AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Audoin (Préfacier, etc.)
ISBN : 207031877X
Éditeur : Gallimard (29/09/1971)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 64 notes)
Résumé :
(Source Wikipedia)

"Les Champs magnétiques" est un recueil de textes en prose écrits en mai et juin 1919 par André Breton (1896-1966) et Philippe Soupault (1897-1990) et publié en mai 1920. Ce livre de jeunesse au sens fort du terme, fruit des premières applications systématiques de l'écriture automatique, est considéré par André Breton comme le « premier ouvrage surréaliste (nullement dada).»
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BrunoA
  08 juillet 2018
Les champs magnétiques constituent un repère majeur du surréalisme initié par André Breton et Philippe Soupault.
Cet ouvrage offre au lecteur des textes très esthétiques qui font voyager le lecteur dans les arcanes de la pensée des auteurs.
On prend plaisir à lire ces textes et ces poésies qui ont ouvert une période foisonnante sur le plan artistique et culturel.
Commenter  J’apprécie          110
vincentf
  08 avril 2013
Laisser venir les mots, les laisser inventer une réalité autre, méthode poétique efficace? Les errances automatiques alternent bizarreries et ambiances brumeuses, mondes à la Dali et beaux mots qui, parce qu'il leur reste un brin d'artifice, tombent, comme un cheveu sur la soupe. Parfois le choc fait sourire, souvent il égare, monde de mots dits, de maudits mots, comme dans un brouillard, dans un rêve, ailleurs que dans la langue ordinaire. Les hommes et les femmes, les machines à coudres et les parapluies dialoguent mais ne se parlent pas. Toujours, la réplique fuit la question, ouvre une brèche vers l'inconnu, et cette langue faite de clichés et d'inventions dit en silence ce que la communication empêche.
Commenter  J’apprécie          60
frandj
  09 juin 2018
Ce recueil (écrit dès 1919 !) est l'un des plus anciens du mouvement surréaliste. André Breton en est d'ailleurs devenu l'un de ses leaders, par la suite; Philippe Soupault, qui a cosigné cet ouvrage, est également un poète important dans le même courant. Les pièces présentées relève de "l'écriture automatique", qui était alors tout à fait nouvelle. Elle rompait avec toute la poésie "travaillée" et académique antérieure. De gré ou de force, elle a donné un sérieux "coup de jeune" à la poésie du XXème siècle. Avec le recul, il faut reconnaitre que le caractère révolutionnaire du "kaléidoscope littéraire" résultant de ces expériences novatrices. Et la production de Breton/Soupault est parfois une réussite. Toutefois, on finit par se lasser de ce type de poésie. C'est du moins la sensation que j'ai eue tout au long de ma lecture.
Commenter  J’apprécie          20
GuillaumeTM
  28 mars 2013
L'un des livres les plus importants de la poésie du 20ème siècle, à mi-chemin entre le dadaïsme et le surréalisme qui n'existait pas encore. Ecrit uniquement en écriture automatique, ce qui donne des poèmes magnifiques (la glace sans tain), des dialogues incongrus (barrières) et ici est rajoutée deux pièces de théâtre très étranges, à signaler que l'une d'elles est un hommage à Lautréamont.
Commenter  J’apprécie          20
quiliravivra
  29 juin 2011
La bible du surréalisme !
Je me suis même initiée à la fameuse écriture automatique grace à laquelle chacun pourrait avoir accès à ses pensées "inconscientes" et ainsi mieux se comprendre !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
alzaiaalzaia   30 novembre 2013
Etoiles véritables de nos yeux, quel est votre
temps de révolution autour de la tête ? Vous
ne vous laissez plus glisser dans les cirques
et voilà donc que le soleil froisse avec
dédain les neiges éternelles ! Les rivières
sont taries sur terre et dans les cieux. Les
anciens naufrageurs ont la partie belle et
vous voilà devant une cheminée endurcie
qui n'apprivoise plus même les étincelles
des forges ! Allons-nous en de nos âmes si
pauvres et faussées à force d'avoir été
brutalement ouvertes. Les berceaux ne
connaissent plus de voiles et je vois dans
leur flèche une enseigne atroce pour l'avenir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VvAVvA   01 juin 2018
- Avez-vous quelquefois, monsieur, quand vient le soir,
Pris garde à la pauvresse errant sur un trottoir ?
Comme un spectre dans l'ombre, et d'allure furtive,
Vous la voyez passer et repasser, craintive,
Maigre, déguenillée, et pressant dans ses bras
Un pauvre corps d'enfant que vous ne voyez pas :
Cher fardeau qu'un haillon emmaillote et protège,
Et qui repose en paix sous la pluie et la neige,
Trouvant, près de ce sein flétri par la douleur,
Son seul abri, sans doute, et sa seule chaleur !
Elle vous tend la main. Suppliante et muette,
Sous les rayons blafards qu'au loin le gaz projette,
Elle glisse rapide, et, dans les coins obscurs,
Au détour des maisons ou le long des vieux murs
S'approche, d'un regard vous disant sa misère...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stekasteka   21 février 2013
Prisonniers des gouttes d'eau, nous ne sommes que des animaux perpétuels. Nous courons dans les villes sans bruits et les affiches enchantées ne nous touchent plus.
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   21 février 2013
Autour de nous, j'ai vu tout de suite que les différents objets sentimentaux n'étaient plus à leur place.
Commenter  J’apprécie          50
VvAVvA   01 juin 2018
- Il m'arrive de faire les cent pas pendant des heures entre deux numéros de maisons ou quatre arbres d'un square. Les promeneurs sourient de mon impatience, mais je n'attends personne.
- Je ne vous oublierai jamais.
- L'oubli comme le vent assemble les feuilles sur le pas des portes, puis les chasse.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de André Breton (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Breton
"André BRETON, écrivain définitif : Une enfance littéraire " émission de Mathieu Bénézet diffusée, en 1996, sur France Culture.
autres livres classés : surréalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
672 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre