AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350008950
144 pages
OSKAR ÉDITEUR (15/05/2012)
3.86/5   11 notes
Résumé :
Le grand-père de Lou a fugué de sa maison de retraite. La mère de Lou aussi furieuse qu’inquiète se lance à sa recherche. Lou décide à son tour de retrouver son grand-père et fugue avec son amie Najette…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  08 février 2018
Une histoire à vieillir debout de Carole Prieur est un très joli roman, très tendre, et très touchant.
Le grand-père de Lou vit dans une maison de retraite, mais un jour il disparaît ! Et oui, à 80 ans Monsieur fugue !
Lou est une jeune fille d'une douzaine d'années qui décide, avec l'aide de Najette (fille d'une amie de sa mère), de fuguer elle aussi pour partir retrouver le vieux monsieur.
Lou et Najette ne sont pas vraiment amies, elles se supportent car leurs mères sont amies, mais rien ne les destinaient à partir ensemble à la recherche d'un vieux monsieur.
Et pourtant, elles vont se soutenir, se rapprocher et être bien contentes au final que leurs mamans soient amies.
Il y a d'un coté Lou, et de l'autre son grand-père. Quand celui-ci est le narrateur, les passages sont en italique.
C'est touchant de découvrir ce vieil homme au travers sa petite fille mais aussi à travers ses propres pensées. On infantilise vraiment les personnes âgées, pas surprenant que parfois elles souhaitent fuguer !
C'est un très joli livre, d'aujourd'hui. Dans l'air du temps car il met en avant un vieux monsieur, ce qui arrive de plus en plus souvent dans les romans. Et aussi sa petite fille, ce qui apporte de la fraîcheur.
Une histoire à vieillir debout est un roman qui m'a charmé, je suis ravie de l'avoir emprunté à la bibliothèque et je lui mets quatre étoiles et demie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lirado
  23 juin 2019
Une Histoire a vieillir debout de Carole Prieur est un roman sensible sur la famille, ses secrets et le lien qui peut unir une petite-fille à son grand-père. Pourtant, au départ, Lou ignore complètement qui se cache derrière le vieil homme qu'elle voit de temps en temps avec sa mère et fini par fuir. Jusqu'à ce qu'il s'échappe. Alors, elle veut comprendre et tout d'un coup se rend compte de l'égoïsme dont elle a fait preuve jusqu'ici.
Au fil des chapitres d'Une Histoire à vieillir debout, Lou évolue, réfléchit sur sa famille mais aussi sur son identité, son caractère. Elle se rend compte des erreurs de jugement qu'elle a pu avoir, à commencer par Najette qui va pourtant devenir un pilier pour la guider dans sa fugue et l'aider à retrouver son grand-père.
Crise de l'adolescence ? sans doute mais aussi crise de vieillesse (si elle existe) au travers du périple du grand-père. En tout cas, Lou et son grand-père sont mis sur le même pied d'égalité dans Une Histoire à vieillir debout. En effet, dans chaque chapitre, Carole Prieur nous conte, au travers les paroles de Lou, la fugue de la jeune fille, qu'elle met en parallèle des pensées du grand-père (qui fugue aussi !). On s'aperçoit au fil des pages que ces deux-là qui ne se connaissent presque pas ont pourtant un même point commun : le désir de s'évader. L'une pour respirer dans un climat familial devenu lourd, l'autre pour fuir la prison dans laquelle on l'a parqué.
Une Histoire à vieillir debout de Carole Prieur, un roman facile à lire qui expose avec justesse la rencontre atypique entre deux générations (voir même trois avec la mère de Lou). Un roman qui se lit d'une traite et qui résonne dans nos pensées en écho à ce que nous pouvons voir ou vivre chaque jour : des jeunes qui aimeraient un peu plus respirer et des vieux qui ne supportent pas les maisons de retraite dans lesquelles on les laisse juste mourir. Une Histoire à vieillir debout fait réfléchir sur cette situation et nous secoue et remue un peu.
Dans l'ensemble j'ai donc trouvé que le roman de Carole Prieur était vraiment intéressant, passionnant, touchant et sensible à lire. On s'identifie sans peine au personnage de Lou ou même à celui de Najette, jeune fille qui elle-même est cloisonnée dans son rôle de "fille de la Cité". Leurs interrogations, leurs crises nous les avons traversé ou les traversons. de même, le grand-père de Lou ressemble à toutes ces personnes âgées que nous avons croisées ou que nous connaissons, que dans notre jeunesse nous oublions parfois avant que des romans comme Une histoire à vieillir debout, ou des reportages télévisés, nous les rappellent à notre bon souvenir et nous disent : ne les laisser pas mourir comme ça, seuls. J'ai cependant trouvé la toute fin un peu trop idyllique et clichée (je pense à la partie où les jeunes filles évoquent ce que chacun est devenu) ce qui est un peu dommage par rapport à la tonalité du roman, mais je salue le choix d'une fin positive et optimiste, pleine de bonne volonté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lectures2thalie
  24 janvier 2013
Un roman délicieusement tendre...
Là où il est question de vieillir, de grandir, du temps qui passe...
Depuis Pépé la boulange (*d'Yvon Mauffret; éd. Ecole des Loisirs, coll. neuf), je n'avais pas lu de roman aussi attachant sur ce thème.
Le grand-père de Lou a quitté sa maison de retraite sans en avertir personne. La mère de la jeune fille pense qu'il a perdu la tête et qu'il erre sans but. Elle est très en colère après lui. Lou pense que tous les problèmes de sa mère avec les hommes viennent de son enfance et de ce père trop souvent absent. Comme si ce départ, cette "fugue" de son grand-père ouvrait en elle quelque chose, Lou va se mettre à changer. Sa mère pense qu'elle fait sa crise d'adolescence, Lou au contraire, se sent devenir plus mature.
Elle regarde les gens qui l'entourent autrement. A commencer par Najette, la fille de la meilleure amie de sa mère, qu'elle n'a jamais pu supporter. Najette avec qui elle décide de partir à la recherche de ce grand-père quasiment inconnu. Najette qui va lui ouvrir un nouveau champ des possibles.
Les deux filles ne se posent pas de questions sur les conséquences de leur voyage. Lou devient intrépide, elle veut en apprendre davantage sur son grand-père pour mieux comprendre sa mère, pour mieux se comprendre. Najette quant à elle veut juste respirer, loin de sa mère qui l'étouffe: elle veut vivre, se sentir libre comme son père.
Deux adolescentes aux mères déçues par les hommes, qui veulent contrôler leurs filles pour qu'elles ne commettent pas d'erreurs. Deux adultes en devenir qui décident de prendre leur destin entre leurs mains, qui vont finalement davantage à la recherche d'elles-mêmes que de celle du grand-père.
Nous assistons à une quête d'identité, sous nos yeux Lou et Najette grandissent, s'épanouissent loin de leur cocon familial, à la recherche du passé pour mieux construire leur avenir.
Mais la fuite ne peut durer qu'un temps et très vite, la réalité, la vie, les rattrapent.
J'ai adoré ce livre! J'en suis tombée amoureuse. J'ai apprécié que l'on soit en même temps dans le présent et l'avenir avec le récit de Lou et dans le passé avec le récit du grand-père (en italique à la fin de chaque chapitre). J'ai été touchée au plus profond de moi par ce grand-père placé en maison de retraite malgré lui qui peu à peu prend une place de "vieux", qui peu à peu devient ce que les autres attendent de lui et qui par un sursaut de vie, prend la fuite, devient un "éléphant", entreprend ce qui serait son dernier voyage. Et Lou pleine de vie, à qui l'avenir tend les bras, qui s'épanouie sous nos yeux. Il faut faire tomber les barrières, dévoiler les secrets, afin de repartir et se tourner vers demain.
A lire d'urgence!!!
Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CDIchablis
  06 octobre 2013
La disparition soudaine du grand-père de Lou éveille de nombreuses questions en elle... Elle ne le connaît que très peu, et sent, aux réactions de sa mère que les relations familiales sont plus que tendues. Des questionnements arrivent : pourquoi ne s'est-elle pas intéressée à lui plus tôt ? Et que sait-elle de l'histoire de sa mère ? Et que sait-elle d'elle-même ? Est-ce la crise d'adolescence ? Encouragée par Najette, une jeune fille dont elle ne sait pas grand-chose, les deux jeunes filles fuguent sur les traces du mystérieux grand-père... Et leurs quêtes se rejoignent : elles qui sont à la recherche de leurs premières fois se prennent à imaginer ce grand-père à la recherche de ses dernières fois... Un roman à lire, sur la découverte de l'Autre : celui qui n'a pas mon âge, qui ne vient pas du même milieu, qui ne vit pas les évènements de la même façon...
Commenter  J’apprécie          10
myriampele
  19 août 2013
Une bien jolie histoire à mettre entre toutes les mains. La rencontre entre les générations est un sujet inépuisable. Ici c'est traité avec beaucoup de pudeur et de tendresse. J'ai beaucoup aimé lire la phrase figurant sur la couverture: "Choisir est la dernière des libertés".
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   21 décembre 2012
Un récit intergénérationnel intelligent, touchant et résolument positif !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coquinnette1974coquinnette1974   07 février 2018
Le présent, c'est vous, c'est cette maison de retraite, ce sont ces paroles infantilisantes que vous nous adressez. Non, je suis mieux dans mon passé. Et puis, qu'importe les chaussettes. Qu'importe qu'elles soient de la même couleur. Tenez, je veux avoir froid aux pieds, oui, laissez-moi avoir froid aux pieds !
Commenter  J’apprécie          110
EsplendidEsplendid   04 décembre 2013
"Oui, tout à coup, allongée sous un bosquet, dans un pull en laine, j'ai eu une bouffée de vie, une grande bouffée de vie : j'ai tout l'avenir devant moi, à moi de décider ce que je vais en faire ! Quelle liberté tout à coup ! Comment dormir avec cette pulsion-là, avec tous ces possibles qui naissaient en moi ! Il est possible de choisir, il est possible de fuguer, il est possible de se débrouiller seule, il est possible d'aimer ses parents loin d'eux, il est possible d'avoir de bons souvenirs... Ces nouvelles sensations ne pouvaient pousser qu'à l'insomnie ! Y a urgence à vivre, il faut la bouffer, la vie, il faut en profiter au maximum... Waouh, quelle ivresse ! La nouvelle vie de Lou. Tintintin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
myriampelemyriampele   19 août 2013
Quel vieux ne donnerait pas tout l'or du monde pour dormir à la belle étoile? Tout va bien. Je sais où je vais et pourquoi.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : crise d'adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1235 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..