AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207053197X
Éditeur : Gallimard (10/11/1992)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Sur un fond de végétation fantastique, des fauves guettent leur victime, un lion placide flaire une bohémienne endormie, une charmeuse noire joue de la flûte, une femme dort, et rêve, sur un divan. Henri Rousseau, dit « Le Douanier », ne connaît du monde que la France, et de la France que Laval, Angers et Paris. Il est employé de l'Octroi, par nécessité, et peintre, par vocation.
Son trait « naïf » fait rire ? Peu lui chaut. Pissarro, Signac, Jarry, Apollina... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Mimimelie
  29 avril 2014
Autant j'aime bien cette petite collection « Découvertes » de Gallimard, autant je n'ai pas beaucoup aimé cet ouvrage sur Rousseau, il m'a semblé lire une sorte de compilation de juxtapositions Evènements et de bribes de sa vie, de sorte que, à moins de déjà connaître assez bien cet artiste, il ne doit pas être simple pour qui le découvre de se faire une idée claire de sa personne et encore moins de sa démarche picturale.
Malgré tout, c'est truffé d'anecdotes et très plaisant à lire, d'autant plus qu'il y a une grande quantité d'illustrations et de notes.
A noter aussi une partie « témoignages et documents » en fin d'ouvrage : l'un concernant « le procès » (en 1907 Rousseau est accusé d'escroquerie et incarcéré pour quelques jours à la Santé), un autre concernant le banquet offert par Picasso au Douanier Rousseau, un autre sur la polémique autour d'un portrait (Pierre Loti/Edmond Frank) et quelques autres aussi intéressants.
Commenter  J’apprécie          110
Gaudet
  25 avril 2016
Un superbe documentaire sur la vie et les peintures de Douanier Rousseau. Très bon complément avec l'exposition en ce moment au Musée d'Orsay. Vous serez incollable ! sur ce génie de la peinture
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   29 avril 2014
Il avait dix-neuf ans, travaillait chez un avoué et fréquentait deux galopins plus jeunes que lui mais comme lui scribouillards, ils furent tous trois coupables de quelques indélicatesses aux dépens de leurs employeurs…

Lorsqu’il reçoit, par l’Argus, l’information selon laquelle vient de lui être attribuée une médaille d’argent de la Ville de Paris « pour ses tableaux », Rousseau s’empresse de parer ses cartes de visite de la mention « médaillé » .. Malheureusement, il y a un autre Henri Rousseau, qui est peintre aussi et qui est le vrai lauréat. …. Il semble bien qu’après avoir compris son erreur, il se vante encore d’un honneur qui ne lui appartient pas.

Bientôt, Rousseau arbore les palmes académiques. Elles ne lui ont pourtant jamais été décernées. Mais il se trouve qu’il a un homonyme à l’Association philotechnique, professeur lui aussi et qui, lui, les a bien obtenues. Rousseau (le douanier) dupe ou roublard, porte le ruban violet à la boutonnière…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MimimelieMimimelie   29 avril 2014
Alfred Jarry, comme Rousseau, est originaire de Laval. De "la Guerre", il admire l'originalité, bien faite pour plaire à un homme qui aime choquer et qui choisit ses amis dans la bohème de l'époque, en opposition totale avec les traditions littéraires et artistiques. Lui qui aime l'art populaire, il trouve en rousseau un artiste selon son coeur, en marge de la bienséance artistique et qui ne peut que provoquer l'hostilité des défenseurs du bon goût. Il fait sont portrait avec chouette et caméléon (une oeuvre hélas disparue) qu'il découpera plus tard avec ds ciseaux afin de pouvoir étonner ses amis en en sortant un morceau d'un tiroir de sa table...

C'est Jarry qui lui donne ce surnom de Douanier Rousseau sous lequel, à son époque, on a pris l'habitude de le désigner pour insister sur le fait qu'il n'était qu'un amateur, une curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MimimelieMimimelie   29 avril 2014
Quand en 1902, se préparent d'importantes élections, il adhère au comité radical socialiste de sa circonscription et soutient le candidat Messimy. Le radical socialisme, c'est alors une gauche qui sans être extrême, n'est pas modérée. A une époque où le nationalisme est en plein essor et prépare peu à peu la guerre, les "rad.-soc.- sont pour la paix et l'union des peuples, seules à même d'assurer le progrès social. Rousseau n'est peut-être pas très actif, il n'en a pas moins clairement choisi son camp.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MimimelieMimimelie   29 avril 2014
La naïveté souvent fait l'humour, mais l'ironie suscitée par la naïveté peut, avec le temps, paraître déplacée?.
Commenter  J’apprécie          40
MimimelieMimimelie   29 avril 2014
L'utopie pour le rêveur est la chose la plus naturelle.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Gilles Plazy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Plazy
Gilles Plazy lit son texte "Danse avec les chiens", montage réalisé à partir de citations d'Antonin Artaud, André Breton, René Char, Lautréamont et Arthur Rimbaud. La poésie comme parole vie, parole de chair et d'espace hors des limites de l'académisme, du conformisme, du "raisonnable".
autres livres classés : persévéranceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
560 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre