AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021398014
224 pages
Éditeur : Seuil (24/05/2018)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Plus des ¾ de notre empreinte écologique sont invisibles : la partie cachée de l’iceberg !

Découvrez l’impact environnemental qui se cache lorsque vous roulez en voiture – électrique ou non –, prenez l’avion ou les transports en commun ; mangez de la sauce tomate ou une belle tranche de bœuf ; quand vous portez un simple jean ou un tee-shirt, utilisez un ordinateur ou un téléphone portable ; quand vous prenez une douche ou montez l’un de vos meubles f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Snail11
  21 juillet 2020
Babette Porcelijn nous présente dans ce livre notre empreinte cachée sur l'environnement, les conséquences de notre impact et des solutions à mettre en place. de nombreuses données chiffrées et détaillées, illustrées par une centaine d'infographies, sont fournies. J'ai trouvé l'utilisation systématique des illustrations pas toujours justifiée même si globalement cette mise en graphiques ou schémas est un plus.
L'impact écologique de notre vie quotidienne est abordé à travers l'alimentation et les boissons, les produits et les objets achetés, la mobilité et le logement. Pour cela, l'auteure présente l'analyse du cycle de vie des produits, de l'extraction des matières premières jusqu'à la mise en déchet, et l'utilisation de différents moyens avec plusieurs exemples (jean, ordinateur portable, consommation de boeuf et de sauce tomate, avion, voiture essence ou électrique, bois de construction, douche, panneaux solaires).
Notre pression sur l'écosystème augmente, sans changements de nos modes de vies, il nous faudra entre 4 et 5 planètes en 2050 pour satisfaire nos besoins.
Pour réfléchir aux opportunités soutenables et modifier notre mode de vie, Babette nous propose une matrice MI-A-M (faire mieux, autrement, avec moins) pour limiter notre impact. Elle présente des solutions sans toutefois chercher à nous culpabiliser mais en montrant l'urgence de la situation.
« Cela semble impossible jusqu'à que ce soit fait ». Nelson Mandela.
Lecture intéressante qui nous amène à réfléchir sur notre mode de vie et à commencer à faire notre part à notre niveau, à envisager la coopération nécessaire entre entreprises, pouvoirs publics et consommateurs.
« La plus grande menace qui pèse sur notre planète consiste à croire que quelqu'un d'autre va la sauver ». Robert Swan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Chocolatiine
  17 juillet 2019
Avec ce livre, Babette Porcelijn nous propose une réflexion intéressante sur l'impact réel de notre mode de vie. Son travail, très documenté, s'est penché sur la totalité du cycle de vie d'un produit, dès l'extraction des matières premières nécessaires pour le fabriquer. Des graphiques et illustrations permettent d'aérer un peu cette masse d'informations et rendent le livre bien plus digeste qu'il ne le serait sans eux.
Si vous vous plongez dans cette lecture, vous serez peut-être bien surpris, comme moi, de l'impact d'un ordinateur portable, par exemple. Mais loin de ne donner que de mauvaises nouvelles, l'auteur nous propose nombre de solutions à essayer de mettre en oeuvre au niveau individuel ou collectif. Rien n'est perdu, si l'on réagit à temps? Mais le temps presse...
Commenter  J’apprécie          120
Sally66
  03 août 2018
Nous sommes le 2 août 2018 et ça doit bien faire deux semaines que l'on "supporte" une canicule historique. Avec tout cela certains osent prôner des intérêts climato-sceptique ! Bon je calme mes ardeurs, je ne suis pas là pour donner des avis politiques ni pour faire la leçon à qui que ce soit mais ayons au moins l'honnêteté d'avouer nos erreurs et de dire que l'on profite de notre seule et unique Terre bien plus que ce qu'elle ne peut nous offrir. Cela fait quelques temps que j'essaie de m'améliorer en triant mes déchets, en limitant les emballages inutiles, en utilisant Ecosia (c'est un moteur de recherche qui plante des arbres selon le nombre de recherches effectuées),...
Lorsque j'ai reçu Notre empreinte cachée : tout ce qu'il faut savoir pour vivre d'un pas léger sur la terre grâce à la masse critique j'ai vraiment été ravie (merci pour cette belle découverte). J'ai appris beaucoup de choses (notamment que mes petits gestes pour l'environnement ont un impact très faible en comparaison à tout ce que je pourrait améliorer) et j'ai repéré pas mal de pages à aller re-voir régulièrement, comme la page sur les légumes de saisons, la matrice Miam qui nous aide/guide à consommer autrement-mieux-moins.
L'écriture est fluide et la lecture est très aisée contrairement à ce que l'on pourrait craindre. Il y a beaucoup d'illustrations, de tableaux, de matrices,... Ce qui nous permet de très bien comprendre toutes les notions. On voit qu'un travail de titan à été effectué car tout est très bien documenté et expliqué très clairement. Ce livre nous permet de prendre conscience sur notre impact sur l'environnement ainsi que sur l'énergie utilisée pour produire ce que nous achetons-utilisons mais qui est cachée et à laquelle on ne prête pas forcement attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  21 novembre 2018
Si j'ai été séduite par le thème de ce documentaire ainsi que son graphisme soigné, j'ai en revanche eu des difficultés à le lire. Je ne suis parvenue à lire que les premiers chapitres. L'écriture même de l'auteure n'est pas en cause. Il s'agit plutôt de la façon dont Babette Porcelijn choisit de traiter le thème de notre "empreinte cachée". L'auteure base toute son argumentation/démonstration sur des études scientifiques, des données statistiques, des graphiques... bref, sur des données chiffrées qui me sont rapidement devenues pénibles à lire. Je pense que ce documentaire, de par sa complexité, s'adresse à des lecteurs possédant déjà des connaissances poussées sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          30
paolinna
  29 juillet 2018
Notre empreinte cachée est un très bon livre pour comprendre réellement ce qu'est déjà l'empreinte cachée, mais aussi l'énergie cachée ainsi que les causes et les conséquences de notre impact. Il y a toute une première partie qui définit très bien tous les termes que l'on peut employer lorsqu'on parle de durabilité. Puis l'autrice illustre avec des exemples. J'ai particulièrement apprécié le top 10 de nos impacts qui fait vraiment réfléchir sur notre consommation.
Mais Babette Porcelijn ne fait pas que pointer du doigt ce qui ne va pas dans notre consommation actuelle. Elle essaye également de trouver des solutions, nous donne des conseils pour réduire notre impact. Cela va de notre façon de nous habiller, au choix des transports, du logement ou de l'alimentation. Tout est bien documenté, illustré. C'est le genre de livre que tout le monde devrait avoir chez soi pour se rappeler régulièrement comment agir durablement.
Petit plus : Vous pouvez calculer votre empreinte cachée en allant sur le site notreempreintecachee.fr cela est vraiment intéressant ! Il vous suffit de répondre à quelques questions et on vous révèle ensuite l'état de votre consommation par rapport à la moyenne globale française. Par exemple, le site m'a révélé que si tout le monde vivait comme moi, nous aurions besoin de 0,95 terres ! Malheureusement, la moyenne actuelle en France est de 3 terres...
Merci à Babelio et le Seuil pour cette découverte !
Lien : http://mangeonsleslivres.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
ChocolatiineChocolatiine   17 juillet 2019
Jo Hermans m'a également posé une colle amusante : "A votre avis, qu'est-ce qui consomme le plus d'énergie : le rasage mécanique sur peau mouillée ou le rasage électrique?" Je pensais que c'était le rasage électrique, même si je sentais le piège dans sa question. En fait, ce n'est pas la bonne réponse. Si vous vous rasez à l'eau chaude, le chauffage de l'eau consomme beaucoup plus d'énergie qu'un rasoir électrique. [...] Le Pr Hermans a même calculé que l'énergie consommée pour une seconde d'eau chaude au robinet est équivalente à celle utilisée pour faire fonctionner un rasoir électrique pendant trois minutes. Pensez-y la prochaine fois que vous prendrez une douche !
Mais attention, pour être juste, il faudrait prendre en compte les impacts cachés de la production du rasoir électrique. Et pensez au chauffe-eau solaire, plus low tech et moins impactant qu'un panneau photovoltaïque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ChocolatiineChocolatiine   19 juillet 2019
L'économiste Nicholas Stern a étudié les coûts du changement climatique à la demande du gouvernement britannique en 2006. D'après ses calculs, si rien n'est fait pour arrêter le changement climatique, nous allons être confrontés à des problèmes sociaux et économiques d'une ampleur comparable à ceux de la Grande Dépression de l'entre-deux-guerre. Pour lui, que si peu soit fait à propos du changement climatique constitue "un échec du marché sans précédent dans l'histoire".
Nicholas Stern affirme également qu'il est moins cher d'investir immédiatement dans les mesures coûteuses pour réduire les émissions de CO2 que d'attendre à ne rien faire. D'après ses calculs, la prévention coûterait de 1% à 2% de notre PIB annuel. Mais si nous ne faisons rien, il nous en coûtera plus tard entre 5% et 20% du PIB pour lutter contre les effets du changement climatique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Snail11Snail11   15 juillet 2020
Depuis quelques décennies, les activités humaines ont un impact tel que la nature ne peut plus faire face. Pour l'illustrer, le Global Footprint Network calcule chaque année le Jour du dépassement de la Terre, date à laquelle nous atteignons la capacité de charge de la Terre pour l'année. Le reste de l'année, nous « surutilisons » les ressources de la planète. Et ce jour arrive de plus en plus tôt dans l'année : c'était le 13 août en 2015 et le 8 juillet en 2017.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
ChocolatiineChocolatiine   18 juillet 2019
Les panneaux solaires de dernière génération fournissent chacun environ 240kWh d'énergie par an. [...]
Il faut environ 15 panneaux solaires pour produire l'énergie permettant de couvrir les besoins de la famille moyenne. L'installation de 15 panneaux coûte environ 5000€ et vous permet d'économiser ensuite 670€ sur votre facture énergétique, soit 13% de l'investissement de départ. [...] Les panneaux solaires ont une durée de vie d'environ vingt-cinq ans et sont amortis au bout d'à peu près huit ans. Sur une période de vingt-cinq ans, cela vous permet d'économiser 17000€ en énergie. Trois fois votre investissement de départ. Pas mal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Snail11Snail11   17 juillet 2020
Néanmoins, il reste encore beaucoup de charbon et de gaz pour les siècles à venir. Et ce n'est pas comme on pourrait le penser une bonne nouvelle, mais un problème, car nous devons nous empêcher d'exploiter ces stocks restants.
Commenter  J’apprécie          100

autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre