AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226465283
192 pages
Éditeur : Albin Michel (18/08/2021)
3.14/5   11 notes
Résumé :
Dans un New York à la saveur méditerranéenne, une très vieille dame et sa petite-fille se livrent une tendre lutte. Si la mémoire de Giaga – « grand-mère » en grec – s’effiloche, Theo redouble de malice pour réveiller ce trésor familial endormi. Et tandis que la jeune femme parcourt les rues de la ville au volant de son taxi, amoureuse d’un homme qui a troqué ses souvenirs contre l’ivresse, c’est toute une mythologie qui défile : Ellis Island et ses hordes d’arrivan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Metehera
  21 août 2021
Avis mitigé.
J'ai eu beaucoup de mal, au début, avec l'héroïne mais j'ai adoré la relation qu'elle entretien avec sa grand mère Grecque (malgré la maladie) ainsi que le personnage de celle-ci.
La pseudo relation amoureuse n'apporte, à mon sens, rien à l'histoire. J'aurais préféré avoir encore plus de moment de transmission et de souvenirs entre Théodora et sa "Giagia" mais mieux amené.
La plume de l'autrice est incisive, fluide et s'adapte bien à ce type de récit.
En bref, j'ai passé plutôt un bon moment avec ce livre même si je lui ai trouvé quelques longueurs mais rien d'anormal pour un premier roman.
Commenter  J’apprécie          70
Leslecturesdemystic
  20 septembre 2021
Coucou mes Mystigris 😉
J'ai lu pour la rentrée littéraire de septembre L'aube américaine de @emiliepapatheodorou
Merci beaucoup aux éditions @albinmichel pour cet envoi.
🅲🅷🆁🅾🅽🅸🆀🆄🅴 on suit Théo une jeune femme et sa grand-mère qui perd petit à petit la mémoire. Elles vivent ensemble à New York. Théo essaye tant bien que mal à raviver les souvenirs de sa Giagia (grand-mère en grec)et pour cela elle ne manque pas d'imagination. Théo est aussi chauffeure de taxi, elle voit passer quantité de clients qui lui raconte leur vie, leurs déboires... Alors qu'elle doit jongler entre sa grand-mère et son boulot, elle rencontre Ethan qui lui aussi perd la mémoire de leurs nuits passées à cause de l'ivresse.
🄼🄾🄽 🄰🅅🄸🅂 mon avis est nuancé. J'ai aimé la relation entre Theo et sa grand-mère. Cette connexion forte, tendre mais si fragile. L'ingéniosité qu'à cette jeune femme pour que sa Giagia se souvienne de son passé, de sa famille m'a plu. Malgré tout ça la mémoire de sa grand-mère s'émiette, on ressent un sentiment d'impuissance face à cette terrible maladie.
Par contre je n'ai pas adhéré à l'histoire d'amour entre Théo et Ethan. C'est une relation malsaine et toxique qui pour moi n'apporte pas de consistance au roman. J'ai compris que Théo veut se raccrocher à une autre personne que sa Giagia mais cette relation a plutôt tendance à la détruire.
🄲🄾🄽🄲🄻🅄🅂🄸🄾🄽 un bon roman dans l'ensemble mais j'aurais aimé qu'il soit plus accès sur la relation entre Théo et sa Giagia, et en savoir plus sur le passé de cette grand-mère à la mémoire lointaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
unlivredesfleurs
  20 août 2021
Une belle découverte.
Théodora appelée Théo est une jeune femme, chauffeur de taxi d'un fameux « yellow cab » dans la métropole de New York. Ce taxi représente son cocon, elle s'y refugie pour échapper à sa réalité et à son environnement qui ne laisse pas de place aux souvenirs ni aux lendemains. Théo vit avec sa « Giaga », sa grand-mère grecque veuve et malade de l'Alzheimer avec qui elle partage de nombreuses traditions qui lui rappelle son enfance. Théodora fait la connaissance d'Ethan, un homme qu'elle a dans la peau et qui lui aussi perd ses souvenirs en se laissant prendre par le tourbillon de l'ivresse.
🧿Théo va osciller entre le désespoir de son quotidien et le plaisir charnel de se sentir vivante. Une chose est sûre elle va devoir faire des choix de vie…
Chaque personnage lutte contre ses démons. Un roman empli d'émotions qui se lit d'une traite.
« Je me contorsionnais. J'avais mal dans mes veines, mes muscles. Même mes cils souffraient, et la pointe de mes ongles ployait elle aussi sous une douleur aigue. C'était partout, le manque de drogue, l'absence d'Ethan. [….] C'est toujours un mystère de comprendre comment l'absence de quelque chose peut faire un mal de chien, un mal si plein, si présent. Parfois, je passais des heures entières dans ma voiture, à attendre que le temps fasse son boulot comme tout le monde avait l'air de croire qu'il le faisait. »
🧿Une description des sentiments réaliste tantôt brute tantôt poétique. L'écriture de l'autrice est fluide, on accroche vite à l'histoire et on a qu'une hâte, celle de voir comment ces relations vont évoluer. Bravo pour ce premier roman !


Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
verodoccitanie
  10 octobre 2021
Sur les conseils d'une amie qui avait adoré ce livre, je l'ai acheté. Dès la première page, j'ai été séduite par les personnages extrêmement attachants de ce roman. Je l'ai lu d'une traite. Un joli voyage entre un New York moins conventionnel et les racines grecques de l'auteur. Une écriture très rythmée et vivante avec quelques passages remplis d'humour, ce livre est un vrai bonheur. Je crois savoir que c'est un premier roman, c'est prometteur pour la suite.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
unlivredesfleursunlivredesfleurs   20 août 2021
Je me contorsionnais. J’avais mal dans mes veines, mes muscles. Même mes cils souffraient, et la pointe de mes ongles ployait elle aussi sous une douleur aigue. C’était partout, le manque de drogue, l’absence d’Ethan. [….] C’est toujours un mystère de comprendre comment l’absence de quelque chose peut faire un mal de chien, un mal si plein, si présent. Parfois, je passais des heures entières dans ma voiture, à attendre que le temps fasse son boulot comme tout le monde avait l’air de croire qu’il le faisait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Emilie Papatheodorou (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emilie Papatheodorou
Stéphanie Janicot, Emilie Papatheodorou, Céline Laurens, Éric Garandeau, Clélia Renucci, Matthieu Falcone et Stephane Hoffmann vous racontent comment ils sont devenus écrivains, ce qu'ils ont ressenti lorsqu'ils on été publiés pour la première fois, ou encore leurs rituels d'écriture...
Pour découvrir la playlist rassemblant tous les épisodes, c'est ici: https://www.youtube.com/watch?v=CgNaS...
Activez la cloche pour être informé des nouvelles vidéos et abonnez vous : https://fanlink.to/AlbinMichel-YT
Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/editionsalb... Facebook : https://www.facebook.com/editionsAlbi... Twitter : https://twitter.com/AlbinMichel Linkedin : https://www.linkedin.com/company/albi...
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ça va pas la tête ?! 😶 😲

T'as remarqué qu'avec l'âge, Raoul, le bistrotier, il commence à *** ?

mouiller le maillot
fuir de la cafetière

12 questions
74 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions , argot , niaiserie , Langage parlé , baba yaga , folie douceCréer un quiz sur ce livre