AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2711860590
Éditeur : Réunion des Musées Nationaux (13/11/2013)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"Lorsque je photographie en noir et blanc, je m'inscris dans la grande tradition européenne de ciels chargés, de noirs denses et profonds ; je vois au contraire la couleur très claire, lumineuse, et joyeuse surtout. C'est le plaisir de la couleur que montre Un moment si doux".
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yannlerazer
  20 novembre 2013
La couleur n'a pas toujours été douce, à l'objectif de Raymond Depardon, bien qu'il en fut un adepte, dès ses premières prises de vue, à ses 16 ans. Ce n'est d'ailleurs qu'un an plus tard, qu'il photographie Edith Piaf, en 1959 : le maquillage ne rend pas sa grâce à la carnation d'une femme dévorée de l'intérieur. Pourtant, on se jette dans ses yeux, même globuleux. Ce n'est pas Piaf, c'est la détresse vêtue en femme. Cela prend aux tripes.
Depardon, c'est ce jeune homme sur son scooter, que reprend l'affiche de l'exposition. L'élégance de l'extérieur révèle l'élégance intérieure, un Gabin de la photographie, qui n'aura de cesse d'empoussiérer ses chaussures, un peu partout où les agences l'enverront. Au Chili, en 1971, il découvre que le lieu qu'il choisissait pour prendre ses photos était « lui-même un événement ou plutôt un prétexte. »
A Beyrouth, en 1978, il n'est pas photographe de guerre ; il prend « ses conséquences et tout ce qui se passait en marge des conflits. » Ainsi voit-on la vie quotidienne se poursuivre : séance chez le coiffeur qui sèche les cheveux d'un client de la main gauche, tandis qu'à portée de sa main droite, une kalach est accrochée au mur. Les Chrétiens continuent de se marier à Notre-Dame-du-Liban, en sortant leurs grosses cylindrées américaines, et en portant un smoking en pleine journée : du pur jus !
Glasgow, c'est une autre lumière, noire, métallique, aveuglante quand le soleil frappe le charbon. Les pauvres boivent dans la rue, les enfants font des bulles roses avec leur chewing-gum, et un couple ahurissant, vieux et laid, pose devant une limousine Rolls Royce : même la richesse perd de sa lumière sous les cieux de Glasgow.
Alors, Un moment si doux, c'est un peu autre chose. C'est la capture de la lumière et de la couleur pour ce qu'elles ont de magique, de beau, d'apaisant, de chaleureux, de réconfortant… Un sapeur éthiopien, de blanc vêtu passe devant un façade rouge : c'est une photo qui fait office de révélateur – quel beau sublime en photographie – car derrière l'objectif, on se demande si Depardon, après en avoir tant vu, n'a pas un petit sourire en coin, pour lequel tous les hommes qu'il a mis dans sa boîte, y seraient un peu pour quelque chose.
(Parue dans Blake n°61)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kathy
  15 décembre 2013
Le Grand Palais consacre une exposition à la photographie dans l'oeuvre de Raymond Depardon, depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui.
Les débuts de Raymond Depardon débutent dans les années 50. Il a alors 16 ans. Il a grandi dans une ferme au Garet, tout près de la Saône et photographie alors sa mère, et animaux, le tracteur rouge, la toile cirée de la cuisine. En 1958 il s'installe à Paris, puis travaille en free-lance pour l'agence Delmas, dont l'Afrique est l'un des terrains de reportage privilégié. Il va en 1960, dans le Sahara.
Autre séjour marquant dans un Chili en plein effervescence quand le pays célèbre le premier anniversaire du président Allende en 1971.Il décide de rejoindre les indiens Mapuches qui luttent pour leurs terres.
En 1978, il a voulu prendre ses distances avec le photojournalisme. Il entre alors dans l'agence Magnum. le magazine allemand Stern veut des images de la guerre civile au Liban.
Abordant des thèmes chers à son coeur : les grands espaces et la solitude des villes. Paysages, villes, cafés, intérieurs ou encore portraits, une centaine de photographies, dont la moitié sont inédites, retracent le parcours personnel du photographe.
Amoureux de la couleur il interroge Glasgow par ses clichés. Mais à partir de 1984, après avoir privilégié le noir, il se remet à aimer la couleur, tels les clichés de Glasgow. Il oscillera durant son oeuvre entre ces deux tonalités.
Aujourd'hui encore, à 71 ans, Raymond Depardon ne cesse de parcourir la France et le monde, l'oeil aux aguets, pour transmettre la couleur vibrante, tout simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pilou62200
  25 juin 2016
Raymond Depardon résume dans ce livre son amour de la photographie couleur.
Il a recensé les photographies couleur de ses débuts dans la vieille ferme parentale, à des photographies plus récentes, qui' il est allé glané partout dans le monde : élections aux États Unis, Chili, Amérique du Sud, Beyrouth, Glasgow,...etc
Une belle diversité de photos, mais un fil directeur : la couleur.
Un livre réussi, avec des photos d'une simplicité effarante, mais tellement belles !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   25 juin 2016
Elles se sont placées face à la camera, dans leur. langue, elles ont dit le bien-être de la forêt, de la rivière, de la pêche, des poissons sains pour leurs enfants.
Elles ont parlé de leur colère contre les gens d'ailleurs qui arrivent avec tous leurs déchets.
En quelques minutes, elles avaient tout dit, il n'y avait rien à rajouter.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Réunion des musées nationaux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Réunion des musées nationaux
Présentation de l'exposition Cézanne au Musée du Luxembourg (12/10/2011-26/02/2012)
autres livres classés : photographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Conquête de Plassans d'Emile Zola

Le personnage central du roman est l'abbé Faujas, arrivé à Plassans en provenance de Besançon. Mais quel est son prénom ?

Octave
Ovide
Honoré
Gustave

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre