AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226248587
Éditeur : Albin Michel (27/08/2014)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Albin Michel - 09/2014)


Je suis un libéral qui a toujours admiré le monde financier et ses opérateurs. Je n’aurais pas, sinon, choisi de couvrir pour Le Monde depuis 25 ans l’univers de Wall Street et de la City.

Mais depuis la crise, je suis un libéral qui doute, un déçu du capitalisme, un angoissé de l’avenir. J’ai cherché à comprendre les racines profondes de cette transformation p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
de
  03 septembre 2014
L'impunité est toujours de saison
Au delà des divergences sur la place de la concurrence, de la finance, des nouvelles réglementations, des inventions techniques, ou plus généralement sur le fonctionnement du mode de production capitaliste, les présentations de Marc Roche, grâce à ses connaissances du fonctionnement concret et quotidien du monde de la finance, éclairent bien des faces obscures de ces « banksters ».
2008 et après. « Bon nombre de banksters sont toujours en place. Et ne manifestent aucun regret. Après tout… ce sont les contribuables qui règlent la facture finale, non ? »
Northern Rock, l'aveuglement, « Je n'ai rien vu venir alors que j'étais un spécialiste », ce qui en dit long sur cette spécialité… Jersey, le royaume des trusts, « structure de préservation du patrimoine »… La City, entre intimidation et séduction, les maisons Morgan, Lazare, Rothschild, les paradis fiscaux…
Les honoraires des « ex-politiques », Davos, les rencontres…
Le Financial Times et ses prises de positions…
Des traders, Goldman Sachs, « les délits financiers sont d'une telle complexité que les magistrats sont souvent incapables d'appréhender la novlangue ésotérique qui les entoure et les protège », les produits, l'absence de poursuite pénale, Mario Draghi, Jean-Claude Trichet, « la culture bancaire n'a pas changé », manipulation du taux interbancaire londonien dit Libor, réussite sociale et « univers méritocratique de la finance spéculative », les traders et leurs supérieurs, les Crédit Default Swaps (CDS), des banquiers…
Miracle de la technique, les ordres d'achat et de vente sont automatisés, « Les marchés achètent tout seuls ! », trading à haute fréquence, l'or et le Dubaï Multi Commodities Centre, des hommes de pouvoir, les cabinets d'audit, les falsifications de compte, les normes comptables auto-crées et développées, et qui donc pour auditer ces auditeurs ?
Hier la Suisse, aujourd'hui la Suisse, l'activité de négoce, encore des traders.
Les oligarques, les armateurs, les entrepreneurs de différents pays. D'où viennent les fonds utilisés par certains ? Pourquoi les gouvernements et la justice tournent les yeux ? La finance « islamique »…
Les bombes à retardement,les opérations opaques, les bulles en croissance, la dissémination et l'augmentation des risques, le krach à venir…
L'auteur cite beaucoup de noms, détaille beaucoup de faits, aux limites ou hors des légalités, souligne les entre-soi des banksters….
Les banques acceptent de payer des amendes s'élevant à plusieurs milliards… Une question donc se pose, pourquoi en rester à si peu ?
Ce livre offre des illustrations détaillées du fonctionnement réel des établissements financiers. Un exemple de plus de l'opacité et de l'impunité organisée… Et renforce l'idée qu'il convient de retirer la licence aux banques coupables de crime et de poursuivre en justice leurs dirigeants et grands actionnaires… Sur ce sujet, voir l'indispensable livre d'Eric Toussaint : Bancocratie, Editions Aden – CADTM 2014)
Lien : https://entreleslignesentrel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TheButterflyWhoKnits
  07 février 2015
Marc Roche est un journaliste financier, il se définit comme un libéral qui a toujours admiré le monde de la finance et ses opérateurs. Pourtant, il est revenu de ses idéaux capitalistes, il a assisté à leurs magouilles, il a vu ce qu'ils ont fait et qui a conduit à la crise sans précédent, il a vu à quel point le capitalisme est moribond. Excellent livre. Je le conseille à tout le monde. Cependant ce livre ne se lit pas sans effort et sans le net à proximité pour googler à tout va afin de bien comprendre les contours et détours de ce monde qui nous gouverne plus que nos propres gouvernements et qui nous dépasse malheureusement tous, pour la plupart.
Lien : http://mesmotsenblog.blogspo..
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Lexpress   20 octobre 2014
Si ce voyage de la mémoire vaut le détour, c'est par l'acuité des portraits, croqués par un orfèvre. C'est, aussi, parce que l'auteur accepte de s'embarquer sans bagage : avec sa plume pour seul mât, et sa conscience pour seule boussole.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
dede   03 septembre 2014
les délits financiers sont d’une telle complexité que les magistrats sont souvent incapables d’appréhender la novlangue ésotérique qui les entoure et les protège
Commenter  J’apprécie          20
dede   03 septembre 2014
Bon nombre de banksters sont toujours en place. Et ne manifestent aucun regret. Après tout… ce sont les contribuables qui règlent la facture finale, non ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Marc Roche (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Roche
Le capitalisme hors la loi
autres livres classés : financeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre