AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Benayoun (Préfacier, etc.)
ISBN : 2070302164
Éditeur : Gallimard (30/04/1969)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Le Grand jeu
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Wozniaksandy
  17 juin 2018
Benjamin Péret, épine dorsale du surréalisme, est pourtant l'un de ses poètes les plus méconnus. Sans doute, du à la difficulté formelle de sa poésie moins abordable que celle d'Eluard ou de Prévert. On pourrait résumer Benjamin Péret en trois mots : poésie, amour, liberté. Il était l'incarnation même de cette triple exigence qui a fondé toute « l'aventure surréaliste ». Il était le plus dadaïste des surréalistes car il a été le seul à continuer de pratiquer l'écriture automatique.
En fait Péret était plutôt un collagiste. Il pratiquait avec les mots, l'art du collage d'images mentales, ce qui s'apparente à l'écriture automatique. C'est parce qu'il était un collagiste de génie qu'il a pu continuer à pratiquer cette forme d'écriture sans donner l'impression de réécrire toujours la même chose.
Dans le Grand Jeu, on retrouve ce dispositif d'écriture sous la forme d'expression poétique la plus naturelle. J'ai beaucoup aimé ce principe d'écriture fluide, saccadée et le jeu des répétions est extraordinaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
frandj
  15 novembre 2017
Benjamin Peret (1899-1959) fait partie de la pléiade des surréalistes qui a révolutionné la poésie française. Comme le souligne le préfacier, c'était peut-être le plus doué d'entre eux; et pourtant il est beaucoup moins connu et apprécié que d'autres.
Ma lecture de ce recueil me fait adhérer à ce point de vue. J'ai senti tout de suite chez lui une incroyable facilité littéraire. Mais je ne suis pas parvenu à vibrer, il n'y a pas eu de résonance en moi. Plus précisément, la quasi-totalité de ces textes me paraissent manquer de sentiment et de "ressenti". C'est souvent de la virtuosité gratuite, me semble-t-il.
Mais peut-être faudra-t-il que, dans l'avenir, je lise un autre recueil de Péret avec un autre état d'esprit ?
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   19 février 2015
LES JEUNES FILLES TORTURÉES


Près d'une maison de soleil et de cheveux blancs
une forêt se découvre des facultés de tendresse
et un esprit sceptique

Où est le voyageur demande-t-elle

Le voyageur forêt se demande de quoi demain sera fait
Il est malade et nu
Il demande des pastilles et on lui apporte des herbes folles
Il est célèbre comme la mécanique
Il demande son chien
et c'est un assassin qui vient venger une offense

La main de l'un est sur l'épaule de l'autre
C'est ici qu'intervient l'angoisse une très belle femme en
manteau de vison

Est-elle nue sous son manteau
Est-elle belle sous son manteau
Est-elle voluptueuse sous son manteau
Oui oui oui et oui
Elle est tout ce que vous voudrez
elle est le plaisir tout le plaisir l'unique plaisir
celui que les enfants attendent au bord de la forêt
celui que la forêt attend auprès de la maison
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MedelieMedelie   11 janvier 2013
Je suis le cheveu de plomb
qui tombe d’astre en astre
et deviendra la comète
qui te détruira dans un an et un jour

Maintenant il n’y a ni jour ni année
il y a une plante impeccable
dont tu voudrais être l’égal

Pour être l’égal des plantes
il faut être grand dans la vie
et solide dans la mort
Or je suis seul immobile et muet comme un astre
les pieds baignant dans les nuages
qui comme autant de bouches
me condamnent à rester parmi les être immobiles
désespoir des plantes

Pourtant un jour les liquides révoltés
jailliront vers les nuages
armes meurtrières
maniées par des femmes bleues
comme les yeux des filles du nord

Et ce jour-là sera dans un an et un jour

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MedelieMedelie   12 janvier 2013
On bout on trempe dans la rue comme dans un baquet d’acide on se gonfle comme une aubergine on s’assoupit comme une bûche qui brûle on se meuble comme une cuvette Alors le marbre glisse le long des jambes mortes et s’étale sur l’équateur comme une petite flaque sonore
Commenter  J’apprécie          50
WozniaksandyWozniaksandy   17 juin 2018
À Picasso

La chaleur pousse du brasier de saules
arrache les herbes et les plumes de la cervelle du pirate
Le pirate est un homme de taille
qui envie les arbres à cause de leurs oiseaux
et roule sur les dunes comme une pierre à fusil
Il attend sur le rocher sévère
debout au milieu des merveilles
que la main s’éloigne comme la terre du navire qui la fuit
Il attend que les yeux de ses maîtresses
renaissent des glands qui les simulent
Il attend que les flocons de neige tombés à ses pieds
s’envolent comme des mouches
Il attend que la chair recouvre les squelettes
et les squelettes recouvrent la campagne
recouvrent la chair des héros au nez fendu par le rire
recouvrent les villes tourmentées par les ornements sacerdotaux
courent après les nuages qui se tordent comme des serpents
et fixent les miroirs obsédants
Pirate tu es un squelette et le plus pâle le plus fragile le
plus lumineux
celui dont les bergers disent les pieds dans l’eau
Voici un beau mariage Comme il semble l’aimer
Pirate tu es un squelette
un de ceux qu’on devine chaque jour
sous les apparences de la raison
un de ceux qui s’ennuient devant une fontaine
et demandent une danseuse jolie à rougir
nue sous un manteau de sel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
frandjfrandj   15 novembre 2017
.
EN AVANT

En avant disait l’arc-en-ciel matinal
En avant pour les soupiraux de notre jeunesse
Nous avons éclaté
Et tout ce qui était bleu est resté bleu

En souvenir des petits oignons
Que tu mettais dans les chrysanthèmes
Dis bonjour à la dame

Avant casse ta tête
Ou celle de ton voisin le plus proche
En sorte que tous les deux
Nous prendrons l’Orient-Express aux prochaines vacances
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Benjamin Péret (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Péret
Vidéo de Benjamin Péret
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
704 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre