AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365383874
Éditeur : Rebelle Editions (23/04/2016)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Je ne suis personne. Juste une âme perdue qui se réveille au milieu de nulle part, sans souvenirs, sans nom et sans passé. La seule chose qui me relie au monde, c'est ce signe d'appartenance à la cité d'Héraklion. Une cité parfaite où le vice, le mensonge, le crime n'existent pas et où les étrangers ne sont pas admis. La question qui m'obsède à présent, c'est pourquoi j'en ai été bannie ? J’ai besoin de connaître la vérité sur mon histoire, ainsi que sur mes actes. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Clemocien
  23 septembre 2016
Une petite entorse à mon schéma de lecture du mois de septembre avec ce premier tome de Comme l'Obsidienne; n'ayant pas de tome 2 en stock sur ma liseuse.
Comme l'Obsidienne a rejoint ma bibliothèque au mois d'août, suite à l'offre anniversaire de Rebelle Editions. Attirée dans un premier temps par la magnifique couverture intrigante et le nom de l'auteur (j'ai beaucoup aimé Journal d'une tueuse), j'ai été convaincue par le résumé très mystérieux.
V.I. Prates nous offre à nouveau un récit époustouflant. Dans un nouveau genre, nous rentrons directement dans l'action à travers le regard de son héroïne sans visage. En effet, Fallon (c'est sous ce nom que nous allons rapidement la désigner) n'a aucun souvenir; ni d'où elle vient, ni de qui elle est. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce point ne rend en aucun cas la lecture difficile ou gênante, et nous découvrons les différents aspects de sa vie en même temps qu'elle même les redécouvre. C'est un personnage fort, qui arrive à dépasser toutes les limites qui lui sont imposées par son amnésie; nous sommes aussi impatient qu'elle de savoir ce qui se cache derrière, comment elle en est arrivée là. Ce que j'ai trouvé intéressant dans ce roman, c'est le fait que l'héroïne et le lecteur sont au même niveau dans cette aventure: pas plus que nous elle ne sait ce qu'elle va découvrir !
Comme nous l'annonce le synopsis, nous sommes rapidement amenés à pénétrer dans Héraklion, la fameuse cité parfaite; mais sommes nous bien préparés à ce que nous allons réellement découvrir derrière les murs ? V.I. Prates a su construire une ville où les faux-semblants règnent, et qui soumet les personnes désireuses de l'intégrer à des épreuves destinées à mesurer leurs qualités. Sur le chemin de Fallon, nous croisons des personnages très intéressants, sur lesquels nous nous forgeons de fausses opinions, si bien que nous ne savons plus quoi penser et à qui croire. le récit est très bien construit et rythmé, ne laissant pas une minute de répit au lecteur qui ne peut qu'apprécier la Fallon qui évolue, tout en restant fidèle à elle-même, au fil du retour de ses souvenirs. Il y a, bien sûr, une histoire d'amour, mais elle prend peu de place dans le récit, et va bien au delà de la simple attirance entre deux personnages, comme on le voit trop souvent dans certains livres.
Au final, une très belle découvert (encore) que ce texte de V.I. Prates, qui a le gros avantage de ne pas s'arrêter au beau milieu de l'action, mais nous offre bien les réponses à nos questions et plus encore ! Pour ne pas changer de mon sentiment lors de la lecture, je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre dans le prochain volet, ce qui est d'autant plus appréciable que j'ai une fâcheuse tendance à toujours tout trouver prévisible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lipette
  24 octobre 2017
Fallon se réveille seule dans la forêt, sans souvenirs, et après avoir passé quelques temps avec Analina et Lohan, elle décide d'aller à Héraklion pour essayer de trouver qui elle est. Toutefois, afin d'y entrer, elle devra passer 7 épreuves. Alors qu'on lui dit que celles-ci sont mortelles, et qu'apparemment personne ne les a réussies, cela ne l'empêche pas de se rendre à Héraklion afin de tenter sa chance ! Serait-ce de la témérité ou de l'inconscience ? Ceci dit, si grâce à ces épreuves elle peut découvrir qui elle est réellement, elle est prête à tout faire, même à endurer les pires douleurs physiques et morales.
Petit à petit, des souvenirs refont surface et elle peut enfin commencer à découvrir qui elle était, pourquoi elle a dû subir toutes ces chose et aussi ce que cachent les Grands. Je trouve que le fait de mélanger dans le récit le présent avec les souvenirs de Fallon nous permet de mieux nous plonger dans son histoire ; chaque souvenir est évoqué pour quelque chose ou quelqu'un de bien précis, et il est très intéressant de voir que même si la mémoire vient à flancher, le corps, lui, peut reconnaître un être aimé (surtout quand elle est avec Kail), de même avec les émotions (lorsqu'elle aperçoit Lohr pour la première fois).
Plus on connait les règles de la cité, plus je la trouve malsaine. Je dirais même qu'elle ressemble fortement à une dictature ! La description qu'en fait Terrence nous laisse à penser qu'Héraklion est une cité utopique où même les Bisounours pourraient vivre ! Tout ça pour charmer Fallon ! Heureusement qu'elle retrouve ses souvenirs et comprend que tous les beaux discours des Grands sur Héraklion ne sont là que pour cacher le fait que c'est une cité où le vice s'est installé et où les plus forts restent en vie quand les plus faibles (enfants, malades, vieux) sont tués.
Agréable surprise qu'est ce livre ! le mot faisant office de titre à chaque chapitre résume vraiment efficacement leur contenu : on sait à quoi s'attendre ! Comme quoi, pas besoin de titres à rallonge pour définir un chapitre quand un seul mot suffit !
Même si l'action n'est pas omniprésente comme on pourrait le penser, le fait de découvrir Héraklion petit à petit nous laisse apercevoir ses défauts. Plus Fallon se souvient, plus elle redevient qui elle était, Elle reconnait des endroits de la cité qui lui sont familiers mais aussi des personnes, comme son frère, ou l'homme qu'elle aime plus que tout, Kail ! J'ai beaucoup aimé son personnage et voir à quel point il est fou d'Obsidienne. Leur passion m'a fait plaisir à lire, tout comme leurs plaisanteries, et de voir qu'ils n'ont besoin que d'un seul regard pour se comprendre. J'ai adoré !
Le triste sort réservé à Mésamé m'a fait bouillir de colère envers ces Grands plus horribles les uns que les autres ! Elle était la seule sur qui Fallon pouvait se reposer ne serait-ce qu'un peu !
Toutefois, Delane m'a étonnamment surprise lorsque j'ai découvert ses actions plus qu'honorables ! Il est vraiment remonté dans mon estime et j'espère que ses choix futurs le prouveront !
Terrence m'a toujours paru trop porter d'attention à Fallon et ça ne m'a pas étonnée de découvrir ce qu'il avait orchestré !
Quant à Tamsyn, l'ayant toujours détestée, plus rien de ce qu'elle faisait n'aurait pu me surprendre.
La fin me laisse sur ma faim, c'est peu de le dire,
Un petit coup de coeur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aelynah
  16 juillet 2016
Elle, c'est une jeune femme perdue, sans souvenirs ni sensations de son passé.
Elle, c'est une rencontre avec ce couple qui va lui permettre de prendre une décision pour son avenir et leur redonner un espoir.
Elle, c'est celle que nous appellerons Fallon à défaut de mieux pour l'instant.
Enfin, Elle, c'est V.I Prates l'auteure de cette dystopie que j'ai eu du mal à débuter pour cause d'un emploi du temps trop chargé mais qu'une fois entamée j'ai dévoré.
Entre la plume de V.I Prates et son personnage c'est un coup de coeur que j'ai senti poindre assez rapidement. L'écriture nous embarque facilement à la suite de ce personnage perdu et empli de doute. Petit à petit de brèves images, des sensations remontent à la surface et donnent à ce couple qui l'a recueilli des soupçons sur ce qu'elle est et d'où elle vient.
Mais c'est un détail caché qui les convaincra qu'elle a eu une vie particulière avant que Lohan ne la trouve affaiblie et attachée dans cette vieille bâtisse. C'est aussi ce détail et ce qu'elle va découvrir en elle qui vont la pousser à retourner en arrière vers Heraklion afin de passer les sept épreuves, celles dont personne ne revient pour retrouver son passé et ainsi peut-être se recréer un avenir… ou mourir en essayant.
J'ai adoré la façon presque liquide qu'à l'auteure de nous propulser dans ce roman. Après les premiers paragraphes vous vous sentez comme en emporté par le courant. Tout d'abord faible, elle nous pose les jalons de cette nouvelle existence inconnue, puis de plus en plus d'écueils apparaissent et le courant s'emporte et nous avec.
Car tout comme Fallon, une fois passée les portes d'Heraklion il n'y a plus de retour possible. J'ai été alors happée par le récit, par les épreuves et leurs tenants mais aussi par cette cité « parfaite » dont nous découvrons les coulisses sombres et les personnages si marginaux dans leur grandeur.
Heraklion est enfermée pour ne pas être contaminée par les vices extérieurs mais au fil des pages nous voyons bien que les leurs propres sont pourtant présents : jalousie, arrogance, dénigrement sont les premiers à faire leur apparition. Et Fallon, par son caractère entier et fier semble presque trop pure parmi eux. Et pourtant au fil des découvertes sur son passé, le lecteur se rend compte qu'elle n'est pas une oie blanche, une colombe prête au sacrifice. Fallon a de la force de caractère à revendre, une sincérité et des règles de vie comme le respect ou la tolérance.
Ce sont ses différences qui vont faire pencher la balance en sa faveur… ou non, lors des épreuves. Car tous les juges ne lui sont pas acquis. Et c'est avec toujours plus d'acuité qu'elle va devoir faire ses preuves mais aussi protéger ses arrières.
Car chaque épreuve met Fallon devant un cas de conscience, un souvenir parfois mais surtout face à elle-même. Cela fait alors ressortir toute la force de ce personnage, ses interrogations aussi et le but vers lequel elle tend de plus au plus au fil des souvenirs qui resurgissent.
V.I Prates sait admirablement animer sa plume tel un fleuret pour nous administrer de légères blessures de doute, de consternation ou d'émotions. À qui se fier?
Mais surtout : où est la vérité?
L'auteure a vraiment bien su faire monter la pression par son style sans fioritures excessives, sans déploiement de sensations. Sa fraicheur, son naturel dans sa manière de nous plonger dans le récit nous le font vivre et ressentir comme Fallon, avec enthousiasme, anxiété et beaucoup d'anticipation.
Car ces épreuves sont comme un jeu de piste. Elles nous mènent vers ce final magnifique et étourdissant qui nous donne presque envie de dire :"non!!! Pas déjà fini? J'en veux encore! Je veux savoir de quoi l'avenir sera fait? J'en veux plus. "
Elle a été bluffante de bout en bout en nous tenant en haleine. Emportée par la vague d'encre de sa plume, j'ai quitté le réel pour ne plus faire qu'un avec Fallon. Mais aussi j'ai frémi pour Kail, pour Lorh et ces autres personnages qui,sortant petit à petit de l'ombre, nous ont montré le chemin de la lumière.
Ici tout n'est qu'apparence et fausseté. Au travers de ces personnages complexes et torves, l'auteure a su mener sa barque de main de maître. C'est donc sur un coup de coeur que j'achève cette lecture et sur un coup de blues que je referme ce roman si prenant.

Lien : http://lespassionsdaely.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
reve_ta_vie_en_lecteur
  30 septembre 2017
Vous savez ce genre de livres qui vous fait de l'oeil mais que vous n'avez encore jamais osé vous procurer pour je ne sais quelle raison ? C'est clairement le cas pour moi de "Comme l'obsidienne". Tout me donnait envie dans ce livre, la couverture, le résumé et les avis positifs ! Alors je remercie énormément les éditions Rebelle d'avoir accepté de me l'envoyer. J'avais pas mal d'attentes, et elles ont été comblées ! Alerte COUP DE COeUR !
Dans cette histoire, nous allons donc suivre une jeune femme qui se réveille au milieu de la forêt en ayant oublié le moindre de ses souvenirs, jusqu'à son propre nom ainsi que son apparence. Elle va alors être recueillie par un couple qui va tenter de lui raviver la mémoire, jusqu'au jour où ils vont apercevoir le fameux tatouage dans son dos, signe d'appartenance à la cité parfaite d'Héraklion, où l'on y vit uniquement si l'on y est né, ou si l'on réussi avec succès les 7 épreuves mortelles.
En quête de son passé et de ses origines, cette jeune fille va donc partir dans le but de réintégrer cette cité, au péril de sa vie !
Par où commencer ! Je crois sincèrement que j'ai tout adoré dans ce livre. Dès les premières pages, j'ai été conquise par l'histoire ainsi que par l'héroïne. Tout comme elle, j'ai eu soif de connaître la vérité. Une révélation entraînant d'autres questionnements, ce livre est un véritable page-turner que j'ai lu d'une traite.
Le fait que l'auteur ai prit le parti de rédiger son histoire à la première personne est encore plus immersif dans ce genre d'intrigue, puisqu'on se sent perdu, isolé, et en danger, tout comme notre héroïne. J'ai littéralement adoré TOUS les personnages, ce qui est rare ! Il sont peu nombreux mais apportent tous quelques choses à l'histoire, et l'auteure à réussi à me surprendre : On ne sait plus à qui se fier.
Le passage des sept épreuves était totalement addictif. On y découvre une jeune femme futée et brillante d'intelligence. Et puis au fur et à mesure, on découvre les complots et l'enjeu de toute cette cité, on comprend pourquoi elle s'est retrouvée en dehors de la ville, on assemble les pièces du puzzle progressivement et le coup de coeur arrive au galop.
Concrètement, je ne peux que vous conseiller ce livre, si vous êtes friand de dystopie ! C'est un mélange parfait et subtil entre de l'action, du suspens, de l'intelligence, des complots, des révélations le tout avec un brin d'amour ! Je ne regrette qu'une chose : Ce livre est un one shot, j'aurai adoré retrouver les personnages dans une suite !

↠ Un coup de coeur ! ↞
Lien : https://revetavieenlecteur.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cocomilady
  11 août 2016
Passionnant, épique, addictif, je l'ai terminé au petit jour.
C'est donc un nouveau coup de coeur pour cette dystopie signée V.I Prates. J'ai découvert la plume de l'auteure avec ce roman et je peux vous dire qu'elle m'a eue ! La preuve : livre commencé à minuit et terminé vers 4h30 du mat' ;)
Une jeune femme se réveille au milieu de nulle part, sans aucun souvenir de qui elle est ou de son passé. Découverte par un chasseur, elle est hébergée pendant quelques temps par lui et sa femme. Mais lorsqu'ils découvrent le tatouage qu'elle a dans le dos, la donne chance. Elle ne peut venir que d'Héraklion, une cité parfaite protégée par une muraille où l'on ne peut vivre qu'en y naissant ou en réussissant 7 épreuves mortelles. Persuadée que des réminiscences de son passé lui reviendront là-bas, elle décide de relever le défi et d'affronter la mort...
Cette histoire m'a totalement conquise dès le début. Tout comme l'héroïne, on se demande qui elle est et ce qui a bien pu lui arriver. Les indices se dévoilent au fur et à mesure de l'histoire, touche par touche, et c'est avec plaisir que j'ai découvert les épreuves diaboliques et superbement bien pensées que la jeune femme va devoir surmonter.
L'histoire est écrite à la première personne, ce que je n'aime pas habituellement, mais là je n'ai pas été trop gênée tant l'intrigue est riche et prenante.
Il n'y a pas trop de personnages dans cette histoire, mais ils ont tous un rôle particulier à jouer et le font à merveille.
On ne peut ni s'imaginer l'histoire que l'on va découvrir et encore moins la fin, c'est pour cela qu'une fois commencé, on ne peut plus lâcher ce roman.
Je ne peux que vous conseiller de vite le lire, il en vaut le détour !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
turtlesandbooksturtlesandbooks   08 janvier 2018
La première chose que je ressens, c'est la douleur. J'ouvre les yeux et, aveuglée par le soleil, les referme aussitôt. Je retente le coup avec plus de prudence et finis par m'adapter à la lueur du jour. Je regarde autour de moi et ne vois que du vert, du flou ; un tourbillon de verdure. C'est alors que je me pose la question : "Où suis-je ?" Laquelle va en entraîner une autre, bien pire : "Qui suis-je ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LipetteLipette   24 octobre 2017
- J'ai peur, Kail.
Ces simples mots suffisent à effacer la colère dans son regard et sa douceur reprend le dessus. Il vient me serrer de nouveau contre lui.
- J'ai peur d'être une criminelle, avoué-je. Dans l'un de mes souvenirs, je mettais le feu à des appartements, il y a eu un mort. J'ai peur. Je ne veux pas être une tueuse.
- Oh, Obsidienne, tu parles du baron ? murmure-t-il.
Je me raidis.
- Tu sais ce qui s'est passé ?
- J'étais avec toi, mon amour. Près de toi, toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ElwoodBluesElwoodBlues   02 octobre 2017
Il existe plusieurs communautés et chacune d elles possèdent ses propres traditions. J'en ai donc inventé une. Une tradition selon laquelle les tatouages auraient une signification, définirait une identité. Et surtout cela me permet aussi de cacher subtilement mon visage. De le changer en tout cas.
Commenter  J’apprécie          00
LoStInMyBooks5LoStInMyBooks5   01 novembre 2018
Ne vous fiez pas à la lumière, elle est plus fausse que l'ombre.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr