AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365383387
250 pages
Éditeur : Rebelle Editions (14/07/2015)
3.92/5   19 notes
Résumé :
« ? ... tu es une tueuse, Débée, c'est tout ce que tu es. ? C'est tout ce que je suis... » Entraînée depuis l'âge de douze ans, je suis la tueuse à gages parfaite. Aucune émotion, aucun lien, aucune attache. On me présente une cible et j'exécute, sans me poser de questions. Je pensais avoir un contrôle total sur ma vie, seulement le jour où je suis tombée sur des rapports tenus secrets, j'ai découvert que l'organisation qui m'embau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,92

sur 19 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

paraty62
  09 septembre 2015
Un roman surprenant !
D'abord séduite par la couverture de ce livre , n'est-elle pas sublime ? le résumé m'a confortée dans l'idée qu'il fallait absolument que je découvre ce livre et cette auteure par la même occasion.
Lorsque Rebelle édition me l'a envoyé en sp je ne vous cache pas que j'ai sauté de joie à l'ouverture du colis et la lecture fut un bonheur également.
Nous découvrons D.B., surnom donné par "Maître" et qui signifie diabolique pour ses collègues. Ce qui vous place tout de suite le personnage ;) Débée est une tueuse entraînée depuis le plus jeune âge par "Maître" qui a fait d'elle une tueuse sans pitié ni sentiment, une arme redoutable qui ne pense qu'au travail.
Elle est accompagnée par une équipe qui la soutient dans ses "missions" : entraînement, pirate informatique...
Mais face à la "cible Débée est seule et n'a jamais failli. Mais voilà elle commence à se poser des questions et se demander ce qu'elle est, car en dehors de son métier elle n'a pas vraiment de vie, d'amis et ne connait même pas son vrai nom...
Lorsque Maître commence à lui cacher certaines choses, Débée, en tueuse bien entraînée qu'elle est, se met à chercher des réponses et celles-ci ne lui plaisent pas beaucoup.
Dès lors elle se remet en question et essaye de changer de vie, se faire des amis, trouver des réponses à ses questions et par-dessus essaye de ressentir des choses. C'est là qu'entre en scène Shane del Moro, une cible qu'elle essaye d'éliminer mais qui n'est pas si facile que ça à approcher et qui lui met des bâtons dans les roues. Elle semble avoir enfin trouvé quelqu'un à sa hauteur. Aussi retors qu'elle.
Je ne vous en direz pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise mais sachez que ce livre est vraiment super. Il se lit très rapidement, on s'attache à tous les personnages et se pose autant de questions que l'héroine. Même si je lui en veut beaucoup pour cette fin déchirante, je reconnais que tout se tient et que son livre est une pépite originale.
J'aimerais quand même que l'aueure pense à ses lecteurs triste comme moi de finir ce livre et sorte une suite pour nous raconter ce que deviennent les autres personnages, mais aussi nous raconte l'histoire des 2 autres tueuses. J'aurais préféré en savoir plus sur la jeunesse de Débée et sa vie "d'avant". J'ai beaucoup aimé les interactions des personnages et les difficultés de Débée face à la découverte des sentiments. Et Shane quel homme ;)
En bref, un superbe livre qui n'est pas passé loin du coup de coeur pour moi.
Lien : http://lemondedeparaty62.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
fantasybooksaddict
  05 septembre 2015

Dès que ce livre est sortie, sa couverture et son résumé m'avaient tapé dans l'oeil ! Franchement, je n'ai pas été déçu !
Nous rencontrons donc D.B. ou Débée, une tueuse sans émotions, qui va être amenée à faire des découvertes sur l'organisation pour laquelle elle travaille et sur elle-même, grâce à sa rencontre avec sa nouvelle cible : Shane del Moro.
J'ai beaucoup apprécié Débée. D'une part, pour le côté "tueuse" ! En effet, j'ai toujours aimé l'univers de l'espionnage, du policier... Autant vous avouer que lorsque j'étais plus jeune, j'étais ultra fan des James Bond !
D'autre part, l'évolution de Débée m'a beaucoup plu ! Si au départ, on a un peu de mal à s'attacher à elle à cause de son professionnalisme et de son absence de sentiments, finalement, j'ai plutôt eu pitié d'elle car elle n'a jamais rien connu d'autre que ses entraînements et son "job", elle ne vit que pour faire plaisir à son supérieur, son "maître", qui m'a soit dit en passant, vraiment fait froid dans le dos avec son obsession pour Débée et son envie qu'elle lui appartienne.
Puis, Shane et son "clan" vont entrer dans sa vie et réussir à la faire changer !
Les personnages qui gravitent autour d'elle sont globalement très sympa, que ce soit le "clan" de Shane, qui sous leurs airs de gros dur, cachent une loyauté sans faille et de grands coeurs ;
Ou encore son entraîneur, Liam, et le geek de l'équipe, Jeen. Des liens se tissent entre eux et Débée, sans qu'elle s'en aperçoive et le veuille ! On sent que ce sont, d'ailleurs, à peu près les seuls à vouloir le bonheur de Débée, car ce sont les premiers qui essaient de faire ressortir ses sentiments !
Quant à Shane, c'est LE mauvais garçon du livre, celui dont on tombe direct sous le charme ! Pourtant, il m'a manqué quelque chose que je n'arrive pas à définir, pour complètement l'adorer !
Par ailleurs, l'intrigue est très bien ficelée et plutôt originale. En effet, comme je le disais plus haut l'univers m'a complètement plu car c'est un univers que j'affectionne et plein d'action. de plus, l'enquête et le suspens sont au rendez-vous et ne gâchent rien à l'intrigue.
Quant à la fin, je ne sais pas si je dois détester V.I. Prates ou la serrer dans mes bras ! Honnêtement, je peux vous dire qu'elle est explosive mais aussi pleine d'émotions ! En effet, je ne m'attendais pas du tout à une telle fin. Sur le coup, j'ai eu envie d'étrangler l'auteure pour avoir écrit une fin pareille mais elle est tellement poétique et touchante !
Finalement, le seul point que je pourrais reprocher à ce livre, c'est de ne pas savoir la signification du prénom de notre héroïne, D.B.
Pour conclure, c'est une très belle découverte, pleine d'action mais qui aura aussi su me faire passer par divers stades d'émotions !

Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Saefiel
  10 octobre 2015
Débée est une jeune femme pas tout à fait comme les autres : depuis sa plus tendre enfance, elle a été entraînée pour être la tueuse parfaite, implacable, froide et sans aucune pitié. Débée se plaît dans cette vie qu'elle connaît depuis toujours, elle enchaîne les missions données par son Maître, un homme possessif et mystérieux, et occupe ses temps morts en s'entraînant avec son équipe. Mais lorsque Débée est envoyée en Corse pour mettre fin à la vie de Shane del Moro, de drôles de sentiments viennent la perturber.
Dès le début de l'histoire, on entre facilement dans le récit grâce à la narration interne. On suit donc le personnage de Débée qui nous raconte ses aventures et plus particulièrement sa mission d'assassinat de Shane del Moro. La jeune femme est un personnage à laquelle il n'est pas vraiment facile de s'attacher puisqu'elle possède de petites tendances sociopathes : elle n'a aucun sentiments de n'importe quel type. L'attachement se crée donc difficilement, pour ma part, il a été quasiment inexistant même si j'ai trouvé l'évolution du personnage intéressante.
Concernant Shane, je dois bien avouer que je n'ai pas ressenti grand chose non plus. Il est clairement présenté comme le bad boy au grand coeur mais je l'ai trouvé assez creux et n'ait pas réussi à m'y attacher.
Malheureusement le changement de comportement de l'héroïne est presque trop brutal. Débée passe de la tueuse aguerrie à la fille folle amoureuse en un temps bien trop court pour que ce soit crédible. Si elle a des doutes face à l'apparition de ses émotions, tout est rapidement balayé pour laisser place à une romance moins réaliste que ce qu'elle aurait pu être avec plus d'approfondissement.
Pourtant, l'idée de base, sans être parfaitement originale, est bien amenée et l'auteure parvient à nous offrir un bon suspens et une tension palpable lorsqu'il s'agit des affaires des truands Corses. le passée de Débée est également intéressant, c'est l'un des aspects du roman qui m'a le plus attirée, j'aurai aimé un peu plus de développement sur certaines choses mais je suis toutefois satisfaite des réponses offertes à mes questions.
Finalement, Journal d'une Tueuse a tout le potentiel pour être une bonne lecture mais le manque de développement sur beaucoup de points laisse sur un sentiment de superficialité qui donne l'impression qu'il manque des éléments au puzzle pour le compléter correctement. L'écriture de V.I. Prates est très agréable et c'est le gros point positif de ma lecture. L'auteure est parvenue à me faire adhérer à son histoire les points négatifs.
En Bref
Journal d'une tueuse est un roman qui m'a fait passer un agréable moment mais qui ne me paraît pas totalement abouti en particulier à cause d'un gros manque de développement dans l'intrigue et dans les relations entre les personnages. Les choses paraissent donc parfois un peu abruptes mais le tout reste bien écrit et bourré de suspens.
Lien : http://lespetitsmotsdesaefie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laure705
  19 septembre 2016

Tout d'abord je remercie les éditions Rebelles pour cet envoi, sachez néanmoins que mon avis reste sincère.
Je ne m'attendais pas du tout à apprécier autant ce livre, et à m'attacher à ces personnages !
Nous rencontrons Débée, jeune femme de 27 ans entrainée depuis son plus jeune âge à devenir une tueuse sans coeur. Elle travaille pour une mystérieuse organisation qui lui désigne les cibles à abattre. Elle agit sans se poser de question jusqu'au jour où elle découvre que ses boss lui cachent des choses, sur ses origines et sur celle qu'elle est devenue. Malgré ça, elle continue d'obtempérer, et quelques missions plus tard elle fait la rencontre de Shane. Un adversaire à sa mesure. Dans son envie de satisfaire ses patrons, Débée s'engage dans une affaire périlleuse qui lui révélera bien des choses sur elle-même.
L'histoire en elle-même est vraiment intéressante, mais elle aurait mérité plus d'approfondissement. C'est vraiment ce qui manque à ce roman, le reste est super !
Les personnages sont attachants, mais ont une évolution un peu rapide. C'est mon seul regret par rapport à ça. Débée est une jeune femme surprenante, que j'ai adoré suivre et découvrir au fil du récit. Elle est en permanente remise en question, c'est un personnage assez complexe. J'ai douté et pleuré avec elle, c'est vraiment une héroïne exceptionnelle ! Elle a une relation plutôt malsaine avec Maître, l'homme pour qui elle travaille. Certaines scènes mettant en scène les deux personnages sont pesantes, et m'ont fait compatir encore plus pour Débée. de l'autre côté, nous avons Shane dont notre vision change au fil du roman. C'est un jeune homme charismatique et intéressant.
La plume de V.I. Pirates est fluide et addictive. C'est un roman qui se lit rapidement, les pages filent toutes seules. Je l'ai finit en une journée, et pourtant son intrigue et ses personnages me sont restés en tête plusieurs jours.
Le dernier chapitre, surtout l'épilogue m'ont émus, et cette fin est triste mais en même temps magnifique. Personnellement je suis fan (je vous avoue tout, je me suis spoilé la fin toute seule donc j'ai été moins surprise, et j'ai eu le temps de me préparer psychologiquement xD).
Je vous recommande donc cette lecture, qui aurait pu être un coup de coeur avec plus d'approfondissement !

Lien : http://lemondelaure.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TiBout
  16 novembre 2017
Je ne m'attendais à être prise à ce point par ce roman. L'écriture simple, directe va droit au but et reflète complètement le caractère du personnage.
Écriture qui s'arrondit et devient moins froide, en deuxième partie, avec les bouleversements qui s'opèrent chez notre tueuse. Je ne suis pas fan de romance, donc j'avoue ne pas avoir été captivée par la place qu'a pris l'amour naissant de DB ensuite, cependant, j'en comprends l'importance.
J'ai trouvé la fin particulièrement émouvante mais j'aurais apprécié que le fameux projet 444 soit bien plus développé et j'ai trouvé le détachement de Maître un peu déconcertant et trop facile au vue du personnage.
En bref, une lecture très plaisante malgré ses 2/3 imperfections.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
paraty62paraty62   26 août 2015
- Débée.
- D.B. ? Ce sont les initiales de quoi ça ?
Il se mit soudain à tousser. D'abord doucement, puis de manière continue. Il regarda avec horreur son verre qui tomba sur la moquette. Et enfin, ce fut son tour. Il s'écrasa à côté de la flaque de whisky avec un bruit sourd et une couleur de peau avoisinant le violet. Sa toux s'intensifiait. Bientôt son coeur le lâcherait. Définitivement. Ce poison était rapide et efficace.
- D.B.? répondis-je enfin, en haussant les épaules. J'imagine que ça veut dire Diabolique.
Puis je repartis en direction de l'ascenseur. Un dernier coup d'oeil à ma montre m'indiqua l'heure. 00h30. L'heure à laquelle j'avais prévu de sortir. Les caméras s'éteignirent à nouveau et je repris le même chemin.
Mission accomplie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
paraty62paraty62   26 août 2015
Hormis ces petits détails, Jeen était un fier gaillard plein de vie, qui me regardait comme si j'étais la femme la plus sexy au monde. Après tant de temps passé à l'isolement, je pouvais assez le comprendre. Seulement, il dut vite se rendre à l'évidence : je n'étais pas sur le marché. Liam et Jonatan avaient compris depuis longtemps que personne ne me touchait.Personne. La question ne se posait même pas. Maître insistait beaucoup sur le sujet et se montrait intraitable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
paraty62paraty62   26 août 2015
Ce soir-là, j’avais un contrat à exécuter. Autrement dit, j’avais une cible.
Cette cible, c’était un puissant homme d’affaires. Robert McDowell. Le genre d’homme qui contrôle tout autour de lui. Sa femme, ses enfants, ses avocats, les journalistes, ainsi qu'un très grand nombre d’employés. Il était le PDG d'une importante société agroalimentaire et à la tête de plusieurs millions. Les médias le décrivaient comme un homme intègre et modeste, qui offrait une grande part de ses revenus à des associations caritatives. Du moins, c’était la partie émergée de l’iceberg, car en réalité, et même si certains de ses millions allaient réellement à des enfants dans le besoin, c'était pour mieux cacher ses lubies beaucoup moins avouables ; les prostituées, la drogue et la corruption. Certains avaient tenté de s'opposer à lui, à sa puissance, tentant de trouver une faille dans cette haute autorité, mais ces derniers avaient tous fini par être victimes d'accidents pour le moins suspects.
C'est là que j'entrais en scène. Dans mon métier, nous n'avions pas besoin de preuves à fournir devant un tribunal, pas de discours à préparer, pas de longs procès à mener. Non, juste un assassin comme moi, une bonne quantité d'argent et une parfaite préparation. Le temps de vie de l'individu était d'ores et déjà compté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paraty62paraty62   26 août 2015
J'avais 12 ans. ça semble jeune pour beaucoup de gens, mais à cet âge je devais déjà savoir courir plus vite que n'importe qui, faire cent pompes par jour, être ceinture noire de judo et supporter la moindre douleur.
Commenter  J’apprécie          50
TiBoutTiBout   15 novembre 2017
Il y en a qui sont fascinés par le dauphins, d'autres par les requins, moi c'est les baleines. Pour leur présence, leur force, leur grandeur d'âme. Tous les autres poissons et mammifères de la mer la craignent ou la respectent. Pourtant, elle n'est pas dangereuse. Elle n'use pas de son pouvoir ou de sa grandeur pour intimider, elle fait sa vie tranquillement. C'est là une qualité qu'un humain dans sa condition serait incapable de détenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura