excellent moment. Il y a de l'action à chaque chapitre, des complots, une guerre imminente, des alliances qui se créer et des vérités qui explosent au grands jours et tout ces moments sont extrêmement bien écrit, sans fausse note.

J'aime beaucoup la relation entre Laurent et Damen. Ce dernier c'est engagé a rester auprès de sont maître, en espèrent pouvoir fuir au bon moment, mais rien ne se passe comme prévu et malgré la promesse de Laurent, Damen devra faire un choix, l'amitié et l'amour naissant, contre la vengeance contre sont demi frère?! Est ce qu'une alliance ne vaut pas le retours au pouvoir? C'est dans cet optique que le Prince Captif évolue sans cesse ici.
Même Laurent change, il nous laisse entrevoir une partie intime de lui même sans se dévoilé totalement, ce qui promet une bonne migraine au lecteur, car on cherche a savoir ce qu'il cache bien malgré nous.

L'attente du tome 3 va être horrible, car la fin du deux change totalement la donne et c'est cruel de nous faire patienter autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
paperborn
  02 juillet 2017
Quand un prince trahi est réduit à l'état de moins que rien par son propre frère et envoyé comme esclave chez un autre prince, alors que tout les oppose, au beau milieu d'une Cour royale où tous les vices se cachent derrière des sourires hypocrites et manipulateurs, leur relation va faire des étincelles.

[Chronique groupée pour les trois tomes de la trilogie]

Dès le début, l'auteur a su me séduire avec une idée de départ assez originale, qu'en tout cas je n'avais jamais lu auparavant, et sa plume fluide et captivante. Pacat a su créer un univers de toute pièce, réunissant plusieurs cultures différentes des nôtres mais aussi différentes entre elles et très variées.
Les personnages le sont aussi, spécialement lorsque l'on quitte la Cour de Vère dans les tomes 2 et 3. Ils sont tous complexes mais aussi très intelligents, charismatiques et mystérieux. Ils sont développés tout au long de ces 3 tomes avec expertise et profondeur, et ça ne donne que plus envie de lire la suite pour en savoir plus sur ces gens fictifs que l'on apprend (pour la plupart) à apprécier. Personnellement, j'ai eu un coup de coeur dès le tout début pour Laurent et il ne m'a clairement pas déçue.
Les personnages ne sont pas les seuls à être intelligents : l'intrigue politique prend beaucoup de place, avec énormément de jeu de pouvoir et donc de retournements de situations et de révélations très bien amenées. Même si parfois, certaines pouvaient s'avérer prévisibles, elles étaient construites, à l'image des personnages, tout au long des trois tomes, ainsi que très bien pensées.
Additionés à une relation amoureuse sulfureuse, compliquée et très (très très très) loin d'être niaise, avec des personnages aussi forts que Laurent et Damen, cela forme une ambiance à la Game of Thrones qui a totalement su me séduire du début à la fin.
Petite note : les personnages masculins occupent beaucoup de place, cependant cela n'enlève rien à la force des rares personnages féminins et la représentation des femmes, notamment les vaskiennes.
La trilogie toute entière est donc pour moi un coup de coeur, mais je désignerais sans hésitation le second tome comme le meilleur à mes yeux. Cependant, il ne peut vous plaire que si vous avez déjà aimé le premier.
Un seul petit bémol : la fin paraît presque inachevée, mais grâce à des petites nouvelles additionnelles de l'auteur, ce problème est plus ou moins réglé et j'ai été heureuse de retrouver Laurent et Damen dans ces quelques pages supplémentaires. Ils me manqueront!
En conclusion, Prince Captif est une trilogie aux intrigues intelligentes et intéressantes, aux personnages mystérieux et charismatiques et écrite d'un plume captivante qui nous mène dans les recoins les plus sombres des conséquences de la corruption. Chapeau bas à Pacat!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1742 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre