AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791030413052
Éditeur : Allia (01/10/2020)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
“Les esclaves qu’on mettait au travail dans les champs du Sud provenaient de toutes les régions d’Afrique où sévissait la traite négrière. Que ce soit en chantonnant pour eux-mêmes, en criant des hollers d’un bout à l’autre du champ, ou en chantant collec­tivement pendant les heures de travail ou de culte, ils construisirent un langage musical hybride où se retrouvait la quintessence d’innombrables traditions vocales africaines­­­­.”
Deep Blues est le livre d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fabs1981
  21 mars 2021
Ce livre richement documenté vous emmènera des campagnes de culture du coton dans le delta du Mississipi jusqu'à ces bars de Chicago ou dans ces studios de radio de Helena. L'histoire du blues du Delta de ces origines au blues électrique de Chicago est décortiqué chronologiquement autour du récit des vies incroyables de ces musiciens qui vivaient leur musique, qui chantaient leur vie, qui faisaient cracher leur guitare leur souffrance.
Ce livre vous plonge dans la vie de Charley Patton, de Robert Johnson et de ces chanteurs sillonnant les routes du Mississipi avec leur guitare, le départ du sud vers Chicago pour des dizaines de chanteur de blues comme Muddy Waters, Sonny Boy, Robert Nighthawk, Howlin'Wolf, et l'éclosion du blues dans le reste des États-Unis et l'emballement mondiale avec des artistes tels B.B.King, Ike Turner, Otis Rush,...
Le livre se termine avec une formidable liste de disques à écouter pour continuer la découverte de ce blues des profondeurs. Que du bonheur !
Commenter  J’apprécie          20
ImagoProduction
  08 mars 2021
« le Blues est le mouvement culturel le plus important du XXème siècle » disait le journaliste et sociologue Greil Marcus. A travers l'ouvrage de Robert Palmer, musicologue averti, nous comprenons pourquoi cette musique est d'une importance capitale, aussi bien musicalement qu'historiquement et sociologiquement.
Des origines jusqu'à la période moderne, et ses diverses ramifications qui se retrouvent dans le jazz, la soul music et le rock and roll, le pouls du blues n'a cessé de battre au coeur du monde occidental, et de ses bouleversements. Il est l'une des, si ce n'est LA contribution majeure, parfois contre leur gré, des Etats-Unis d'Amérique au patrimoine de l'humanité. Pourtant, il était au départ l'expression de la souffrance, et de cette souffrance est né une forme d'art. Ecoutons ce que raconte Robert Palmer :
“Les esclaves qu'on mettait au travail dans les champs du Sud provenaient de toutes les régions d'Afrique où sévissait la traite négrière. Que ce soit en chantonnant pour eux-mêmes, en criant des hollers d'un bout à l'autre du champ, ou en chantant collec­tivement pendant les heures de travail ou de culte, ils construisirent un langage musical hybride où se retrouvait la quintessence d'innombrables traditions vocales africaines­­­­.”
Digne d'un grand roman américain, Deep Blues dévoile une mosaïque de portraits saisissants : Muddy Waters, Robert Johnson, et d'autres, certains encore révérés aujourd'hui, d'autres carrément oubliés comme Leroy Carr, (mort d'alcoolisme en 1935) Les survivants qui racontent, avec force anecdotes fleuries, le cheminement de cette musique, ses déboires, ses lueurs d'espoir, jusqu'à la reconnaissance internationale, aussi bien par la critique et les historiens, que par le public. Par une ironie de l'histoire, la renaissance viendra d'Angleterre, grâce aux pionniers du British Blues Boom (John Mayall, Rolling Stones, Eric Clapton, Animals, etc.) qui puiseront dans cet inépuisable réservoir , par là, et donneront l'envie aux musiciens blancs américains de se plonger dans ce passé récent mais alors méconnu. Un livre indispensable.
Lien : https://www.lejazzophone.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mmmadrid
  28 mars 2021
Un livre absolument magique qui entraîne le lecteur dans un voyage palpitant vers le delta du Mississippi. L'auteur fait revivre les fantômes de toute une époque dans un éclat de musique avec une précision journalistique ; il détaille les rituels, décrypte les textes souvent hermétiques en suivant pas à pas Muddy Walters depuis la plantation de Stovall jusqu'aux bas quartiers de Chicago, il fait revivre des musiciens immenses et il éclaircit les légendes.
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
robertkonigrobertkonig   10 avril 2021
Tu vois, poursuivit-il, dans ce coin du Mississippi, ils étaient en manque de musique. Et les policiers, ils aimaient notre manière de jouer, et ils ont juste tiré avantage de leur statut de policiers. Ils savaient que le seul moyen pour eux de nous entendre, c'était de nous enfermer. Sonny Boy faisait pas mal de trucs country et western - "You Are My Sunshine", ce genre de choses - mais on jouait aussi du blues pour eux. Les Blancs de là-bas, ils aimaient toujours le blues. C'est juste qu'ils n'aimaient pas ceux qui l'avaient inventé, s'exclama Lockwood, pince-sans rire.
P. 272
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
robertkonigrobertkonig   07 avril 2021
D'une manière ou d'une autre, les tensions qui éclataient revêtaient toujours, semble-t-il, une dimension sexuelle. Une femme blanche dans une ville ou une petite plantation déclarait avoir été violée par un Noir, et on trouvait rapidement un suspect plausible : parfois, c'était effectivement le violeur, d'autres fois un fauteur de troubles local mais ce pouvait aussi être quelqu'un qui s'était simplement trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. À l'époque ou les propriétaires des plantations étaient les maîtres absolus du Delta, ils essayaient généralement d'éviter les lynchages. Mais une fois qu'une foule violente, dans une ville comme Cleveland ou Clarksdale, mettait la main sur la personne soupçonnée de viol, le propriétaire ou les propriétaires de la plantation ne pouvaient plus faire grand-chose, tout particulièrement lorsque la police de la ville était plus ou moins tacitement du côté de la foule.
P. 139
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
robertkonigrobertkonig   06 avril 2021
ll y a cette histoire concernant un psychologue venu du Nord jusqu'ici et qui demande à un grand gaillard, un célibataire: "Pourquoi travaillez-vous si dur toute la semaine pour ensuite vous enivrer, jeter votre argent par les fenêtres, vous bagarrer et finir en prison? Pourquoi faites-vous ça ?" Et le gars lui répond: "Patron, vous savez ce que c'est d'être un Noir le samedi soir?"
P. 89
Commenter  J’apprécie          00
robertkonigrobertkonig   05 avril 2021
"Je me suis alors mis à jouer dans ces soirées et j'ai rencontre Blue Smitty et Jimmy Rogers, et on a monté notre petit groupe. On jouait dans le West Side, dans des petits bars de quartier, cinq soirs par semaine, cinq dollars par soir. On roulait pas sur l'or, mais on s'en sortait.” Pour sûr qu'ils s'en sortaient: ils étaient en train d'inventer le blues moderne, qui allait poser les bases du rock'n'roll.
P. 32
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Robert Palmer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Palmer
Le 5.12.2020, Jérôme Badini présentait “Deep Blues” de Robert Palmer dans son émission “Les Légendes du jazz”, sur France Musique.
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
540 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre