AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Bertrand-Dagenbach (Traducteur)
ISBN : 3822859443
Éditeur : Taschen (11/05/2000)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Des monographies de qualité qui vous permettront de découvrir les plus grands artistes à petits prix!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Walktapus
  16 décembre 2015
Je dois avouer qu'après la lecture de ce livre que je ne sais toujours pas si j'aime Hopper ou si je ne l'aime pas, ni même si je le trouve intéressant.
Ce qui est sûr, c'est que ce guide Taschen décortique magistralement l'oeuvre et le langage de Hopper et aide énormément à comprendre ses toiles : le rapport entre la nature et la culture, le voyeurisme, la lumière du soleil, les tensions naissant des regards qui ne se croisent pas, du choix de ce qui est dans le champ et de ce qui est en dehors.
Je vous mets les chapitres pour donner une idée, et aussi parce que je suis un peu sec (ou peut-être intimidé. S'il n'y avait pas eu challenge ABC et critique obligatoire, je me serais bien abstenu) :
* Les débuts en Europe
* Images du Nouveau Monde
* Limites de la civilisation
* Ordre de l'humain et symboles de la nature
* L'individu et les autres
* Métamorphoses du réel : Hopper, peintre de l'art moderne
Par contre, je regrette un peu que le livre ne sorte pas du domaine de la peinture, et n'évoque pas, ne serait-ce que succinctement, l'influence qu'a eue Hopper sur un nombre incalculable de cinéastes, et peut-être l'influence que le cinéma a eue sur sa peinture. Sans Pecosa, je serais passé à côté. Par exemple, Nighthawk serait le modèle d'ambiance de Blade Runner (et même, fortuitement, le prochain film dans ma PAV, Glengarry contiendrait une réplique de Nighthawk).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          388
Jean-Daniel
  17 avril 2019
Un excellent ouvrage reprenant les oeuvres majeures (les plus connues, devrais-je écrire ?) d'Edward Hopper.
Il n'y a jamais de sentimentalisme ou de pittoresque chez Hopper, son monde semble constamment figé.
Son attitude détachée envers l'être humain et l'intensité qu'il met pour exprimer ses sentiments pour l'environnement humain produisent constamment une impression de solitude. Il réfute tous les effets et le brio. Il a manifestement l'obsession de décanter et d'éliminer le superflu.
Ce naturalisme visuel a amené Hopper à peindre des aspects du monde réel que le spectateur, habitué à des artistes plus conventionnels, peut considérer comme non artistiques. Il présente une certaine appréhension instinctive du mouvement, et sans intension expressive il offre toutefois une étonnante intensité d'expression.
Les Editions Taschen proposent une excellente approche pour les personnes souhaitant découvrir l'univers de Hopper ou simplement mieux le connaitre.
Commenter  J’apprécie          310
pilou62200
  02 septembre 2014
Il est difficile d'évaluer la qualité d'un livre portant sur des oeuvres. On aime l'auteur et tout de suite le livre semble bon. Celui ci ne fait pas exception à la règle.
Commenter  J’apprécie          90
mimipinson
  05 novembre 2012
Chaque livre de la Petite Collection Art de TASCHEN contient:
• une chronologique détaillée de la vie et de l'oeuvre de l'artiste qui rend compte de son importance culturelle et artistique
• une centaine d'illustrations couleur accompagnées de légendes explicatives
• une biographie concise
Les ouvrages Taschen constituent un excellent moyen de s'initier à l'art, sous toutes ses formes, et sous toutes les époques. Ils sont abordables tant dans leur prix que dans leur contenu, et chose non, négligeable esthétiquement très intéressants.
Pour ce qui est de Hopper, la lecture de cet ouvrage est nettement plus profitable une fois que l'on est familiarisé avec le travail de Hopper. C'est en revenant t de l'exposition qui lui est consacrée à Paris, que j'en ai pleinement profité.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
Commenter  J’apprécie          80
Jacopo
  19 juillet 2018
Les éditions Taschen nous présente Hopper un artiste américain que j'aime bien. Je suis fasciné par ses ambiances étranges, ses lumières crues, et la solitude qui transpire dans chacune de ses oeuvres. Encore, merci, Taschen de cette belle présentation, de la qualité des images et des textes. Un réel plaisir à feuilleter et s'aventure dans l'univers très clair et en même temps un peu trouble d'Edward Hopper.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
WalktapusWalktapus   02 décembre 2015
Ceci vaut également pour leur ordre narratif [des tableaux de Hopper] : les scènes de civilisation et les portraits humains renvoient constamment à des espaces intermédiaires qui ne peuvent être reproduits. Ils éclairent le fait que les espaces picturaux de Hopper relatent des exclusions et des tensions et ils font que le silence exprimé par beaucoup de situations picturales et de figurations humaines devient le mouvement même des tableaux. Leur construction sévère, leur limitation thématique et leur traitement expérimental de la lumière produisent de plus une impression de calme et de concentration qui peut s’interpréter comme une réaction à la réalité sociale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2210
WalktapusWalktapus   03 décembre 2015
« Peut-être ne suis-je pas très humain. Mon désir consiste à peindre la lumière du soleil sur le mur d'une maison. »
Edward Hopper
Commenter  J’apprécie          2010
JahroJahro   01 mars 2013
Ce que l'artiste a été il l'est toujours, avec de légères modifications. Des modes changeantes qui portent sur la méthode ou sur le thème ne le transforment que peu ou pas du tout. (Edward Hopper)
Commenter  J’apprécie          60
>La peinture et les peintres>Histoire et géo. de la peinture>La Peinture en Amérique du Nord (31)
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Rolf Günter Renner (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
535 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre