AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Cécile Bertrand-Dagenbach (Traducteur)
EAN : 9783822859445
95 pages
Éditeur : Taschen (11/05/2000)
3.73/5   54 notes
Résumé :
Des monographies de qualité qui vous permettront de découvrir les plus grands artistes à petits prix !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jean-Daniel
  17 avril 2019
Un excellent ouvrage reprenant les oeuvres majeures (les plus connues, devrais-je écrire ?) d'Edward Hopper.
Il n'y a jamais de sentimentalisme ou de pittoresque chez Hopper, son monde semble constamment figé.
Son attitude détachée envers l'être humain et l'intensité qu'il met pour exprimer ses sentiments pour l'environnement humain produisent constamment une impression de solitude. Il réfute tous les effets et le brio. Il a manifestement l'obsession de décanter et d'éliminer le superflu.
Ce naturalisme visuel a amené Hopper à peindre des aspects du monde réel que le spectateur, habitué à des artistes plus conventionnels, peut considérer comme non artistiques. Il présente une certaine appréhension instinctive du mouvement, et sans intension expressive il offre toutefois une étonnante intensité d'expression.
Les Editions Taschen proposent une excellente approche pour les personnes souhaitant découvrir l'univers de Hopper ou simplement mieux le connaitre.
Commenter  J’apprécie          341
mimipinson
  05 novembre 2012
Chaque livre de la Petite Collection Art de TASCHEN contient:
• une chronologique détaillée de la vie et de l'oeuvre de l'artiste qui rend compte de son importance culturelle et artistique
• une centaine d'illustrations couleur accompagnées de légendes explicatives
• une biographie concise
Les ouvrages Taschen constituent un excellent moyen de s'initier à l'art, sous toutes ses formes, et sous toutes les époques. Ils sont abordables tant dans leur prix que dans leur contenu, et chose non, négligeable esthétiquement très intéressants.
Pour ce qui est de Hopper, la lecture de cet ouvrage est nettement plus profitable une fois que l'on est familiarisé avec le travail de Hopper. C'est en revenant t de l'exposition qui lui est consacrée à Paris, que j'en ai pleinement profité.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
Commenter  J’apprécie          120
pilou62200
  02 septembre 2014
Il est difficile d'évaluer la qualité d'un livre portant sur des oeuvres. On aime l'auteur et tout de suite le livre semble bon. Celui ci ne fait pas exception à la règle.
Commenter  J’apprécie          120
Jacopo
  19 juillet 2018
Les éditions Taschen nous présente Hopper un artiste américain que j'aime bien. Je suis fasciné par ses ambiances étranges, ses lumières crues, et la solitude qui transpire dans chacune de ses oeuvres. Encore, merci, Taschen de cette belle présentation, de la qualité des images et des textes. Un réel plaisir à feuilleter et s'aventure dans l'univers très clair et en même temps un peu trouble d'Edward Hopper.
Commenter  J’apprécie          90
lehibook
  09 juillet 2021
Excellente monographie ,bien illustrée complétée par une courte biographie.Un bon moyen de découvrir et de mieux appréhender l'oeuvre de cet artiste singulier et si révélateur de l'Amérique moderne . La partie qui me touche particulièrement est celle qui met en lumière un monde de solitude ,générateur d'angoisse et de désespérance ( le sommet pour moi : "People in the Sun.1960 " ou "Four Lane Road ,1956) ) Parfois même on frôle le fantastique (Night Shadows"1921, "Soir bleu" 1914) . Beaucoup de ces toiles érigent des décors lourds de drames latents.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JahroJahro   01 mars 2013
Ce que l'artiste a été il l'est toujours, avec de légères modifications. Des modes changeantes qui portent sur la méthode ou sur le thème ne le transforment que peu ou pas du tout. (Edward Hopper)
Commenter  J’apprécie          60
DerfuchsDerfuchs   27 juillet 2020
Ses toiles sont comparables à un miroir dans lequel, comme l'explique Michel Foucault, ...
...Tout tend à faire penser qu'il y a peu de relation entre un objet et ce qui le représente.
Commenter  J’apprécie          50
lehibooklehibook   09 juillet 2021
La transformation d'une constellation psychologique en une scène observée dans l'espace de la nature ,expriment le silence et le raidissement ,correspond à un raidissement de l'espace de la nature en image de carte postale .
Commenter  J’apprécie          20
xTHX1138xxTHX1138x   14 janvier 2020
[...] Hopper est tout simplement mauvais. Mais s'il était un meilleur peintre, il ne serait probablement pas un aussi grand artiste.

Clement Greenberg
Commenter  J’apprécie          20

>La peinture et les peintres>Histoire et géo. de la peinture>La Peinture en Amérique du Nord (31)
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
807 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre